]]>

16 septembre 2007

@rrêt Sur Images : abonnez-vous !

Partager
Arrêt Sur Images : vous vous souvenez ? Une émission disparue de France 5. Daniel Schneidermann et son équipe remplacés par Paul Amar. Et l'on ne peut imaginer que cette disparition ne soit pas liée au fait que cette émission dérangeait : les pouvoirs politiques en place, la bienpensance médiatique castratrice.

Mais Arrêt Sur Images revient sous la forme d'@rrêt Sur Images. Un joli site et déjà de bien belles chroniques acidulées.

Retrouvez Daniel Schneidermann bien évidemment, mais aussi Judith Bernard, Maja Neskovic, Elisabeth Lévy, Aurélie Windels, Sébastien Bohler, David Abiker et Christian Palud.


Libellés : ,

5 Commentaires:

Anonymous jeandelaXR dit ...

Coucou, bonsoir,
avez-vous vu sur
Nicolas Voisin
http://www.nuesblog.com/
un certain thierry Crouzet
enterrer le Modem ?
Q'en pensez-vous, qui n'y étiez pas, à Seignosse ?
MDR…………
J*.

16 septembre, 2007 22:41  
Anonymous Erick dit ...

C'est déjà fait ;)

16 septembre, 2007 23:49  
Anonymous Tristan dit ...

Je ne comprends vraiment plus ce Daniel Schneidermann...
L'homme déçoit de plus en plus. Après avoir crié tout haut au complot lors de l'arrêt de son émission, voilà qu'il continue à tomber bien bas avec la création d'un Observatoire International de Paul Amar...

Il y a des règles dans le monde audiovisuel, en y entrant on s'y plie. Si aucune chaîne de télé n'a voulu offrir un exil doré à Daniel Schneidermann, il y a bien une raison... Il se veut d'une neutralité absolue, mais il dénigre ouvertement ses confrères.

Addict de la première heure, je découvrais avec plaisir cette émission chaque dimanche. L'objectivité n'étant plus au rendez-vous, je la ragardais plus.

17 septembre, 2007 12:33  
Blogger AJM dit ...

C'est bien pour Daniel.

S'acrocher, ne rien lâcher.

17 septembre, 2007 18:00  
Anonymous donatien dit ...

J'ai signé sa pétition et à reception de la newsletter la semaine dernière j'avais limite ma CB à la main. Mais voilà, j'ai vu son interview sur Rue89 et pire encore sur mémoire-vie. Et la on pourrai dire que j'ai " débandé" aussi sec. Il est confus, nous sort une morale venue de nul-part. Et a la question : Vous pensez quoi que de Facebook ? Il réponds grosso-merdo : Elles sont vagues vos questions !Pour finir par nous avouer qu'il ne connaît pas.

On peut ne pas connaitre Facebook (que je n'utilise pas d'ailleurs), mais se venter de créer un réseau communautaire sans connaître Facebook ... C'est comme faire de la vidéo sans connaître Youtube, c'est pas sérieux. Lui même reconnait (dans les deux interviews) qu'il a des idées mais pas plus.

Bref on est dans l'à peu près, et à 30€ la souscription...

Je vous laisse juger par vous même!

18 septembre, 2007 14:09  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home