]]>

04 octobre 2006

Police spectacle (suite)

Partager
Après celui des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, c'est au tour du quartier des Musiciens aux Mureaux d'être la victime de la politique ultra-sécuritaire de Nicolas Sarkozy.

Encore une fois, les personnes ayant subi une perquisition ont vu la police être accompagnée de tout ce que la presse compte de rédactions aux ordres du ministre de l'Intérieur.

Sauf que certains journalistes n'ont pas eu peur de relayer les témoignages des habitants de la cité. Et d'évoquer les bavures lors de ces perquisitions. Là, un gamin de deux ans et demi sur lequel on braque un pistolet à la tempe.
Ici, une mère de famille jetée à terre reçoit de l'huile chaude sur les pieds, versée par des policiers. Ou encore, un garçon trisomique de 6 ans qui est braqué dans son lit par les forces de l'ordre. Sans parler des appartements visités par erreur, ce que les policiers reconnaissent eux-mêmes après avoir défoncé la porte d'entrée, vidé les armoires, retourné les matelas, cassé les meubles.

Sans parler du traumatisme moral qu'on du ressentir les familles ayant eu à subir ce genre de violences policières. Certaines personnes pensent à porter plainte. J'espère que cette sage réaction l'emportera sur le désir de vengeance qui doit, à juste titre, hanter les habitants des Mureaux. J'espère que les plaintes seront relayées, elles aussi, par la presse. Que la suite qui y sera accordée sera positive, et, si violence il y a eu, les policiers responsables punis.

Cette descente aux Mureaux intervient étrangement alors que des révélations sortent dans Le Monde, suite à celle de Corbeil-Essonne.

On apprend que les preuves matérielles (des traces d'ADN) recueillies sur place ne permettent pas de donner de suite, et que l'enquête repose désormais uniquement sur des témoignages.

On apprend également les mensonges du préfet de l'Essonne, Monsieur Gérard Moisselin, et du ministre de l'Intérieur, Monsieur Nicolas Sarkozy. En effet, le premier avait parlé d'agression "manifestement préméditée" et le second disait que les "jeunes", ayant agressé les CRS, s'étaient cachés en les attendant. Or le procureur de la République d'Evry, Monsieur Jean-François Pascal, a ouvert l'information judiciaire sans prendre en compte la préméditation.

Une descente aux Mureaux pour n'interpeller qu'une et une seule personne. Risquant de mettre le feu aux poudres.
Des policiers qui reconnaissent l'échec de cette opération, notamment à cause de la présence de la presse. Amenée par un ministre d'Etat qui ment à ses concitoyens.

A quoi joue Nicolas Sarkozy ? Souhaite-t-il une nouvelle vague de violence dans les banlieues françaises ? Ne faudrait-il pas commencer sérieusement à se poser des questions sur l'état psychique de ce ministre qui joue aux playmobil avec ses troupes ?

Libellés : ,

7 Commentaires:

Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

Fatalement en 2007 il faudra voter contre Sarkozy.
Aurais je le courage de voter Segolene Royal ou DSK?
j'aurais l'impression de revivre le 21 avril 2002. sauf que cette fois j'ai ma carte d'electeur et donc que ça me stresse d'avantage....

04 octobre, 2006 19:52  
Blogger Alcibiade dit ...

Et pour Fabius ?

04 octobre, 2006 20:08  
Anonymous Nicolas dit ...

C'est sûr que Sarko cherche à remettre le feu aux banlieues.
Rien de mieux que des voitures qui brûlent, quelques CRS ou policiers agressés et des jeunes (de préférence basanés) venant faire les malins devant les caméras pour souder la France profonde derrière son "courageux" ministre, cette France qui veut de l'ordre parce-qu'on-n'est-plus-chez-nous, cette France qui veut virer tous-ces-immigrés-qui-profitent-de-notre-
système et qui sont prêts à donner carte blanche à un fou, capable de tout pourvu qu'il arrive au pouvoir.
Je ne suis pas de cette France-là, cette France égoïste, raciste et conservatrice. Et, comme tant d'autres, je ferai tout pour qu'il ne passe pas.
C'est un vrai combat, où il ne faudra rien laisser passer, où il faudra contreattaquer à chaque agression verbale de Benito Sarkozy (la dernière en date contre le maire de Cachan est odieuse), où il faudra dénoncer son double discours permanent.
Tous les moyens démocratiques seront bons et nos blogs respectifs seront en première ligne.

04 octobre, 2006 21:57  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

Fabius...ah Fafa....On y a déjà fait allusion... malgrès mes sympathies pour les déclarations de pillier de comptoir qu'expulse superbement Mélanchon, Fabius (dont le programme est le plus "a gauche") est un type particulierement gerbant. (le sang contaminé, clearstream, le cercle de Nahed Ajjeh -voir "Le Monde" daté du 3 octobre-).
Vu le passif du PS en tant que parti de gouvernement et vu les propositions du PS depuis je me garderais bien de voter PS...Même si je me sens proche du PS Historique (Jaures et consort.) et dans sa base....Seulement entre Fabius et son pseudo programme de vraie gauche, DSK et sa franchise libérale et le médiatisme Royalisme avec Montebourg en option. Il y en a un que que je retiens pas c'est Fabius. La derniere n'a que deux arguments crédibles pour moi pour voter pour elle. (et c'est maigre, et ça n'est pas suffisant). Montebourg et Sarkozy.
Enfin bon....La droite sera au pouvoir en 2007 que cela soit Sarkozy, Royal, DSK ou même Bayrou.
La gauche aujourd'hui n'est qu'une force de frappe. Il n'y a plus d'idée à gauche il n'y a que des coups et de la colere. La gauche sera dans la rue, la droite au pouvoir.
C'est fou ta photo donne l'impression que tout ça c'est une bonne tranche de rigolade.

Puisque Bourdieu est à la mode je le cite dans le texte:

"l'époque n'est pas drole".

(ok, y a mieux comme citation...)

05 octobre, 2006 00:51  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

En 2003 sortait le documentaire La Raison du Plus Fort. l'origine du film est une idée venue du rapport commandé par le ministre belge de la justice sur les liens entre immigré et délinquant. ça remonte sans aucun doute a avant 2002. Le docu s'attachant à décrire la situation en France et en Belgique ne pointe pas la politique spectacle de Sarkozy. Finalement cette politique spectacle existait bien avant et n'a pas de frontiere. Le probleme étant finalement que la violence et la stigmatisation d'une certaine population est recherché par le pouvoir. Quel qu'il soit. (de gauche ou de droite.).
En clair je ne suis même pas sur que la fuite en avant et l'engrenage de la violence va stopper si la gauche vient au pouvoir.

Je te conseil ce lien: http://www.prison.eu.org/article.php3?id_article=2499

Ou le réalisateur du film répond à une interview. le film est un brin traumatisant je t'envoi un extrait que voici:

http://www.dailymotion.com/visited/search/la%20raison%20du%20plus%20fort/video/x7sfb_la-raison-du-plus-fort-depuis-la-co

mais l'interview est pas mal non plus.

05 octobre, 2006 12:40  
Anonymous Anonyme dit ...

Moi j'ai la gerbe. En ces temps l'ctualité relaye deus infos.
1/SArkozy souhaite poursuivre les agresseurs de policiers au penal alors que des lois existent deja pour cela. Ce qu'il cherche, c'est plus de pouvoir pour arreter jusqu'au lanceurs de yaourt et considérer toutes les personne en possession d'un yaourt ou d'un oeuf comme une bande organisée. FACHO!
Réveillez vous braves gens arretez de donner plus de pouvoir à ces flics, rappelez vous de la dérive durant la derniere guerre mondiale, et tous ces français qui en ont souffert. Ils sont là pour nous protéger, aujourd'hui, mais en cas de soulevement contre un état qui nous opresse, ils seront là pour nous écraser, nous torturer, nous déporter !!

Et alors dans tout ça, quel est le rapport avecles conditions carcerales?
Je vais vous racnter une histoire.
Une bande de potes sont des fumeurs de hasch. Des jeunes sans histoires, tous consommateurs. Chacuns leur tour, ils achetent 30 gr de shit pour partager avec leurs potes. Un jour, l'un d'eux se fait arreter alors qu'il achete le produit stupéfiant, il est jugé et condamné à trois mois de prison ferme. trois mois c long, ou c peu.
Aucun ne connais mieux la prison que celui qui est allé.
Ce jeune n'oubliera jamais son séjour car une semaine a peine apres son incarceration, il sera viole par trois de ses co detenus. Imaginé son état à sa sortie.
Méritait il vraiment ce chatiment, qui le mérite?
Le pire c'est que ce cas n'est pas isolé, Apparement, tout le monde y passe,; seuls les plus costaud et les tres moche arrivent à y echapper.
La vie de ce jeune est foutue aujourd'hui, il etait dans un tel etat de delabrement psychologique, qu'il a fini par replonger, A perpet cette fois.
De toute facon, on l'avait dja perdu avant.
Je vous jure que des exemples comme celui j'en aurais d'a

21 octobre, 2006 16:34  
Anonymous En Route pour 2008 dit ...

J'aimerais bcp faire apparaître cet article sur mon blog si tu m'y autorise. Je préciserais la source bien évidemment. Dis moi si cà ne te gène pas...

Thomas

01 novembre, 2006 14:12  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home