]]>

03 mai 2007

Mon vote (pour la dame en) blanc

Partager
(Musique : Jane Birkin et Serge Gainsbourg chantent La décadence)



J'attendais de voir le débat d'hier soir pour me décider définitivement. Je ne voulais pas voter pour Ségolène Royal, si je la trouvais trop nulle à ce débat. Et autant dire que j'ai été assez agréablement surpris. Sur le fond, je ne vous dirai pas grand chose, allez plutôt lire le programme de Nicolas Sarkozy sur sarkozy.fr, et celui de Ségolène Royal sur desirsdavenir.org, ce sera plus simple. D'ailleurs je n'ai jamais vraiment cru aux débats d'idées pendant un débat d'un tel enjeu. Un peu défaitiste sûrement, mais assez réaliste je crois. D'ailleurs, si on analyse un peu, c'était étonnant de voir la candidate du Parti Socialiste aborder sans problème aucun les sujets traditionnellement de droite, et ainsi plus de l'entreprenariat ou de l'insécurité que des droits sociaux ou de l'intégration.

Ma surprise provient surtout de la forme. J'ai retrouvé la Ségolène Royal castratrice que l'on connaissait déjà. Mais j'ai aussi découvert une candidate incisive et réactive. Oublié son discours haché, fade et monocorde. Ses phrases sont posées, les temps de respiration bien étudiés. Elle apparaît comme un véritable animal de plateau. Les gestes sont étudiés, le regard ferme et volontaire. Elle me fera rire à plusieurs reprises même, c'est dire ! Elle ne lâche pas, et ne veut pas donner le dernier mot à son adversaire dans les plus gros sujets de désaccord. J'ai noté aussi sa dernière intervention, fixant l'oeil de l'objectif, s'adressant directement aux téléspectateurs.

Inversement Nicolas Sarkozy apparaît comme le méchant élève face à sa maîtresse. Souvent agressé, il fuit le regard de Royal, s'enfonce dans son siège, se ratatinant au fur et à mesure du débat. Et dès qu'il perd pied, il préfère s'adresser à son P(a)P(a)DA, le regardant lui plutôt que la candidate PS, et parlant de Royal à la 3ème personne, le summum de la goujaterie ! Le petit garçon Nicolas multiplie les "madame" pour s'adresser à Royal, citant à de nombreuses reprises François Hollande, façon de s'adresser à l'homme plus qu'à la femme, révélateur de la psychologie du candidat UMP.

Mon choix me poussant à voter pour Ségolène Royal, plutôt que de voter blanc comme je le pensais au départ, germait tout-de-même depuis plusieurs jours. Mon positionnement n'était pas très défendable. J'avais choisi de voter pour François Bayrou, principalement car je le pensais plus à même de battre Nicolas Sarkozy, et je le pense encore. Je voterai donc pour Ségolène Royal, refusant les choix de société que le candidat de droite souhaite instaurer en France.

Libellés : , , ,

16 Commentaires:

Anonymous remi dit ...

clap clap clap
pour les retrouvailles de la dame en blanc et de Lancelot... hiphiphip.. hourra!

03 mai, 2007 15:53  
Blogger Fouquet dit ...

Tu ne votes pas pour la dame en blanc
Tu votes contre l'homme en noir
et je vais sans doute faire la même chose...

03 mai, 2007 16:00  
Blogger rAyAne dit ...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

03 mai, 2007 16:14  
Anonymous Nicolas dit ...

J'ai bien lu : il a dit POUR la dame en blanc.
Donc, comme Rémi, bravo, clap clap, on te retrouve :-)
Sur le débat, ben, t'as bien résumé, elle l'a sacrément remué, comme il l'a jamais été. L'homme qui avait mouché Ramadan et Le Pen s'est retrouvé dans les cordes, acculé, une bonne partie du débat, sans répartie.
Moment génial : "avec moi, ce sera pire"... Ben oui, on en est convaincu mais c'est bon de l'entendre de sa propre bouche...
Le regard fuyant (même sur la photo de fin de débat, il ne la regarde pas), cherchant un appui du côté de PPD et Chabot (elle était là au fait...?), ça faisait vraiment petit garçon.
N'oublions pas que Royal a longuement travaillé aux côtés de Mitterrand et qu'elle a beaucoup appris avec.
Beaucoup aujourd'hui découvrent une femme pugnace et qui connait ses dossiers.
D'ailleurs, l'UMP est obligé de faire aujourd'hui un gros "service après vente" dans les médias pour expliquer que l' "agressivité" était du côté de Royal et pas de Sarko. Et ils se donnent beaucoup de mal pour convaincre...

03 mai, 2007 16:15  
Blogger rAyAne dit ...

Je suis content et serein après la lecture de cet article !
Socrate a bien médité à ce que je vois.

Je tiens tout de même à te féliciter pour le tableau que tu as si bien su esquisser de Sarkozy. Excellentissime.

03 mai, 2007 16:15  
Anonymous patxol dit ...

Il faut croire que Lancelot ne fait pas partie du "panel magique" OpinionWay ;-)

03 mai, 2007 16:24  
Anonymous d3log dit ...

C'est très vrai ce que tu dis sur les jeux de regards. Il évitait constamment son regard pendant qu'elle parlait. Il a tenté au tout début de lui lancer un ou deux regards de séducteur mais comme ça n'a pas pris, il s'est trouvé désarmé et a préféré regarder la table... Hallucinant comme il s'est fait calmer...

03 mai, 2007 16:44  
Anonymous Arnaud dit ...

Diable, que je suis heureux en ce jour.

03 mai, 2007 17:02  
Anonymous abadinte dit ...

Bon je le savais déjà que tu voterais Royal.
Il faut dire que tu avais intérêt :)

Bon sinon que penser de ce merveilleux score: 75% des plus de 65 ans voteront Sarkozy. Ca fait peur non?

03 mai, 2007 17:40  
Blogger Antoine dit ...

Ah ben Lancelot tu remontes dans mon estime !^^
Et j'ai approximativement la même analyse que toi même si je me suis laissé aller à plus de démagogie et à plus d'emportement en faveur de la candidate (qui était en noir hier...) sur mon blog !

03 mai, 2007 19:57  
Anonymous nigloo dit ...

il me semblait bien que t'en arriverais là!!;-)
un bon point!(pour l'image,il en faut dix!)

03 mai, 2007 21:33  
Anonymous Anonyme dit ...

Ton choix, Lancelot, me conforte dans le constat que j'ai pu faire aujourd'hui au boulot: en fait, ce débat n'aura pas fait basculer des gens d'un côté à l'autre, mais aura simplement convaincu ceux qui penchaient pour un "projet" (ou un parti, ou un modèle de société, etc.) sans toutefois apprécier le candidat qui l'incarne, de voter quand même pour ce candidat. J'ai observé ca aussi bien sur des gens qui basculent (sans surprise) vers Royal que d'autres qui choisissent (sans surprise non plus) Sarkozy.

Finalement, ce débat aura eu du bon semble-t-il... (outre les éclas de rire qu'il a pu me procurer ;-)

Pour ma part, j'attends toujours la consigne de vote de Gérard Schivardi (... nan, je déconne :-)

C.

03 mai, 2007 23:25  
Anonymous Anonyme dit ...

Comme quoi, on voit bien seulement ce qu'on veut voir dans ce genre de debat! J'ai trouve Segolene Royal hesitante, floue (comme son programme et sa personne, elle va la ou le vent lui dit d'aller...), soi-disant en colere (tres mauvaise actrice) et une fois de plus sans aucune mesure concrete! A croire qu'elle veut deliberement noyer le poisson avec ses grandes idees! Elle se dit vouloir un monde plus juste, comme si les autres ne le souhaitaient pas!!! Quand au vote Sarkozy resume aux plus de 65 ans (oui, je suis passee par la, on croit tout savoir quand on est jeune), je n'ai que 27 ans et je vous dis a tous: on en reparlera quand vous aurez des enfants a nourrir ou leurs etudes a payer! Allez sur ce, Segolene, bon vent!

04 mai, 2007 10:36  
Anonymous patxol dit ...

Alors il va falloir m'expliquer le lien entre le choix de Nicolas Sarkozy et le fait d'avoir des enfants.

Moi au contraire, pour mes enfants, pour leurs études, je voterais sans même douter pour Ségolène Royal.

Vraiment, je ne comprend pas.

04 mai, 2007 11:55  
Blogger MC dit ...

Bon choix mais visiblement c'est mal parti...

04 mai, 2007 13:54  
Anonymous nigloo dit ...

le "concret" c'est aligner des chiffres les uns derrière les autres dans tous les domaines...c'est ça "un programme"? si par malheur il était élu,je ne sais pas s'il y pensera encore à son soit disant programme précis...

04 mai, 2007 14:21  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home