]]>

03 mars 2007

Paroles 2007

Partager
Voici mes réponses aux questions du bloggeur Pierre Catalan. Je vous invite d'ailleurs à vous rendre sur son blog.



L'offre politique pour ces élections te satisfait-elle ?

Luc: Non ! Certes il peut sembler trop tôt pour être aussi clair, ne connaissant pas encore la liste définitive des candidats, mais je trouve le menu très peu appétissant. Et principalement pour le militant de gauche que je suis.

Au PS, nous nous retrouvons avec une candidate social-démocrate, ne partageant pas du tout la notion que je me fais de la politique. Son blairisme se rapproche pour moi plus du centrisme de Bayrou ou de Prodi que du socialisme.

A sa gauche, nous voyons que les autres militants anti-libéraux, dont j'aurais pu me rapprocher, se divisent pour des questions d'égo. Retrouver chez eux les travers des professionnels de la politique, voilà de quoi être déçu !

A droite, peu de surprise, tous les candidats attendus sont dans les starting-blocks, prêts pour le sprint final, contrairement à la gauche, ce qui explique le très mauvais score du "bloc de gauche" dans les sondages.


Ton choix a t-il évolué depuis le début de la campagne? Pour quelles raisons?

Luc: Je n'ai jamais eu de choix précis, d'ailleurs je ne sais toujours pas pour qui je voterai, et si mon bulletin sera blanc ou non. Depuis l'investiture de Ségolène Royal, je sais que je ne voterai pas Ségolène Royal. Mais j'ai encore le temps de changer d'avis, sait-on jamais ! Une belle réponse de normand ...


Quels sont les sujets majeurs de l'élection ? Quels sont ceux qui devraient retenir notre attention?

Luc: Les sujets majeurs, ce sont ceux que les médias veulent bien faire naître. Alors en 2002, on nous a parlé de l'insécurité, encore et toujours. Mais, bien que la situation ne se soit pas amélioré (doux euphémisme), ce sujet est absent du débat, préférant celui du pouvoir d'achat et du logement. Je n'ai rien contre ces sujets, ils méritent d'être abordés, mais le problème selon moi est que l'on ne nous laisse pas le choix !

Parlons de la politique internationale le lundi ! De la culture le mardi, de l'immigration le mercredi, de l'éducation le jeudi, de la lutte contre la pauvreté le vendredi, d'environnement le samedi, de la balance commerciale le dimanche. Nous pouvons trouver un thème différent chaque jour jusqu'au premier tour !

En outre, l'un des principaux sujets de la pré-campagne sont les signatures ! Et elles occupent une place bien trop importante : changeons une bonne fois pour toutes de procédé, en préconisant le soutien citoyen. Il n'est pas normal que José Bové, Olivier Besancenot ou Jean-Marie Le Pen trouvent des difficultés à obtenir les signatures. Une fois débarrassé de ce sujet, nous aurions plus de place pour aborder d'autres sujets.


Que penses-tu de la qualité des débats pour cette présidentielle?

Luc: Il n'y a pas de débat ! Il y a du réchauffé de propositions, des petites phrases, des oeufs pourris, de la people-politique. Evidemment, vu de l'extérieur pour les initiés que nous sommes, cela prête à rire. Et je m'amuse à compter les points, comprendre les origines et objectifs de ces petites phrases de dépêches AFP. Mais j'attends un vrai grand débat ! Pas des ersatz comme nous le proposent TFA et France Télévision ! Des face-à-face thématiques, que les français identifient les tenants et aboutissants des programmes ! On parle du "pacte présidentiel", mais qu'y a-t-il dedans ? Aucune pédagogie pour le faire connaître à ceux qui ne feront pas l'effort de le parcourir. On rabâche que Sarkozy a changé, mais son programme ultra-libéral lui n'a pas changé.


Quel est ton principal message ?

Luc: Vivement la 6e République ! Que le rôle et les pouvoirs du président soit moindres. Ces élections sont néfastes à la bonne marche de notre pays : pendant 6 mois la France se retrouve sans véritable gouvernement (que devient et que fait Dominique de Villepin ?). La personnification de la campagne nuit aux brassages d'idées, moteur pour faire progresser notre société.

Libellés : , , ,

6 Commentaires:

Anonymous Sylvain dit ...

J'ai l'impression que ton opposition à Ségolène Royal vient essentiellement de la vision médiocre que tu as d'elle.

Elle apparait comme mauvaise oratrice, ce n'est pas un(e) tribun ... Elle ne soulève pas l'enthousiasme.

Tu utilises l'argument de "social-démocrate" à son encontre pour justifier toute impossibilité de voter contre elle. Au delà du fait qu'il y à des différence profondes et nombreuses entre ce que propose Bayrou et Royal (Si on place Bayrou au centre-droit, on place Royal résolument à gauche ... Si on place Royal au centre gauche, on place Bayrou résolument à droite), S. Royal ne propose ni plus ni moins que la synthèse du Mans.

La synthèse du Mans, c'est le PS tel qu'il se positionne aujourd'hui. On peut regretter qu'il ne soit pas plus à gauche, mais c'est aussi l'échec de ceux qui voulaient un autre PS .. Le PS est aujourd'hui ce qu'il est suite au Mans, et il sa candidate est dans la lignée .. à nous de voir si on ne suit que ceux qui sont 100% fidèles à nos idées au risque de ne trouver personne en face .. ou bien si on s'acommode de la position médiane, au risque de ne pas défendre tout à fait ce qu'on aurait souhaité.

03 mars, 2007 22:47  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

A part sur les anti-libéraux (il y'a des questions d'égos, mais pas que) : d'accord sur tout.

04 mars, 2007 02:56  
Blogger Marc dit ...

Désolé de dire des banalités, mais il faut un peu remettre les choses à leur place, Ségolène c'est un très joli coup média (la marque Ségo).
Que cette femme ne me paraisse, à titre très personnel, n'avoir pas de grandes qualités est une chose. Le plus grave, pour un personnage politique, c'est qu'elle n'a pas de convictions politiques. J'aimerais qu'on me rappelle quels sont ses engagements (dans sa vie passée), ses luttes, qui font d'elle une personne dont on peut se dire qu'elle a des convictions personnelles (et pas des convictions qui viennent de débats participatifs vomitifs). Ah si, je me souviens... le chabichou...

(luc ce message ne t'est pas particulièrement adressé :))

04 mars, 2007 15:41  
Anonymous d3log dit ...

Les anti libéraux... C'est pas des luttes d'ego mais des luttes d'appareils. Le PC et la LCR sont parmi les plus vieux partis politiques actuels... Et il y a José Bové, à part, hors norme... Attendons la clôture de la campagne des signatures et on y verra plus clair. Moi c'est quand même de ce côté là de l'échiquier politique que je regarde... Tout n'est pas perdu.

05 mars, 2007 08:38  
Blogger Lancelot dit ...

C'est drôle quand même : je regrette dans ce post la personnification de la politique, et les commentaires ne parlent que des personnes, et non des idées ;-)

05 mars, 2007 12:43  
Blogger Antoine dit ...

Moi je me suis parfaitement reconnu dans tout ce que tu as dit dans cet article ! Tu as dit de manière claire et concise ce que je pense sincèrement de cette élection présidentielle ! Cela étant dit, plus l'on se rapproche de l'échéance électorale et plus je commence à accepter Segolène Royal comme candidate socialiste... On sent que derrière la "marque ségo", il y a une équipe, un projet (même s'il est clair que je le trouve un peu trop à droite à mon goût !). Cela étant dit, rien n'est joué et mon coeur balance car aucun candidat n'évoque les vrais sujets qui dérangent...

06 mars, 2007 00:47  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home