]]>

03 juillet 2007

Devedjian remporte le prix Press Club, humour et politique

Partager
Il y a 15 jours environ, je vous annonçais dans une note l'ensemble des hommes politiques concourant pour le prix 2007 Press Club de l'humour politique. Le jury était composé d'un ensemble de 18 journalistes et d'humoristes présidé par l'ancien PDG de l'AFP Jean Miot.

Finalement c'est donc le secrétaire général délégué de l'UMP, Patrick Devedjian qui a été distingué pour avoir affirmé : "Je suis pour un gouvernement d'ouverture, y compris aux sarkozystes, c'est tout dire".

Quatre autres candidats étaient encore en lice dans la lernière ligne droite pour obtenir le prix :

- François Bayrou pour "Si je suis élu, rien ne changera en France".
- Jean-Pierre Chevènement pour "Hollande propose des Assises de la Gauche. Pourquoi des Assises ? La correctionnelle suffirait".
- Arno Klarsfeld pour "Je ne suis pas un expert du 12ème arrondissement, mais je l'ai traversé quand j'ai couru le marathon de Paris".
- Philippe de Villiers pour "Quand on va m'entendre et que l'on va me voir, ça va se voir et ça va s'entendre".

Libellés : ,

6 Commentaires:

Anonymous papito dit ...

Belle preuve d'humour en effet que traiter de salope une représentante du camp opposé...

03 juillet, 2007 16:55  
Anonymous kst dit ...

J'aime bcp le "qui a été distingué"... ;-)

03 juillet, 2007 17:13  
Anonymous kst dit ...

Petite rétrospective : "Patrick Devedjian dans ses oeuvres (2006-2007)"... parce qu'il le vaut bien...

03 juillet, 2007 18:25  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

Bravo à lui. Mais il faut dire qu'avec un tel champion, les autres avaient-ils une chance ?

03 juillet, 2007 18:36  
Anonymous Eric dit ...

Et voilà comment on essaie de faire oublier le salope. Qui était dans ce jury de faux cul?

03 juillet, 2007 23:30  
Anonymous Nicolas dit ...

D'accord avec Eric.
D'ailleurs, voici un extrait du communiqué de presse :
“Les journalistes du ‘Prix Press Club, Humour et Politique’, considérant la pseudo affaire d’Etat provoquée par un récent propos de M. Devedjian comme la dérive d’une information ‘peoplisée’ et diabolisée, ont décidé à l’unanimité de maintenir le résultat de leur vote qui avait largement précédé l’incident.”
Dans ce comité se trouvent entre autre Jean Amadou, Jacques Mailhot ou Pierre Douglas. Ca sent bon la naphtaline et les Grosses Têtes...

04 juillet, 2007 10:12  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home