]]>

21 octobre 2005

La symétrie du plaisir

Partager
Encore une théorie concue durant des nuits d'insomnie. Je pense que la notion de plaisir est symétrique. Cette conception est totalement basée sur rien, sinon mes impressions et une réflexion intérieure. A vous d'en juger. J'espère réussir à être clair.

Au centre de cette symétrie se situe le "je sais pas", l'indifférence, l'absence d'émotions tirée d'un fait ou d'une oeuvre. Ou l'absence de connaissance sur un sujet précis, donc n'aboutissant à aucune émotion.

De chaque côté se trouve ensuite une hiérarchie du "j'aime" et du "j'aime pas", tout cela pouvant être reporté sur une échelle du plaisir. Tout le monde ressent différent avec une intensité plus ou moins forte, positive ou négative, quand il mange un plat, regarde un film, lit un roman, ...

Jusque là, j'ai l'impression de sortir des banalités ... Mais ça va se corser ! Au sommum du plaisir se vit l'extase ou la jouissance, selon moi. Là se situe l'état amoureux, les fims préférés qui font pleurer à chaque vision, le meilleur livre qui autorise une évasion totale, voire les conséquences de certaines drogues et/ou très bons vins.

A l'opposé de cette jouissance et de ce bonheur (réels ou fantasmés, provoqués ou naturels), je pense que l'absence totale de plaisir se caractérise par la déprime ou même la dépression. Lorsque tout ramène à penser que l'on va mal, ou rien ne peut nous procurer de plaisir.

Maintenant arrivent mes interrogations et tentatives de réponses. L'aboutissement de la dépression est à mon avis le suicide. Ou du moins la tentative de suicide au départ, que l'on réussit ou non. Lorsque l'absence de plaisir est telle que la seule issue se trouverait dans la mort provoquée.

Alors que trouverait-on de l'autre côté de la symétrie ? Quel serait l'aboutissement de la jouissance ? Serait-ce tout simplement la vie, et la recherche du renouvellement des jouissances ? Serait-ce également la mort ?

Libellés : ,

18 octobre 2005

170 enseignants s’adressent à l’opinion publique

Partager
Il ne se passe plus une semaine sans que l'on apprenne que des élèves immigrés sont menacés d'expulsion ou doivent prendre la fuite pour échapper à la police. Évreux hier, Sens aujourd'hui.

Le ministère de l’Intérieur et le gouvernement ont entrepris une campagne d’intimidation et d’expulsion contre une population dangereuse entre toutes, nos élèves!

MM. Villepin et Sarkozy qui pratiquent la stratégie du bouc émissaire ont décidé de faire du chiffre » en matière de répression et d’expulsions d’immigrés. Dans un discours aux préfets, début septembre, M. Sarkozy leur a fixé des objectifs 23000 expulsions pour l’année. Les jeunes scolarisés constituent, pour cette tâche de « gestion des stocks d’immigrés » une cible facile.

Or ces jeunes sont régulièrement inscrits dans nos écoles, nos collèges, nos lycées. Selon les sources, entre 10.000 et 15.000 jeunes pourraient ainsi être cueillis à la sortie du lycée le jour de leurs 18 ans. Les plus jeunes peuvent aussi être embarqués quand la décision d’expulsion de leurs parents a été prise. Puisqu’on place en camp de rétention même des bébés de quelques mois, tout et surtout le pire est devenu possible.

Nous,professeurs, déclarons solennellement que nous refusons de nous faire les complices d’une conception de « l’ordre public » rigoureusement opposée non seulement aux valeurs universalistes qui fondent la République française, mais aussi aux bases mêmes de l’école laïque. Dans nos classes, il n’y a pas de clandestins. Nous avons la responsabilité des élèves qui nous ont été confiés, la responsabilité de les instruire, de les aider à devenir des citoyens responsables. Nous n’accepterons pas que nos élèves soient kidnappés et disparaissent à seule fin de remplir les objectifs du plan décidé au ministère de l’Intérieur.

Nous en appelons à tous nos collègues, à nos organisations syndicales, aux parents d’élèves, pour que soit organisé un cordon de protection pour la défense des enfants et des adolescents qu’on veut priver d’école, pour qu’ils puissent faire leurs études et soient régularisés.

Pour signer la pétition, cliquer ici.

Libellés :

07 octobre 2005

Anne Fulda, future Mme Sarkozy ?

Partager
Tout le monde le sait maintenant dans les milieux politiques et rédactionnels parisiens : la femme qui partage le lit de Sarkozy est donc Anne Fulda, journaliste au service politique du Figaro.

Bon, fallait pas s'étonner, il allait pas se dénicher une gauchiste de l'Huma ... Amusant de savoir que cette charmante journaliste a écrit en 1997 un livre plutôt bienveillant sur Chirac (Un président très entouré chez Grasset).

Sarkozy rejoint donc le club des DSK, Kouchner ou Borloo, politiciens partageant leur vie avec une journaliste, que ce soit Anne, Christine ou Béatrice. Beau mélange des genres ne troublant effectivement pas la qualité des reportages faits par ces dernières.


Maintenant, j'attends avec impatience le mariage dans VSD ou Paris-Match !

Je tiens à préciser que je me permets de balancer ces infos sur la vie privée d'un homme politique (ce que je trouve mesquin dans l'absolu), car le président de l'UMP s'est permis de médiatiser à outrance sa vie pfamiliale. Et il apparait donc que sa vie privée appartient désormais au domaine public.

Libellés : , ,

Merci Guillaume Durand

Partager
Cher Guillaume Durand,

Je ne te connais pas et je déteste tes boutons de manchette. Mais ce soir, je suis content de l'offre du service public.

En une soirée, tu nous as permis de savourer deux sublimes live : Anaïs dont je suis fan depuis quelque temps (http://anaisinyourface.free.fr/).

Mais surtout, la grande, la divine, la grandiose Sinéad O'Connor (http://www.sinead-oconnor.com/). Entourée de Sly et Robbie (le batteur et le bassiste, des vrais talents !), elle a pu interpréter Jah nuh dead (issu de son dernier album Throw down your arms), sublime reprise de Junior Kelly. J'ai pleuré en écoutant et regardant ce simple moment d'émotion, pur et vrai. Simple et profond.

Alors, merci Guillaume pour ces sublimes moments, que vive CE service public télévisuel ...

Luc

Libellés : , ,

04 octobre 2005

Proust

Partager











Votre principal trait de caractère ?
question stupide ... principal ? les traits se combinent les uns aux autres pour forger mon caractère. pour répondre, ptet la tendresse ...
Votre principale qualité ? tout pareil. ptet être entier.
Votre principal défaut ?
tout pareil. ptet le manque de confiance.

Votre occupation préférée ?
le "day dreaming" : le rêve et la réflexion en étant réveillé, sans conscience du temps qui passe. terrible prise de pouvoir des émotions et de l'inconscient sur ma ptite personne.

La qualité que vous recherchez chez un homme ?
la franchise du regard.

La qualité que vous recherchez chez une femme ?
la fraicheur.

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ?
leurs fou-rires

Que possédez-vous de plus cher ?
mon talentueux et amoureux L.

Qu'avez-vous réussi de mieux dans votre vie ? mon avenir.
Votre plus grande inspiration ?
m'allumer une clope sur le pont du Change.

Votre plus grand bonheur passé ?
une larme de bonheur.

Votre plus grand malheur passé ?
un mensonge par amour.

Votre plus grande peur ?
la mort.

Votre plus grand regret ?
que des remords, aucun regret.

Votre idéal de bonheur terrestre ?
comprends pas la question.

Le comble de la misère ?
la solitude.

Le pays où vous désireriez vivre ?
un différent chaque année.

Votre mot favori ?
je t'aime.

Votre juron favori ?
je sais pas.

Vos héros de fiction ?
Plutot (je sais, c'est stupide, mais il a hanté mes cauchemars d'enfance).

Vos héroïnes de fiction ?
je sais pas.

Vos héros réels ?
Socrate of course.

Le fait militaire que vous admirez le plus ?
la conquête de Kazan (capitale des Tatars) le 2 octobre 1552 par Ivan le Terrible.

La réforme que vous admirez le plus ?
celles à faire voter.

Le don de la nature que vous souhaiteriez avoir ?
j'aime pas regretter ce que je n'ai pas.

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ?

La partie de votre personnalité que vous aimeriez changer ?
ma timidité (j'y travaille).

La partie de votre physique que vous aimeriez changer ?
aucune, je suis bien comme ça.

Seriez-vous capable de tuer quelqu'un ?
je respecte trop la vie. ou alors par survie.

Croyez-vous à la survie de l'âme ?
par une trace dans l'histoire, oui !

Comment aimeriez-vous mourir ?
une overdose de drogue et de sexe.

Votre devise ?
aucune.

Votre état d'esprit présent ?
heureux !

Libellés :

03 octobre 2005

Mobilisation pour les salaires et l'emploi

Partager

Mobilisation pour les salaires et l'emploi

Demain, mardi 4 octobre, l'ensemble des organisations syndicales et politiques de gauche appelent à manifester pour défendre le pouvoir d'achat et les services publics.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes invite l'ensemble des Français, salariés du public et du privé, lycéens, étudiants, retraités ainsi que les militants et sympathisants du MJS à participer à ces manifestations qui se dérouleront partout en France.

Cette mobilisation est importante alors que le gouvernement Chirac-Villepin-Sarkozy tente d'imposer ses vues libérales et régressives :
• précarisation du travail et du code du travail à travers le "contrat nouvelles embauches"
• stigmatisation accrue des chomeurs à travers le RMA
• privatisation des entreprises publiques et licenciements à la clé
• réductions massives d'emplois dans la fonction publique
• une politique fiscale qui fait le choix de baisser les impôts pour les plus riches alors que le pouvoir d'achat des français est en berne
• remise en cause du code de la nationalité

La lutte contre le chômage et la précarité, la défense du pouvoir d'achat des salariés, des chômeurs et des retraités, la crise du logement exigent des réponses rompant avec la logique réactionnaire et ultra-libérale du gouvernement.

Il est temps de dire stop à cette vague libérale qui casse les derniers restes de notre système de solidarité.

Abrogation du "contrat nouvelles embauches", adoption d'un plan contre les licenciements, exigence d'un service public de qualité, augmentation des salaires, des minima sociaux et des retraites, véritable politique de développement du logement social, telles sont les exigences qui seront posées demain par les socialistes et la gauche pour répondre aux attentes de nos concitoyens.

Ensemble, manifestons tous demain pour exiger que ces mesures soient prises au plus vite.

Pour Paris et la région parisienne, le point de rendez-vous est fixé à 13h30, place de la République, devant la taverne maître kanter.

Libellés :

02 octobre 2005

GRAND MEETING NATIONAL

Partager
GRAND MEETING NATIONAL
Nouveau Parti Socialiste

Vous invite à un
Grand Meeting de présentation de la motion

Nouveau Parti Socialiste,
pour une alternative socialiste

dimanche 2 octobre de 14h30 à 17h
à la Maison de la Mutualité en présence des premiers signataires

Vincent Peillon, Yvette Roudy, Arnaud Montebourg, Françoise Castex, Henri Emmanuelli, Barbara Romagnan, Benoît Hamon, Isabelle Martin, Jean-Pierre Masseret, Josy Poueyto

Maison de la Mutualité - 24 rue St Victor PARIS - 5ème arrondissement - M° Maubert-Mutualité

Libellés : ,

01 octobre 2005

Fogiel démission !!

Partager
"Dieudo, ça te ferait rire si on faisait des sketches sur les odeurs des blacks ? Té tellement bête que
ça me choque même plus."

Voila le SMS à la base de la condamnation de Fogiel and co. En décembre 2003 dans l'émission "On ne peut pas plaire à tout le monde" sur France 3, Alexandre Gamelin, assistant de production de l'émission redige lui-même le SMS, sur les ordres de Laurent Bon son supérieur hiérarchique.

Fogiel : 5000€ d'amende, Tessier : 4000€, Bon : 2000€, Gamelin : 1000€. Le tribunal correctionnel de Montpellier a donc donné raison à Dieudonné. Condamné pour "injure à caractère racial".

Depuis cette condamnation jeudi dernier, rien ! Black-out total ! Souvenez-vous le scandale suite aux propos de Dieudonné, pour lesquels il a été relaxé ! Or les émissions de Fogiel sont diffusées sur le service public. Pas de réaction du CSA, ni du ministère de la culture, ni du nouveau PDG de France Télévision !

Que ferait un patron "normal" si son employé était condamné, dans l'exercice de sa fonction, pour "injure à caractère racial" ? Il le vire ! Mais pas Fogiel ...


Libellés :