]]>

27 novembre 2007

Jean-Marie Cavada : la marche du 12ème siècle

Partager
Jean-Marie Cavada sera donc tête de liste aux prochaines municipales à Paris en 2008 dans le 12ème arrondissement sous les couleurs de l'UMP. On s'y attendait. Mes impressions ? Je m'en moque un peu. Je pense, qu'avec ou sans Cavada, les municipales vont être rudes pour le MoDem à Paris. Deux remarques cependant.

Sur Jean-Marie Cavada tout d'abord. Maintenant âgé de 66 ans, la retraite approche pour lui. Et si il veut un jour devenir ministre, ce dont il ne se cache en off, ce sera sous un gouvernement de Nicolas Sarkozy qu'il en a le plus de chances. Il se murmure que Jean-Marie Cavada lorgne sur le ministère de l'éducation nationale. Il se verrait bien remplacer Xavier Darcos, totalement absent médiatiquement, outre la lecture de la lettre de Guy Moquet. Evidemment, Nicolas Sarkozy, en bon manipulateur, lui aurait fait miroiter ce poste. Nous verrons bien si l'ancien animateur de télévision sera nommé lors du prochain remaniement ministériel, très certainement lors du premier trimestre 2008. Jean-Marie Cavada, pour montrer sa bonne foi, pour prouver sa loyauté vis-à-vis de l'UMP, aurait donc accepté de concourir au côté de Christine Lagarde pour tenter de glâner quelques postes de conseillers de Paris. Pathétique. La politique n'est plus donc qu'attrait du pouvoir, des dorures et des voitures avec chauffeurs.

Seconde réflexion. Sur les réactions des dirigeants du Mouvement Démocrates. On hurle à la récupération. Au débauchage. Je suis d'accord. Cependant, sur le fond, je ne comprends pas la logique. Dans plusieurs villes, il y aura des accords passés entre le MoDem et le PS ou l'UMP selon les cas de figures. Ainsi le MoDem s'alliera à Rebsamen et au PS à Dijon. Le MoDem s'alliera à Juppé et à l'UMP à Bordeaux. Si cela se fait dans d'autres villes, pourquoi Marielle de Sarnez ne cesse-t-elle de clamer l'importance d'une liste indépendante à Paris ? Paris est-elle si différente du reste de la France ?

Il est maintenant avéré (ou presque) que le MoDem ne pourra faire d'alliance au second tour avec le Parti Socialiste. Bertrand Delanoë s'en moque totalement. Et Marielle de Sarnez serait en contact avec Françoise de Panafieu, aurait diné avec elle, en vue de tractations. Pour moi, je ne m'imagine pas rester au MoDem en cas d'alliances parisiennes avec l'UMP. Je pense même qu'un rapprochement entre Bertrand Delanoë et Marielle de Sarnez serait une très bonne chose, pour le futur du MoDem, pour la rénovation du PS.

(Photo trouvée sur le site Flickr)

Libellés : , , ,

10 Commentaires:

Blogger Jujupiter dit ...

Que le MoDem fasse des alliances a gauche, ca se comprend vu que le MoDem veut un statut d'opposition. Qu'il fasse des alliances a droite, ca l'enfonce dans cette image de confusion ideologique, de parti pas clair, et ca va a l'inverse de ce qui s'est produit au premier tour de la presidentielle. Par ailleurs, Panafieu va perdre alors quel interet de s'allier a elle?! Autant directement rejoindre le Nouveau Centre dans ces cas-la!

27 novembre, 2007 16:14  
Anonymous unionsbuerger dit ...

Il n' y a pkys d opposition en France

27 novembre, 2007 16:28  
Anonymous Le Petit Grognard dit ...

Salut toi

ton billet n'est pas non plus celui du siècle, et je te dis ça en toute amitié.

Deux trucs qui m'interpellent:
- certes M. Darcos n'est pas médiatisé mais les journalistes s'accordent pour dire qu'avec M. Bertrand se sont les seuls ministres. Et Sarkozy en off attribuerait des bons points à M. Darcos.

- "Pour moi, je ne m'imagine pas rester au MoDem en cas d'alliances parisiennes avec l'UMP".

c'est exactement ce que je dénonce dans mon blog depuis le début: Les adhérents qui vont dire lors des municipales: "si vous ne vous alliez pas avec les personnes que je veux, je me casse". Moi par expl, j'aurais bien une préférence pour une alliance locale avec la gauche ou la droite (et d'après mes infos, ça risque d'arriver dès le premier tour) mais je ne vais pas me barrer pour autant.

Il faudrait quand même un peu de discipline partisane, de cohésion. Si on devient tous des papillons de nuit toujrous attirés par des fausses lunes plus brillantes, le MoDem ne sert à rien.
C'est d'ailleurs un peu ce que je vais dire au congrès de l'UDF. Le MoDem ça devient vraiment l'auberge espagnole.
Cordialement

27 novembre, 2007 16:58  
Blogger Lancelot dit ...

Ben, je ne prétends pas faire le billet du siècle chaque jour :)

sur tes deux trucs :
- je pense que Sarkozy s'en fout des compétences, quoiqu'on en dise. Il fait de la comm. Ses ministres sont un outil de communication. Rien de plus.

- la discipline, je te rejoins, je ne dis pas le contraire. Cependant, je connais la droite parisienne, la droite UMP. Et si je dis que je ne veux pas d'une alliance avec eux, ce n'est pas à la légère. Et je ne parle pas des autres villes, car je connais mal ou pas la situation. Mais je fais principalement de la politique locale, lorsque j'en fais tous les jours (sous entendu, pas sur mon blog). C'est ce qui me passionne.

27 novembre, 2007 17:06  
Anonymous Richard dit ...

Mais que fait Cavada dans un arrondissement qu'il n'habite pas ? Y serait-il passé en rollers comme le candidat UMP aux législatives Arno Klarsfeld ?
Alors bon, c'est sûr qu'avada (kedavra) s'exprime mieux que l'autre marathonien ("8ème-12ème en 5-10 minutes" qu'il disait...), mais il reste à voir si lui et Lagarde sauront trouver un projet qui plaise aux habitants.
Le fait qu'ils soient étrangers au 12ème fait déjà craindre aux militants UMP locaux la reproduction du scénario Klarsfeld : rejet des parachutés et candidat local privilégié.

En tout cas, l'équipe de gauche de la mairie du douzième a plus progressé durant son mandat que l'ancienne majorité de droite selon l'aveux même d'habitants sympathisants UMP sur le site du Figaro.
Par ailleurs, les principales critiques de l'UMP locale portent sur des projets que la droite avait lancé ou favorisé : les nuisances de la foire du trône (maintenue par les majorités Chirac et Tibéri), le centre de tri de Bercy (lancé par Tibéri)... Quant aux tours de la porte de Bercy, on les critique alors que Panafieu s'est dit favorable...

La gauche ayant gagné aux législatives avec une bonne avance (55,85 %), il y a des chances pour que la liste de Michèle Blumenthal et ses alliés de gauche (et éventuellement MoDem si Jean-François Pernin s'y joint) soient encore victorieux de la liste des parachutés.

PS : La photo que tu as utilisée est un montage paru sur le blog de militants UMP 12ensemble.

PPS : c'est un peu fouilli, mais j'ai pas pris le temps d'organiser correctement tout ça :P

27 novembre, 2007 17:26  
Anonymous dubuc dit ...

Je partage ton analyse. Les alliances à géométrie variable me perturbent. On sent plus le calcul électoral qu'une volonté d'exister en tant que tel. Bref, jouer les supplétifs de la gauche ou de la droite selon l'humeur du moment, ce n'est en aucun cas une stratégie. Je suis clairement déçu par le MoDem qui n'a pas su se créer un positionnement clair. Et de fait ne participe pas comme il l'annonçait au moment de sa création au renouvellement de la vie politique. Je ne voulais pas entendre les cassandres qui prévoyaient que François Bayrou allait dans le mur... Mais je crais, hélas qu'il n'aient eu une forme de clairvoyance...

27 novembre, 2007 18:33  
Anonymous Antonin dit ...

@Dubuc

Laisse nous le temps d'attérir. On arrive !

27 novembre, 2007 19:26  
Anonymous peuples dit ...

aie , cette alliance est vraiment contre nature. Bayrou doit être beaucoup moins lisse que je ne le pense. ou alors cavada a les dents qui rayent le parquet parisien.
je pencherai plutôt pour la première solution.

La soupe dans les tous cas de figure

27 novembre, 2007 21:16  
Anonymous metallah dit ...

disons que Paris c'est hautement symbolique

le Modem va faire des alliances à géomatrie variable
et tant mieux
il peut souvent ne pas faire autrement
on verra meme des militants (ne pouvant se présenter car pas assez nombreux) sur des listes PS, UMP, Verts voir autres...
tout est possible

Mais là sur Paris le symbole est grand
tres grand meme, surtout que là bon Lagarde, du genre incapable, on fait rarement mieux ;)

c'est de l'ordre du médiatique et du symbolique
ailleurs on s'en fout un peu (je dis bien un peu)
alors que là ça risque faire du mal au Modem, et partout en France

c plutot une liste UMP avec Cavada Modem comme tête de liste
c'est pas la meme chose

28 novembre, 2007 11:03  
Anonymous le chafouin dit ...

Sur ta dernière phrase : c'est justement l'absurdité du MoDem : toi, tu quittes le Modem s'il y a une allaince avec la droite, et l'électeur de droite du MoDem le quittera s'il y a alliance avec la gauche... D'où l'intérpet de ne faire que des listes indépendantes, ou de dissoudre le parti!!

29 novembre, 2007 13:01  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home