]]>

27 août 2007

Bertrand Delanoe dans les starting block

Partager
J'ai une petite info exclusive à vous communiquer. Concernant le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Décidément, c'est la série aujourd'hui : après DSK ce midi, je passe les socialistes en revue. Au passage, l'initiale "G" du lire de Yasmina Reza pourrait bien être un clin d'oeil au prénom Gaston. En effet pour l'état civil DSK est Dominique Gaston André Strauss-Kahn. Et souvenez-vous du Canard Enchainé qui surnommait l'ancien ministre de l'économie GSK.

Revenons en à Bertrand Delanoë. Voici une information exclusive concernant sa candidature pour briguer un second mandat. Le 4 Septembre 2007, Delanoë devrait faire une déclaration aux parisiennes et aux parisiens.

Cerise sur le gâteau au moins deux vidéos viendront comme premiers soutiens : tout d'abord son ancien mentor Lionel Jospin, rien de bien étonnant. Mais également l'actuel maire de Rome, Walter Veltroni.

Veltroni est l'homme qui monte qui monte en Italie, ancien député communiste, il a ensuite rejoint les Démocrates de Gauche, et sauf erreur de parcours il devrait devenir le futur grand chef du Parti démocrate, énorme fusion de (presque) tout ce que l'Italie compte comme partis du centre et de la gauche. Un soutien de poids. Surtout que les deux hommes ont en commun de diriger les capitales de leur pays. Et que Veltroni a été très largement réélu l'année dernière. A savoir que les Delanoë et Veltroni sont très proches, le second ayant copié la Nuit Blanche du premier (merci wikipedia).

En faisant acte de candidature aussi rapidement, Bertrand Delanoë a deux objectifs. Le premier est interne au Parti Socialiste : deux jours après les Universités d'été de La Rochelle, il prendra ainsi la main, devenant le socialiste le plus médiatisé de l'automne. Un beau pied de nez à ses camarades, dont l'actualité leur a fait rater leur rentrée politique. Le second objectif est purement municipal : en devenant le premier à se lancer dans la campagne, il se positionne au dessus de la mêlée. Ses adversaires de l'UMP et du MoDem (Marielle ?) prendront du retard. D'autant plus qu'à droite, l'UMP n'arrive à se dépétrer d'une François de Panafieu bien encombrante et plutôt détestée par ses propres amis.

Bertrand Delanoë a compris les leçons de Nicolas Sarkozy : partir avant tout le monde, occuper l'espace médiatique. Nous pouvons nous attendre à sept mois de campagne intensive de la part du maire de Paris. Du jamais vu.

Petite anecdote pour conclure : je me suis amusé à chercher un éventuel prochain site internet pour la candidature de Delanoë, je n'ai rien trouvé. De très nombreux sites sont déjà réservés (genre delanoe.fr ou delanoe.com) mais aucun ne semble provenir de l'entourage du maire. Et parmis ceux-ci j'ai pu relever que le site delanoe2008.com était réservé par un dénommé François Devoucoux du Buysson. Si vous ne connaissez encore le personnage, lisez sa fiche wikipedia, et vous comprendrez qu'il n'est pas vraiment en odeur de sainteté auprès de Bertrand Delanoë.

Libellés : , ,

11 Commentaires:

Anonymous M.H.D dit ...

Tu y mettrais presque de l'entrain et du plaisir en annonçant cet évènement et ses conséquences politiques. ^^

Marco
++

27 août, 2007 19:49  
Blogger Guillaume dit ...

Ahahaha
Et bien moi je dis que c'est vraiment une bonne nouvelle s'il prend la tête du parti socialiste =)

27 août, 2007 20:05  
Blogger Lancelot dit ...

Marco : il se murmure également que Delanoë souhaite des alliances avec le MoDem, alors ce n'est pas forcément pour me déplaire ;-)


Guillaume : on est plutôt d'accord !

27 août, 2007 20:11  
Anonymous Fabien dit ...

A part dire du mal de Delanoë, je n'ai jamais compris à qui servait le Perroquet libéré. Tout comme le site de la pintade à roulettes au demeurant/é...

27 août, 2007 20:27  
Blogger Antoine dit ...

De toute façon, grâce au Vélib, il a déjà gagné !^^

27 août, 2007 20:37  
Blogger Dagrouik dit ...

Oui, et alors ? que cela changera t'il pour le PS si Delanoe annonce sa candidature dans moins de 2 mois et par exemple le 4 Septembre...

En terme de prévisions, pour l'instant la blogosphère s'est mis le doigt dans l'oeil tellement profond qu'elle peut toucher le nez du mec qui lui fait a annulingus derrière.

Et il n'y a pas que Delanoe qui souhaite des alliances locales avec le Modem. D'autres le souhaitent aussi, une fois un accord global pris et donc sur le fond.

Quand au ratage de rentrée de ses camarades, on peut dire merci à la presse qui a su simplifier à l'extrême les choses et ne voir que l'aspect tactique largement exagéré. les 2 heures d'interventions à la tribune ont été résumées en 3 ou 4 phrases.
Je crois que tu est venu voir ce billet sur Melle 2007.

On s'étonne ensuite que la presse n'ait pas creusé certains dossiers pendant la campagne..

27 août, 2007 21:28  
Anonymous Alex dit ...

Delanoë incarne le Parti Sociétal, le courant au PS qui correspond à une politique incarné par le plaisir et la fête. C’est celle du VéloLib ou Paris-Plage – un peu celle qui suis son mentor sur le 35 heures!

27 août, 2007 21:34  
Anonymous kst dit ...

@ Lancelot
Tu aurais dû regarder delanoe2012... c'est également assez pittoresque... :)

27 août, 2007 22:23  
Anonymous MIP dit ...

@ Antoine

il gagnerait grâce à Velib ? Un peu léger tout de même ! (même si je suis une Vélib fan :D )

28 août, 2007 12:04  
Anonymous Martin P. dit ...

c'est qu'il bosse le lancelot dis donc!

29 août, 2007 11:00  
Anonymous Nicolas dit ...

Ben dis donc, on dirait que t'avais encore de bonnes infos avant tout le monde...
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-950889@51-942634,0.html
Delanoe annonce sa candidature demain 4 septembre dans le Parisien...
Ca sent un nouveau post ça... :-)

03 septembre, 2007 22:57  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home