]]>

21 avril 2007

Jacques Attali a dit

Partager
Je ne suis pas un grand fan de Jacques Attali, ancien conseiller spécial de François Mitterrand, mais la lecture de son blog s'avère parfois intéressante. Plutôt que des extraits, je vous porte l'intégralité de sa dernière note, datée du 16 Avril. A sa lecture, on devrait comprendre que tout bon cartésien voterait pour François Bayrou. En tout cas, c'est ce que j'en ai retenu.

(Musique : Emily Loizeau, Je ne sais pas choisir)




Choisir, enfin


Ce fut, à tout prendre, une belle campagne ! Mais au moment de voter, ce n’est plus sur les programmes qu’il faut se déterminer, mais sur les candidats : chaque électeur doit décider quel bulletin mettre dans l’urne ; et dans les derniers jours, s’il est logique, l’electeur fera les trois constatations suivantes :

1. Seuls trois candidats sur les douze peuvent être élus : François Bayrou, Ségolène Royal , Nicolas Sarkozy. Ce sont les seuls « présidentiables ».

2. Aucun de ces trois présidentiables n’est assuré de figurer au second tour ; et un non présidentiable, Jean Marie Le Pen, peut même, lui-aussi, figurer au second tour.

3. Chacun doit voter au premier tour en tenant compte de ce qu’il souhaite être le résultat du second.

Il en découlera une division des électeurs en trois catégories :

Celui qui considère comme essentiel de faire élire un des trois présidentiables doit voter pour celui-ci dès le première tour, pour ne pas prendre le risque de le voir éliminé par les deux autres.

Celui pour qui la première priorité est d’éviter qu’un des trois présidentiables soit élu doit voter dès le premier tour pour celui des deux autres présidentiables qui lui semble le mieux capable de battre celui qu’il ne veut voir en aucune circonstance s’installer à l’Elysée.

Seul l’électeur pour qui l’élection de l’un quelconque des trois présidentiables n’est pas une catastrophe peut se permettre de voter au premier tour pour un des neufs candidats qui n’a aucune chance d’être élu. Il envoie ainsi au futur président, quel qu’il soit, un signal sur la couleur politique réelle du pays, mais il ne pourra pas se plaindre si le présidentiable qui aurait eu ses faveurs n’est même pas au second tour.

Si les électeurs se comportaient aussi logiquement, le résultat de l’élection serait déjà connu : un quart des électeurs semblent considérer que le plus important pour eux n’est pas le résultat final mais l’expression de leur préférence au premier tour. Moins d’un quart des Français souhaite vraiment l’élection de chacun des trois présidentiables. Deux moitiés de Français souhaitent chacune la défaite d’un parmi deux des présidentiables, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Enfin, ces deux moitiés pensent que le troisième présidentiable, François Bayrou, est le mieux à même de battre celui des deux autres qu’ils veulent voir éliminer.

En conséquence, logiquement, ce troisième présidentiable devrait être élu. Mais comme le pays de Descartes est aussi celui de Pascal, je ne me risquerai pas à un pari…

Libellés : ,

12 Commentaires:

Anonymous jca dit ...

hélas pour Descartes, Attali, et... d'autres, il y a dans le scrutin présidentiel français quelque chose qui s'appelle... second tour! et qui, tout aussi logiquement, appelle une campagne... de second tour!

personnellement, je crois, comme quelques autres millions d'électeurs, que la droite ne doit pas vaincre au second tour, quel que soit son visage, droite catho ou droite sarko

quand, avec nos voix, Ségolène Royal sera qualifiée pour le second tour, nous ferons campagne avec elle pour défaire la droite - gageons, même espérons, qu'en effet, comme l'analyse avec une justesse candide Attali, proche de la tautologie, le résultat du second tour ne sera pas connu demain soir

21 avril, 2007 20:16  
Anonymous Sylvain dit ...

Pour ma part je pense que Ségolène Royal est bien mieux à-même de battre Nicolas Sarkozy qu'un François Bayrou ... (Cf. le nombre de militants de gauche qui en cas de second tour Bayrou/Sarko annonce qu'ils resteraient chez eux).

Un coup on conchie les sondages, un coup toute la stratégie de vote est basée dessus ?

21 avril, 2007 20:37  
Blogger Lancelot dit ...

@ JCA
Tu oublies la droite catho cachée derrière une candidate censée être de gauche ...


@ Sylvain
Les militants de gauche vont rester chez eux en cas de Bayrou/Sarko ? Ne délire pas ! Ils se déplaceront de la même façon qu'ils l'ont fait pour élire Chirac !

Par ailleurs, je ne vois pas de sondage dans le texte d'Attali, il faut arrêter la moquette ;-)

21 avril, 2007 21:00  
Anonymous Sylvain dit ...

R° de sect° hier soir : au moins 5 personnes sur une 15aine avec qui j'ai discuté me l'ont sorti ... Justement ça à fait bien mal au cul de voter Chirac pour recommencer ...

Pour les sondages, Attali sort les 1/4, 1/3 de sa manche ? .. et Bayrou plus a-même de battre Sarko que Royal .. à part les sondages quels éléments ?
Voter Bayrou parce qu'il serait le plus a-même de battre Sarko, c'est un peu comme voter Royal à l'investiture socialiste parce qu'elle serait la plus a-même ... Serait ... serait .. d'après les sondeurs ..

21 avril, 2007 22:10  
Blogger Lancelot dit ...

C'est bien pour ça que je n'ai pas voté pour Royal à l'investiture !

Pourquoi Bayrou est plus à même de battre Sarko que Royal : parce qu'elle est nulle !! Parce qu'une partie de l'électorat de Bayrou voterait pour Sarko au 2nd tour si Sarkozy affrontait Royal, tandis que la quasi totalité des électeurs de Royal soutiendront Bayrou pour un Tout Sauf Sarkozy !

21 avril, 2007 22:17  
Anonymous Anonyme dit ...

Effectivement Sylvain, Royal est le seul vote utile anti-sarko. Ceux qui votent Bayrou en pensant qu'il battra forcément Sarko au 2d tour vont au devant de grandes désillusions.

22 avril, 2007 03:22  
Anonymous Anonyme dit ...

ça va vraiment être très très drôle demain soir quand tu seras obligé, après ton "moment" bayrouiste, de rallier la candidature Sarkozy!

22 avril, 2007 03:31  
Anonymous Valken dit ...

Je propose, vu les dérives extrémistes de certaines religions, que toutes les forces s'unissent enfin. L'idée d'un "croire utile" va dans ce sens.
Il est évident que face aux menaces constituées au fil de siècles par de grandes influcences idéologiques, comme l'Inquisition, ou de plus minoritaires, comme l'Islamisme, chaque croyant doit contribuer à la représentation unique d'un courant. Je propose donc une foi binaire, chrétienne ou musulmane, qui favorisera l'harmonerie des peuples et le contrôle plus facile de la santé des idéologies."Croire utile" c'est croire dans l'intérêt de tous. Nous verrons demain le "tomber amoureux utile". Bon vote.

22 avril, 2007 13:31  
Anonymous Nicolas dit ...

"parce qu'elle est nulle"...
Franchement, Luc, t'as pas de meilleur argument...?

22 avril, 2007 14:17  
Blogger Lancelot dit ...

Nicolas, tu reprends qu'une partie de mon commentaire. Et je pense avoir à moults reprises expliqué pourquoi je ne souhaite pas voter pour Royal, je ne vais pas changer d'avis au dernier moment, et j'en ai marre de me répèter ;-)

22 avril, 2007 14:23  
Anonymous Anonyme dit ...

ca, c'est fait lol si un jour on m'avait dit que je voterai à droite dès le 1er tour...
mais bon, l'idée de devoir voter pour royal dans 2 semaines, j'en ai déjà la gerbe ;-)
finalement, voter à droite aujourd'hui fut moins difficile que ne le sera de voter pour l'autre salope si elle passe le 1er tour ce soir!!
val

22 avril, 2007 16:19  
Anonymous Anonyme dit ...

emile,
Camarade anonyme. Il y avait d'autres choix que la droite pour éviter Royal!. De toute façons tu aurais pu voter Royal sans crainte : tu votais aussi à droite dans ce cas.

15 juin, 2007 22:17  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home