]]>

26 avril 2007

Tout Sur Sarkozy

Partager
(Musique ; La vie en rose par Emilie Simon)



J'ai reçu ce matin par mail un document épatant venant de
Triple R™. Presque 30 pages sur le vrai Sarkozy. Ce document serait un peu long sur ce blog, mais je vous conseille très fortement de le télécharger en cliquant ici.

Plutôt que ceux célébrant l'antisarkozysme primaire, je préfère cet argumentaire simple, précis, bien écrit, avec nombreux exemples à l'appui. Au programme : les conséquences du passage de Nicolas Sarkozy au Ministère de l'Intérieur, la confusion des genres entre le statut de candidat et de ministre, les amitiés de l'adversaire de Ségolène Royal, les casseroles de ses proches, l'aspect philosophique de l'idéologie sarkozyste, l'héritage de la droite ultralibérale,
l'agressivité du candidat UMP.

Mais aussi une partie sur la politique étrangère de Nicolas Sarkozy. Ma préférée, je vous en porte donc ci-dessous un extrait.


Sarkozy l’Américain

« Je suis un étranger dans mon propre pays » Sarkozy se plaît à raconter cela aux étudiants de l'Université de Columbia lors de l'un de ses déplacements outre-atlantique (discours à Columbia, 04/10/04). « Certains en France m'appellent Sarkozy l'Américain. J'en suis fier... Je partage beaucoup de valeurs américaines » (24/06/04). Effectivement, il est inspiré par le modèle américain. Et les valeurs qu'il lui a empruntées ne sont pas forcément les meilleures. Sarkozy est resté discret pendant la déclaration de guerre à l’Iraq. Il a regretté que la France ait brandi son droit de veto pour s’opposer à la guerre. Il a stigmatisé l’ « arrogance » de Villepin à la tribune des Nations Unies. Un de ses fidèles lieutenants, Madelin, s’est ouvertement déclaré pour la guerre.

Tout comme George W. Bush, il a mis en place une politique sécuritaire, tout comme lui, il a accepté de sacrifier certaines de nos libertés fondamentales à la sécurité. Pour les deux, seul le mérite personnel doit être exalté et la solidarité n’est rien d’autre que de l’assistanat. De même, il considère la religion comme un moteur essentiel de la société, un cadre social : « Lorsqu'il y a un prêtre ou un pasteur dans un village pour s'occuper des jeunes, il y a moins de laisser-aller, de désespérance, et finalement de délinquance » (21/06/05). C’est la conception américaine de la religion, et non la française qui relègue la religion dans la sphère du privé.


Vous aviez bien dit « non » au Traité Européen ?


Et bien lui, il dira « oui », en faisant ratifier un traité similaire par le seul Congrès (Assemblée Nationale et Sénat réunis à Versailles). De toute façon, Sarkozy n’apprécie pas la pratique référendaire et ne s’en servira pas s’il est élu… Etrange pour un « gaulliste » !

Libellés : , ,

8 Commentaires:

Anonymous burdigalaecosse dit ...

Oui étrange pour un gauliste - Pétiniste peut être lui conviendrais mieux!

26 avril, 2007 20:14  
Anonymous nigloo dit ...

tu peux pas nous faire un résumé de tout...moi j'aime bien quand c'est court... ;-)

26 avril, 2007 21:38  
Blogger Lancelot dit ...

Nigloo, sois courageux, ça prend 30mn à lire !

26 avril, 2007 21:45  
Anonymous nigloo dit ...

d'ici là l'autre aura fini de parler...et comme je viens de lire ailleurs que tu allais bien voter..je fais ma bea!

26 avril, 2007 21:48  
Blogger Lancelot dit ...

Je ne sais pas où tu as lu ça ...

26 avril, 2007 21:57  
Anonymous nigloo dit ...

j'anticipe un tout p'tit peu...chez ton ami Laurent...je sais pas pourquoi je "traduis" en lisant...bon j'avance pas!!

26 avril, 2007 22:16  
Anonymous Farce Tranquille dit ...

imaginez la France d'après Sarkozy

un docu-fiction hardcore (interdit au - de 12 ans)

http://www.dailymotion.com/video/x1sxzw_la-france-dapres


une exclusivité :

http://www.levraisarkozy.com

27 avril, 2007 01:10  
Anonymous Jess dit ...

A voir : http://www.dailymotion.com/video/xxplh_le-vrai-vrai-sarkozy

29 avril, 2007 01:11  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home