]]>

21 août 2007

Le Nouvel Obs pète un câble !

Partager
La honte ... Le site du Nouvel Obs a diffusé pendant plusieurs heures une vidéo ultra-violente. Sous prétexte de faire du journalisme, le site du journal le Nouvel Observateur a proposé avec un seul clic de télécharger une vidéo montrant des nazis russes égorgeant un homme et tirant une balle dans la tête d'un second. Je n'ai pas tenu plus de 45 secondes environ. Je n'avais encore jamais vu une vidéo aussi traumatisante. Et je ne suis pas parmi les personnes les plus sensibles. Imaginez un enfant tombant dessus. Car le site du Nouvel Obs n'est censé être qu'un site d'informations, rien de plus.

On pourrait rétorquer qu'il s'agit là de la liberté de la presse, blablabla. Mais où se trouvent les limites : si il existait une vidéo du gamin violé à Roubaix, les journalistes devraient-ils le montrer ? Car cette vidéo à quoi sert-elle ? A montrer la barbarie et l'ignominie de ce genre d'actes ? Pas besoin des images pour le savoir. Non merci. A minima, il faudrait un système de protection pour les mineurs et les personnes fragiles. Un contrôle sévère évidemment. Pas un téléchargement à portée d'un seul clic.

Je me demande si le journaliste à l'origine de la diffusion de cette vidéo (et précisons-le, hébergée par la plateforme du Nouvel Obs) va s'excuser. Car la vidéo a été retirée, plusieurs bloggeurs notamment ayant aussitôt réagi. Et l'article également. Tout cela semble fait dans l'urgence, le journal probablement dépassé.

Pour simple message de précaution, on pouvait lire entre parenthèse ceci : "attention, la vidéo est en version intégrale. Certaines images peuvent choquer". Vous apprécierez le "peuvent". Je ne sais quel être humain normalement constitué ne serait choqué par ces images.

Au Nouvel Obs, le journalisme se résumerait-il au sensationnalisme ?

Libellés :

9 Commentaires:

Blogger Antoine dit ...

Ils partent en couille au Nouvel Obs de toute façon... J'en pouvais plus de lire leurs flots de conneries donc j'ai résilié mon abonnement avant de partir en vacances... Le pire c'est que j'ai continué de le lire chez mes grands-parents et que ça ne s'améliorait pas !

21 août, 2007 18:46  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

21 août, 2007 18:48  
Anonymous AJM dit ...

Bonjour Lancelot !

J'avoue que j'ai vu la vidéo bien avant le nouvel Obs, mais là, montrer ces atrocités, c'est le degré zéro du journalisme.

@+

21 août, 2007 20:48  
Blogger jmj dit ...

Je n'ai pas eu l'occasion de voir cette vidéo dont "certaines images peuvent choquer", ce journaliste a au moins le sens de la nuance lexicale...

21 août, 2007 21:27  
Anonymous kst dit ...

Le tout accompagné en plus d'un texte à peu près illisible...
Apparemment il ne sera pas nécessaire de couper la tête au journaliste en question...

21 août, 2007 21:45  
Anonymous Antonin dit ...

Ils ont voulu crever la toile... Rien de plus :-/

21 août, 2007 22:38  
Anonymous MIP dit ...

le Nouvel Obs en mode "pétage de plombs"...on aura tout vu !
J'espère que l'été se passe bien pour toi en tout cas. On se voit bientôt ! bises

22 août, 2007 12:06  
Anonymous David dit ...

Ce que tu as vu en France et qui reste encore rare est un faut très courant en Allemagne et partout ( presse écrite, audiovisuelle, internet ). J'ai eu l'occasion de voir une femme avec une balle dans la tête à la premiere page d'un journal régional, j'étais affligé! La presse se doit d'être libre, pouvoir exprimer des opinions mais pas à n'importe quel prix. Elle doit se montrer pudique. Il ne faut pas banaliser la violence, nous habituer à de telles images. Merci pour cet article bienveillant!

22 août, 2007 14:29  
Anonymous Anonyme dit ...

Bonjours, je m'appel Martial, j'ai 29 ans, il y a 3 ans, j'ai vu cette vidéo et celle de l'execution d'un journaliste américain par des talibans (décapitation au coupe coupe), aujourd'hui, j'y pense encore, parfois, quand je me perd dans mes pensées, j'imagine ma femme ou mon enfant se faire égorger, et j'immagine aussi etre conscient l'instant après ma propre décapitation (il parrait qu'on est encore 100% conscient 1 minute après l'acte). Et quand je commence à y penser, impossible de chasser ces images. Je pense que c'est un tromatisme. Pourtant, je ne suis pas plus sensible qu'un autre car je suis boxeur. Je suis donc égallement contre la diffusion de telles images.
Cordiallement.

21 avril, 2008 18:08  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home