]]>

08 mai 2007

Sarkozy et Paloma : le scoop ?

Partager
Cette nuit, ou ce matin très tôt, j'écrivais dans ma note précédente à 1h30 les informations que j'avais concernant les vacances de Nicolas Sarkozy sur un yacht à Malte. Je reprenais les informations d'un site suisse qui semblaient fiables et vérifiées. J'avais eu parallèlement une information concordante. Mais également l'hypothèse du Paloma, le yacht de luxe du milliardaire Vince Bolloré. En clin d'oeil, je décidais de citer ce bateau et de mettre sa photo, sans avoir la preuve que le Paloma était bien le yacht sur lequel Sarkozy et sa famille auraient embarqué. Sans être certain que le Paloma était la propriété de Bolloré.

A 10 heures du matin, c'est Capital qui révèle l'information (a-t-on les mêmes sources ?) et certifie avec assurance : "C'est sur le Paloma, le yacht de 60 mètres de Vincent Bolloré, que le nouveau Président de la République a choisi de se reposer".

Vers 11h30, c'est l'agence de presse Reuters qui lance une dépêche : elle reprend l'information de Capital, sans la vérifier : "Ce yacht appartient à l'homme d'affaires français Vincent Bolloré, croit savoir le magazine Capital".

Une fois la dépêche envoyée, c'est l'ensemble des médias qui récupère cette information. Fidèle à leur travail d'investigation derrière leur fax, les journalistes copient-collent la dépêche dans leurs journaux en ligne. Que ce soit 20minutes.fr, RTL ou Le Nouvel Obs.

Certains sont plus rigoureux et reprennent plutôt la dépêche de l'AFP qui utilise le conditionnel :
"Selon le site internet capital.fr, le yacht en question serait "Le Paloma" et appartiendrait à l'industriel français Vincent Bolloré". C'est le cas de La Croix, Liberation ou bien de RFI.

Sur les blogs, je n'ai encore vu que peu de reprises de cette information, mais cela ne saurait tarder. Gilles Bruno reprend sur l'Observatoire des médias l'information de Capital, en récupérant la même photo que moi. C'est également Nicolas Voisin qui parle de l'information sur Nues Blog, sans citer les sources (et qui ajoute un "s" à Malte).

Amusant de remarquer comment tout part du site du mensuel Capital. Et qu'auparavant j'étais le seul à parler de ce yacht, le désormais fameux Paloma. En espérant que Capital n'a pas pioché son information sur mon blog, et que le journaliste a pris la peine de vérifier le scoop. Et au fait quid du Zaff et du Tarrafal ? En attendant, je vous ai mis deux nouvelles photographies de ce havre de paix.

Mais bizarrement personne ne s'interroge sur les conflits d'intérêt que cela engendre : les sociétés de Monsieur Bolloré ont pour client l'Etat français. Comment considérer un industriel qui prête (loue ?) son Falcon et son yacht au tout nouveau président de la République ? Entre l'appartement de Jacques Chirac gracieusement mis à disposition par la famille Hariri, et cette nouvelle histoire, on devrait se poser de sérieuses questions sur la "moralité" des hommes politiques, et la qualité de notre démocratie.

Libellés : ,

11 Commentaires:

Anonymous Avocat du diable dit ...

Le BBB en parle et moi plus modestement... :-)

08 mai, 2007 16:46  
Anonymous M@rco dit ...

Maaaiiiisss nnnoooonnnn, Sarko veut juste reduire le train de vie de l'état, il part donc en vacances chez amis afin de ne pas utiliser l'argent du contribuable. Et s'il a des amis a la tête des grands groupes francais c'est dans le but de faire économiser la France sur ses gros contrats !

Quoi? je ne suis pas crédible ?

08 mai, 2007 17:21  
Anonymous pvdg dit ...

"on devrait se poser de sérieuses questions sur la "moralité" des hommes politiques, et la qualité de notre démocratie."

Et puis quoi, encore ? Et ce "on", c'est qui ? Les journalistes qui travaillent à Direct Soir ou sur la chaîne Direct 8, propriété de… Bolloré ? Apprenez, jeune homme, que nous sommes désormais gouverné par une droite "décontractée". La "France d'après" est une démocratie "sans tabou".
Mais je vois que vous êtes vous-même un archaïque, un fanatique de l'interdit et de la haine de soi. La France qui se lève tôt ne veut plus recevoir des leçons de morale de la gauche caviar…

Respirer fort.

Après tout, il n'y a plus que 4 ans, onze mois et 28 jours à patienter. Courage.

08 mai, 2007 17:57  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

Ouch! La grosse raclure! Je te pique la photo du grobato! (et pour ceux qui ne partent pas en vacances cet été, ça va leur faire plaisir, tiens...)

08 mai, 2007 18:55  
Anonymous Eric dit ...

Intéressant de voir la photo sur le site du Figaro et de yahoo infos: le yacht est cadré de très près, pour ne pas qu'on voie qu'il est énorme. Ces capitalistes ont de ces pudeurs!

08 mai, 2007 19:33  
Blogger javafred dit ...

et t'as pas la couleur de ses chaussettes ?!?!!

08 mai, 2007 20:48  
Anonymous Morgan dit ...

Pourquoi il me l'a pas demander Dimanche soir, je lui aurais preté le mien! Ces hommes politiques... je vous jure!!^^

08 mai, 2007 21:53  
Anonymous Enguerrand dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

09 mai, 2007 09:20  
Blogger xxh dit ...

bien joué lancelot !

09 mai, 2007 13:27  
Anonymous Ipolis dit ...

A la rigueur, personne ne conteste le fait que NSarkozy prenne deux ou trois jours de repos, après le fracas de la campagne.



Il avait d'ailleurs annoncé qu'il se "retirerait pour habiter la fonction". OK.



Mais faut il pour cela utiliser un yacht Bolloré à 200 000 euros la semaine de location? Personnellement, je trouve que cela fait un peu nouveau riche, parvenu...
Et puis comment le nouveau chef de l'État renverra-t'il l'ascenseur au milliardaire? C'est le donnant-donnant version UMP?


Pour quelqu'un qui appelait à l'austérité de l'État, pour quelqu'un qui laissait entendre qu'il aurait pu se retirer dans un monastère, il y a tout de même un décalage. C'est une faute de goût manifeste.


Pas besoin de faire appel à un jet et à un yacht Bolloré 200000€ pour pouvoir se détendre... Personne ne demande qu'il aille en camping non plus.

Mais il y a un juste milieu... A l'Ile de Batz, il y a surement de charmantes demeures très isolées.

09 mai, 2007 13:34  
Blogger Criticus dit ...

J'aimerais qu'un jour, on arrête avec ces polémiques à deux balles : la vie privée des politiques (où passent-ils leur vacances, qui couche avec qui...), on s'en fiche pas mal.

Le brûlot annoncé sur le couple Royal/Hollande est aussi lamentable. Ils ont assez d'emmerdes comme ça, qu'on leur laisse leur vie privée !

Pour en revenir à NS, je le jugerai sur son action et son bilan. Pas sur ses destinations de vacances.

10 mai, 2007 00:51  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home