]]>

14 juillet 2007

Le 14 Juillet, encore une fête nationale ?

Partager
Je me pose une question : le 14 Juillet est-il encore la fête nationale des français ? Ou pour une partie seulement ? A regarder les images des participants au défilé de ce matin, on remarque les deux France. La France populaire de droite, hasardement qualifiée de "beauf", emmenant ses enfants voir les beaux chars et les jolis uniformes de notre magnifique armée. Et de l'autre, une France "jemenfoutiste" dont je fais partie, pour qui le 14 Juillet ne signifie plus rien, ou presque. Pour qui le temps est venu de changer notre hymne national sanguinaire. Pour qui les défilés sont des us d'un autre temps. Il est amusant d'aller faire le tour des blogs d'ailleurs. Je n'ai pas trouvé un seul bloggeur parlant de la fête nationale. Ringard sûrement. Désintérêt total. Un jour férié comme les autres. Pas de bol, cette année le 14 du mois de juillet tombe un samedi, alors pas de pont pour les travailleurs.

Nicolas Sarkozy l'a compris d'ailleurs. Il tente sa propre rupture sur ce sujet. Il prétexte le 50ème anniversaire du Traité de Rome pour inviter pour mettre les cérémonies nationales aux couleurs de l'Europe des 26. Et en profiter d'inviter des figures de l'Europe : le Premier Ministre Portugais, José Socrates, le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, le Président du Parlement européen, Hans Gert Pöttering, et le Haut Représentant pour la politique étrangère de l'Union européenne, M. Javier Solana. Sur le papier, c'est trop class. Ca brille, c'est clinquant, comme une jolie montre au poignet de notre président. Mais au final, tout le monde s'en fout. On parle d'Europe, mais on attend toujours la vraie création d'une armée européenne. Ah oui, il y avait aussi l'émir du Qatar, je ne sais pas ce qu'il faisait là ...

Mais Sarkozy voulait une vraie rupture. alors plutôt que de parler aux français, on aura le droit à un concert ! Et là aussi, mes amis, sous les couleurs de l'Europe. Au départ, on a parlé d'un concert de Michel Polnareff, et je me suis dit chouette ! J'avais loupé son concert à Paris, et vu que je l'adore, du moins ses chansons, je me suis dis que c'était une bonne occasion. Mais après j'ai réfléchi. Et j'ai vu le programme : vu qu'il fallait des chanteurs européens, Polnareff ne suffisait pas, d'autant plus qu'il s'est exilé aux Etats-Unis, le Grand Organisateur de cet évènement, Jean-Claude Camus (producteur de Johnny Hallyday) nous a donc sorti du chapeau du lourd ! Bob Sinclar, l'animateur des soirées UMP. Nelly Furtado aussi, je connais pas. Laura Pausini, je ne savais même pas qu'elle chantait encore. Et surtout Tokio Hotel, vous savez le groupe de rockeurs adolescents allemands. J'ai donc réfléchi, et je préfère donc zapper ce concert. Pas l'envie de me retrouver au milieu d'ados bourrés à la Manzana et au Soho.

Je serai donc probablement l'un des rares bloggeurs à avoir parlé de cette fête nationale. Mais mon texte ne serait pas complet si je ne commentais pas la réception organisée à l'Elysée. Nicolas Sarkozy a voulu recevoir "des femmes et des hommes qui ont à un moment de leur vie traversé une épreuve les confrontant à la souffrance et au désespoir ou bien qui se sont distingués par un comportement exemplaire exaltant les valeurs de l'effort, du mérite, du travail, du courage, du dévouement et de la bravoure". Beurk. Ce n'est plus de la compassion, mais de la pitié. Sarkozy se transforme en Dieu tout puissant. Celui qui vous réconforte. Dommage, il n'a pas reçu tous les chômeurs et RMIstes souffrant de l'exclusion. Ni tous les sans-papiers souffrant de la pression policière. Nicolas Sarkozy se transforme en Jean-Luc Delarue, faisant commerce du pathos et des maux de notre société.

Et au fait, Ségolène Royal, celle qui nous donnait des leçons de patriotisme en affirmant que "tous les français devraient avoir un drapeau tricolore chez eux", j'espère qu'elle a célébré notre Fête Nationale, elle ... En chantant la Marseillaise ? A moins que ça ne lui rappelle ses meeting de campagne.

Libellés : , ,

21 Commentaires:

Anonymous Guillaume dit ...

Ségolène se prépare pour sortir son tube de l'été : La marseillaise !!!

14 juillet, 2007 17:56  
Blogger Dagrouik dit ...

évidement, tu arrives à placer un truc sur Ségolène dans ton billet. tu deviens comme Embruns alors ?

14 juillet, 2007 17:58  
Blogger Lancelot dit ...

@ Guillaume
Ce sera pas pire que Mireille Mathieur ;-)


@ Dagrouik
Evidemment, c'est 3 lignes que tu retiens sur une trentaine.

14 juillet, 2007 18:05  
Anonymous Mec dit ...

Tout cela est bien juste mais j'ai envie d'en remettre une couche en précisant que le 14 juillet n'est plus un jour férié puisque les commerces, grandes et moyennes surfaces accueillent les clients comme un jour "normal". Maintenant pour le concert, il manque quand même Enrico, Doc Gynéco et MM ! C'est pas cool ça Nico.

14 juillet, 2007 18:50  
Anonymous Anonyme dit ...

Y-aura-t-il un drapeau au balcon de Ségolène au moins ce jour-là ?

14 juillet, 2007 19:01  
Blogger jmj dit ...

Mais au fait, quel était le programme de François BAYROU pour ce 14 juillet ? Tracteur ? Sans rancune... Ceci dit globalement d'accord avec toi sur le fait que le 14 juillet n'évoque plus grand chose pour beaucoup même chez les gens de droite et que le temps est surement venu pour commémorer notre fête nationale d'une manière différente. C'est d'ailleurs dans cette démarche que Nicolas SARKOZY s'inscrit puisque, même si le programme ne plait pas forcément à tout le monde, un concert est organisé ce soir au champ de mars et c'est toujours moins ennuyeux que la tradionnelle interview du chef de l'Etat dans les jardins de l'Elysée.

14 juillet, 2007 19:27  
Anonymous Anonyme dit ...

pour info, si l'émir du quatar etait present, c'est parce que son fils est à l'école Saint Cyr et qu'il défilait .

14 juillet, 2007 21:56  
Anonymous jpc/parisbanlieue dit ...

Allez,je me lance pour changer d'orientation le débat.
Pour moi le 14 juillet est la mauvaise date. La prise de la Bastille, ok pour le symbole, l'arbitraire de l'ancien régime renversé. Mais en même temps, c'est la commémoration du désordre, de la revanche.

Pour moi, la date, le symbole, la fondation, c'est le 4 août et l'abolition des privilèges.
Privilèges, je le rappelle, ne veut pas dire passe-droit, mais loi privée. Et l'abolition des privilèges, veut dire que désormais, on décide qu'en France tout le monde aurait la même loi. Plus de différence, plus d'exception ou de lois privées. Tout le monde redevable devant la loi commune à tous.
Pour moi, le 4 août, c'est le fondement, la naissance de notre conception d'une république démocratique.
Il faut savoir défendre ses/nos valeurs ;-)

14 juillet, 2007 22:10  
Blogger Lancelot dit ...

@ mec
tu oublies Faudel ;-)


@ JMJ
j'en regrette presque Chirac me concernant ...


@ anonyme
merci pour l'info !


@ JPC
Heureusement que tu es là pour élever le niveau/.
Pas mal en effet le 4 Août comme Fête Nationale, ce serait plus pacifiste, plus républicain, plus démocrate, plus humaniste, moi ça me va !!!

14 juillet, 2007 22:16  
Anonymous Morgan dit ...

on a expliqué aux français qu'il fallait qu'il arrete de croire aux certaines valeurs françaises ainsi qu'évenements historiques, par excuse de laïcité et peur de nationalisme on a oublié ce qu'était le patriotisme ! Vibrer et pleurer en écoutant la marseillaise et te voici traiter de nationnaliste! Malheuresement il a toujours été prouvé que la fondation d'une nation était faite sur le partage de valeurs communes...

14 juillet, 2007 23:14  
Anonymous jca dit ...

ouais, le 4 août c'est pas mal, mais côté comm, une date qui tombe en plein dans les vacances c'est pas top
il y a peut-être le 21 septembre, en référence au 22 septembre 1792, soit le premier jour de la République française
même si Robespierre lui-même se demandait "Est-ce dans les mots de république ou de monarchie que réside la solution du grand problème social ?", il y a dans le terme et dans l'institution la dimensions collective de la prise en charge de la Nation - ce qui rejoint sans doute la thématique du 4 août
ce passage du privilège au collectif fait partie intégrante de ce qui moi me fonde en tant que citoyen, en tant qu'homme peut-être; je lui associe tous les symboles qui l'ont accompagné, à savoir la Marseillaise, le drapeau tricolore, le 14-Juillet(qui commémore la Fête de la Fédération, 14 juillet 1790, lors de laquelle la Garde royale tire sur la foule), et je passe sous silence les bonnets phrygiens, la Carmagnole, et autres emblêmes de notre fédération

sur un plan plus personnel, j'ai passé la plus belle Fête nationale depuis des années : le bal des pompiers entre amis sur le canal saint martin, me moquer des militaires massés à l'opéra, une manif pour les sans papiers à la concorde, la foule dans paris, un superbe feu d'artifices...

j'ai un regret, qui m'a fait monter les larmes aux yeux ce soir : je ne peux pas dire "vive la France" quand c'est Sarkozy qui l'incarne, et ça, ça me fait mal au coeur

15 juillet, 2007 02:33  
Blogger Criticus dit ...

Bonjour Lancelot,

Contrairement à ce que tu avances dans ton billet, un blog a parlé de la Fête nationale : Criticus.

15 juillet, 2007 03:20  
Anonymous Noa dit ...

L'U.E. 26 ? Le Royaume-Uni aurait enfin décidé de partir ?

Après parti dans tes réflexions MaMoitié te dirait qu'elle préfererait le 9 mai comme jour férié au lieu de toutes ces fêtes religio-culturelles dans ce p*** de pays laïc...

Ensuite quitte à choisir et pour faire scier mon monde, je choisirai le 19 février, histoire de...

15 juillet, 2007 09:15  
Blogger Lancelot dit ...

Oh oui, Criticus, tu en as parlé à 23h55, désolé ma note est antérieure. Oh je suis désolé Grand Criticus !

15 juillet, 2007 09:23  
Anonymous jpc/parisbanlieue dit ...

>jca, notre 14 juillet commémore en effet la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790, dont la date avait été choisie :
a) parce qe ça tombait un dimanche pour emmerder les curés,
b) qu'il n'y avait pas piscine et qu'il faisait beau,
c) parce qu'elle rappelait un autre 14 juillet juste une année avant ;-)

15 juillet, 2007 09:58  
Blogger Dagrouik dit ...

@lancelot : ces 3 lignes sont la conclusion de ton billet, ce qu'on lit en dernier...

Et sinon, moi aussi j'ai parlé du 14 juillet, hier.. y voyant de drôles de symboles et rupture, la contre-révolution est là.

15 juillet, 2007 16:23  
Blogger Christophe dit ...

Personnellement je trouve que cette fête était particulièrement bien réalisée. Je ne suis pas pro-Sarko - j'aurai préféré quelqu'un d'autre à la place - mais force est de constater que pour une fois notre fête nationale était plus amusante que le traditionnel garden party et autre partie dans la salle de fête municipale.
Un concert a été organisé et il a réunit des milliers de personnes sous prétexte de notre nation, et ça je le trouve bien. Sans tomber dans le patriotisme à l'américaine et indépendamment de notre chef d'état, j'estime que nous devons être fier d'être français et que notre fête nationale doit pouvoir ressembler tout le monde, sans exception.
De ce côté-là, Sarkozy a plutôt bien réussi.

15 juillet, 2007 16:39  
Blogger Antoine dit ...

Moi j'en ai parlé le lendemain... Parce que moi je suis super fan des Tokio Hotel... Et que même que quand ils ont baragouiné trois mots en allemand et ben je me suis époumonais alors que j'avais pas compris parce que je parle pas un mot d'allemand... Et même que Michel et ben moi aussi j'aime bien ses chansons...
Et puis sur tout le reste je suis d'accord avec toi et je partage la même opinion... même avec les 3 dernières lignes...^^

15 juillet, 2007 18:54  
Anonymous C. dit ...

Rha la la... La prise de la Bastille n'est pas un acte honteux, pourquoi donc ne pas la prendre comme fête nationale, puisque ca fait un bout de temps (je ne sais pas combien exactement, d’ailleurs) que ca existe ? Après, c’est à chacun d’entre nous de prendre cette date pour prétexte et faire la fête, en mettant en avant un peu de ce qui fait la nationalité française (le drapeau et la Marseillaise, certes, mais également le bon vin ou du bon fromage, par exemple).

C.

16 juillet, 2007 16:50  
Anonymous Tang dit ...

Bah mon 14 juillet fut excellent, je l'ai passé au fon fond de l'Oise au milieu de moutons et d'oies qui n'ont ni libre-arbitre ni droit de vote... Et sans TV.

ce fut de très loins mon meilleur 14 jullet depuis des âges! Et notre prézydent n'y est pour rien...

Sinon je trouve que bcp ici confondent "valeurs" et "symbole".

Le 14 juillet, la Marseillaise ne sont que des symboles. Ils peuvent évetuellement véhiculer des valeurs. Mais pas forcément et pas forcément celles qu'ils devraient...

Pour finir il y a qd meme quelques blogs à avoir causé du 14 Juillet.

Je n'y avais pas manqué (en anticipant) sur mon propre blog c'ets dire...
http://tangleding.hautetfort.com/archive/2007/07/14/faites-la-fete-extrait-dedie-au-14-juill-t.html

A+ Lancelot

17 juillet, 2007 00:12  
Blogger Tangleding dit ...

Je corrige le lien:
PAR ICI LA MUSIQUE (MILITAIRE?)

17 juillet, 2007 00:15  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home