]]>

20 février 2007

"Vous avez raison", dit la Maldone

Partager


Ségolène est d'accord avec tout le monde ! Elle n'arrête pas d'approuver les questions, de son sourire carnassier construit sur mesure. Toutes les questions sont intéressantes. Mais bon, elle ne répond jamais à ces questions. Super émission, magnifique démonstration de langue de bois. Le tout entouré de "république du respect", de "France plus juste", etc. Du réchauffé de ces discours habituels, pour ceux qui l'ont déjà entendu. Donc sur le fond : rien ! Des mesurettes. Les "je veux" se multiplient à une vitesse phénoménale, oubliant au passage l'importance de l'Assemblée Nationale dans la législation française, et la séparation des pouvoirs : la VIè République attendra. Et on oublie de s'attarder sur les questions internationales ou économiques. Aucun chiffrage des mesures proposées. Et quand on l'interroge dessus, elle ne répond pas. D'aillerurs, elle répond aux questions qu'elle aurait aimé qu'on lui pose, jamais à celles du "panel"de TF1.

Je n'avais déjà pas apprécié le concept de cette émission depuis son lancement, car il ne permet pas la contradiction. Car un candidat peut dire n'importe quoi sans que l'on réagisse. Elle dit : "je ne veux pas d'une société de l'assistanat" et tout le monde s'en fout. Dans la bouche de Sarkozy, cette phrase provoquerait les huées de la foule ! Mais le pire, c'est le "panel", le fameux de l'IPSOS ! Un pur chef d'oeuvre. L'apothéose était le monsieur handicapé en fauteuil roulant, décoré de l'ordre du mérite (si je ne me trompe pas) : déjà, il fallait le trouver ! Ensuite, pourquoi n'y avait-il aucun handicapé dans les deux émissions précédentes ? Bizarre. Avec tout le respect que je lui dois, les larmes montent aux yeux de ce monsieur lorsqu'il parle d'un ami décédé. Ségolène saisit forcément l'occasion. La compassion, elle connait. Je sais, ce n'est pas politiquement correct de s'interroger sur la sincérité de son geste à ce moment. Mais les ségolistes parleront d'humanité quand ils auraient parlé de démagogie si Sarkozy avait eu le même geste. Et Ségolène de s'offusquer de l'absence d"handicapé dans un groupe de personne de 20 personnes. Petite question : combien d'handicapés dans le staff de Ségolène Royal ?

Pitoyable émission, qui ne sert qu'à convaincre encore plus les déjà convaincus, à la rendre encore plus nulle aux yeux de ses détracteurs. Et moi, j'attends toujours les débats contradictoires, à croire que tout le monde en a peur ...

Je préfère écouter Jean Yanne ...

Libellés : ,

22 Commentaires:

Anonymous Richard G. dit ...

Sentiment partagé. Il y a eu des moments tristement risibles ("je veux une Europe qui se relève, qui marche de l'avant" en s'adressant à un handicapé en fauteuil) et une langue de bois que même une tronçonneuse ne réussirait pas à dégommer (ça m'a rappelé Georges Marchais dans ses bons jours).

20 février, 2007 00:30  
Anonymous Marco dit ...

Je pense que face à Sarkozy, a posteriori, elle ne sera pas ridicule, loin de là !

Nous en reparlerons.
Mais bon, tu ne peux pas ignorer que ce soir, une étape positive a été franchie.
Et puis, n'oublions pas qu'elle n'est qu'une représentante qui compose avec une élection anti-démocratique et anti-socialiste !
Luc, aiguillons nous le restereons, avec fougue et force. Mais, tu ne peux pas ignorer que ce soir, quelque chose d'entrainant s'est produit !?

Je me renseigne...

Bises,
Marco

Ps : désolé d'être aussi positif que cela, mais je ne sombre ni dans la "séogmania", ni dans la social-démocratie. J'essaie de me mettre en mouvement pour cette élection que notre famille politique doit gagner. Et puis tu verras jeudi, une partie de la nouvelle équipe sera plus particulièrement à ton aise, comme pour moi...!

20 février, 2007 01:43  
Anonymous Anonyme dit ...

Elle fut consternante, enfilage de perles, tirades grandiloquentes, à fond sur l'affectif (elle ne maîtrise pas complètement, peut "mieux" faire car quand elle se déplace "mécaniquement" et merci à TF1 pour le choix de l'handicapé qui "pleure juste dans l'ordre"), une alternance de sourires et de rictus, des réponses à côté de la plaque comme sur la psychiatrie elle répond psychiatre ce qui n'est que le petit bout de la lorgnette certes le mieux rémunéré des personnels qui manquent mais sur les autres personnels (il n'y a pas que des psychiatres en psychiatrie loin de là) pas un mot...
le coup du smic à 1 500 euros en cinq ans... si c'est possible mais la comparaison... elle dit aujourd'hui il est à 984 euros net et elle dit en cinq ans il sera à 1 500 euros brut même le plus mauvais des vrp n'oserait plus glisser du net au brut et toujours la France, la famille, l'ordre juste, le travail, le donnant-donnant,... quand finira t-elle de chasser sur les terres de la droite et de l'extrême droite ? Elle rabâche aussi que le solaire c'est de l'énergie gratuite, faut oser dire que le solaire c'est gratuit... Quant au panel... c'est de ça qu'elle avait peur ? TF1 lui avait bien servi la soupe avec ce panel d'abrutis

"Je vous remercie d'avoir posé la question, vous avez raison, je vais vous répondre voilà qui est fait  " c'est tout ce qu'elle a dit (à part les lieux communs habituels)

le lien vers le site consacré à Bernard hanse est désormais :
http://bernardhanse.canalblog.com/

20 février, 2007 08:52  
Blogger Rémi Bazillier dit ...

Luc, tu veux taper sur Sarkozy sur ton blog parfois aussi?

20 février, 2007 09:41  
Anonymous stéphane dit ...

rien de bien neuf dans le monde merveilleux de la social démocratie triomphante, Ségolène à la diction époustouflante d'une speakerine roumaine de la grande époque, le panel des français étaient je trouve très bon vu qu'il représentait la beaufitude au possible, armée de fans de patrick sébastien et de "confessions intimes". Deja la forme même de l'émission est un leurre, le panel ne peut pas poser des questions précises comme le ferait des journalistes mais juste des généralités: la violence c'est pas cool,les patrons de pme aux bord des larmes car ils payent trop de charges ahah vive le cirque médiatique, en tout cas très intéressant ton blog.

20 février, 2007 10:16  
Anonymous d3log dit ...

Je comprends que tu penses ça... Mais peut-être que t'as pas vu les émissions précédentes. Honnêtement, c'était la moins pire... Et je crois que c'est ce que l'on retiendra... "la moins pire". Votez ségolène, c'est la moins pire. :-)

20 février, 2007 11:37  
Anonymous jca dit ...

je rejoins tout à fait Rémi Bazillier, et avec Marco : Ségolène est claire, elle déroule une conception cohérente des grandes réformes et des grands enjeux de cette élection : l'éducation et la formation, qui préviennent les violences et enrayent le chômage, et avec comme méthode le dialogue et la relance. Vous trouvez ça indigne, de vouloir écouter? Si on nous avait écoutés sur les institutions européennes, sur les banlieues, sur l'économie, on n'aurait pas tous ces blocages! Si on avait proposé aux profs et aux étudiants d'assurer la réussite des élèves en difficulté (en échange d'une revalorisation des conditions d'études ou de travail), on n'aurait pas les violences et les échecs! merde! vous voulez quoi les gars, une France qui se bat ou des Frances qui se battent? on se réveille un peu là!!!!

20 février, 2007 12:08  
Anonymous grellety dit ...

Ces formules ont un sens - à l'égard d'une réalité. Les dirigeants actuels n'ont aucun respect pour les citoyens que nous sommes. Ils ont cumulent et cumulent des mensonges d'Etat, et ils osent mentir officiellement sur les ondes, les radios, dans les journaux. Pour le reste, ce qu'elle propose ne vous concerne sans doute pas. Ouf, cela parle et concerne la majorité des citoyens, comme par exemple dans les domaines de l'entreprise et du code du travail. : syndicalisation obligatoire, protection et amélioration des droits des salariés. On peut comprendre que dans "votre vie en Narcisse", vous ayez quelques difficultés à percevoir, considérer , ce qui n'est pas vous, les autres, tout simplement.

20 février, 2007 12:28  
Anonymous grellety dit ...

Il faut lire, "ils ont cumulé", bien entendu.

20 février, 2007 12:30  
Blogger MC dit ...

On dirait un plaidoyer pro-Sarkozy. A deux reprises tu le défend alors qu'il n'est pas attaqué... Curieux

20 février, 2007 12:56  
Blogger Lancelot dit ...

Je vois que ça attaque sec ...
Et personne ne parle du morceau de Jean Yanne, alors que je l'adore :-(


@ Richard

Sauf que Marchais était magnifiquement drôle !


@ Marco

Désolé, mais je vois aucune étape positive, j'ai vu la Ségolène que je connais : le sourire figé, l'énarque langue-de-bois, ...
Moi aussi, je crois qu'il existe un boulevard pour mes idées au sein du PS, et pour moi Royal ne les incarne pas. Et je préfère mon attitude claire, à celle de nombres de militants faisant une campagne par défaut, sans conviction. Je n'ai jamais su fermer ma gueule.


@ Anonyme

Rien à ajouter, Bernard Hanse, je pense avoir été l'un des premiers à en parler sur mon blog ...


@ Rémi

Je tape sur Sarkozy également, il suffit de lire les notes en dessous, tu crois que je fais quoi quand je vais à des manifs ? Ce n'est pas plus important qu'un blog d'ailleurs ? Et les socs ils sont où en ce moment ? En tout cas, pas dans la rue !


@ Stéphane

Merci !


@ d3log

Pour moi, on ne vote pas "par défaut", c'est ce discours qui entraine la montée de l'absention et du vote frontiste !


@ JC

Elle écoute peut-être, mais rien n'en ressort : quid des débats participatifs ? 6000 pour si peu de propositions, l'essentiel étant dans le projet du PS, ou dans la 3ème Voix ...

Et puis, avec des "si" ...


@ grellety

Vous avez du louper le second degré du titre de mon blog. Et n'avez pas du lire d'autres notes de mon blog, je vous invite à le faire, vous aurez alors peut-être une autre vision de moi !


@ MC

Je ne le défends pas, je constate que si Sarkozy avait agi de la même façon avec le monsieur handicapé, on l'aurait traité de démago ! J'essaye de ne pas tomber dans le "si c'est Ségo, c'est génial, si c'est Sarko, c'est nul". Pareil pour le "panel", on hurle à la magouille et après on l'oublie. Moi ça me gongle ! Et ça ne fait pas de moi un sarkozyste, je te renvoie à ma réponse faite à Rémi ...

20 février, 2007 13:17  
Anonymous Armony dit ...

Je ne suis pas "ségoliste" (sic) et même loin de là, mais faudrait peut-être arrêter de taper sur son propre camp. A moins que tu en aies changé... En tous cas, je ne peux que m'insurger quand tu dis "Et les socs ils sont où en ce moment ? En tout cas, pas dans la rue !" (sic) !!! Les socialistes sont dans la rue, sur les marchés, devant les gares à 7h du mat', ils tractent, discutent et essaient de convaincre, ce qui n'est pas facile. Un peu facile de médire sur un blog, tu n'es pas le seul à défendre des idées activement, et dans la rue ! Quitter le navire quand il est en mauvaise posture, c'est tellement plus facile ! Moi je m'accroche. Pas parce que je fais partie du fanclub de Ségo, ni parce que j'aspire à je-ne-sais quel poste, mais parce que je persiste à penser que le Parti socialiste est le seul en mesure d'apporter une alternative à la France ultra-libérale, individualiste et liberticide de Sarkozy... J'avoue que je suis déçue de te voir déserter, et même jouer contre nous...

20 février, 2007 19:09  
Blogger Lancelot dit ...

Armony, chacun son avis, j'ai annoncé depuis longtemps que je ne voterai pas pour Royal. Et je doute qu'on me fasse changer d'avis ! Ici, j'écris sur ce qui me passe par la tête, c'est "mon" blog, libre à n'importe qui d'y venir, ou pas. J'exprime mon ressenti, je n'ai pas la prétention de donner des leçons de militantisme ou tout autre chose. Je préfère être dans la rue à faire des manifs anti-sarko ou contre les rafles, plutôt que de distribuer des tracts du "pacte présidentiel" sans conviction. C'est mon choix, je l'assume. Mais quand je vois des socialistes, dans le 18ème distribuer leurs tracts, ignorant une manif de sans-papiers à 50m, j'ai un peu de mal. Surtout quand il y a des élus parmi ces tracteurs.

Et par pitié, ne refaisons pas le coup du NON au TCE ! J'étais déjà contre, je l'ai assumé, j'ai refusé de faire la campagne du PS, et ai fait celle du NON.

Et cela ne m'empêche pas de participer à la campagne de camarades candidats aux législatives.

Désolé, je suis un petit militant, j'ai mes convictions, je tape sur qui je veux, je vote pour qui je veux, je dis ce que je pense de qui je veux. Tant pis si ça choque ou si ça froisse. Qu'on me laisse le choix de dire ce que je pense, et de ne pas m'autocensurer par soucis de "vote utile" ou de "fidèlité à un parti".

Et puis, plutôt que de s'offusquer sur mon comportement, il faudrait plutôt s'interroger sur tous les cadres du PS qui commencent les tractations avec le staff de Bayrou, pour créer un "gouvernement républicain" tout en soutenant officiellement la candidate du PS, en donnant l'ordre à leurs lieutenants d'en faire le moins.

Et dernière question : parmi les gens qui tractent, combien sont des adhérents à 20€ ? Ils sont où les nouveaux adhérents ?

Je m'emporte Armony, et cela n'a rien contre toi, j'espère que tu le sais.

20 février, 2007 19:23  
Anonymous Nicolas M. dit ...

J'ai vu sur un forum que vous souteniez l'excellent BlogProf.

Je me permets de vous informer que le site La Révolution en Charentaises vient de lancer une pétition de soutien.

Bien à vous.

21 février, 2007 10:07  
Anonymous Nicolas dit ...

-> Luc
Bien sûr, tu fais et dis ce que tu veux sur ton blog (encore heureux) et on n'est pas obligé d'y aller.
Le problème, c'est que tu "sévis" ailleurs (ex chez Arnaud Sanchez ou Birenbaum).
Tu as le droit de ne pas aimer Ségolène Royal, sa personne, ses propositions, etc...
Mais par pitié, fais comme Jospin, ne nuis pas à sa campagne, mets toi en retrait.
Tu serais plus heureux si Sarko gagne?
Quant à ta question : où sont les Soc (sic)?
Partout sur le terrain Luc ! Tous les 2 jours, il y a rupture de stocks de tracts dans les Yvelines, faut quasiment se battre pour en avoir. Et moi qui travaille à Paris, je les vois les militants parisiens tracter aux sorties des bouches du métro.
Et les nouveaux adhérents à 20€? Pareil, à fond sur le terrain (pas tous bien sûr mais ils sont très nombreux). Toi qui a milité à Saint-Germain-en-Laye, t'as déjà vu 15 militants socialistes occuper tout le marché? On a écoulé près de 2000 tracts dimanche dernier, j'ai jamais vu ça!
Comme dit Rémi : j'aimerais bien que tu tapes un peu sur Sarkozy et un peu moins sur ton camp.

21 février, 2007 10:32  
Blogger Lancelot dit ...

Nico, oui je "sévis" ailleurs, et malgré les guillemets le reproche est bien là ! Mais si je ne vote pas pour Ségolène Royal, c'est que je voterai pour un(e) autre candidat, ou que je ne voterai pas. Et que ce n'est pas parceque je suis au PS que je ne vais pas dire ce que je pense, essayer de partager mes convictions. Au café du coin, on m'empêcherait de parler ? En quoi est-ce différent ? Les blogs sur lesquels je traine sont des blogs de gens que je connais, ou sur lesquels je connais des gens. Chassez les trolleurs du PS et leurs lanceurs d'oeufs pourris avant de me critiquer ...

Voilà pourquoi je ne me mets pas en retrait ! Je suis au PS et je ne vote pas Royal, je suis toujours super clair, j'affiche les couleurs, et on ne peut me le reprocher. Et permets moi de me marrer : tu crois que Jospin ne fait rien ? En politique à ce niveau, on n'est jamais à la retraite !

Et puis j'en ai marre : ne pas faire la campagne de Royal, c'est faire celle de Sarkozy ! Je n'entends que cet argument, mais alors tout le temps ! Le vote utile ne sera pas porteur, on ne convainc pas de voter "par défaut", voter pour le "moins pire" ça favorise l'abstention et le vote extrême, provoquant le ras-le-bol des français et leur défiance envers les politiciens.

Sur les tractages, tant mieux. Je n'ai pas les mêmes échos que ceux que tu me rapportes. Dans le 18ème, où tu bosses si je ne me trompe pas, je vois très bien qui sont les diffeurs, et ça m'amuse. Va parler avec eux, si tu ne l'as pas déjà fait ! Compte le nombre d'employés de la mairie, et ne compte pas les nouveaux adhérents, il n'y en a pas !

Taper sur Sarkozy, je le fais, il suffit de lire mes autres notes. Et tu vois, je pense que faire une manif anti-sarko a beaucoup plus d'impact que mon blog. Ici ne viennent que des militants, des engagés, des convaincus, je parle de mes impressions.

Sur le terrain, je milite et personne ne sera derrière mon dos pour savoir ce que je dis aux gens que je rencontre, et tous savent que je suis au PS.

21 février, 2007 12:43  
Blogger FalconHill dit ...

Comme dit Lionel Jospin dans la bouche de Laurent Gerra sur RTL : "elle m'énerve..."

Juste personnel, rien de méchant... Mais ce coté réincarnation de la Marie Magdalena sortie du Da Vinci code, toute de blanche imaculée qui refait marcher les handicapés et redonne la vue aux Aveugles, "ça m'énerve"...

Et pi ce coté je me présente pour la présidence de l'association des parents d'éleves de mon quartie, ça m'énerve encore plus.

Non, elle m'énerve

21 février, 2007 13:46  
Anonymous Nico dit ...

-> Luc
J'entends tes arguments mais, sauf erreur de ma part, j'ai pas encore entendu pour qui tu votais ou même qui avait ta sympathie dans cette campagne.
Bon, tu me diras à juste titre qu'on ne sait pas encore qui seront in fine les candidats (m'étonnerait qu'il n'y ait pas un ou 2 ténors de la gauche qui reste sur le carreau) mais j'aimerais bien savoir.
Mais peut-être n'as-tu pas encore fait ton choix.
Ah, j'ai oublié le vote blanc ou l'absention, tu l'as mentionné au début.
Par ailleurs, je n'ai pas jamais critiqué dans mon message ton engagement contre les rafles odieuses de Sarkozy ou toute autre manif.
Mais ce n'est pas parce que le 18e est -peut-être- un peu spécial qu'il faut généraliser. Ailleurs, la campagne sur le terrain se fait très bien et est très active.
Je persiste : ne pas voter Royal, je peux comprendre, même de la part d'un socialiste ; mais reprendre les "arguments" de la droite (et tu sais qu'à Saint-Germain, on en entend beaucoup) sur la prétendue vacuité de Royal dans la bouche (euh les mots) d'un militant socialiste, ça ne peut pas nous plaire.
Bon, au moins, ça te fait plein de commentaire (plus que le pauvre petit pigeon), c'est peut-être aussi le but (t'aimes bien aller à contre-courant, je le sais :-)).

21 février, 2007 15:35  
Blogger Lancelot dit ...

Je ne sais pas pour qui je vais voter, j'ai mon idée, mais il reste encore deux mois, donc j'ai le temps. Et puis, Bové n'aura pas ses signatures, Besancenot probablement non plus (à cause de Dray).

Et puis, Nico, je prenais le 18ème comme exemple. Mais je pourrais te citer l'exemple du 10ème où je suis pas mal, celui de Nantes où j'ai encore quelques amis, d'Orléans ou des Pyrénées ...

Je ne reprends pas les arguments de la droite, regarde les archives de ce blog, je n'ai jamais été tendre avec Ségolène Royal ! Voilà, je ne change pas d'avis, contrairement à beaucoup, qui ne se gêne pas pour la dégommer par derrière. Qui la soutiennent en la disant de droite !

Je me toujours situé à la gauche du PS, tu le sais, j'ai du mal à accepter qu'on me fasse "pactiser" avec Sarkozy ! Quand je faisais la campagne du NON, j'ai vu les noms d'oiseaux pleuvoir également, j'ai l'habitude.

Ce n'est pas moi qui vais à contre-courant, c'est le PS qui se détache de ses idéaux, nuance (plus mégalo tu meurs !). Moi je reste "droit dans mes bottes" ;-)

Et puis, si je voulais faire pèter mes commentaires, je ferai comme lorsque j'avais balancé en exclu la photo d'Anne Fulda, la maitresse de Sarkozy ! Et tu peux me croire, des potins, des rumeurs, des intox, des bruits de couloir, j'en ai en stock ...

21 février, 2007 15:56  
Blogger Erick dit ...

Vous avez raison ;)

21 février, 2007 19:02  
Anonymous RoseNoire dit ...

Houlà, Lancelot...je vois que tu te fais bien allumer par tes petits camarades. Fais gaffe au procès pour hérésie, la libre pensée et la ligne du parti, çà ne fait pas bon ménage chez certains.
Les esprits étroits ne sont pas toujours là où on le pense.
Condoléances. Je crois que les idées socialistes méritaient un meilleur candidat.

RoseNoire

21 février, 2007 19:27  
Blogger Lancelot dit ...

Oui Rose, je crains l'autodafé de mon blog dans la cour solférinesque ;-)

25 février, 2007 13:20  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home