]]>

29 juin 2007

Gay pride avec Centr'egaux

Partager
J'irai très probablement faire un tour demain à la Marche des Fiertés (aka Gay Pride) parisienne. Je bougerai probablement, mais n'hésitez pas à venir auprès des centristes de Centr'Egaux qui se donnent rendez-vous à 13h30 au 20 boulevard du Montparnasse (position n°26 dans le cortège). J'espère également y voir GuiM ...

Pour rappel, à toutes celles et ceux qui pensent que le MoDem reste un mouvement de droite conservatrice, voici 3 des propositions du programme de François Bayrou :
- une union civile, signée en Mairie, ouverte, entre autres, aux couples de même sexe.
- l'adoption simple pour les couples de même sexe, afin notamment de protéger les milliers d'enfants élevés aujourd'hui par des couples de même sexe.
- un renforcement de la lutte contre l'homophobie, afin notamment d'agir plus efficacement contre le fléau du suicide des jeunes.

Libellés : ,

16 Commentaires:

Anonymous AAA dit ...

Et Jean Lassalle, il viendra faire un tour ?

29 juin, 2007 14:37  
Anonymous toli dit ...

alors, à bientôt pour un coucou réel ;)

29 juin, 2007 15:00  
Blogger Lancelot dit ...

Toli, n'hésite pas à venir me faire un coucou !

(si tu veux me trouver, je te conseille de m'envoyer un mail)

29 juin, 2007 15:01  
Anonymous Anonyme dit ...

Je n'ai pas compris le lien entre le suicide des jeunes et l'homophonie ?

29 juin, 2007 17:48  
Blogger Lancelot dit ...

Anonyme, les chiffres sont clairs : le pourcentage de jeunes de -25 ans ayant fait une tentative de suicide est de 6,5% sur l'ensemble de la population française. Il est de 25% chez les jeunes homosexuels.

29 juin, 2007 17:55  
Anonymous remi dit ...

mais dis moi, l'union civile ca existe déjà, ca s'appelle le PACS (même s'il peut être amélioré).
Par contre, que dit le MODEM sur l'égalité des droits, et donc le mariage homo??

29 juin, 2007 23:57  
Blogger Lancelot dit ...

Rémi : en termes juridiques, mariage = union civile.

Donc égalité des droits.

Idem pour l'adoption.

Tu voudrais quoi de plus ?

30 juin, 2007 01:01  
Anonymous remi dit ...

ba le mariage homo!

30 juin, 2007 10:38  
Blogger Lancelot dit ...

Euh Rémi, je ne te suis pas ... As-tu lu mon commentaire précédent ?

30 juin, 2007 12:03  
Anonymous Anonyme dit ...

t'es un peu con lancelot ou seulement de mauvaise foi ?

30 juin, 2007 15:32  
Blogger Lancelot dit ...

anonyme : probablement les deux, et toi ?

30 juin, 2007 21:22  
Anonymous patxol dit ...

J'ai mal du lire le programme de bayrou :

http://www.bayrou.fr/propositions/famille.html

"Pour moi, un mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme. L’altérité sexuelle est source de vie et d’équilibre.Le risque [d'une mauvaise éduction de l'enfant] est d’autant plus grand quand la famille est en décalage culturel avec le pays où elle vit."

Pour rappel, l'adoption simple ne crée pas une famille !

@Lancelot : pour avoir une juriste derière moi, les termes sont importants en droit : "mariage", c'est mariage, et "union civile", c'est autre chose, sinon cela s'apellerai un mariage ! Et quoiqu'il en soit, cela resterait stigmatisant d'avoir sur son état civil "union civile" et non "mariage", comme cela l'est déjà aujourd'hui pour le PACS.

01 juillet, 2007 18:12  
Blogger Lancelot dit ...

@ patxol : je n'ai jamais été un militant du mariage homo.

Mais, parlons loi et juridique : demaine à la juriste derrière toi justement la différence entre "mariage" et "union civile", parce que dire qu'il y a une différence sans les développer (à part le nom), ça n'avance pas à grand chose, si je peux me permettre ...

Par ailleurs, sur l'adoption simple : elle donne des droits et des devoirs absolument identiques à ceux d'un enfant légitime. Même pour le nom de famille ... Pour les parents adoptifs, eux-seuls bénéficient de l'autorité parentale. Alors, je ne vois pas exactement en quoi cela ne constitue pas une famille ...

01 juillet, 2007 18:21  
Anonymous Miel dit ...

@ Lancelot

Ici la juriste

Pour information : mariage = institution, union civile = contrat. Le mariage crée un lien de famille, pas le PACS (pour prendre un exemple d'union civile mise en place). Ca change pas mal de chose quand on connaît la valeur du lien familial. Il ne se rompt pas comme ça, avant le divorce, on essaie de concilier les époux, les délais de réflexion sont plus longs.
De deux choses l'une, soit Bayrou veut faire un PACS amélioré, qui est différent du mariage ; soit, il est tellement con qu'il veut faire la même chose, mais emmerder tout le monde en créant deux statuts différents dans la forme, mais pas dans le fond.
N'importe quel civiliste te dira qu'une union civile n'a pas le même poids que l'institution du mariage et que si c'était la cas, le doublon juridique que cela représenterait serait une hérésie !

L'adoption simple n'est pas non plus la même chose que l'adoption plénière. Ah bah sinon, pourquoi deux statuts différents !
Tu mélanges le caractère "légitime" et "naturel" du lien de filiation qui a rapport au statut des parents : "légitime" = parents mariés, "naturel" = parents pas mariés.
L'adoption simple permet de conserver des liens avec la famille biologique et ce n'est pas toujours évident de créer un schéma familial simple dans cette configuration (on est un peu tes parents, mais...). Certes, les parents adoptifs ont l'autorité parentale sur les enfants mineurs, mais cette adoption est révocable. Vivre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête... Merci Bayrou !

01 juillet, 2007 19:22  
Blogger Lancelot dit ...

@Miel :

le mariage est avant tout un acte juridique, je me trompe ? Acte juridique qui fixe des droits et des devoirs. Idem pour une union civile, avec mois de champs d'application. Evidemment l'union civile pourrait se rapprocher du mariage, et être un compromis pour faire évoluer les choses en douceur. Quel mal à cela ?

Sur l'adoption simple, je n'ai pas dit que c'était la même chose que la plénière. J'ai rappelé ce qu'était une adoption simple, et pourquoi je la trouvais satisfaisante.

Quant au concret, une adoption simple annulée est très rare. Et uniquement pour des raisons graves. Alors le coup de l'épée de Damoclès, n'abuse pas ! Pas plus fréquent que pour des parents perdant l'autorité parentale ... Quant à la création d'un schéma familial, je ne vois pas en quoi c'est un problème : un gamin adopté par un couple homo, avec des parents biologiques, quelle différence avec une adoption plénière ? D'autant plus quand on sait le besoin pour un adopté de connaître ses parents. Et vue le nombre d'enfants avec des familles recomposées, dans ce cas, à te suivre, pour la création du schéma familial simple, tel que tu sembles le désirer, autant interdire le divorce et le remariage ...

01 juillet, 2007 21:27  
Anonymous Miel dit ...

Ca ne veut rien dire "avant tout un acte juridique". Tu te place dans quelle optique ? Un acte juridique est un acte réalisé en vue d'une ou plusieurs conséquences juridiques et afin que ces conséquences juridiques puissent se produire. Je ne pense pas que l'on puisse dire ça du mariage ou alors tu en as une vision très restrictive. Le mariage n'a pas été créé pour avoir des avantages fiscaux et successoraux ! C'est d'abord une construction familiale (on te remet un livret de famille à titre d'exemple). Cela créé une entité "famille". Quand on lit Bayrou, cette entité est composée d'un homme et d'une femme (Patxol a relevé la citation correspondante dans son commentaire).
Une union civile rapprochée d'une mariage, c'est une position des plus hypocrites. C'est pas faire passée les choses en douceur. Ca fait pas évoluer les mentalités. Le PACS n'a rien changé de ce point de vue, c'est juste une solution pour ces couples, pas une évolution des moeurs.
Une union civile, c'est avoir le cul entre deux chaises. C'est comme si en 81 on avait aboli la peine de mort sauf pour les tueurs d'enfant, histoire que les gens s'adaptent. Le mieux, c'est d'y aller franco. C'est un exemple à donner et c'est la mission de l'Etat. N'oublie pas non plus qu'une réforme de ce type se passe dans la douleur alors en passer plusieurs, on va en voir des bibles brandies dans l'hémicycle ! On choisit soit mariage, soit pas mariage, mais pas au milieu (je sais le milieu Bayrou il aime ;-))
Si une adoption simple au final, c'est pareil qu'une plénière, pourquoi pas la même chose. Une adoption simple satisfaisante ??? Pourquoi les gens veulent tous des plénièrers alors ?
Quant aux enfants qui ont besoin de connaître leurs parents biologiques, c'est sûr si tu regardes Delarue, tu n'as que des exemples de ce type. Mais, y a des tas d'enfants qui le vivent très ie et qui savent qu'ils ont été adoptés.
Je ne voudrais pas partager mes enfants avec d'autres parents, je suis désolée. Si c'est simplement le fait d'avoir un nom et une photo des parents biologiques, une adoption plénière le permet, si c'est plus, alors tu n'es pas parent à part entière.
L'adoption simple a été créée pour les héritages, c'est tout pas pour créer des parents de seconde zone(c'est en ce sens que je parlais de schéma familial, je t'en prie ne me fais pas passer pour je-ne-sais-quoi).
Je milite pour la cohérence : soit c'est pareil et on fusionne, soit c'est différent et on l'assume

02 juillet, 2007 12:15  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home