]]>

11 octobre 2007

Génération Démocrate - Paris

Partager
Venez sur le blog de Génération Démocrate - Paris, et rejoignez nous dans notre démarche.

Nous, Génération Démocrate

Ce qui nous rassemble

A l'heure où les chemins bifurquent vers on ne sait encore trop où, au moment où les cartes se brouillent et où les passions embrasent les esprits les plus apaisés, plutôt que ce qui nous oppose, pensons à regarder ce qui nous rassemble au sein de ce formidable élan porté par François Bayrou.

Ce qui nous rassemble d'abord c'est le sentiment d'une nécessaire et profonde remise en cause de l'ordre établi. Certains y voient la révolution, d'autres une évolution, et peu importe en vérité puisque l'évolution est une révolution qui prend son temps.

Ce qui nous rassemble c'est ensuite le souci intime de ce qui a été enfanté dans le sang et les cris il y a maintenant plus de deux siècles : la démocratie.

On nous a fait croire qu'elle était une institution, comme une marque déposée pour les siècles à venir. Avec François Bayrou nous avons eu le courage de dénoncer cela et d'affirmer haut et fort que la démocratie n'est pas un acquis.

Elle est une chance, chaque jour à défendre, chaque jour à sauvegarder, chaque jour à asseoir.

Ce qui nous rassemble enfin c'est la pleine conscience des enjeux du Mouvement Démocrate. 30 années de politique politicienne ont placé nos concitoyens dans une position de méfiance et de doute permanent vis-à-vis de la classe politique.

Plus c'est gros, plus ça passe, disait-on non sans cynisme sous les ors de la République.

Sauf que...ça ne passe plus.

Il va falloir en prendre acte tous, même nous, démocrates.
Agir en conséquence. Sans tabous. Sans excuses.

Si nous avons choisi ce chemin, c'est parce qu'il nous semblait indispensable d'inventer, de créer et de mettre en place d'autres pratiques, d'autres modes de réflexions et d'organisation plus modernes, plus humains, plus démocrates.

A l'aube de la fondation de ce mouvement d'espoir inédit, plus que jamais il nous appartient d'être les auteurs de nos lendemains, et à ce titre d'aller au bout de cette soif de démocratie que François Bayrou a réveillé dans nos coeurs et nos consciences.


Que sommes-nous ?

Génération démocrate c'est penser que la démocratie commence devant chez soi, sur le pas de sa porte.

Génération démocrate ce n'est pas pour autant ignorer les difficultés inhérentes à la fédération d'hommes et de femmes aux histoires différentes et aux parcours sociaux, économique et culturels divers sous une même bannière et derrière un même projet.

Génération démocrate c'est par ailleurs croire profondément que de la clarté et de la transparence des fondations que nous poserons dépendra l'avenir de notre mouvement.

Génération démocrate c'est avoir la conviction que le mouvement dont nous sommes les bâtisseurs est une chance tout autant qu'une responsabilité.
Responsabilité à laquelle, au regard des valeurs qui nous animent, nous ne pouvons pas déroger.


Qui sommes-nous ?

Des VRP de la démocratie? Des ayatollahs du tocquevillisme ?
Des fouteurs de merde ? Des candidats à la présidence du parti ?

Rien de tout cela en vérité

En une phrase, nous sommes convaincu de l'opportunité d'appliquer plus que jamais ce vieil adage grec : "Mens sana in corpore sano". (Un esprit sain dans un corps sain")


Que voulons-nous ?

Sans tergiversation ni langue de bois: un processus démocratique de désignation de nos élus comme gage de la sérénité et de la pérennité de la vie au sein du Mouvement Démocrate.

Des primaires.

Le mot est lancé. Des primaires à Paris, non seulement dans chaque arrondissement afin de choisir nos têtes de liste mais également comme préalable à l'investiture du candidat démocrate pour Paris.

La bonne marche de notre mouvement est à ce prix !

Génération Démocrate
generationdemocrate[at]yahoo.fr

Libellés : ,

4 Commentaires:

Blogger jmj dit ...

Vous le savez, je ne partage pas votre sensibilité politique, toutefois, il faut reconnaître que le ton de votre billet est juste et que vos arguments sont parfaitement légitimes.

A ce sujet, j'ai d'ailleurs constaté que le Modem avait publié une première série de 41 investitures pour les municipales.

Dans la liste, j'ai pu voir le nom du maire de ma ville, Jean-Marie VANLERENBERGHE, qui s'apprête à conduire une liste d'union avec l'UMP et j'avoue avoir de plus en plus de mal à entrevoir cette indépendance que le modem souhaitait tant.

Je sais parfaitement que vous n'y êtes pas pour grand chose mais lorsque j'assite à de telles mascarades au plan local, je me dis que vous avez raison lorsque vous dénoncez les trop nombreux excès de cette cuisine purement policienne.

Bonne journée à vous.

12 octobre, 2007 11:37  
Anonymous John_G dit ...

Bonjour ô militant démocrate,

j'ai observé ton appel ci-dessous aux primaires au Modem.

Puisque tu t'es penché sur les turpitudes démocratiques de ton ancienne (?) famille politique, il est effectivement assez justifié de se pencher sur celles du Modem.

Et je crois définitivement que votre appel n'a pas été entendu. Exprimez-vous !

http://ps-scpo.over-blog.com/article-13007774.html

12 octobre, 2007 11:39  
Anonymous Sylvain dit ...

Ah mon avis c'est dead sur Paris. Vous aurez jamais des Primaires ... Le MoDem serait en train d'être un des partis politiques où il y à un des plus grand fossé entre les militants et les hiérarques ..

12 octobre, 2007 21:24  
Blogger Juan dit ...

je suis assez d'accord avec Sylvain : sur Paris, voir Bariani à côté de Benhamias me semble assez surréaliste...

14 octobre, 2007 15:58  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home