]]>

25 octobre 2006

Les petites phrases

Partager
Plutôt que de parler du bikini de Ségolène Royal, voici un florilège de petites phrases de la prétendante à l'investiture présidentielle. Je vous laisse apprécier ...

Ajout du 31 Octobre :

- "moi, j'apporte des solutions de gauche. Il n'y a aucune ambiguïté là-dessus. Je mets toujours le progrès de la personne au centre de la décision". (Ouest France, 31 Octobre 2006)

- "Je ne parlerai ni des attentats ni des incendies, je ne parlerai que de
la Corse qui travaille". (15 juillet en Corse)

- "Si cette Constitution n'est pas adoptée, la base juridique qui permet la protection des services publics disparaîtra". (Le Monde, 29 mars 2005)

- "Si le Non l'emporte, je serai obligée de privatiser les cantines
scolaires du Poitou ­ Charentes". (Mots Croisés - France 2, ­ 16 mai 2005)

- "Il n'y a pas de tabou. Il faut être curieux de tout et essayer ce qui
marche. Certains ont tort en France de caricaturer. Je n'oublie pas que Tony Blair a gagné les jeux Olympiques et que nous les avons perdus. Dans les dossiers français, j'ai vu beaucoup d'arrogance et peut-être une vision passéiste de ce qu'est la France. Blair a été beaucoup plus offensif sur l'identité multiculturelle du Royaume-Uni". (MIDEC, 3 février 2006)

- "Je maintiens ce que j'ai dit sur Tony Blair. On ne doit pas être sclérosés et enfermés dans des référents idéologiques qui nous empêchent de faire bouger les lignes". (Le Parisien, 23 février 2006)

- "Il est devenu insupportable de défaire la nuit ce que Pénélope a fait le jour ! Je ne déferai pas pour le plaisir ce qu'a fait la droite. J'essaierai de régler les problèmes avec un souci d'efficacité tout en étant au clair avec les valeurs de la gauche". (Le Parisien, 23 février 2006)

- "C'est la motivation individuelle au travail qui fait la croissance. [...]
Des chefs d'entreprises [...] n'innovent plus parce qu'ils ont le sentiment d'une accumulation de réglementations qui les paralysent. [...] En effet, il faut donner davantage de libertés, en effet il faut mettre fin à un certain nombre d'archaïsmes en matière de réglementations. [...] On est dans un système ultra étatisé, ultra administré." (Institut Montaigne, 21 novembre 2005)

- "Nous ne devons être bloqués sur aucun sujet, comme les 35 heures par exemple". (Financial Times, 2 février 2006)

- "Il y a déjà eu des assouplissements avec la possibilité d'heures supplémentaires, d'autres méritent réflexion. C'est possible d'ouvrir des portes et des fenêtres. Il y a des salariés qui ont envie de travailler plus et cette liberté-là doit leur être donnée. A condition bien sûr que ce soit en accord avec les partenaires sociaux et que ce ne soit pas imposé". (Le Parisien, 23 février 2006)

- CPE : "Il faut savoir ce qu'on met à la place avant d'avoir un discours sur l'abrogation." (Le Point, 6 avril 2006).

- CPE : "Il serait paradoxal de subventionner un contrat qui expose l'entreprise à des coûts supplémentaires [...] : le gouvernement a précisé, en cas de rupture du CNE, que les aides accordées devraient être remboursées". (Le Monde, 17 mars 2006)

- Banlieues : "L'image de la France est, après la révolte des banlieues, une
nouvelle fois très dégradée. C'est mauvais pour la croissance économique". (Paris Match, 6 avril 2006)

- Education : " Les parents ne doivent plus être exclus de l'école, mais associés étroitement à sa vie" . (Femme actuelle, 27 février 2006)

- Education : "Il faut passer un pacte avec les organisations syndicales
d'enseignants, qui porterait en particulier sur le changement de méthode et de travail. Une évolution du rôle et du métier des enseignants est nécessaire. Ceux-ci ne peuvent plus se contenter de transmettre du ou des savoirs : il leur incombe aussi un rôle d'animateur, de dialogue avec les enfants et les parents. [...] L'extension de la durée hebdomadaire de présence des enseignants dans les établissements scolaires [...] serait une des contreparties d'une plus grande liberté pédagogique. [...] L'emploi du temps des élèves et les rythmes scolaires doivent être totalement revus : la séquence d'une heure de cours ne semble plus vraiment adaptée". (Commission nationale du projet, 18 janvier 2006)

- Education : Dénonçant "les corporatismes et les pesanteurs des syndicats de
l'éducation nationale" elle déclarait : "Nous avons décidé de ne plus faire de cogestion avec les syndicats". (Le Monde, 10 décembre 1997)

- Education : "La question de l'école est à mon avis la question majeure. Il va
falloir faire une révolution dans le système scolaire". (Nouvel Observateur, 6 avril 2006)

- "La vraie notion de la laïcité, ce n'est pas le refus des religions, mais le respect de toutes les religions et de ceux qui les pratiquent". (Le Parisien, 23 février 2006)

- "La question du voile et des signes religieux est "un problème délicat"
et il faut "éviter de l'aborder de façon trop brutale. Au fur et à mesure que ce débat se déroule, on sent monter un certain malaise et les autres grandes religions sont réticentes. Une décision d'interdiction n'est pas suffisante".

- "Qu'est-ce qui est le plus inquiétant pour les valeurs françaises ou européennes ? Trois filles qui portent un foulard et qui finissent par l'enlever ou bien le fait que tous les jours des millions d'enfants voient pendant trois heures d'affilée des dessins animés japonais où on s'entretue... [...] Moi je pense que c'est beaucoup plus grave, ce qui se passe à la télévision, et tout le monde s'en fiche."

- Piscines : " Dans certains cas, si les municipalités le font,
c'est peut être que ça correspond à une demande. Les femmes enceintes ou les filles qui se font embêter à la piscine par les garçons, ça mérite d'être regardé." (RTL)

- A l'école, elle suggère de "réfléchir à des aménagements d'espaces non mixtes, des moments d'accalmie. Lors des cours d'éducation sexuelle par exemple, c'est indispensable. En éducation physique, à la piscine, pourquoi pas. Et même à la cantine qui est un moment fort de déclenchement de violence : on s'y bouscule beaucoup." (Le Parisien, 8 septembre 2003)

- Justice : "Sauf huis clos à la demande des victimes, je suis favorable à la
transparence et à la présence des médias pendant les procès. La justice n'est-elle pas rendue au nom du peuple ? [...] Ce drame [Outreau] a jeté le discrédit sur la justice. Je comprends que cela fasse peur, car, dans un pays, les institutions doivent tenir." (Le Parisien, 23 février 2006).

- Au Salon de l'Agriculture, "La France a besoin de garder son identité rurale. C'est une identité traditionnelle, mais aussi moderne". (Le Parisien, 1er mars 2006)

- "Il faut rétablir un ordre juste par le retour de la confiance". (Nouvel
Obs, 6 avril 2006)

- "Avoir la nostalgie des « valeurs traditionnelles » ne vaut pas
fascisation des cervelles et même trouver qu'il y a «trop d'immigrés» ne signifie pas consentir à leur discrimination". (desirsdavenir.org, 6 avril 2006)

- "Si chaque famille mange deux volailles par semaine, on peut sauver la filière avicole en région et remettre sur le terrain les 400 emplois perdus depuis le début de la crise. Henri IV faisait la poule au pot le dimanche, nous on double la mise. [...] Je crois qu'en déclenchant un mouvement, en créant une solidarité, on peut surmonter la crise". (AFP, 29 mars 2006)

- "Je pense que le moment des femmes est venu, non pas pour les femmes, mais
pour l'harmonie de la vie tout simplement, et pour le bonheur des hommes et des femmes". (TF1, 6 avril 2006)

- "Bien sûr que je me sens plus proche du modèle scandinave même s'il faut
arrêter de raisonner en termes de «modèles». C'est un raisonnement typiquement masculin". (Nouvel Observateur, 6 avril 2006)

- Internet : "Le citoyen prend la parole individuellement mais, très vite,
il entre en interaction avec les autres, et un nouvel espace public se reconstruit, plus complexe donc plus vrai. A moi ensuite, forte de ce collectif reconstitué, de jouer mon rôle de médiatrice de la démocratie républicaine. En proposant une synthèse, de dire ce que je retiens et ce que je ne retiens pas". (Nouvel Obs, 6 avril 2006)

Libellés : ,

12 Commentaires:

Anonymous Nicolas dit ...

Tu tiens une liste à jour...? ;-)
Celle-là ("Le terroir ne ment pas et trouver qu¹il y a trop d immigrés n'est pas être lepeniste"), je la connaissais pas, ça m'étonne qu'elle est pas fait réagir...
"Le terroir ne ment pas", ça me rappelle désagréablement quelqu'un... (tu sais où ça a pu être dit, c'est une des seules citations où la source n'est pas indiquée?).
Au fait, j'avais pas encore vu la fameuse photo (où on la reconnait pas du tout d'ailleurs), merci, je sais de quoi on parle maintenant.

25 octobre, 2006 15:11  
Blogger Alcibiade dit ...

Je fais des recherches ;-)

Pour le terroir, je la vire, je ne suis pas sûr de la source ...

Et t'en penses quoi du bikini ?

25 octobre, 2006 18:13  
Blogger FalconHill dit ...

Comme dirait le philosophe JMBigard : "rhhhha, T'AS PAS PU T'EN EMPECHER HEIN !!!!!" ^____^ Si tu veux doubler le nombre de tes visites, change le titre de ton post. J'avais été effaré de voir qu'une des recherches les plus importantes chez Yahoo de cette fin d'été, c'était "Segolene Royal Bikini".

Sinon, belle liste. J'avais en tête (rien à voir) la phrase de mon idole (je la hais) Elisabeth Guigou : "si le non passe au référendum, je quitte la vie politique". Outre le fait que je n'ai plus rien écouté de la campagne aprés cela, mon choix étant fait, elle a menti au peuple. Raaah, ces politiques. Mais pour en revenir à Royal, bof... C'est pas demain que je voterai à gauche si elle est investie. Et peut être est ce dommage.

Pour finir, j'avoue que je préfererai voir Clementine Autain ou Valérie Pécresse en maillot de bain... Chacun ses gouts :)

Bonne fin de journée

25 octobre, 2006 20:20  
Blogger Alcibiade dit ...

Je vais me retrouver avec tous les libidineux érotomanes, amoureux de la plastique castratrice de Mme Royal : je m'en réjouis ;-)

25 octobre, 2006 21:22  
Anonymous Nicolas dit ...

Ah le petit coquin, il a encore trouvé un moyen de faire exploser ses stats... ;-)

25 octobre, 2006 22:35  
Blogger brigetoun dit ...

bof dis la vieille dame, elle est pas mal mais il y a un âge pour les maillots une pièce - ce n'est pas l'important quoiqu'elle en pense (j'aime la casquette, pour fare popu? ) - non ce sont les phrases - tes sources sont sures ? on peut les citer ? parce qu'il y en a de redoutables - c'est pire que ce que je pensais

27 octobre, 2006 11:42  
Anonymous Arnaud dit ...

Pas mal comme idée de note mais il y a bcp de citations avec lequel je suis d'accord. Bon c vrai qu'il y en a quelques unes qui font tâche mais bon !

27 octobre, 2006 18:35  
Blogger Alcibiade dit ...

Bien sûr Brigitte, tu peux les récupèrer ...

30 octobre, 2006 17:08  
Blogger Alcibiade dit ...

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez aller faire un tour sur Il y aura..., le blog de Gilles Suze, qui publie son enquête réalisée sur les 7 premières années de Ségolène Royal dans les Deux-Sèvres.

30 octobre, 2006 18:14  
Blogger Alcibiade dit ...

Et donc le lien, ici : http://ilyaura.blog.20minutes.fr

30 octobre, 2006 18:18  
Blogger Robindumjs dit ...

Pas mal cette liste, après la qualité de ses propos lors des débats télévisés, je pense que tu peux en rajouter une bonne louche.
Amitiés socialistes

01 novembre, 2006 00:40  
Blogger Alcibiade dit ...

@ Robin : n'hésite pas à nous en donner, moi je fais de l'urticaire maintenant, qd j'écoute SR ...

02 novembre, 2006 16:10  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home