]]>

27 novembre 2006

Frêche : dehors !

Partager
Pétition pour l’exclusion de G. Frêche et sa démission de ses mandats locaux.
Pour signer la pétition, c'est ici.
Souvenez-vous, c’était en 1998, des élus de droite faisaient alliance avec le front national pour diriger des conseils régionaux.

En Languedoc-Roussillon, Jacques Blanc faisait alliance avec le FN pour voler sa victoire à la gauche.

Grâce à la mobilisation des militants de gauche et des républicains et démocrates de droite, nous avons alors réussi à casser ces alliances et à obtenir la démission de certains de ces présidents de région.

Ce combat était légitime, utile et nécessaire. Notre but était d’empêcher la banalisation des idées fascistes, totalitaires, antidémocratiques et racistes du FN, en luttant contre la légitimation politique de cette organisation.

Aujourd’hui, ce combat contre les idées du FN est plus que jamais d’actualité, ce d’autant plus que ses idées ont envahi bien des esprits.

Que Georges Frêche, Président de la région Languedoc-Roussillon ô combien symbolique, militant historique du PS, ayant occupé de très nombreuses responsabilités nationales et locales, tienne les propos qu’il a tenu sur l’équipe de France est inadmissible et intolérable. Jean Marie Lepen n’aurait pas dit moins.

Dès lors le parti socialiste doit aujourd’hui faire preuve de courage comme certains responsables de la droite hier, en décidant de l’exclusion de Georges Frêche et en obtenant sa démission de tous ses mandats électifs.

Car ayant été élu sous notre bannière et étant membre de notre parti, ces propos qu’il n’a pas démenti et a reconnu au demeurant , nous engagent, engagent le parti socialiste salissent notre Histoire et nous serons reprochés collectivement.

Nous devons donc nous en désolidariser, faute de quoi nous serons perçus comme co-responsables pendant que nous ne nous sentirons pas coupables.

Les principes universalistes fondamentaux de notre parti, de notre République, nous commande d’exclure immédiatement Georges Frêche et de lui demander de démissionner de ses mandats.

Libellés : ,

13 Commentaires:

Anonymous Arnaud dit ...

C'est ma pétition qu'il faut signer : http://arnaudsanchez.typepad.fr/motionfreche/

28 novembre, 2006 09:47  
Anonymous Anonyme dit ...

Ouais, signons quinzes milles pétitions et aprés on additionnera (bonjour celui qui aura la charge des doublons... soupir...)

Enfin Luc, tu as bien raison.

Je reste néanmoins surpris de voir l'apathie du tissus socio culturo économique du Languedoc Roussillon calme par rapport à l'époque Blanc, où les professeurs et certaines administrations faisaient carrément du sabotage et du sabordage contre la majorité de l'époque.

Pour l'ensemble de son oeuvre, et pas uniquement pour cette histoire d'Equipe de France, que Freche dégage... Quand on menace son parti d'avoir des bombes contre lui... Faut arêtter. Ce type est un fou.

30 novembre, 2006 18:34  
Anonymous Swen dit ...

Serait-il vain de demander à tous les "crieurs aux loup" d'avoir un minimum de sens critique et d'objectivité ? ..

Pourquoi, dès qu'un responsable politique tient des propos puants et innadmissibles, les bien-pensant de gauche comme de droite soit disants défenseurs de la République, la Démocratie, et nianiania.. se sentent obligés de faire un lien entre les propos en question et le FN ou LePen ?

Est-ce si douloureux de constater qu'il y a, même à gauche, même parmi les socialistes des gros cons réacs et racistes ?

Ne peut-on pas penser que Frêche ne serait pas exactement ce qu'il est si LePen n'avait jamais existé ?

Enfin, n'est-ce pas rendre service à LePen en lui laissant le champs libre et le monopole du dérapage verbal (contrôlé ou non)d'autant que ça lui permet d'être présent, par procuration, dès qu'un connard lâche une saloperie (Dieudonné, Frêche, Sarko.... etc) Et après on parlera de "Lepénisation des espris" ?!

Décidément, s'il est une chose qui ne souffre pas des clivages droite/gauche et qui circule parfaitement, c'est bien la connerie !

01 décembre, 2006 06:28  
Blogger Alcibiade dit ...

@ Arnaud
On peut signer les deux ;-)


@ Fabien
Généralement quand on menace de lancer des bombes sur son parti, c'est qu'on ne se sent pas si bien protègé que ça ... Sinon, pourquoi le dire dans la presse ?


@ Swen
Je n'ai pas tout compris : quelqu'un(e) trouve-t-il grâce à vos yeux ?

01 décembre, 2006 14:39  
Anonymous Romée dit ...

Très interessant, bien qu'un peu hypocrite: même après ses propos honteux sur les harkis, Frêche aurait du être viré du PS...

je tiens à vous rappeler qu'en 1989 tout le monde trouvait scandaleux et raciste que Le Pen dise qu'il était normal qu'on voit plus de noirs dans les stades et sur les terrains de foot, car ils étaient morphologiquement plus endurants. je n'en sais rien, je n'y connais rien. Mais c'est maintenant un argument lepeniste qu'on oppose a quelqu'un que VOUS accusez vous même d'être proche de Le Pen... ou est la cohérence??

lien vers un post sur Frêche:
http://rosace.canalblog.com/archives/2006/11/17/3253601.html

08 décembre, 2006 10:51  
Blogger Lancelot dit ...

@ Romée
Romée, je ne comprends pas. Tout d'abord on n'accuse pas Frêche d'être proche de Le Pen, on déplore que Frêche puisse parfois tenir les mêmes propos, ce qui est différent.

De plus, je ne saisis pas quel "argument lepéniste" nous avons utilisé pour critiquer les théories de Frêche ...

08 décembre, 2006 13:48  
Anonymous Romée dit ...

je m'explique: qd frêche dis qu'il y a en substance trop de blacks en équipe de france, on le réprouve, trop mollement à mon goût, mais à raison, ce que tu fais vivement, et n ous sommes d'accord, mais ensuite tu le compares directement à Le Pen. Je en suis pas au courant qu'il ait déjà sorti quelque chose comme cela, alors même que, comme je le rappelais dans ma note précedente, on lui a reproché de considerer que les noirs étaient naturellement plus endurants et athlétiques, ce qui expliquait leur "superiorité" dans les stades (propos que je ne justifie pas, n'ayant aucune connaissance en la matiere).
tu vois ce que je veux dire?

08 décembre, 2006 14:45  
Blogger Lancelot dit ...

@ Romée
Si je te comprends bien, tu défends presque Le Pen, en disant qu'il est "moins pire" que Frêche ? Car lui trouverait les blacks supérieurs aux blancs dans le foot ...

Mais tu dois suffisamment connaitre les idées de Le Pen pour ne pas avoir à te faire d'idées sur son racisme ? Quand on compare Le Pen à Frêche, on compare les propos de Frêche sur l'équipe de France de foot. Ceux-ci consistent à pointer du doigt des citoyens français en fonction de leur couleur de peau, tout comme ne cesse de le faire Le Pen, d'où la comparaison.

08 décembre, 2006 15:31  
Anonymous romée dit ...

sans vouloir être désagréable je ne te trouve pas très honnête intellectuellement à essayer de me faire dire ce que je n'ai pas dit. Mais j'ai bien peur que ce soit un procédé habituel chez les rétheurs de gauche bourgeoise...
Dire qu'il est inadéquat de comparer Le Pen à Frêche sur un sujet ou ils sont justement opposés, je ne vois pas en quoi c'est défendre Le Pen.
Quant à tes raccourcis sur Le Pen=raciste et méchant sur toute la ligne, c'est facile et consensuel, et puis c'est bien pratique ca évite de ses poser les questions sous jacentes au "succes" electoral du FN, on continue a crier au loup des qu'il y a un probleme en interne, sauf qu'un jour le loup viendra, pas forcement d'ou on l'attend d'ailleurs, mais personne ne vous écoutera plus...

08 décembre, 2006 18:22  
Blogger Lancelot dit ...

Romée, sans vouloir être désagréable, me considèrer comme un "rétheurs de la gauche bourgeoise" est non seulement faux, mais surtout la preuve d'une impasse intellectuelle ...

Dans ce texte, il est seulement dit que les propos de Frêche sont dignes de ceux de Le Pen. Personnellement, je ne hiérarchise pas les insultes racistes. Alors qu'on insulte un noir, un israëlien, un arabe, pour moi c'est la même chose. C'est faire son pain sur la haine, sur la division entre les gens, c'est monter les citoyens les uns contre les autres.

Pour rappel, Le Pen a été condamné : le 11 Mars 86 pour "antisémitisme insidieux", le 16 Novembre 87 pour "provocation à la haine, la discrimination et la violence raciale", le 10 Juin 99 pour "incitation à la haine raciale", le 2 Avril 04 pour "provocation à la haine raciale".
Et je ne porte pas ici tous les jugements mais seulement ceux qui nous intéressent ici.

Alors oui, selon moi, la teneur des propos sont identiques. Et un petit rappel, c'est Le Pen lui-même qui a déclaré : "Je crois en l'inégalité des races". Pour toi, ce n'est pas la même chose, voire pire, que les propos de Frêche ?

Quant au reste, ne me fais pas de faux procès, je suis l'un des rares à déclarer que la gauche, notamment sous Mitterand, est fortement responsable de l'ascension du FN. Et que justement, je prends toujours soin de développer mes analyses lorsque je combats le FN, notamment en reprenant point par point son programme.

Alors, par pitié, tes leçons de morale, merci, mais pas à moi ! Apprends à connaître avant de juger.

09 décembre, 2006 12:22  
Anonymous Nicolas dit ...

Mon ami Luc, un "rhéteur de la gauche bourgeoise"...? Ah ah mort de rire...
Ce qui embête certains semble-t-il, c'est que Le Pen n'ait plus le monopole des déclarations racistes. Il subit ces temps-ci une sévère concurrence en matière de déclarations répugnantes de la part des Frêche, Sevran, entre autres et ça, ça doit le défriser. Ces fidèles militants qui voient passer Dieudonné sur leur stands doivent en être tout chamboulé...
A part ça, virons vite Frèche, il fait honte à tous les Socialistes (sauf dans l'Hérault visiblement).

13 décembre, 2006 00:23  
Blogger Lancelot dit ...

Nico, et si tu savais la gueule que les militants "puristes" du FN ont fait en voyant la nouvelle affiche électorale de leur mouvement, où l'on voit une jeune femme métisse faire la pub de Jean-Marie ...

13 décembre, 2006 12:31  
Anonymous anzel dit ...

Oui qu'on exclue Frêche et ses déclarations maladroites du système.
Faisons en un exemple, afin de faire passer un message à tous ceux qui oseront s'élever contre la social- bien-pensance.
Les gens n'en penseront pas moins.
Voilà pourquoi il est ridicule de jouer les faux indigné devant les scores du FN.
C'est tellement plus facile de crier aux racisme, à la haine et autre "truc" pas bien que de prendre des mesures et de voir la réalité en face.

21 décembre, 2006 00:28  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home