]]>

12 juin 2007

Communiqué de Fadila Mehal

Partager

Pari gagné !


Je veux remercier du fond du cœur les 2184 électeurs de la 19éme circonscription de Paris (quartiers de la Goutte d’or, Chapelle et Villette), qui m’ont apporté leur suffrage au premier tour des élections législatives le 10 juin. Cette marque de confiance me touche et m’engage. Je ne les décevrai pas : je serai présente et active tout au long des années qui viennent pour le service de notre ville et de nos quartiers.


Je veux remercier aussi François Bayrou et Marielle de Sarnez qui m’ont fait confiance et ont entendu la force de mes positions. Je leur dit que le nécessaire renouveau qu’ils m’ont demandé de conduire dans la circonscription est en marche et qu’il ne s’arrêtera pas.


A tous les militants du Mouvement Démocrate de la 19éme circonscription, femmes et hommes, venus d’horizons très divers, libres et responsables qui m’ont accompagnée durant toute cette campagne, je veux leur dire mon amitié et mon admiration pour le courage et la détermination qu’ils ont témoignés car les pressions à leur endroit furent fortes mais en définitive vaines.


A François Pompidou qui m’a fait l’amitié d’être à mes côtés pour cette campagne à titre de suppléant, je le remercie de sa présence et de ses encouragements.


Notre score est très encourageant, malgré un taux d’abstention record (un des plus élevé de Paris), une campagne très courte (3 semaines) et la coalition de tous les conservatismes.


Nous sommes maintenant la 3éme force politique de la circonscription et avec laquelle il faudra désormais compter.


Notre 3éme place démontre qu’il existe à Paris une forte attente de la part de nos concitoyens d’une démarche politique nouvelle.


Dans les mois qui viennent, avec vous, nous nous attacherons à construire et développer cette force de renouveau, dans la capitale.


Les électeurs qui ont choisi les candidats du Mouvement Démocrate l’ont fait parce que nous étions indépendants et responsables. Je les considère, eux aussi, comme responsables et indépendants. Je ne leur donnerai pas de consigne de vote pour le deuxième tour, ils voteront en conscience.


Pour ma part et à titre personnel, je choisirai mon futur député en fonction des deux engagements qui ont nourri mon engagement politique: la défense du pluralisme et de la parité.


Fadila MEHAL

Libellés : ,

7 Commentaires:

Blogger Rémi Bazillier dit ...

"la défense du pluralisme et de la parité"... On ne peut pas faire moins clair connaissant les deux candidats.
Quel courage politique!

12 juin, 2007 10:54  
Anonymous Nicolas dit ...

C'est vrai qu'on atteint là un sommet de langue de bois...!
Si je décrypte bien, le pluralisme c'est voter à gauche, la parité c'est voter à droite (puisque l'UMP a présenté une femme)?
On est bien avancé...

12 juin, 2007 11:28  
Blogger MC dit ...

J'en fais une note : UNE DEPUTE DU MODEM SE DESISTE EN FAVEUR DE L'UMP.

Ca lui apprendra à pondre des textes pas clairs.

12 juin, 2007 12:59  
Blogger MC dit ...

Enfin une CANDIDATE plutôt

^^

12 juin, 2007 12:59  
Blogger Lancelot dit ...

Je suis d'accord que la phrase n'est pas un sommet de clarté ...

Cependant, Max, Fadila ne s'est pas désisté vu qu'elle n'est pas au second tour, et secondo elle n'appelle à rien du tout ...

12 juin, 2007 13:08  
Blogger FalconHill dit ...

(se désiste en faveur de l'UMP ? ah, je vais relire le texte)

Sinon de la part d'un ancien militant qui votait pas à Paris, félicitation pour votre score Luc. En face de gros calibres comme les deux d'en face, je ne pensais pas que vous auriez fait un score aussi conséquent. Ca inspire le respect.
Et je suis content pour toi aussi, c'est le plus important.

Bon courage pour la suite (on continuera à lire sur ce blog les tribulations de la 19eme circonscription ^__^)

12 juin, 2007 13:52  
Anonymous bibi dit ...

Tu ne dois pas être déçu, Lancelot, les résultats du Modem aux législatives, ils sont en réalité bons, même très bons.

Il n'y avait aucun espoir de gagner des circonscriptions, sans alliance avec un parti installé, avec ce mode de scrutin. Mais si le Modem avait passé ce genre d'alliances, il se serait renié, contredit, et sciait la branche sur laquelle il avait choisit de s'assoir.

Le Modem fait un très bon résultat avec 7,76% des voix au premier tour des législatives en moyenne nationale. L'UDF n'avait fait que 4,85% aux législatives de 2002.

C'est très bon pour les finances du Modem, qui remplit sa gourde avant une traversée du désert qui sera bien plus confortable. ;-)

Les prochains rendez-vous électoraux ne se joueront pas selon les mêmes règles. Le mode de scrutin aux municipales de 2008 (proportionnelle partielle) puis aux européennes de 2009 (proportionnelle intégrale), seront très favorables à un parti indépendant comme le Modem est parvenu à le rester, grâce au courage et à la constance de François Bayrou.

Le Modem aura donc des élus à ces élections, si les militants de ce nouveau parti rajeuni et effervescent se mobilisent et font leur boulot.

Ces victoires seront les étapes, en 2008, 2009, d'une vraie dynamique vers une victoire en 2012.

Cette fois-ci, Bayrou met tous les atouts dans sa poche pour arriver au second tour de la présidentielle.

Tout cela est très bien parti, Lancelot. Ne soit pas déçu par le résultat des législatives, il est au contraire... très prometteur. ;-)

Tiens bon, Lancelot. Le vent souffle dans le même sens que toi.

13 juin, 2007 02:40  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home