]]>

12 octobre 2007

Le MoDem est-il démocrate ?

Partager
Vous saviez que Marielle de Sarnez était officiellement candidate aux municipales de Paris ? Oui, vous étiez au courant qu'elle était pressentie, qu'elle devait prendre la tête de la liste MoDem dans la capitale. Mais on attendait une officialisation de cette candidature. Elle a eu lieu ! Comment ça, vous n'êtes pas au courant ? Imaginez-vous que nous avons appris cela par le site du Mouvement Démocrate. Class, nan ? Pire que la dépêche AFP de Lionel Jospin, la note inaperçue sur un site internet ! Certes tout cela est moderne, mais on pourrait attendre un peu plus de panache.

Le problème n'est bien entendu pas sur la façon dont l'annonce a été faite. Le problème, c'est le fond de l'annonce. L'investiture par les militants ? On connaît pas au MoDem. Pour l'occasion je suis retourné lire la proposition de charte éthique proposée par François Bayrou. On lit le point 11 : "Les investitures aux élections relèvent d'une procédure transparente définie par les statuts". Petit problème : les statuts du MoDem n'existent pas. Vu que le MoDem officiellement n'existe toujours pas. Alors vient le problème des investitures : comment peut-on investir les candidats d'un parti qui n'existe pas ? Sont-ce les candidats de l'UDF, ou bien ceux du MoDem ?

Revenons aux 41 personnes investies. Car il y a 41 investitures. Pourquoi ce chiffre ? Pourquoi n'avoir délibéré que sur un nombre très restrient de communes ? Quel logique dans tout cela. Parmi les 41, il y a donc celle de Marielle de Sarnez. Elle-même présente dans la "commission électorale nationale de l’UDF-Mouvement Démocrate". Autrement dit, nous voici dans un processus d'auto-désignation.

Qu'en est-il d'ailleurs de cette commission ? On apprend qu'elle se compose "notamment de François Bayrou, Marielle de Sarnez, Michel Mercier, Jacqueline Gourault, Jean-Marie Vanlerenberghe, Bernard Lehideux, Jean-Luc Bennahmias, Corinne Lepage et Jean Arthuis". Vous apprécierez le "notamment". Pour la transparence, on fait mieux. Mais pis encore : qui a décidé de la composition de cette commission ? Au nom de quoi et de qui peuvent-ils décider de l'avenir de notre mouvement, de celles et ceux qui porteront nos couleurs pour les municipales ? Que vient y faire Jean Artuis, lui-même qui comparait le MoDem a une secte dans une interview faite au Figaro, la même où il expliquait son boycott des universités d'été de Seignosse ?

Il n'est pas question que le bel élan porter par la candidature de François Bayrou durant la campagne des présidentielles s'arrête là. Je ne veux pas me dire "tout ça pour ça". Que toutes les personnes, militants et simples citoyens, regroupés au sein du MoDem pour porter un nouveau message aux français, subissent le népotisme ou tout simplement la frilosité d'une poignée de dirigeants de la rue de l'Université.

Le Mouvement Démocrate se doit de promouvoir l'exemplarité en son sein. Cela passe évidemment par le choix de nos représentants et de nos candidats par un vote militant transparent et démocratique.

Libellés : ,

22 Commentaires:

Anonymous MIP dit ...

Le Mouvement démocrate, c'est à nous de le construire. Parce que, comme le dirait Ségo, nous l'avons là chevillée au corps, cette volonté de démocratie à tous les niveaux ! (looool pour la référence à Ségo!)

12 octobre, 2007 21:34  
Blogger Dagrouik dit ...

Ben dis donc Luc, ça sent le spleen. Les vieilles méthodes ça marche toujours et je te souhaites du courage pour lutter contre ce népotisme.

Comme je l'ai dit a beaucoup, le problème de Bayrou c'est son entourage, et le voilà à l'oeuvre.
Décidement, c'est une manie commune à bcp d'endroits...

12 octobre, 2007 21:57  
Anonymous yom dit ...

Oui enfin si tu veux construire sans fondations... Le machin va vite s'écrouler... Déjà qu'on part sur des ruines !

Non mais oui ! Prometteur !!!

12 octobre, 2007 21:57  
Anonymous Guillaume dit ...

Il va falloir très vite gangréner le vieil appareil UDF pour faire apparaître de jeunes pousses si 'lon ne veut pas dire adieu à nos espoirs... ou envisager de repartir sainement, sur des bases neuves, et non pas sur un vieil UDF qui ne veut pas évoluer.

12 octobre, 2007 23:00  
Anonymous Simon dit ...

Non, c'est pas vrai !!! L'herbe n'est pas plus verte ailleurs ? Il n'y a pas qu'au PS qu'il y a des éléphants (et quelque soit le terme que tu préfères ...). Merde lancelot, t'as été au PS, tu vas pas faire semblant de croire, comme tous les gentils nouveaux adhérents du MoDem que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ... Fait pas semblant d'être con, ça prends pas ...

Eh ben ouais, les enfants, Bayrou n'est pas Babar l'éléphant, et Mariel de Sarnez n'est pas la fée clochette, désolé. Vu comme c'est parti, vous allez vous amuser. Nous à Lyon, on rit assez (parfois jaune, mais c'est pas grave). Parce que le camarade Mercier, il joue bien le double jeun, avec son Perben de 1er vice président, mais ça risque de pas pouvoir durer ... Et le CG, il le garde comment ? Bon, c'est là que résidait l'ambiguïté du MoDem, et c'est peut être par là qu'il mourra, qui sait. Tu as été RM, tu devrais savoir ce que c'est qu'une désillusion ... Je trouve ça dommage, parce que cet espoir qui a pu naitre risque fort d'être déçu, et c'est dommage pour la démocratie. Mais je t'en prie : arrête de faire le naïf. Ca me rend malheureux pour toi.

12 octobre, 2007 23:01  
Blogger Lancelot dit ...

Je joue au naïf, Simon ? Non, je demande de la démocratie, rien de plus. Ne me fais pas écrire ce que je ne pense pas. Je ne suis pas un naïf de la politique, je suis un réaliste souhaitant changer les choses.

12 octobre, 2007 23:18  
Blogger jmj dit ...

Merci de m'avoir éclairé sur cette procédure d'investiture pour les prochaines municipales. Pour ma commune, cela signifie donc que Jean-Marie VANLERENBERGHE a été investi par une commission dont il fait partie... Vous avez raison, Luc, tout ceci ne relève pas d'une transparence absolue et d'un démocratisme pourtant nécessaire... car il est toujours amusant dans le cas de J.M. VANLERENBERGHE de savoir qu'il conduira une liste d'union avec l'UMP aux prochaines municipales sur Arras... Ce cas n'est d'ailleurs pas isolé car il semblerait, selon certaines rumeurs que Marielle de Sarnez rejoigne Françoise de Panafieu et que Corinne Lepage finisse par céder à cette ouverture voulue par Nicolas SARKOZY... Lors du lancement du modem, bien que ne partageant pas cette sensibilité, j'avais cru en toute bonne foi que la naissance de ce mouvement allait contribuer à apporter une bouffée d'oxygène et de transparence dans des pratiques politiciennes dignes d'un autre age et il faut bien en convenir, il est bien difficile d'en dire la même chose aujourd'hui.

12 octobre, 2007 23:46  
Anonymous John_G dit ...

Eh bien je constate que j'ai été parmi les premiers à commenter cette dépêche qui m'avait paru incroyable quand je suis tombé dessus. Et elle a essaimé sur l'ensemble de la blogosphère Modem mais bizarrement assez peu sur bayrou.fr...

Même si cet article a été fait sur un blog du PS, il répond avant tout à une interpellation de militant à militant.

Si Sarnez s'allie avec Panafieu à Paris, par contre je crains que vous touchiez le fond. De toutes façons, tant que vous ne renoncerez pas à l'alliance avec l'UMP dans tous les cas, vous serez confrontés à ce problème...

Bon courage à vous néanmoins !

13 octobre, 2007 02:38  
Blogger Simon dit ...

Tu devrais savoir d'où vient le Modem, Luc. L'UDF, ça te dit quelque chose ? Une constellation de micro partis (de mémoire, PR devenu DL, CDS devenu FD puis bas de la nouvelle UDF, radicaux valoisiens, sans compter de Charette et son PPDF (?), Soissons et son Parti des Rémormateurs, et j'en passe) qui passaient leur temps à négocier des compromis, des places ... Les vieilles habitudes ne se perdent pas facilement.

Vincent Peillon a dit un jour : "depuis quand fait on de la politique avec des militants ?" et Razzye Hammadi : "le vote des militants, il faut savoir s'assoir dessus" ... Il va vous falloir un peu de patience : les dirigeants du Modem ont pris la leçon des nouveaux adhérents du PS : ils ne veulent pas qu'on leur fasse la même chose. C'est humain.

Bonne chance : le Modem, c'est pas ma tasse de thé, mais je trouve l'idée courageuse.

13 octobre, 2007 11:27  
Blogger FalconHill dit ...

Beaucoup parlaient de ruptures avec d'anciennes méthodes politiques. Tu parles, charles...

Sarkozy impose tel le prince son successeur à Neuilly, et comme le dénonce le juge Halphen, agit de la même manière que son predescesseur lorsque des affaires judiciaires le gènent.

Le ModeM, visiblement, cela semble la même chose. les militants ne sont là que pour coller les affiches... J'étais déçu de la non campagne Modem aux législatives chez moi, avec une candidates parachutées uniquement pour les 1,60 euros la voix. Je constate que ça continue pas dans le bon sens.

Je souhaite bon courage à mes amis de web qui y croient. Sans optimisme ni pessimisme de ma part. Un simple observateur, un peu désabusé il est vrai.

Bon weekend à tous

13 octobre, 2007 11:59  
Anonymous KaG dit ...

Je partage tes inquiétudes et ton rejet de ces méthodes.

En local, chez moi, je suis en train d'assister un passage en force qui, par dessus le marché, n'a pas de sens puisque les mêmes personnes auraient été approuvées de manière démocratique.

Tout ceci n'a pas de sens et est, au choix, malhonnête ou maladroit.

13 octobre, 2007 12:55  
Anonymous Anonyme dit ...

MIP à raison ce mouvement c'est à nous de le contruire sur la base des 7 points fondamentaux enonces au zenith le 24 mai par FB, et cela passe par la designation des candidats par les militants aux municipales, Amities, virginie

13 octobre, 2007 13:39  
Anonymous Anonyme dit ...

A Seignosse, tout le monde s'accordait pour dire qu'il fallait des investitures rapides, de manière à pouvoir commencer à travailler le plus tôt possible. Voilà qui est fait. Et maintenant on regrette de n'avoir pas pris 2 mois supplémentaires pour faire des primaires ?

13 octobre, 2007 15:33  
Anonymous Franck dit ...

Rapididité n'est pas synonyme de précipitation et surtout pas sans consultation, concertation, écoute, dialogue avec les militants... En un mot, sans démocratie interne (cf proposition n°2 de la charte Ethique du Mouvement Démocrate).
Toujours en rapport avec la charte Ethique (proposition n°11), les investitures aux élections relèvent d'une procédure transparente définie par les statuts. Le problème, c'est que les statuts ne seront validés que lors du congrès fondateur. De plus la procédure n'est pas transparente puisque les militants sont devant le fait accompli.

En ce qui concerne les deux mois supplémentaires, si le congrès n'était pas continuellement repoussé aux calendes grèques, le Mouvement Démocrate aurait déjà ses statuts et les investitures seraient alors légitimes.

14 octobre, 2007 12:46  
Anonymous OG dit ...

Je comprends ton point de vue, mais nommer lors des primaires un militant lambda genre "Michel Meunier" comme tête de liste Modem sur Paris, un candidat en plus inconnu de la majorité des Parisiens, ça le fera moins électoralement que Marielle de Sarnez.

Mais je suis contre le statut quo. Il faut effectivement progresser dans la démocratie partisane, mais il ne faut pas non plus abuser en élisant de parfaits inconnus qui n'auront aucune chance (bien que ce sera très difficile pour Sarnez de l'emporter sur Paris).

14 octobre, 2007 18:25  
Anonymous Laurent dit ...

"A Seignosse, tout le monde s'accordait pour dire qu'il fallait des investitures rapides, de manière à pouvoir commencer à travailler le plus tôt possible."

Dites moi si je me trompe, mais à mon avis le "tout le monde" represente plutôt les investits non ?

Les "investis" investissent d'abord sur eux, c'est le problème de la politique française...

15 octobre, 2007 09:47  
Anonymous mry dit ...

moi... j'ai une pensée pour Quitterie Delmas qui s'est faire avoir pour les investitures de juin dernier et qui risque de se refaire avoir là...
Quant à la trasparence du Modem... et bien je crois que ta note est claire !

15 octobre, 2007 10:15  
Blogger Christophe dit ...

Ca en dit long sur le grand leader et sa cour effectivement...

Le plus honteux dans tout ça, c'est de vous avoir fait croire qu'il(s) étai(en)t différent(s) de autres !
Mais bon, il aura au moins aidé à l'élection de Sarko, son futur ami de 20 ans de dans 10 ans ;-)

Tout ça pour ça, mais oui, tu peux le dire !

15 octobre, 2007 11:01  
Anonymous patxol dit ...

Je veux pas passer pour un vieux con avec un "Je vous l'avais dit", mais quand même : http://socialistic.eu/blog/index.php/2007/05/21/124-mouvement-anti-democrate

16 octobre, 2007 00:08  
Anonymous Mo@med dit ...

pour prendreune peu de recul sur cette délicate question des primaires: On m'annonce un nouveau collectif génération démocrate.
http://generationdemocrate-groland.hautetfort.com

17 octobre, 2007 14:10  
Anonymous Anonyme dit ...

Oui, excellent article mais j'ai fait celui-ci : "Ces "amis" qui nous veulent du bien.http://aliciabx.over-blog.com/
Amitiés

18 octobre, 2007 12:10  
Anonymous Anonyme dit ...

Pétition pour une Assemblée constituante du Mouvement Démocrate (MoDem)


Que sont les adhérents MoDem? Tout. Qu’ont-ils été jusqu’à présent dans le MoDem? Rien. Que demandent-ils? A être quelque chose». Parodie de Seyes, cette formule résume l’état d’esprit de beaucoup au sein du Mouvement Démocrate et a motivé cet article préconisant la création d’une Assemblée constituante

Signer la pétition: http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1328


http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=30519&id_forum=1529662&var_mode=recalcul#commentaires


.
.

Appel a Francois Bayrou pour la sauvegarde du Mouvement Democrate :



Signer la pétition: http://www.thepetition.eu/petition/petition.php?idp=sauvemodem1
.
.

21 octobre, 2007 23:47  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home