]]>

06 avril 2007

de(s) Sarkozy à Gattaca

Partager
(musique : Morrow de Michael Nyman)



Les rumeurs vont bon train sur Nicolas Sarkozy. De blogs en sites, tout le monde en parle ou va en parler. Mais, après avoir longuement réfléchi, je ne vais pas (encore) vous parler de ces informations (confidentielles) qui circulent sur le candidat ...

Je m'arrête tout de même sur "la rumeur", je n'arrive pas à croire qu'elle arrive au moment où Internet commençait à s'emparer de l'idée d'un vrai débat citoyen. Je me demande si les (vraies ? fausse ?) informations circulant sur la vie privée de Nicolas Sarkozy ne serviraient pas seulement à contrecarrer l'organisation de ce débat. Une information en chasse une autre, et la plus ancienne tombe dans les oubliettes de l'histoire. Mais je tiens à rassurer toutes celles et ceux qui ne veulent pas de ce débat : vues la nature et la qualité des échanges se déroulant sur l'organisation de cette confrontation entre prétendants à la Présidence, je doute que cet évènement puisse avoir lieu, ou alors peut-être dans 5 ans !

Alors intéressons-nous plutôt au candidat Sarkozy. Je ne sais pas si vous connaissez le magazine Philosophie Magazine, j'ai pris connaissance de son existence via Pierre Catalan. En effet deux journalistes de ce journal, Alexandre Lacroix et Nicolas Truong, ont organisé un débat entre Michel Onfray et Nicolas Sarkozy. Lisez l'extrait de cette entrevue, c'est assez passionnant sur les divergences d'avis sur la nature humaine.

Michel Onfray parle du caractère de chaque homme en déclarant : "À mon sens, on ne naît ni bon ni mauvais. On le devient, car ce sont les circonstances qui fabriquent l'homme", puis Michel Onfray de dire qu'on ne choisit pas sa sexualité, ni d'être pédophile. Et Sarkozy nous donne son avis, pour le moi hallucinant : "J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable".

Oui, vous avez bien lu ! Selon Nicolas Sarkozy "on naît pédophile" ! J'aimerais qu'il nous fasse partager ses informations, car jamais aucun scientifique n'a encore trouvé le gène de la pédophilie ! C'est grave de dire ça ! Parce que c'est faux, et parce que cela signifie que ces humains ne peuvent changer. Comme pour les suicides, si le suicide est génétique également, que faire des personnes avec des pensées suicidaires ? Il y a là un risque de laisser ces personnes de côté, sous prétexte qu'on ne peut rien faire pour ces personnes, étant donné que c'est génétique !

Ah, aussi, si il l'on naît pédophile Monsieur Sarkozy, j'imagine qu'il en est de même pour l'hétérosexualité, l'homosexualité, le sado-masochisme, le fétichisme ou autre ? Mais dans ce cas, si vous n'accordez pas les mêmes droits aux homosexuels qu'aux hétérosexuels, ce serait pour des raisons génétiques ? Il y a donc bien une discrimination génétique dans votre programme politique ? Je n'irai pas jusqu'à penser que vous pourriez être favorable à l'eugénisme, Monsieur Sarkozy, mais attention, vous n'en êtes pas loin !

Ah, et au fait Monsieur Sarkozy, y a-t-il un gêne de l'adultère ?

PS : l'image est l'affiche de Bienvenue à Gattaca, le chef d'oeuvre d'Andrew Niccol qui dénonce sublimement le déterminisme génétique. Réfléchissez à cela : "There is no gene for the human spirit" ...

Libellés : ,

15 Commentaires:

Anonymous Nicolas dit ...

Ce gars-là est vraiment un danger pour notre pays.
Le suicide est inscrit dans nos gênes, la pédophilie aussi, ben tiens... Bientôt il nous dira que c'est l'homosexualité, le fait de voter à gauche (ou à droite)qui est dans nos gênes, ou qu'on nait terroriste... Déjà qu'il pense que certains sont prédestinés à être délinquant et qu'il faudrait les dépister dès la maternelle...
Ca ressemble effectivement à Gattaca... Je conseille aussi Globalia de JC Rufin.
Par pitié, ne nous laissons pas le choix entre Sarkozy et Le Pen, soyons responsables...
Quant à la rumeur, je suppose que c'est un petit rigolo du microcosme parisien qui veut tester l'influence d'Internet dans la propagation d'une rumeur.
Au fait, tu nous parles d'Azzouz Beggag et du torrent d'injures que Sarkozy lui a infligé?
Bon, pendant ce temps, Tapie le truand soutient Sarko (après Steevy, Doc Gynéco, Vincent Mc Doom, etc... quelle brochette!) et Yannick Noah soutient Ségolène ; et ça, ça me fait vraiment plaisir :-)

06 avril, 2007 17:14  
Blogger Antoine dit ...

Youpi... Sarkozy va débloquer des fonds pour la science (les mêmes que la droite a gelé depuis 5 ans) afin de vite découvrir un vaccin contre la pédophilie et contre l'homosexualité pendant qu'on y est ! Il était temps d'en finir avec ce fléau mondial que sont les pédés ! Je m'en vais de ce pas lire l'entrevue entre Sarkozy et Onfray d'autant plus que j'adooore Onfray et que je me sens généralement très proche de ses idées !
Antoine

PS: J'ai bien aimé Bienvenue à Gattaca !

06 avril, 2007 19:04  
Blogger Lancelot dit ...

@ Nico
T'as vu, parfois j'arrête de taper sur Ségolène ? ;-)

Beggag, j'attends de lire son bouquin pour en parler !

Noah, mouai bof. Et puis, les soutiens, sincèrement je m'en tape un peu : regarde Jospin en 2002, ça ne l'a pas fait élire ;-)


@ Antoine
Les chercheurs vont être heureux !

06 avril, 2007 19:09  
Anonymous Anonyme dit ...

Je ne comprends pas la polémique. Le mouvement activiste gay ne dit-il pas la même chose en disant qu'on ne choisit pas d'être gay? Ce qui au passage en fait un mouvement aussi dangereux, sur ce point-là que l'allumé de la rue d'Enghien: si nous sommes réduits à nos gènes, bonjour l'angoisse...

07 avril, 2007 08:11  
Blogger Antoine dit ...

Ben non on ne choisit pas d'être gay mais on est influencé par l'environnement dans lequel on grandit, par la culture, par l'éducation que l'on reçoit, par les milieux que l'on fréquente... Il n'y a rien de génétique ! C'est plutot une question socio-culturelle ! Enfin bon après je connais pas le mouvement activiste gay donc...

07 avril, 2007 10:31  
Blogger Lancelot dit ...

@ Anonyme
Euh je ne connais pas de mouvement activiste gay, des noms SVP !


@ Antoine
Je te rejoins totalement ...

07 avril, 2007 12:57  
Anonymous abadinte dit ...

Etre gay n'est pas inné c'est une caractéristique qui s'acquiert comme être intelligent, con, stupide, malveillant, agressif...

07 avril, 2007 15:09  
Anonymous Bamf dit ...

On aura deux catégories de citoyens : les sains et les dégénérés...

Ceci est horrible.

07 avril, 2007 17:23  
Anonymous RoseNoire dit ...

Je suis cette polémique quant au déterminisme génétique depuis un bon bout de temps. En tant que biochimiste de formation, et travaillant dans le domaine depuis 1990, je pourrais faire un cours ex cathédra sur les aspects génétiques ou non de tel ou tel comportement. Ce serait long, fastidieux, et je dois bien avouer que je n'en ai pas tellement envie...surtout s'il s'agit d'essayer d'expliquer des trucs à des gens qui sont de toute manière persuadés que toute déclaration sortant de la bouche de Sarkozy ne peut qu'être douteuse.

Il y a fort à parier que la plupart de ceux qui montent actuellement sur leurs grands chevaux n'aient formé leur opinion sur l'affaire qu'en lisant des résumés et des extraits de la discussion entre Sarko et son interlocuteur, et non la totalité de la conversation.

Sarko n'a jamais dit que des comportements comme la pédophilie ou les tendances suicidaires étaient uniquement prédestinés génétiquement, et qu'il n'y avait rien à faire.
Il a dit que le contexte et le déterminisme familial n'expliquait pas tout, et que dans certains cas il pouvait y avoir une fragilité, une prédisposition.

Dans le cas des comportements suicidaires, désolés mais c'est vrai dans un certain nombre de cas. Pas mal de suicidaires sont des maniaco-dépressifs légers, non diagnostiqués. Bien sûr, tous ne vont pas se suicider, et il est évident que le vécu et les expériences interviennent. Mais dans ce cas précis, les gènes (il y en a plusieurs) responsables de cette fragilité (syndrome maniaco-dépressif bipolaire, pour être précis) ont été cartographiés, et des traitements pilotes basés sur la thérapie génique sont à l'étude dans plusieurs universités et organismes de recherche...notammant l'Institut Pasteur de Lille.

Pour ce qui est maintenant des réactions, et des accusations d'eugénisme: on est, une fois de plus, face à un comportement que relève du raccourci intellectuel, de l'amalgame et du sophisme.
Car Sarkozy n'a jamais, au grand jamais déclaré qu'il faudrait isoler, ou même éliminer comme j'ai pu le lire, les personnes souffrant d'un trouble ayant une composante génétique. Dire cela relève purement du procès d'intention.

Que préconise Sarko vis-à-vis de ces personnes: il suffit de lire son bouquin 'Témoignage'.

Mais bien sûr messieurs les détracteurs, Sarko dans le texte, vous ne le lirez pas. C'est bien plus facile de répandre des extraits cités hors contexte, pour peu qu'ils aillent dans le sens que vous souhaitez.

D'ailleurs, quand j'écris ce genre de post argumenté sur un blog ou un forum, il est bien rare qu'un(e) opposant souhaite en débattre avec moi. C'est plus facile de gueuler, ah les sarkozystes, des groupies sans neurones, incapables d'une réflexion personnelle.
Ou encore de fouiller les poubelles du Net au cas où, par chance, une quelconque rumeur bien juteuse pourrait s'avérer vraie ;-)

08 avril, 2007 11:35  
Anonymous Anonyme dit ...

"Je ne suis pas d'accord avec vous. J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie."

Il y a-t-il un mot dans cette phrase apparemment sans ambiguité que seule l'expertise ès "sujet qui nous occupe" pourrait interpréter comme tempérant l'affirmation du caractère inné de la pédophilie?

Faire péter ses gallons ca mange pas de main RoseNoire et la rhétorique du "Entant que" "moi je", "moi qui suis", "moi qui vous toise tous à 10 miles sur le sujet" que l'on pourrait finalement résumer par une magistrale noyade de poisson sur le mode "de toute façon vous pouvez pas comprendre", c'est sympa mais çà répond a coté de la plaque.

M'enfin rien d'étonnant, ça ressemble tout compte fait à la stratégie Sakozienne de campagne basée sur l'esbrouffe, l'intimmidation de l'intellect, le postulat d'expertise et de supériorité de stature présidentielle, qui convenant en relève du dogme ultime quand les archaismes idéologiques ont largement montré leur limites au ministère de l'intérieur.

Le vrai sujet n'est pas tant l'appréciation du caractère énorme (ou pas) de son affirmation que le danger à forcer sa légitimité de le faire.

Sarkozy est avocat, quand on a pas d'autorité spécifique sur la question, rien d'autre que son intuition café du commerce comme rigueur scientique, et ben on s'incline pas à penser que, on la ferme, sinon c'est idéologiser quelque chose qui n'a pas surtout a etre emmené sur le terrain idéologique.

Pour moi c'est meme combat que les "bonnes intentions" politiciennes sur ce qu'il faudrait enseigner de l'histoire.

Y en marre de ces tatonnements, de ses palpation incessantes de la vulgate, de cette façon insupportable de contourner l'opinion publique par diffusion homéopatique pour fourguer innocemment et l'air de rien d'obcures certitudes idéologiques infourgables autrement que par l'imposture, le biais et la faudercherie médiatique.

Cyril Demarque Aix

08 avril, 2007 12:45  
Blogger Lancelot dit ...

Chère RoseNoire,

je ne doute pas de tes connaissances, cependant permets-moi de citer l'un des généticien les plus sérieux, Axel Kahn : "La vision d'un gène commandant un comportement complexe tel que ceux conduisant à l'agressivité, à la violence, à la délinquance, à la dépression profonde avec dérive suicidaire, est ridicule et fausse"

08 avril, 2007 19:04  
Anonymous RoseNoire dit ...

Mais...tout à fait d'accord, Lancelot! Réduire un comportement complexe à la seule composante héréditaire serait effectivement une absurdité. Je précisais d'ailleurs bien dans mon billet que l'acquis influençait et jouait un rôle. Et que Sarko n'avait jamais déclaré que l'inné était tout et qu'on n'y pouvait rien changer.
Le seul point que je veux bien concéder (à moitié), c'est qu'il était évident qu'il serait accusé de l'ouvrir sur un sujet où il n'est pas expert (n'étant ni psychiatre ni généticien), et qu'il aurait donc mieux valu se taire là dessus.
D'un autre côté...s'il fallait ne pas parler d'un truc à moins d'avoir étudié la question pendant plusieurs années de fac...je ne pense pas que quiconque parlerait de grand chose..

Quant à faire pétér mes galons en disant que je suis dans le domaine...bah...peut être un peu, mais pas plus que les psychiatres auto-proclamés qui vous démontreront que certainement, certifié, vérifié, Sarkozy est cliniquement fou, MDR. La preuve: il a des tics et resserre son noeud de cravate, comme j'ai pu le lire dans un billet édifiant. Bigre, çà c'est une preuve! Juré craché, au prochain signe de ce genre, s'il sort son mouchoir ou un truc du style, j'abjure mes erreurs et je me fais communiste, MDR!

08 avril, 2007 19:29  
Anonymous Anonyme dit ...

Petite diversion sur la pseudopsychologie qui mange pas de pain.
Quoi qu'on pourrait en discuter longuement des tics, mais surtout des lapsus euh.. comment dire .. idéologiques de notre sujet.

Bref nos moutons,
C'est pas en soit de faire peter ses gallons le problème, c'est d'utiliser ses gallons pour défendre l'indéfendable.

Personne au monde peut décréter que "l'on nait pédophile" surtout pas sarkozy.

Dire çà, c'est par définition nier le fait que l'on DEVIENT pédophile soit-ce par la combinaison de contingences acquises et/ou innées.

Non dire que "l'on nait pédophile", c'est par définition décréter que le déterminisme génétique coupe de toute façon l'herbe sous le pied de tout autre déterminisme.

C'est en somme dire une grosse connerie.

CQFD pouvant largement se passer de toute expertise en biochimie.

Cyril Demarque Aix

08 avril, 2007 20:06  
Anonymous KB dit ...

MERCI pour la référence à GATTACA !!!(je rappelle pour ceux qui n'ont pas vu la merveille cinématographique en question -- GATC = les quatre acides aminés constituant le code génétique humain... et l'escalier de l'appartement enroulé comme un chromosome...).
Ce filme est effectivement le meilleur antidote contre la bêtise sarkozyste
Luc je t'aime définitivement...

09 avril, 2007 16:57  
Anonymous Marilyne dit ...

Lucelot, tu ne connais pas de mouvement activiste gay...il fallait me demander !:) sinon, concernant la rumeur ...tu n'aurais pas dû perdre ton temps, le paint-ball samedi c'était très sympa....une bonne excuse pour t'éviter les bleus pour lesquels je me suis pour ma part abonnée à l'arnica !

14 avril, 2007 23:33  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home