]]>

09 février 2006

49.3

Partager
Allez, j'arrête de lire les infos sur Yahoo, ça me déprime.

J'apprends tout à l'heure que de Villepin décide de recourir à l'alinéa 3 de l'article 49 de la Constitution. Une fois de plus, le gouvernement préfère se cacher derrière cette abherration consitutionnelle. Une fois de plus, le gouvernement montre son absence de volonté de dialogue et de débat : après ne pas avoir consulté ni les syndicats, ni les organisations de jeunesse, cette fois-ci il refuse la confrontation parlementaire. L'UMP se retrouve seule face à son obstination de casse sociale. Pourtant le CPE était voté depuis cette nuit, mais il semble que de Villepin ne s'en contente guère. Certes son maitre mot depuis quelques semaines est l'urgence, l'action ; mais cela reste des mots se traduisant par des maux pour notre société et notre code du travail.

Mais attention, la révolte, elle aussi risque d'être rude pour le gouvernement. Battons-nous pour ne pas laisser croire à cette droite qu'elle a les pleins pouvoirs pour nous esclavagiser encore et encore plus.

Libellés :

3 Commentaires:

Blogger brigetoun dit ...

acceptons en l'augure. En passant "esclavagisier" c'est très laid et pas seulement la chose, mais le mot

10 février, 2006 18:54  
Anonymous Anonyme dit ...

cher ami, savez vous combien de projets en 49.3 ont été passé par Monsieur Fabius, Rocard ou encore Madame Cresson quand is étaient premiers ministres ?

20 mars, 2006 19:36  
Blogger Alcibiade dit ...

Oui je le sais très bien : Rocard 23 fois, Cresson 8 fois, Fabius 4 fois. Tu as oublié Mauroy l'ayant utilisé 7 fois ...

Si tu veux jouer à ce petit jeu, sache que Barre l'a utilisé 14 fois, Debré 4 fois, Pompidou 6 fois, Chirac 8 fois ...

La différence durant les gouvernements Rocard-Cresson est qu'ils ne disposaient nullement de la majorité à l'AN : seulement 275 voix sur les 577 ...

20 mars, 2006 19:46  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home