]]>

06 octobre 2007

Pour une investiture des candidats aux municipales par les militants

Partager
Je relaye ci-dessous la lettre ouverte de militants démocrates de l'UDF-MoDem à Michel Mercier, président département de l'UDF. J'ai demandé à être signataire de ce manifeste, bien que non lyonnais, soutenant la volonté de mettre en place un système de primaire pour les municipales. Il est absolument indispensable selon moi que le MoDem montre l'exemple et que tous les militants désignent par le vote leurs candidats aux municipales.


Lettre ouverte à Michel Mercier et aux candidats à l'investiture du Mouvement Démocrate sur Lyon

Pour que le changement incarné par le Mouvement Démocrate soit mieux identifié.

Monsieur le Président, cher(e)s ami(e)s

En quittant la vie politique, Anne-Marie Comparini a appellé de ses voeux l'émergence d'une nouvelle génération dans sa famille politique. Le Mouvement Democrate est en phase de construction. Si les ambitions affichées par les candidats à l'investiture, déclarés et à venir, sont légitimes, elles ne sauraient s'affranchir des nouvelles pratiques politiques proposées par François Bayrou et attendues par les adhérents et sympathisants du Mouvement Démocrate.

Les personnes réunies au sein de Génération Démocrate sont représentatives de toutes les composantes du Mouvement Démocrate et, plus largement, celles qui aspirent à l'émergence d'un pôle Démocrate indépendant dans le paysage politique français. Ensemble, nous entendons porter l'exigence démocratique au sein du Mouvement Démocrate.

Dans cette période de construction du Mouvement Démocrate, et à l'invitation de François Bayrou que chacun y contribue, Génération Démocrate s'adresse aux instances locales de l'UDF et à ceux qui se déclarent prêt à mener la campagne électorale à Lyon.

Nous invitons les candidats à l'investiture à exprimer leur exigence démocratique et leur volonté de voir s'instaurer une démocratie interne pour légitimer les projets du Mouvement Démocrate aux élections municipales et cantonales.

Nous demandons que les instances UDF du Rhône garantissent sans délai la mise en place d'une démocratie interne.

Nous demandons que tous les candidats à l'investiture présentent leur projet et leurs équipes devant les adhérents directs du Mouvement Démocrate, de l'UDF et de CAP21 réunis pour préfigurer le Mouvement Démocrate de demain.

La réunion du Congrès fondateur, le 25 novembre, permet de mettre en oeuvre le débat interne avant et d'organiser le vote dès la semaine du 26 novembre sur la base un adhérent, une voix. Ainsi les adhérents investiront les candidats et indiqueront leurs préférences parmi les projets présentés.

C'est à nos yeux la seule méthode pour permettre au Mouvement Démocrate de prendre l'ampleur qui doit être la sienne à Lyon. Nous invitons les adhérents et les sympathisants à se manifester pour rejoindre les premiers signataires de cette lettre en nous contactant par mail ou en postant un commentaire directement sur ce blog.
Les premiers signataires de ce manifeste

Libellés : ,

9 Commentaires:

Anonymous Guillaume dit ...

Une initiative à encourager. Laisser les adhérents choisir serait une preuve définitive d'ouverture du parti vers le socle.

06 octobre, 2007 19:19  
Blogger temps dit ...

Et il en a grand besoin. Sur montpellier les ex de l'UDF s'auto-proclament comme dirigeants MODEM et pratiquent les coutumes royalistes. Depuis la naissance du Modem, j'ai coupé tous liens avec les courtisans pour ne garder que des liens avec des Modem de coeur des autres régions. Je défends l'idée d'un Modem qui abandonne les pratiques politiques douteuses en passant à prouver que les autres ne valent rien sans rien proposer, je défends l'idée que nous n'ayons pas de maitre qui place ses amis comme lieutenants en nous prenant pour un tas de viande à voter.
Cordialement

06 octobre, 2007 23:57  
Anonymous Le libéralisme pour les débutants dit ...

He oui, le modem est un parti comme les autres..

et son dirigeant un homme politique parmi d'autres, avec ce qu'il faut de cynisme et de calcul pour parvenir à son niveau..

Tout ces leçons de morale pour ça..

07 octobre, 2007 00:21  
Anonymous Laurent dit ...

Et à Paris, ça se passe comment ? Parce que pour la désignation aux légilatives, ce n'était pas ça !

C'est dur de quitter l'UDF ! :)

07 octobre, 2007 01:46  
Blogger Marco dit ...

La démocratie est un long... (et vain ?) combat...

07 octobre, 2007 07:10  
Anonymous Arnaud Lehmann dit ...

Je vais plutot dans un sens inverse à ce que veulent les militants sur cette question. Experience strasbourgeoise aidant...

Pour ma part si j'étais favorable au système de primaires où les militants choisissent leur tête de liste, j'en suis revenu.

Nous avons tenté d'organiser la chose sur Strasbourg. Entre l'entrisme de certains (vive les procurations...) et la terreur d'autres qui savent que cela montrerais au national leur véritable poid polique et qui font envoyer des dizaines de candidatures bidon pour saboter le truc, ceux qui hurlent aux questions de légitimité du corps électoral... il n'est pas possible de faire aboutir ce type de procédure sans attiser des conflits entre les équipes. Conflits qui auront nécessairement des répercussions au cours de la véritable campagne, c'est à dire celle tournée vers l'externe.

Pour le coup, moi je suis favorable à ce que ce soit un petit comité au niveau national qui décide de ces investitures. La démocratie interne c'est bien, mais elle peut avoir un côté destructeur et générer des conflits sans fin, il faut parfois que les choses soient tranchées, quitte à ce que cela parraisse un peu dictatorial. Cela dit, je me base sur l'exemple strasbourgeois, avec nos 4 groupes UDF-Modem différents à la municipalité, ce n'est peut être pas l'exemple le plus probant, les situations sont eut-être différentes ailleurs.

07 octobre, 2007 10:19  
Anonymous metallah dit ...

je suis naif il y a pas à dire
moi qui croyait que dans un parti démocrate (encore plus si il s'appele Modem) les militants choisissaient démocratiquement leurs représentants...

je suis bien naif

07 octobre, 2007 10:38  
Anonymous Nicolas dit ...

Le PS a sans doute pas mal de défaut mais chez nous, et depuis bien longtemps, ce sont les militants de base qui votent...

07 octobre, 2007 17:17  
Anonymous Laurent dit ...

Attention Nicolas, étant au PS je peux me permettre de critiquer certaines procédures que je trouve anti-démocratiques.

Par exemple qu'y a t-il de démocratique à désigner une tête de liste alors qu'il n'y a pas d'alternative (trop souvent réduite au silence par les instances).

07 octobre, 2007 18:23  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home