]]>

23 avril 2007

La défaite de la gauche

Partager
(Musique : Sunday Bloody Sunday de U2)



Je ne voterai pas pour Nicolas Sarkozy au second tour. Mais je ne voterai pas pour autant forcément pour Ségolène Royal. Mais je voterai. C'est dit, c'est clair, je ne suis pas encore décidé, j'attends de voir l'évolution des 15 jours à venir. Voyons donc si Ségolène Royal peut proposer un vrai projet d'avenir, et pas seulement des mesurettes concrètes, à partir de discours sur-mesure pour des panels de citoyens tous segmentés. Si elle peut nous proposer autre chose que des mots sélectionnés par les enquêtes qualitatives des instituts de sondage.

De toute façon, pour moi cette élection est dramatique, cette élection est devenue une Star Academy géante, j'ai peur pour l'avenir de la France, je suis surtout effrayé de la soumission de la candidate du Parti Socialiste à TF1, elle aussi. Déjà hier soir on apprenait que le débat du second tour entre les deux finalistes devrait se tenir sur la première chaîne privée le 2 Mai. Avec en toile de fond l'image d'une candidate du PS acceptant ce diktat : ce sera TF1. Qu'est devenu notre service public audiovisuel français ? La gauche aura-t-elle le courage de dénoncer cette dérive ?

Mais la gauche existe-t-elle encore ? En demandant le "vote utile" autour de son nom, Ségolène Royal a détruit la gauche, les gauches. Le Parti Radical de Gauche (PRG) et le Mouvement Republicain et Citoyen (MRC) de Chevènement ont été totalement absorbé par le PS, en ne présentant pas de candidats. A la gauche du PS, les scores des candidats Besancenot, Buffet, Bové, Voynet et Laguillier sont catastrophiques : pas un ne dépasse les 5%. Le "vote utile" aura tout détruit sur son passage. Une réserve de voix de moins de 10%. Un bloc de gauche d'une faiblesse désespérante. Mais oui, Royal est qualifiée au second tour. Mais le principal est de gagner, pas de participer ni d'arriver au second tour.

Et je continue de penser que Bayrou aurait été plus à même de battre Nicolas Sarkozy. Royal et ses conseillers vont devoir maintenant draguer les électeurs de François Bayrou. Et même avec eux, la victoire de Royal n'est pas assurée. Et quel message pourra-t-elle porter après les avoir tant dénigrés ? Finalement, le second tour se fera au centre. Bayrou va être un homme désiré.

Je serai surement plus light dans mes critiques envers Ségolène Royal pendant les 15 jours à venir. Mais mon ressentiment lui n'aura pas évolué. Il suffisait de voir les déclarations de l'après 20 heures. Il aura fallut attendre presque 1 heure 30 avant que la Dame en Blanc daigne apparaître, à se demander ce que faisaient ses conseillers en communication et ses plumes. Pour un résultat absolument catastrophique. Un discours plat à vomir. Un ton monocorde et hâché à en détruire la TV. Résultat, un message inaudible et inexistant.

Allez, Ségolène, il te reste quinze jours pour devenir humaine, pleine d'esprit, cultivée,
brillante, charismatique, femme d'Etat... J'oublie un truc ? Ah oui : et de gauche si possible.

Libellés : , ,

29 Commentaires:

Anonymous Maxime dit ...

"de gauche si possible"
T'es gonflé d'exiger ça, toi qui as voté Bayrou. La gauche, la vraie, est rangée derrière Royal, en ordre de bataille pour le 6 mai. Et toi?

23 avril, 2007 15:36  
Anonymous d3log dit ...

@Luc
Heureusement que tu as dit que tu allais atténuer tes critiques... Honnêtement, je pense qu'on devrait mettre de côté toutes les rancunes, grandes et petites et faire campagne pour elle, presque à sa place... Il faut être prêt à convaincre les électeurs de notre entourage, un à un... Tu voulais une campagne digne et citoyenne? Elle est possible, à condition d'oublier les deux candidats qualifiés, leurs sorties, leurs petites phrases, leurs positionnements foireux... Faisons campagne, pour éviter le pire....

23 avril, 2007 15:42  
Anonymous Phix dit ...

Ségolène n'est pas asez à gauche, mais Bayrou était mieux. N'importe quoi.


Voter Bayrou c'était mettre de côté toute idéologie, toute conviction, pour privilégier le Tout Sauf Sarkozy... décidement l'aigreur n'arrange rien.


Et ' bravo ' pour le billet sur les sondages du 20 avril... il faudrait penser à prendre un peu plus de recul, certes tu as ta subjectivité, mais une pointe d'objectivité ne ferait, je te l'assure, point de mal.

23 avril, 2007 16:15  
Anonymous remi dit ...

Luc, franchement, regretter l'effondrement de la Gauche après avoir mis un bulletin Bayrou dans l'urne, je trouve cela franchement gonflé. Peut-être qu'une des raisons expliquant cet effondrement réside justement dans le fait que des gens de gauche comme toi ont préféré donner leur voix au candidat du centre-droit..

Sur ton choix du second tour, libre à toi. Je remarque seulement que l'ensemble des composantes a compris, dès hier soir (y compris Laguiller, c'est peu dire), l'intérêt à voter et faire voter Royal le 6 Mai. Je serais déçu que tu n'en arrives pas aux mêmes conclusions..

23 avril, 2007 16:15  
Blogger Lancelot dit ...

@ maxime
C'est sûr que c'est en culpabilisant l'électorat de Bayrou que vous allez gagner ! Continue comme ça, et Sarko n'aura même pas besoin de faire campagne ;-)


@ d3log
Bah j'attends justement autre chose que le "TSS" ou le "Sarko=Facho" ...


@ phix
Je ne suis pas objectif, et je le revendique !
Par ailleurs, je ne suis pas aigri, je suis triste, nuance.


@ rémi
Il faudrait peut-être justement réfléchir pourquoi des "gens comme moi" n'ont pas voté Royal plutôt que de les pointer du doigt, non ?

23 avril, 2007 16:26  
Blogger Velvetshadow dit ...

Pour le discour de Ségolène Royale, hier soir, ce sont exactement ces mots la qui me sont venus a l'esprit... Que dire de plus... J'ai failli m'endormir devant ma télévision (j'exagère à peine)...

23 avril, 2007 16:41  
Anonymous remi dit ...

@Luc. Je parlais surtout du vote pour les autres candidats de Gauche. SR à 26%, c'est plutot un bon score pour un candidat socialiste au premier tour de l'élection présidentielle. Et on peut se poser la question de savoir pourquoi les gens se sont détournés du vote socialiste (on a milité ensemble au PS pour que tu saches que c'est le cas) tout en ne persistant pas à comprendre pourquoi ce refuge dans un vote de centre-droit.
Enfin, aujourd'hui, ce n'est plus la question. L'heure est au rassemblement. :-) Hein Lancelot?

23 avril, 2007 17:09  
Blogger Lancelot dit ...

@ Velvet
On est au moins deux, donc ;-)


@ Rémi
Si elle fait cet aussi bon score, c'est justement au regret de l'extrême-gauche, super faible ! Et à l'appel au vote utile. Rien de plus. Ce qui fait qu'il n'y a plus de réserves de voix de gauche, ce qui est catastrophique, le PS devant omniprésent. Ou comment il va être encore plus difficile de faire pression à la gauche du PS.

Pour le rassemblement, avec qui ? De Laguillier à Bayrou ? Ne rêve pas ...

23 avril, 2007 17:18  
Anonymous filaplomb dit ...

Le vote utile a déplacé l'extrème gauche derrière Ségolène Royal et créé le phénomène Bayrou.

Maintenant, si ça te gonfle d'être un citoyen responsable et de faire barrage à l'ultra libéralisme, excuse-moi, mais tu n'as vraiment rien compris au but de la manœuvre.

Bayrou voulait gouverner au Centre et il a maintenant une ouverture.
A lui d'aller la chercher pour faire gagner la sociale démocratie.

Cesse un peu de te plaindre des autres et avance un peu tes propres positions. Le premier tour est passé, fini, tires les conséquences de tes actes !
Ce n'est pas aux socialistes de s'abaisser, mais aux centristes (qui sont minoritaires) de faire des propositions…

:-)

23 avril, 2007 18:27  
Blogger Lancelot dit ...

Filaplomb, tu as tout résumé par le "s'abaisser", c'est avec ce genre d'arguments que Royal va prôner le rassemblement, ça promet !

23 avril, 2007 18:36  
Anonymous antoine dit ...

Luc je suis un fervent lecteur de ton blog mais pas encore un posteur aguerri (c'est mon premier). J'ai eu le plaisir de militer avec toi au sein du mjs 78 (tu dois pas vraiment t'en souvenir mais passons).

Tout ça pour te dire que moi aussi je ne peux pas l'encadrer la royale, cependant il me semble que maintenant il y a un choix de société à faire. Entre la société néo-libéral autoritaire du petit nicolas et un projet de société certes imprécis, un peu de droite, un peu de gauche de ségolène. Nous trouvant à la croisée des chemins et ne pouvant emprunter celui proposé par Sarkozy, il ne nous reste pas d'alternative (voter blanc, c'est voter sarko).
Si ségolène est élue au pire on en a pour 5ans de politiques brouillonnes au mieux elle se révèlera bien entourée par les Montebourg, hollande, dsk et autres.

Je sais que le 6 mai tu déposeras un bulletin royal dans l'urne et je comprends, excuse ma vulgarité, que ça te fait mal au cul.
Amitiés socialistes
antoine

23 avril, 2007 19:18  
Anonymous d3log dit ...

@Luc
Fais gaffe à ne pas te Bessoniser! :-)

23 avril, 2007 19:28  
Blogger Lancelot dit ...

@ Antoine
Je crois savoir qui tu es, Antoine D. (?), si je ne me trompe (j'ai une bonne mémoire).
Le 6 Mai, je fêterai surtout mon anniversaire, pour le reste, on verra !


@ d3log
Je ne suis pas le futur PDG de la Fnac ;-)

23 avril, 2007 19:50  
Anonymous Ali Baba dit ...

Je suis assez d'accord avec antoine, et tu sembles également être sur la même ligne que moi.

Je t'invite donc à faire comme moi, à aller militer pour Ségolène Royal, en portant ostensiblement un t-shirt orange, pour montrer à qui les socialistes devront leur éventuelle victoire.

Ils ont tellement reproché à Chirac de n'avoir pas "tenu compte des circonstances de son élection" qu'ils ne peuvent pas nous ignorer.

23 avril, 2007 19:50  
Blogger Antoine dit ...

Oh il y a un Antoine qui pense la même chose que moi... C'est la Toinou Connection ! Reste 2 semaines pour faire barrage à Sarkozy donc on va pas commencer à se jeter des pierres pour savoir à cause de qui Sarkozy est à 32% !

23 avril, 2007 19:55  
Anonymous Bachir dit ...

C'est affligeant, mais plus sincèrement décevant de voir à quel point ta haine de la personne de Ségolène ROYAL t'aveugle au point de nier l'évidence du sens de ce second tour :
nous avons le choix aujourd'hui entre le candidat de la frange de la droite la plus sécuritaire, ultra-libérale économiquement, conservatrice, et même atlantiste (Le gaullisme avec lequel j'avais quand même quelques points communs après une longue agonie programmée est définitivement mort hier soir) et en face un programme qui certes aurait pu être plus à gauche mais dont les plus grands axes sont réellement facteur de progrès social et tu perdures à rester dans tes rêveries qui frolent le nihilisme pour rejeter indifférement ces 2 projets de société.

Je ne m'explique pas comment tu peux être à ce point dans le déni de la réalité (quand je dis ça je pars du postulat que tu es de gauche : toute orientations est respectable).

Le choix qui s'offre à nous pour ce second tour n'est peut-être pas celui que tu appelais de tes voeux, c'est aussi ça la démocratie, mais il est de ta responsabilité pleine et entière, comme à tous les citoyens, de choisir l'orientation de notre pays.

Le choix entre Sarkozy et Royal pour la gauche en 2007 est aussi évident que le choix entre Le Pen et Chirac en 2002 l'était pour les démocrates !

Je ne suis pas en train d'essayer d'obtenir ta voix je te mets simplement en face de tes responsabilités civique et surtout de tes convictions socialistes (si elles existent encore... !).

PS: tu m'as pas répondu sur mon commentaire de ton coming out ;-)

Allez bonne soirée quand même

23 avril, 2007 21:19  
Anonymous Eric dit ...

"En demandant le "vote utile" autour de son nom, Ségolène Royal a détruit la gauche, les gauches."

Qu'est-ce qu'elle est forte, si elle a réussi à couper la moustahce de José Bové!

Sarko passera pas! Never ever!

23 avril, 2007 21:55  
Anonymous Sylvain dit ...

bachir du MJS78 (je crois reconnaitre le ton) ?

Les Yvelines se retrouvent sur ce blog :)

Ceci dit, j'aime bien le "De Gauche .." final .. de Lancelot, ce doit ête de l'ironie.

On s'oriente vers une large ouverture de Ségolène (et de la gauche) vers l'UDF ... une évolution soc-dém ... Sous la forme d'une offre de dialogue public pour l'instant, mais (suivant les réponses de Bayrou) qui devrait évoluer ...

Le fort vote envers Bayrou, déplace considérablement le centre de gravité de la politique française vers la droite ... Ségolène ne peut que suivre. Après tout la volonté des électeurs est respectée ...

"De Gauche ..."

23 avril, 2007 21:55  
Blogger Rémi Bazillier dit ...

si ce blog aura au moins eu un mérite c de servir aux lieux de rencontres des vétérans du mjs 78! :)

23 avril, 2007 22:10  
Anonymous Bachir dit ...

Oui, c'est marrant. Cela ne me rajeunit pas lol

23 avril, 2007 22:44  
Anonymous Bachir dit ...

Et qu'est-ce qu'il a mon ton Sylvain ? ;-)

Cette histoire cela me donne presque envie de faire un blog mais je suis trop pudique pour cela (du moins encore)

23 avril, 2007 22:47  
Anonymous filaplomb dit ...

Lancelot : c'est bien ce que je craignais, tu n'y comprends rien !

La politique, c'est basé sur de la conviction, pas des échanges de marchands de tapis.
Le choix que tu as c'est laisser les clés à Sarkozy (et je te rappelle que tu es dedans aussi et qu'en tant que centriste, aïe…) ou de voter CONTRE.
Achète toi des pinces et un savon neuf pour après si c'est trop horrible pour toi que de voter à gauche alors que tu es carté PS !

Avec ton attitude, tu votes Sarkozy, point barre…

:-)

23 avril, 2007 23:09  
Blogger Modafokaa dit ...

Lancelot, SR doit te convaincre, c'est de sa faute si elle n'y arrive pas.
Maintenant ce ne sera jamais un tribun du niveau de Sarko, mais d'un autre coté, si on doit élire un président pour du stand-up, il faut voter Jamel.
Sa force est ailleurs, et je pense qu'elle aura l'occasion de te le prouver ainsi qu'à tous les sceptiques pendant ces quelques jours

23 avril, 2007 23:51  
Anonymous Keyvan dit ...

Bon franchement Lancelot, je te comprends un peu. J'ai fait campagne pour DSK, et j'arrive à comprendre (bcp de mes amis l'ont fait) qu'on puisse voter Bayrou, même si je pense que ce mec est une "arnaque", mais bon c'est aussi parce que je pense à certains élus UDF un peu trop à droite à mon goût pour être au centre, mais soit.

Là le problème est plus grave. Entre Ségolène Royal qui, je le pense sincèrement, a de mauvais conseillers en communication mais bénéficie de personnalités de qualitéh autours d'elle, et NS, le fils spirituel de Reegan et Tatcher... le choix est vite fait, non ?

Car ne nous y trompons pas, si NS applique sont véritable programme, ce n'est pas du New Labour ou du Merkel (qui gouverne avec le SPD!) que nous allons avoir, mais du Bush ou du Berlusconi!

Rien que d'y penser... alors pour moi, il n'y a pas photo, et si tu es vraiment à gauche, ou proche de la sociale démocratie Lancelot alors je pense que toi non plus tu n'apprecierais pas d'avoir Napoléon (le ptit surnom de notre ami Sarko à l'étranger) comme président.

24 avril, 2007 00:18  
Blogger loren dit ...

Au cas ou certains ne l'auraient pas vu, ne pas manquer ce reportage tourné par France 2 en 2005 qui n'a jamais été diffusé et disparait du net pour une raison qui m'échappe.

http://www.marianne2007.info/Un-documentaire-inedit-decrypte-le-discours-de-Nicolas-Sarkozy_a1073.html

Vous allez me dire Marianne et alors, faudrait comprendre pourquoi lemonde.fr, lejdd.fr, metrofrance.com etc... etc... n'osent plus le diffuser sur leurs sites.

Je suis ne pas le premier à en parler mais après tout se poser des questions au sujet d'un potentiel président de la République c'est la moindre des choses....

bonne semaine à tous

24 avril, 2007 14:12  
Anonymous Fabre dit ...

Vote blanc, tu parles...
En 2002, t'as voté blanc entre Chirac et Le Pen peut-être??
Si oui, relis "Les Mains sales" de J-Paul Sartre.

De toute façon, l'essentiel est de gagner les législatives: le 17 juin, tu voteras Montebourg ou Bayrou?
Mais si Sarkozy passe grâce à ta neutralité, quelques voitures brûlés en banlieue et montées en épingle par J-P Pernaut suffiront à faire basculer tes nouveaux amis qui vont voter blanc en mai vers le député de droite en juin.

Ce qu'il faut comprendre, bordel, c'est que Royal a décidé d'aller chercher les non-politisés qui regardent le 13h de J-P Pernaut!

24 avril, 2007 15:39  
Anonymous Mouse54 dit ...

Il serait peut-être utile de te faire à l'idée qu'on ne doit pas voter ou non pour un(e) candidat(e) mais pour le projet porté. Et honnêtement, pour un mec encarté au PS que tu es, je ne comprend pas ta réaction... Vote blanc si tu veux le 6 mai prochain... mais ne viens pas te plaindre après de la politique menée si jamais Sarkozy doit devenir le prochain président de la république française

24 avril, 2007 22:05  
Anonymous revizor dit ...

Je partage tout à fait l'analyse de Luc Mandret sur la défaite de la gauche. Personnellement j'ai voté au premier tour pour une candidate de gauche, qui n'était pas Ségolène,ni Voynet candidate de la succursale du PS que sont les Verts.
Au 2éme tour j'hésite à voter Royal mais je pense que je vais opter pour le vote blanc ou nul, d'autant que le vaudeville du débat Ségolène-François Bayrou n'a rien arrangé du tout.
Des amis communistes essaient de m'inciter à voter Ségolène mais je trouve que"la fantasmatique antifasciste" développée par le PC et l'extrême-gauche me paraît singulièrement malvenue, pas très sérieuse et outrancière.
Je pense qu'effectivement la fin ne justifie pas les moyens.Il faut éviter de "faire des procés de Moscou" à nos adversaires car ça ne nous sert pas du tout.
J'espère que pour cette dernière semaine de campagne Ségolène aura un comportement plus digne, plus sérieux qui pourrait peut-être influencer mon vote en sa faveur.
Mais pour le moment il n'en est pas question.

29 avril, 2007 09:03  
Anonymous Bachir dit ...

Encore une fois la question posée au second tour est assez simple,
quel projet voulez-vous pour notre pays ?
Les partisans de la gauche qui soutiennent Ségolène ROYAL, dont moi à mon insignifiante mesure, appelle à voter ROYAL face au projet de SARKO car il faut un peu être lucide au niveau arithmétique des résultats du 1er tour : voter blanc reviens à donner à Sarko les clés de l'élysée.
Ensuite on peut critiquer Ségolène sur bon nombre de points.
Perso je trouve bon nombre d'avancées dans son programme même si j'en espérais un peu plus... Parallèlement, je pense que les forces sociales auront une plus large marge de négociation durant ce quinquennat avec ROYAL qu'avec SARKO, car la présidence est beaucoup mais pas tout et Ségoléne sera élue et tirera sa légitimité de camp progressiste ce qui n'est pas le cas de SARKO.
Et au vu de son programme on ne peut pas lui retirer le fait qu'il a clairement exposé sa vision ultra-libérale et s'il est élu il sera naturel, et on ne peut plus démocratique, qu'il applique ses orientations.

29 avril, 2007 11:34  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home