]]>

30 avril 2006

Dépassé ...

Partager
Tout le monde s'emballe : l'affaire Clearstream fait jaser. On parle de Villepingate, on (re)parle de démission du chef du gouvernement, on parle de coups bas, de secrets d'état ... Tout le monde semble surpris qu'un premier ministre veuille détruire la carrière d'un chef de la majorité omniprésent. Vrai ou faux ? On ne le saura sans doute jamais. Désormais, le plus malin remportera la bataille, et il est assuré que ce sera Sarkozy. Mais aurait-il pu manipuler toute l'affaire ? Et si c'était lui qui l'avait diligenté pour se faire passer comme martyr ? A qui profite le crime, si ce n'est à la victime. Sauf que cette affaire fera des dégats dans toute la droite. Des séquelles dont la gauche ne pourra bénéficier, ayant autant de casseroles que la droite. Discours quelque peu poujadiste que le mien, et pourtant j'ai l'impression que tout celà nous dépasse. Que l'on nous prend pour des cons, que le choix du prochain président ne sera pas véritablement celui des électeurs, une fois de plus.

Alors maintenant, je propose la reconnaissance du vote blanc.
Pour que les déçus des politiques de gauche et de droite au pouvoir depuis 30 ans ne se retournent pas vers le vote frontiste par simple rejet de la classe politique.
Pour que les électeurs de gauche ne se retournent pas forcément vers le bulletin LCR ou LO pour faire comprendre qu'ils ne veulent pas de la "social-démocratie" à l'anglaise.
Pour que les élections soient réorganisées jusqu'à ce que le vote blanc soit inférieur à un certain seuil.

Alors, messieurs Chirac, Villepin, Sarkozy, amusez-vous bien à faire vos magouilles dans votre coin, moi je ne cherche même plus à comprendre. J'imagine seulement que tout celà restera obscur et que la vérité ne sera jamais rendue publique. Que cette affaire permet aussi d'oublier le grondement des français, horrifiés par les mesures des lois détruisant le code du travail, considèrant les immigrés comme des travailleurs jetables, stigmatisant les gamins à problèmes dès le plus jeune âge ...

Attention au raz-le-bol des français : j'espère que la révolution sera pacifiste, sinon la classe politique se battant pour le pouvoir via des affaires douteuses risque de s'auto-détruire dans sa globalité, entrainant même les plus purs.

Libellés : ,

7 Commentaires:

Anonymous anthony dit ...

Je suis entièrement d'accord avec toi

30 avril, 2006 20:08  
Anonymous Eric Mainville dit ...

Personnellement, je suis contre le vote blanc, pour une raison bien simple: c'est que les électeurs du FN ne votent jamais blanc. Ils votent massivement. Donc, un vote blanc augmente la force du vote FN. Les abstentionnistes sont donc des alliés objectifs du Fn, même s'ils ne le veulent pas.

01 mai, 2006 08:23  
Blogger Alcibiade dit ...

Je serais curieux de savoir ce que sont les "électeurs du FN" : pour moi, il y a une base de 5% max. de votants qui ont de vrais convictions frontistes. Les autres votant FN par rejet de la classe politique traditionnelle ...

01 mai, 2006 15:46  
Anonymous la kahina dit ...

La reconnaissance du vote blanc oui... j'ai longtemps estimé que c'était même fondamental comme changement et puis finalement je me demande si ce n'est pas botter en touche. souligner qu'énormement de gens ne se reconnaissent plus dans aucune des propositions politiques actuelles, c'est important. REconnaître le vote blanc n'est pas un idéal, n'est pas un proposition en soi.

01 mai, 2006 20:29  
Anonymous Arnaud dit ...

Le postulat serait d'instaurer l'obligation de voter.
Je crois qu'il nous faut aussi obtenir une véritable offre politique.
Mais je crois qu'une charte politique doit être écrite, cela évitera de tomber dans la République de la Camomilles.

02 mai, 2006 12:28  
Blogger Alcibiade dit ...

Eh bien ça fait réagir ... Je suis d'accord, ma chère poire (tu te reconnaitras) que reconnaitre le vote blanc n'est pas un idéal, je suggère juste que ce serait une avancée. L'idéal ne cohabite que rarement avec les mesures politiques : ce serait trop beau, non ? Mais les avancées passent pas des mesures, des "chocs démocratiques" ...

Dis moi mon ptit Arnaud, arrête de prendre les défauts de ton mentor ! Tu nous fais de la vraie langue de bois : "il nous faut aussi obtenir une véritable offre politique", "une charte politique doit être écrite" ... moui mais ce n'est pas très concret, tout cela, si ? Le vote obligatoire, pourquoi pas ! Mais j'ai l'impression que cela favoriserait surement encore plus les extrêmes.

En parallèle, il serait peut-être temps d'accorder le droit de vote aux étrangers non-européens ...

02 mai, 2006 22:27  
Anonymous Pierre dit ...

Sur le principe, je serais plutôt favorable à la reconnaissance du vote blanc. Je suis arrivé à un stade où je vote par devoir plus que par conviction. Cependant, si la reconnaissance était effective avec réorganisation d'un vote en cas de vote blanc massif, j'ai peur que nos institutions ne se trouve paralysées pendant l'entre deux votes...

05 mai, 2006 13:52  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home