]]>

18 octobre 2007

Le match du jour : divorce contre grève

Partager
Je suis rentré ce soir exactement à temps pour le JT de 20 heures de PPDA. Au programme : 12 minutes en ouverture sur le divorce du président, puis 12 minutes sur la grève de ce jour. Imaginez : les histoires conjugales de Cécilia Sarkozy et de son président de mari semblent aux yeux de TF1 plus importantes que les régimes spéciaux des (officiellement) 500 000 personnes touchées par la réforme du gouvernement Fillon.

Et l'on peut se demander à juste titre si l'annonce du divorce n'est pas calculée. En effet, le divorce semble avoir été consommé lundi dernier. Pour n'être annoncé que 4 jours plus tard. Sachant forcément qu'aujourd'hui était jour de grève. Ce n'est pour moi absolument pas une coïncidence. Forcément, TF1 n'en parlera pas. Le résultat est efficace : une médiatisation amoindrie pour deux sujets gênant Nicolas Sarkozy. En mettant son divorce sur le devant de la scène, même par un très court communiqué, faussement pudique, l'équipe de communication de l'Elysée oblige la presse à parler moitié moins des deux sujets d'actualité.

Le succès des grèvistes semble évident sur le papier : un fort taux de mobilisation, un blocage parfait. Mais désormais seuls vont importer de savoir si Nicolas Sarkozy entretient toujours une relation, ou va renouer sa liaison avec la journaliste Anne Fulda. Les blogs et la presse people (étrangère, celle qui n'est pas aux bottes de la présidence) nous relateront les aventures de Cécilia Sarkozy avec Richard Attias. On obligera la France à se préoccuper du sort du petit Louis, de sa garde partagée. On vous parlera d'un couple en période de divorce comme tous les autres.

Et j'espère que les syndicalistes et grèvistes renouvelleront leur action, car évidemment le gouvernement fera la sourde oreille. Je ne dis pas ça pour le fond du problème. Mais j'aime beaucoup cette ambiance de grève. J'aime ses rues parisiennes envahies par piétons, cyclistes et rollermen. J'aime ces instants de vie. Cette jeune femme par exemple, habillée très court avec talon aiguille, apparemment peu habituée aux marches à pied, recueillie par un grand-père à l'arrière de son scooter d'un autre âge.

Forcément les râleurs sont les plus bruyants, ceux conchiant "les syndicats" sans cherche à distinguer ou à comprendre. Certes les transports en commun sont bloqués. Mais au final, est-ce si désagréable de déplacer à vélo ou à pied ? Ma petite personne s'est rendu en Vélib au travail. Je suis rentré à pied, une heure pour le trajet de Bastille à Marx Dormoy. Fatiguant il est vrai pour le sédentaire que je suis, mais j'ai la certitude d'avoir une nuit reposante. Sans parler que ce sport exceptionnel fait plaisir à mes poumons de fumeur. Sans oublier que tout cela muscle mes mollets, galbe mes fessiers, fait travailler mes abdominaux.

Cette grève montre également les limites du Vélib. Combien de stations sans vélo disponible ? Combien de stations pleines, rendant compliqué de rendre son Vélib dans tout un quartier ? Sans compter ces stations emplies de vélos aves selles cassées, chaines manquantes, pneus crevés. De quoi relativiser l'impact du principal outil de communication de la campagne de Bertrand Delanoë.

Amis syndicalistes : je veux et exige une nouvelle grève ! Nous croiserons alors les doigts pour que Nicolas Sarkozy n'annonce pas son remariage, ou une dent cassée, Patrick Poivre d'Arvor pourrait transformer ce bobo par un attentat planétaire.

Libellés : , , ,

7 Commentaires:

Blogger Dagrouik dit ...

Il n'y a pas à dire, le Velo c'est bien pour les cuisses, les fesses et les abdos, on ne sait pas si Anne fulda adore faire du vélo avec sa petite fille ?

18 octobre, 2007 22:23  
Anonymous McM dit ...

J'ose espérer que ce n'est que du second degré.

18 octobre, 2007 22:25  
Anonymous Anonyme dit ...

avantage non negligeable des grèves, c'est qu'il y a moins de cons au bureau, et pour attendre un bus hypothetique, rien de tel qu'un petit opus comme "travailler avec des cons" jubilatoire :) le site de l'auteur http://www.travailleravecdescons.com
a consommer sans modération, tiens et puis aujourd'hui, je prends des rtt

Sophie

19 octobre, 2007 07:21  
Blogger FalconHill dit ...

Je n'approuve pas forcément le fond du billet, étant opposé à cette grève et aux motifs de celle là. Mais ton billet, sur la forme, est une nouvelle fois un bonheur à lire.
Et tu pointes vraiment le bizarre de cette annonce au milieu de cette journée. Alors que nous savons, en allant à Genève ou Bruxelles, que cela fait plus d'une semaine que les choses sont en l'état.

Bonne journée

19 octobre, 2007 08:45  
Anonymous Guillaume dit ...

Il faudrait peut-être tenter de décorreler tout ce dont tu parles de la grève....

Et tenter de marcher MEME quand les transports sont disponibles ! ;)

19 octobre, 2007 09:56  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

"Et j'espère que les syndicalistes et grèvistes renouvelleront leur action, car évidemment le gouvernement fera la sourde oreille. Je ne dis pas ça pour le fond du problème. Mais j'aime beaucoup cette ambiance de grève. J'aime ses rues parisiennes envahies par piétons, cyclistes et rollermen. J'aime ces instants de vie. Cette jeune femme par exemple, habillée très court avec talon aiguille, apparemment peu habituée aux marches à pied, recueillie par un grand-père à l'arrière de son scooter d'un autre âge."

pff gauchiste !!

19 octobre, 2007 10:17  
Anonymous Phil watch dit ...

Luc,
tu as déjà été plus/mieux inspiré ici :o)

Ce qui est sûr, c'est que les Sarkozy nous ont menti. Au moins depuis cet été (cf angine blanche vs Bush). Ca n'étonnera pas tout le monde... Après tout, Sarko a d'anord grandi dans l'ombre du parti de Chirac!

Sur Vélib, c'est un peu idiot comme remarque: JAMAIS un parc de 20.000 vélos (tu auras noté les ridicules 800 vélos récemment mis en service dans la 2è ville de France, 800.000 habitants, Marseille, dont le territoire fait le double de Paris!) ne peut prétendre se substituer à 14 lignes de métros plus les bus et RER... Reste que j'ai lu qu'ils ont battu leur record avec 135.000 utlisateurs en 1 jour. Autant de gens "dépannés" donc. Ils auront aussi fait un peu de sport.

sur le 18ème, ta 2è passion :o)), il suffisait de LIRE la presse (et la liste des soutiens de Vaillant sur son site!), pour entendre le maire de Paris soutenir clairement son ami. Rien de secret donc, je crois. Au final, le maire sortant du 18 fait 55%, 10 points d'avance sur le jeune loup ambitieux.. C'est pire que la PATEE prise par Ségolène en France, battu par 6 points...

Phil

PS; vous avez vu, les militants PS ont mis 10 nouvelles têtes de listes sur 20 (alors que, majoritaire au Conseil de Paris, ils ont forcément bcp de sortants)! Notamment une avocate black de 29 ans comme tête de liste contre le tibériste Legaret dans le 1er! Elle est donc sûre d'etre au moins élue conseillère PS de Paris du 1er (à la place de l'élu PS sortant)... et même peut-être maire? Quoi qu'on pense de la gauche au plan national, c'est un geste fort localement, après que Paris (20è) ait donné la SEULE ELUE noire de métropole à l'Assemblée Nationale. Les Verts parisiens ont juste 1 tête de liste "diverse", Khédija Bourcart, déjà élue en 2001. En face, dans les endroits où les places sont prenables, la droite ressort ses vieux 'tromblons', ex élus UMP(ex-RPR) et UDF ou DL (Madelin) sous Chirac-Tiberi ou conseillers dans leurs cabinets (P.Lellouche, JF.Lamour) pendant cette époque de magouilles démontrées par la justice. au secours!!!

20 octobre, 2007 10:01  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home