]]>

05 mai 2007

Si les sondages étaient conchiés (II)

Partager
(Musique : 3ème sexe par Miss Kittin, reprenant le tube d'Indochine)



Suite au premier épisode avant le premier tour, je vais vous redonner l'historique des sondages du second tour lors des précédentes élections présidentielles. Je prends toujours pour exemple le fameux institut TNS-Sofres.

Lors des élections de 1974, les deux finalistes sont estimés à égalité dans les sondages. Au soir du second tour, ce sera Valéry Giscard d'Estaing qui l'emportera par 50,81% des voix contre François Mitterrand.

En 1981, François Mitterrand remporte finalement les élections avec 51,76% face à Valéry Giscard d'Estaing. Trois jours auparavant, le dernier sondage donnait Mitterrand vainqueur à 52%.

Les estimations sont encore plus proches de la réalité pour le scrutin de 1988. Alors que la TNS-Sofres prévoyait une réelection de François Mitterrand à 54%, il l'emportera finalement avec 54,02% des voix face à Jacques Chirac.

Pour le second tour de 1995, les sondages montrent une victoire de Jacques Chirac face à Lionel Jospin. Ils auront raison une nouvelle fois, bien que le Président actuel ait été surestimé de 0,36 point pour l'emporter avec 52,64% des scrutins exprimés.

Enfin en 2002, les prédictions seront moins proches du score final. Alors que les sondeurs prévoyaient une réelection de Jacques Chirac par 78% des électeurs, Jean-Marie Le Pen fera finalement un moins bon score que prévu, donnant une victoire à 82,2% à Chirac.

Enervant, n'est-ce pas ? Alors que les sondeurs se trompent régulièrement pour le premier tour du scrutin présidentiel, ils n'ont jamais été démentis pour le second. Avec une justesse assez étonnante. Mais lors du premier tour des présidentielles 2007, contrairement aux précédentes élections, leurs estimations étaient plutôt proches de la réalité. Espèrons que cette fois-ci, les sondages se seront trompés pour le second : la TNS-Sofres prévoit en effet dans sa dernière vague du 3 Mai une victoire de Nicolas Sarkozy avec 54,5% des bulletins contre Ségolène Royal.

Aux urnes, citoyens !

Libellés : , , ,

5 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

J-1 avant l'avènement du national sarkozysme

05 mai, 2007 22:36  
Anonymous nigloo dit ...

là rien n'est comme avant,les jeunes votent et les banlieux aussi...tous des "non sondés"

05 mai, 2007 23:38  
Anonymous jca dit ...

pour l'instant, Ségolène devance très largement Sarkozy dans les DOM qui ont voté avant la métropole : plus de 50.000 voix d'avance! Aux urnes! Rien n'est perdu!

06 mai, 2007 09:02  
Blogger Vicnent 31415 dit ...

bon anniversaire parait il !

06 mai, 2007 12:57  
Blogger vlg dit ...

Sur les sondages du premier tour, voir une analyse de leur fiabilité ici et . Où l'on démontre que leur marge d'erreur est d'au moins 3 points...

Pour le second tour, il faut reconnaître une certaine fiabilité, mais c'est plus facile statistiquement d'estimer un score proche de 50% que de 20% (ce qui explique aussi la moins bonne précision en 2002).

08 mai, 2007 10:27  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home