]]>

03 octobre 2007

Festival de films qu'on ne peut plus faire

Partager
Vous trouverez ci-dessous le programme du "Festival de films qu'on ne peut plus faire", proposé par l'ARP (association des Auteurs Réalisateurs Producteurs).

Ce festival se déroule du vendredi 5 Octobre au dimanche 7 Octobre 2007 au Cinéma des Cinéastes (7 avenue de Clichy - 75017 Paris).

Je vous encourage toutes et tous à venir assister à une ou plusieurs projections : vous y verrez des films que vous n'avez quasiment aucune chance de voir sur les chaînes de télévisions hertziennes, films de grande qualité. Toutes les séances sont suivis d'un débat autour du film projetté.

HIROSHIMA MON AMOUR (1959) d'Alain Resnais
vendredi 5 octobre - 19h45

Débats : L'enjeu du réalisateur.
Intervenants : Michel Ciment (Positif), Renaud Davy (Wild Bunch), Jean-Marc Ghanassia (Agent artistique), Cyril Neyrat (Cahiers du cinéma) Modératrice : Jeanne Labrune (Réalisatrice)


DELICATESSEN (1991) de Jean-Pierre Jeunet & Marc Caro
samedi 6 octobre - 13h30

Débats : Le premier film.
Intervenants : Jean-Pierre Jeunet (Réalisateur), Claudie Ossard (Productrice), Myriam Hacène (CinéCinéma), Pierre Forette (producteur, fondateur d’Uniétoile) Modérateur : Jean-Paul Salomé (Réalisateur, Président de l’ARP)


THÉRÈSE (1986) d'Alain Cavalier
samedi 6 octobre - 17h00

Débats : La distribution et l'exploitation.
Intervenants : Maurice Bernart (Producteur), Aurélien Ferenczi (Télérama), Richard Patry (Exploitant), Régine Vial (Distributrice) Modérateur : Pascal Mérigeau (Nouvel Observateur)


SALO OU LES 120 JOURNÉES DE SODOME (1975) de Pier P. Pasolini
samedi 6 octobre - 20h30

Débats : La censure.
Intervenants : Jean Labadie (Distributeur), Michel Reilhac (Arte France) Modérateur : Pierre-Henri Deleau (Délégué général du FIPA),


LA GRANDE BOUFFE (1973) de Marco Ferreri
dimanche 7 octobre - 11h00

Débats : L'écriture politique.
Intervenants : Michel Piccoli (Acteur), Manuel Alduy (Canal+), Martine Marignac (Productrice), Vincent Malle (Producteur) Modérateur : Jean Douchet (Réalisateur, critique, enseignant),


HAPPINESS (1998) de Todd Solondz
dimanche 7 octobre - 15h10

Débats : L'autocensure, le politiquement incorrect et son financement.
Intervenants : Emmanuelle Bercot (Réalisatrice), Isabelle Dubar (Distributrice), Sylvie Hubac (Présidente de la commission de classification), Miléna Poylo (Productrice) Modérateur : Michel Ferry (Réalisateur)


TESS (1979) de Roman Polanski
dimanche 7 octobre - 19h10

Débats : La prise de risque du producteur.
Intervenants : Jean Bréhat (Producteur), Dominique Crèvecoeur (Réalisatrice, membre de la commission d’agrément), Bertrand de Labbey (agent artistique, PDG d’Artmédia), Denis Freyd (Producteur)
Modérateur : Pascal Rogard (Directeur général de la SACD)

Libellés : , ,

7 Commentaires:

Blogger gathiva dit ...

Oui c'est une excellente initiative! Et "le cinéma des cinéastes" est un lieu magique ou (l'on a beaucoup de place pour ses jambes). Je vous conseille vivement Salo pour ceux qui ne l'ont pas vu (pour moi ce sera sans doute la 15 ème, si je puis me libérer...

03 octobre, 2007 11:54  
Anonymous RoseNoire dit ...

Quelques grands classiques en effet...
J'ai un faible pour Delikatessen. Je l'ai vu à sa sortie en salles à l'époque, et il était passé complètement inaperçu. C'est le genre d'humour noir décalé que j'adore. La scène où tout l'immeuble se met au rythme du sommier qui grince est un morceau d'anthologie...

Salo et les 120 journées de Sodome, je ne suis même pas sûre d'avoir vu la version non censurée. On en voit quelques scènes dans Orange Mécanique (lors du lavage de cerveau du héros), et je ne crois pas qu'elles sont dans la version que j'ai vue...

03 octobre, 2007 12:40  
Blogger gathiva dit ...

"Salo..." passe régulièrement à L'accatone dans le 5éme arrondissement (une petite sallle qui porte un joli nom Pasolinien), et dans une version non expurgée. La valeur ajoutée pour un film de cette nature est le débat qui s'en suit si, comme je n'en doute pas pour celui de samedi, il est de qualité.

03 octobre, 2007 12:57  
Blogger Antoine dit ...

C'est vrai que ça fait envie ce petit festival... Tu sais s'ils acceptent la carte UGC illimitée pour ces séances là ???
(et c'est pas dans le 18e mais dans le 17e le cinéma des cinéastes !^^)

03 octobre, 2007 14:58  
Anonymous ulm pierre dit ...

vu Salo il y a logtemps quant à Hiroshima mon amour c'est le plus beau film que j'ai vu et j'en ai vu alors a chaque fois que je vais au ciné je me dis est ce qu'il va etre mieux que celui d'alain Resnais et bien non et non.lol. Pierre

04 octobre, 2007 00:28  
Anonymous erick dit ...

Triste nouvelle les tests ADN ont été autorisé par le Senat vers 1h...

04 octobre, 2007 01:46  
Anonymous laurent dit ...

Je n'ai vu que Salo de Pasolini dans la liste, mais ce film m'a (évidemment) marqué.

10 octobre, 2007 22:37  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home