]]>

26 septembre 2007

Le cumul des mandats, un argument à la con pour Vaillant ?

Partager
J'ai pris connaissance d'un article sur le site internet de Libération. On rapporte dans le papier cette petite phrase prononcé par un proche de Daniel Vaillant : «Daniel a la compétence, une notoriété à 98 % sur le secteur, un bilan formidable et on lui dit : T’es trop vieux, pas pro-Ségo et cumulard ? Des arguments à la con !».

Alors, le cumum des mandats, un argument à la con ? En tout cas pas pour moi. Je me souviens, dans une autre vie (celle où j'étais encore au PS), je m'étais présenté comme suppléant de Pascal Nicolle, candidat pour les législatives de la 19ème circonscription de Paris. Nous avions eu un débat avec Pascal Nicolle donc, Daniel Vaillant, Daniel Markovitch (le suppléant de Daniel Vaillant) et moi-même. Je me rappelle avoir abordé le sujet du cumul des mandats, interpellant le député-maire du 18ème arrondissement à ce sujet. Daniel Vaillant s'en était tiré par une pirouette en affirmant que cela ne pouvait s'appliquer aux maires d'arrondissement. Fin du débat, la discussion est close.

Ne cherchez pas l'argumentation, il n'y en a pas. En quoi une mairie d'arrondissement serait-elle différente d'une mairie "normale". Le 18ème arrondissement est le deuxième arrondissement de Paris le plus peuplé, avec plus de 188000 habitants. Autrement dit, on voudrait appliquer le non-cumul des mandats pour les petites villes, et pas pour les gros arrondissements ? Totalement illogique !

Par ailleurs, cette prise de position de Daniel Vaillant contre l'application du non-cumul des mandats pour sa propre personne n'est guère respectueux pour ses camarades socialistes. En effet, si l'on relit le Pacte Présidentiel de Ségolène Royal, la "candidate de tous les socialistes", on peut lire la proposition 69 : "Instaurer le non cumul des mandats pour les parlementaires".

L'on connait le peu d'affinités que porte Daniel Vaillant pour celle qui a porté les couleurs des socialistes durant les présidentielles. Mais si on regarde le "projet socialiste pour la France", se trouve cette phrase : "Dans cet esprit, sera instauré le mandat unique pour les parlementaires ainsi que la limitation renforcée du cumul des fonctions (Présidents de gouvernements communaux ou de syndicats) et du cumul d’activités professionnelles". Clair, net et précis.

A ce que je sache, Daniel Vaillant a voté et appelé à voter pour ce projet. Et je ne peux imaginer qu'il n'en ait pas lu le contenu. Alors Daniel : faites ce que je dis, pas ce que je fais ?

Libellés : , , ,

6 Commentaires:

Blogger Dagrouik dit ...

Tu as mis le doigt là où ça fait mal: ces zozos votent des trucs qu'ils ne s'appliquent pas. Et quand on les questionne sur ce sujet, pfffuiiiiit y'a plus personne.

26 septembre, 2007 19:13  
Anonymous erick dit ...

sans doute que Daniel Vaillant sachant très bien que S.Royal n'allait pas passé, a préféré dire cela pour s'attirer les valeurs des ségolatres de son arrodissement ?

ptite faute de frappe début du 2ème paragraphe "Alors, le cumum(l) des mandats"

Bien frappé l'article!

26 septembre, 2007 22:28  
Anonymous erick dit ...

les bonnes graces pardon lol

26 septembre, 2007 22:28  
Blogger gathiva dit ...

S'il y avait bien quelquechose d'heureux dans le programme de sainte marie ségolène c'est bien le non-cumul! Mais c'est comme le droit des homos ça passe mal chez certains vieux "briscards". Le rappeler n'est pas inutile!

27 septembre, 2007 05:46  
Anonymous marc dit ...

C'est le grand argument de bcp des parlementaires socialistes :" on contre le cumul mais tant que la loi n'est pas voté... hein vous comprenez.. on ne va se l'appliquer à soi même"

ben oui on comprends bien...

27 septembre, 2007 09:34  
Anonymous Ledru-Rollin 2007 dit ...

Vous pouvez lire l'article que j'ai consacré au problème du cumul, problème qui me paraît essentiel : http://orangedemocratique.blogspirit.com/archive/2007/07/31/le-cu-mu-l-entre-deux-fauteuils-pour-une-interdiction-strict.html
ainsi que cette tribune d'une socialiste dans Libé : http://orangedemocratique.blogspirit.com/archive/2007/08/03/le-non-cumul.html

S'il me semble que ce sont les socialistes qui ont le plus porté cette idée -et si l'on peut effectivement rendre justice au "programme" de Ségolène Royal sur ce point précis-, force est de constater qu'ils n'ont pas été capables de l'imposer, que ce soit en externe ou en interne (contrairement aux Verts, me semble-t-il).

A nous alors de remprendre le flambeau et d'imposer cette thématique dans les débats : les municipales me semblent être un moment opportun pour cela.
(Il faudra alors que F.B. choisisse entre Pau et son siège à l'AN ... mais je croise les doigts pour les Palois et le suppléant de F.B.)

27 septembre, 2007 11:06  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home