]]>

18 août 2007

Impressions de campagne

Partager
Texte écrit par Okan de Net-Issy.

(Vous aussi, exprimez-vous, Ma vie en Narcisse vous ouvre ses portes)

Pour être franc, j’ai été en première ligne dans le staff de François Bayrou, durant la campagne présidentielle et les législatives. Voici mon vécu de chargé de mission :

Université d’été de l’UDF, septembre 2006 :
«Il est bon, mon Françouais ! Quel homme ! Comme d’hab’, il dit clairement ce que je pense sur les connivences médias-politiques ; elle en a pour son grade la mère Chazal ! Faut à tout prix que je lui écrive pour lui proposer mes services. J’ai voté pour lui au premier et au second tour de 2002, je sais qu’il est toujours l’homme providentiel pour notre pays ! »

Octobre 2006, Désignation de Ségolène Royal :
«P’tain, elle est bonne ! » (non, ce n’est pas ce que vous croyez !) ;-)

Janvier 2007, François Bayrou commence à grimper dans les sondages :
«Ah ah, on rigole moins, Royal et Sarko ! Les Français commencent à connaître mieux notre Françouais, on peut franchement y croire. Notre travail d’équipe auprès des électeurs porte ses fruits ! »

Février-Mars 2007 : François Bayrou a près de 20 % :
«Je rêve ! J’ai quitté l’Elysée, je vais peut-être y retourner avec mon champion ! Même la chef cab’ de Françouais m’a dit : prochain rendez-vous à l’Elysée ! On y croit, on va sauver la France et renvoyer dans leurs cordes la droite et la gauche. »

«Santini, mon maire, a trahi Bayrou ! C’est bien le système des Hauts-de-Seine, une vraie mafia ! Santini parti, bon débarras ! »

Avril 2007 :
«P’tain, tout le monde m’appelle pour avoir des infos sur Françouais ! Tout le monde soutient Bayrou ! Un jour, c’est un pote de droite qui le soutient ; un autre jour, c’est une amie qui se met à venir aux meetings !! Ma devise : on va les niquer ! ce qui fait rire mes coéquipiers…»

«J’ai vécu les grands meetings de Bayrou et j’ai rencontré une jeune femme magnifique, une militante bénévole belle, charmante et intelligente… Mon cœur fait boum ! » ;-)

22 avril 2007 :
«Dès 18 heures, mes informateurs des instituts de sondage m’annoncent que c’est cuit pour Françouais… Un coup de boule pour toute l’équipe, qui fait grise mine, alors que la soirée s’écoule. On ose même nous annoncer que Le Pen serait troisième devant notre champion ! A 20 heures, les électeurs de Bayrou pleurent, moi aussi dans mon cœur. Mais ma copine militante me redonne du moral, Françouais s’est bien battu. On l’applaudit devant son résultat annoncé de 18,5 %. »

«Sarko annonce à la TV qu’en devenant président, il protégera tous les Français, pas seulement ses électeurs. Dans le siège de l’UDF, on se moque de lui et personne ne croit aux paroles d’un menteur. »

«Je ne sais pas quoi voter. J’ai envie de voter blanc, mais j’attends de voir venir. Mais Sarko, jamais !»

Entre deux tours :
«Ma copine va voter Royal ; son choix me semble le bon : il faut barrer la route au Sarko, là c’est le vote utile ! »

Le débat Bayrou-Royal :
«Pt’ain, elle est bonne ! » ;-)

« Non, sans rire, Royal et Bayrou ont fait un excellent débat, fort courtois. Je rêve même qu’un jour ils s’unissent (façon de parler). Ce débat a confirmé mon intention de vote, le 6 mai prochain.»

Après le débat Royal-Sarkozy :
«Sarko a été minable. Royal en a trop fait. Pas un seul mot sur les relations internationales et l’Europe est passée vite à la trappe. C’est mauvais ! ».

Après le départ des députés UDF pour le PSLE :
«Bande de lâches ! Un jour, je croise Bayrou entouré de quelques députés UDF. Ceux-ci nous affirment que rien n’est terminé, que Bayrou et eux vont poursuivre le combat. Deux jours après, j’apprends que ces mêmes députés rejoignaient le PSLE du félon Santini. Le milieu politique en France sent vraiment mauvais. »

Après le premier tour des législatives :
«C’est fini… J’espérais qu’on ait des candidats qualifiés pour le second tour, mais ils se comptent sur les doigts d’une main. Pour moi, c’est bientôt le retour à l’ANPE et la fin du rêve Bayrou… Mais dans quel pays je vis ! »

Après le deuxième tour :
«Pour une fois, je suis un peu heureux. Quatre députés élus ! En plus, je me réjouis de la défaite de quelques UMP comme Paillé. Bien fait ! »

Juillet-août 2007 :
«J’envoie ma candidature pour être assistant des députés MoDem. Aucun ne veut de moi. Je retourne à l’ANPE… »

« La politique, c’est fini. Il faut vraiment trahir et mentir pour être élu et avoir un job. Suivre son champion et défendre sincèrement ses convictions, cela ne sert plus à rien. »

« Je retrouve ma copine militante ; je suis heureux, la vie continue… » ;-)

Mes blogs préférés sont :

- Frédéric LN, Démocratie sans frontière, un collègue de l’équipe de campagne de Bayrou.

- Christophe Ginisty, célèbre blogueur et candidat du MoDem dans ma circonscription.

- Emsie, une dessinatrice drôle et brillante.

- Akassa Sahel, le blog d’une association qui me tient à cœur.

- Le blog parodique du Nouveau Centre qui est très drôle !

Libellés : , , , , ,

2 Commentaires:

Anonymous Farid dit ...

Fort juste et fort joliment dit...

Moi aussi je suis un peu déçu de la tournure des événnements surtout en fin de campagne...

Dommage que les socialiste n'aient pas laissé la place à Bayrou dans un ultime sursaut car même si Ségolène était "bonne" elle n'avait aucune chance...

C'est vrai qu'elle est bonne !

18 août, 2007 13:59  
Anonymous FrédéricLN dit ...

Trop d'honneur !
ceci dit j'ai bien aimé cette chronologie des évènements.

23 août, 2007 01:25  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home