]]>

18 novembre 2007

Manif de droite, ou la démonstation d'une contradiction

Partager
Heureusement que certains de mes lecteurs et certaines de mes lectrices de droite ne me lisent plus, ils me traiteraient une fois de plus d'antisarkozyste primaire. Je me suis rendu donc à la manifestation de droite, celle des mécontents des blocages opérés principalement par les cheminots, les conducteurs de la RATP et les étudiants. Evidemment pas par soutien, mais pour voir de mes propres yeux. Je n'ai pas été déçu.

Les manifs de droite, ce sont parmi les rares où le nombre de manifestants comptabilisés par les organisateurs, en l'occurence principalement Liberté Chérie et Alternative Libérale, équivaut au nombre annoncé par la préfecture de police. Selon eux donc, entre 5000 et 10000 personnes. Selon moi, pas plus de 5000. Je ne vais pas chipoter sur ce nombre, le principal est de constater que la mobilisation fut faible. Cette manifestation un échec. Evidemment, on me rétorquera le contraire. Cependant, lors de la dernière manif de droite, pour affirmer le soutien à la réforme des retraites du précédent gouvernement, environ 15000 personnes s'étaient déplacés. Un échec : CQFD.

Amusant ensuite les slogans : outre les "Fillon, tiens bon" (ils sont potes, pour se tutoyer ?), à noter les "cheminots, au boulot" (c'est beau, ça rime). Pis encore, les "Stop la grève" : en refusant le droit de grève aux grévistes, les manifestants se positionnent donc contre un droit constitutionnel. Belle aberration, les manifestants de droite seraient-ils anti-républicains ?

D'ailleurs les autocollants "Stop la grève" étaient sans conteste les plus nombreux. Cependant, pour la manifestante de droite, hors de question de salir son imperméable Pierre Cardin, alors la manifestante de droite colle son autocollant sur son front, au mépris de son maquillage longuement préparée pour cette sortie du dimanche.

Les manifestants de droite n'en sont pas à une contradiction : pour les manifestants de droite, les gens ne travaillent pas le dimanche (jour de messe, évidemment), alors peu importe de bloquer des rues. Car la manif de droite bien évidemment a contrait les forces de l'ordre à rendre des boulevards, entre République et Nation, inaccessibles. Et bien évidemment, qui dit rues fermées dit embouteillage. Les manifestants de droite manifestaient principalement contre les blocages. Mais alors, les personnes prises dans les embouteillages ne seraient-elle pas bloquées ? Impasse philosophique donc. Une personne bloquée par la manif de droite, et c'est toute la revendication des manifestants de droite qui tombe dans le ridicule.

Les manifestants se voulaient parler au nom de la "majorité silencieuse". Cette majorité qui subirait les grèves. Outre que la soi-disante majorité n'ait été représentée que par une très faible minorité (5000 personnes, je le rappelle), il est amusant de voir la sociologie des manifestantes et manifestants de droite. A cette manifestation donc, principalement des étudiants de l'UNI mélangés à des couples et familles bécébégés. Amusant de voir une famille avec blonds enfants repartir de la manif dans leur Audi immatriculée dans les Yvelines. On imagine bien, possédant un véhicule, la préoccupation de cette famille dans les transports en commun bloqués. On imagine bien, en voyant tous ces autres manifestants rentrant à pied chez eux, qu'il est compliqué d'en faire de même pour se rendre au travail.

Ne soyons pas trop médisant : en rentrant chez moi, j'ai pris le métro. Seulement 3 minutes d'attente à la station "Rue des boulets". Et quelques manifestants de droite. Pas très nombreux, n'exagérons rien. Alors que la rame se remplit au fur du trajet, celle-ci devient rapidement bondée à Oberkampf. Mais ce couple de quadragénaires autocollés d'un "Stop la grève" ne se lèvera pas de ses strapontins pour laisser de la place.

En conclusion, plutôt que de soutenir clairement et fièrement leur gouvernement Fillon et leur président Sarkozy, je me demande pourquoi les manifestants de droite râle contre un service public, qu'en bons libéraux ils devraient aimer voir privatiser. Et pourquoi, alors qu'ils soutiennent les réformes de ce gouvernement, pourquoi ne s'interrogent-ils pas sur la promesse de Nicolas Sarkozy d'un service minimum, elle, pas tenue.

Libellés : , ,

31 Commentaires:

Anonymous McM dit ...

Tu ne peux pas comparer une participation "pour" avec une participation "contre".

C'est comme si pour connaître la qualité d'un FAI tu te basais sur les appels à la hotline...

18 novembre, 2007 19:20  
Anonymous Atypik dit ...

Mobilisation très faible ? 6000 personnes selon la Police et 10 000 selon les organisateurs. Comme tu le dis si bien, se sont les rares manifestations où les chiffres se tiennent à peu près.

Mais les cheminots étaient combien mercredi ? 5000 selon la police et 25 000 selon les syndicats. Alors de deux choses l'une, soit la Police ne sait pas compter et donc dans ce cas il y avait également plus de 30 000 personnes aujourd'hui (bah oui il y a un écart par 5) soit la police compte très bien et les syndicats font de l'intox !!!

Ce qui est clair c'est que la Police à comptabilisé plus de monde aujourd'hui que mercredi. Donc ton argument de dire que la France silencieuse ne s'est pas exprimée arrive à l'identique pour les grévistes.

Et comme le dit MCM, tu te mobilises beaucoup plus quand tu es contre quelque chose que quand tu es pour.

Mais vu ton antisarkosisme primaire, tu ne peux pas avoir une critique objective (la mienne non plus d'ailleurs)

18 novembre, 2007 19:29  
Blogger Dagrouik dit ...

avec toute la "pub" TV, et les informations presse...c'est ridicule comme manifestation, et que dire du comportement associal de ces gens là. j'en croise en allant à la boulangerie, 2 zigotos avec des autocollant "stop la grève" me regardent et essayent de passer devant moi: On n'est pas dans le 16ieme, ça ils ont du l'oublier.

la france silencieuse est un mythe entretenue par la droite depuis 1968. Ils confondent anti-blocage et pro-libéraux. Erreur, dans les facs de nombreux antiblocages sont aussi contre la loi Pecresse. Mais ça on ne pose pas la question à la TV.

18 novembre, 2007 19:51  
Blogger Lancelot dit ...

>> MCM : je ne comprends pas ta théorie ...


>> Atypik : petit calcul, Liberté Chérie annonce représenter la "majorité" des français. Soit a minima 50% de la population, ce qui fait 32 millions de personnes environ.

Les régimes spéciaux concernent 500000 cotisants et 1,1 million de retraités environ. 1,6 million de français en tout, environ.

Admettons : 10000 manifestants pour la manif de droite et 5000 pour la manif des "régimes spéciaux".

Je te laisse finir le calcul.
Un échec, je maintiens.

18 novembre, 2007 19:53  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

Ahr ahr ahr, énoooooooormeuh ! Les sarkozystes qui se sont pelés dans cette grotesquerie sont capables de soutenir mordicus que c'était une grande réussite...Décidément, l'UMP est le dernier grand parti stalinien.
Allez les losers, sans rancune : le 20, on va vous montrer ce que c'est une VRAIE manif.

18 novembre, 2007 20:28  
Blogger Jyaire dit ...

Ah, si vous saviez ce qu'on est bien loin de Paris. Si on n'allume pas le JT, on ne sait même pas que les gens vont se peler dans les rues pour râler... :-)

ça doit être un peu gênant toutes ces manifs, non ? Que ça soit les pour ou les contre d'ailleurs...

18 novembre, 2007 21:11  
Anonymous Jonathan D. dit ...

Franchement, ce billet comporte beaucoup de bêtises et de clichés.

"Selon moi, pas plus de 5000." : nous sommes contents d'apprendre ta capacité à estimer à vue d'oeil une population. Pourquoi ne proposes-tu pas tes service à la Préfecture de police si tu estimes mieux juger que les autres ?

"les personnes prises dans les embouteillages ne seraient-elle pas bloquées ?" : cette manifestation n' a pas lieu pendant des journées entières et son étendue se limite à un boulevard ou presque, ça n'a rien à voir avec le blocage que font les grévistes.

"possédant un véhicule, la préoccupation de cette famille dans les transports en commun bloqués. On imagine bien, en voyant tous ces autres manifestants rentrant à pied chez eux, qu'il est compliqué d'en faire de même pour se rendre au travail." : tu le dis toi-même, on était dimanche, les routes étaient bien moins bondés que la semaine aux heures de travail. Encore une fois, cette comparaison frise la mauvaise foi.

"ce couple de quadragénaires autocollés d'un "Stop la grève" ne se lèvera pas de ses strapontins pour laisser de la place." : comme c'est mignon de prendre un couple de personnes agées pour fustiger contre les "anti-grevistes". En même temps, si le trafic avait été normal sur toutes les lignes, peut-être qu'ils n'auraient pas eu besoin de se lever...

"plutôt que de soutenir clairement et fièrement leur gouvernement Fillon et leur président Sarkozy" : j'ai pourtant cru lire en début d'articles que tu avais entendu des slogans "Fillon tiens bon".

18 novembre, 2007 22:31  
Anonymous Polydamas dit ...

@ Jonathan:

Tu as très bien fait le boulot que je m'apprêtais à faire, on n'est pas à une contradiction près. A croire que les mecs de droite n'auraient pas le droit de manifester.

18 novembre, 2007 22:54  
Blogger jeandelaxr dit ...

Stop !
Arrêtez d'embeter le jeune anarchiste du MoDem…
Sinon vous aurez affaire à moi !!!
Hihihi
Bzx Luc…

18 novembre, 2007 23:18  
Anonymous london dit ...

Mouais...si ça a pu te faire du bien de casser du mecs de droite dans ton billet, c'est l'essentiel, tes neurones n'auront pas eu trop à souffrir et tu te seras rassuré dans tes certitudes. Maintenant, j'imagine que tu as vu ce que tu voulais voir. Pas besoin de se demander si il y avait une ou plusieurs droites, si tous étaient cathos, riches (oui ça devient compliqué, alors fait comme si j'avais rien dit - bonne nuit mon petit Luc).

19 novembre, 2007 02:02  
Anonymous VS dit ...

@dagrouik : "on n'est pas dans le 16e" .
Euh... moi qui habite la banlieue, puis-je faire remarquer que ceux qui souffrent le plus de la grève, ce sont les gens à faible revenu vivant en banlieue, sans voiture, sans ami pour les héberger à Paris, avec des enfants en bas âge? Qui ici prend le RER à minuit et connaît la population de travailleurs (veilleurs de nuit, femmes de ménage) qui rentre à cette heure-là en banlieue? (et eux n'iront pas manifester).

Les bobos, ce n'est pas toujours les autres.

Quant à la mobilisation, c'est une mobilisation du dimanche (sans jeu de mots), c'est-à-dire sur le temps libre, et non pendant le temps de travail. Imaginons que les cheminots en fassent autant.

Bon allez, c'est pas tout, faut que j'y aille si je veux pouvoir rejoindre Paris. Pensez à moi quand vs vs lèverez.

19 novembre, 2007 05:43  
Anonymous artypop dit ...

j'avais adoré à la manifestation anti-pacs en 97 ou 98, largement soutenue par la droite, (je n'y avais pas participé, hein, j'avais vu ça a la télé) : pour comptabiliser le nombre de manifestants, les gens devaient passer sous un portique comme dans les aéroports. j'avais trouvé ça très drôle.

19 novembre, 2007 09:06  
Anonymous Bob dit ...

Moui enfin il ne faut pas voir cette manif de droite comme un soutien à Nicolas Sarkozy, mais plutôt comme un soutien à la fin des régimes qu'ils pensent « privilégiés ». Liberté Chérie/ Alternative Libérale sont quand même à 1 000 lieues de la politique de Nicolas Sarkozy.

19 novembre, 2007 10:28  
Anonymous Laurent dit ...

@Jonathan D : "comme c'est mignon de prendre un couple de personnes agées pour fustiger contre les "anti-grevistes". En même temps, si le trafic avait été normal sur toutes les lignes, peut-être qu'ils n'auraient pas eu besoin de se lever..."
Sympa pour pour les mecs approchant la quarantaine... Franchement, le reste du billet est peut-être très lié à la sensibilité de Luc, mais des cons quadra on en rencontre tous les jours.

Anecdote : J'ai une copine enceinte jusqu'aux yeux (ce n'est pas MA copine, je ne suis pas encore fou !). Franchement, elle fait 1m70, elle est super mince au naturel et son gros bide ne peut pas passer inaperçu. Il se trouve que dans le metro rare sont les personnes qui se lèvent pour la laisser s'assoir.

Elle fait des stats, les seuls personnes qui immédiatement proposent leurs places sont les personnes agées et les blacks... Ce n'est pas du racisme anti-blanc, c'est juste culturel d'être con.

Il y a beaucoup de connards en général et je pense qu'ils devaient être, en proportion, bien plus nombreux à cette manif qu'à celle pour la régularisation des sans-papiers.

19 novembre, 2007 10:45  
Blogger Dagrouik dit ...

@VS: la grève me pose des soucis: je dois pendre mon VTT pour faire 4 ou 5 km dans Paris, ce n'est pas grave tant qu'il ne pleut pas. comme hier soir. Impossible d'aller voir mes amis en WE ou ma famille du fait de l'absence de trains. Je reporte d'une semaine. La dernière fois que j'avais eu un tel souci c'était en 1995. les rails avaient rouillé!

Ca m'est arrivé de prendre le premier métro en semaine pour rentrer chez moi ou le dernier, là on voit les invisibles, ceux qui vont nettoyer les bureaux avant l'ouverture ou en rentrent. Ce sont d'ailleurs des moments intéressants: on y voit souvent des regards de mépris ou fuyants de la part des autres voyageurs. Ces mêmes regards tu les trouve dans les grandes entreprises quand après 18H30 viennent ces salariés précaires. Là peu de salariés présents leur souhaitent le bonsoir requis par la politesse. Il m'est arrivé de choquer positivement la personne en lui parlant. Tu découvre alors des situations folles : 3 ou 4 bureaux à faire en 4 ou 5 heures, retour par le dernier métro/RER. Tu comprend alors toi super salarié protégé que si tu fais un effort, qu'elle va gagner 4 ou 5 minutes précieuse? Ne serait ce par exemple en prenant une pause de 5 minutes pour qu'elle puisse travailler sans honte, ni gêne.

Ca m'étonnerai que liberté chérie pense à ces gens là. Par ce que leur plus gros problème est un problème de logement indigne ou hors de prix à cause du sacro saint Marché!!!

Et la grève pose aussi un souci aux grévistes: ils ne sont pas payés de leur jours de grève contrairement à ce que racontent des crétins sur certains blogs dont le forum des libéraux. 4 ou 5 jours de grève c'est donc du revenu en moins.

Et je décris les gens que j'ai vu, je n'en fait pas une généralité. D'ailleurs je remarque que les défenseurs de libérté chérie se sont donnés RDV partout où on parle de cette manifestation.
Et que certains parlent encore de privilégiés, et essayent d'opposer les gens dans la mouise les uns contre les autres comme certains le font ici.
Ca ne marche pas, malgré leurs efforts grotesque comme cette manifestation

19 novembre, 2007 10:54  
Blogger jb dit ...

ce post est vraiment trop caricatural (dimanche = messe, droite = BCBG, vérité = 3 minutes d'attente de métro...).

19 novembre, 2007 11:24  
Anonymous mry dit ...

oulalala... tu pousses, faible mobilisation... autant en 1 endroit que toutes les manif pour la grève d'il y a quelques semaines. Pour le reste, bah... c'est de l'opposition dogmatique. Alors...

Et puis, ce n'était pas une manif de droite... de nombreux gens de gauche y étaient aussi.

Tu as fait mieux comme argu...

19 novembre, 2007 13:01  
Blogger FalconHill dit ...

Une réussite ou un échec, tout ceci est bien à relativiser. Les deux associations que tu cites ne sont pas des syndicats, avec tout ce que cela comporte de réseaux, de moyen de lever les masses et des fortes troupes.

J'ai trouvé que cette manifestation était d'un ridicule sans nom. Pourtant, je suis consterné par cette greve qui ne répond plus à rien, et qui ne sert qu'à faire le coup de poing alors que des négociations doivent se réouvrir. Il est évidemment de bonne guerre de railler et de moquer.
Par contre, la stygmatisation caricaturale de l'homme de droite avec imperméable Pierre Cardin et parlant de "jour de messe" me semble aussi peu à propos que les caricatures vis à vis des "cheminots et fonctionnaires fénéants".
Je ne suis pas sur que par ce genre de phrases, de facilités un peu insultante pour des gens comme moi de droite mais qui s'habillent chez Carrefour et qui trouvent que les églises font de belles photos, pas plus, tu atteignes réellement ton but.

Par contre tu poses certaines questions justes. Le service minimum, quand même balop que le décret ne soit qu'applicable qu'en 2008 : je trouve ça "bizarre" aussi.
Concernant la privatisation des services publics, je crois que la question se pose peut être en des termes, là encore, moins caricaturaux.

En résumé, trés caricatural ton billet. Et un peu désagréable. Pour autant, caricaturer une manifestation caricaturale parait logique. Mais tu as mis un peu de peinture de partout, ça éclabousse, c'est moyen.
Ne te radicalise pas Luc, et ne devient pas caricature toi même : ton blog est chouette, ne te dénature pas en voulant aller "toujours plus loin". Conseil amical d'un collègue de blog qui aime bien venir chez toi ^__~

Bonne semaine

19 novembre, 2007 15:07  
Anonymous Simon dit ...

Qu'est ce que tu as contre les gens roulant en Audi immatriculés dans les Yvelines ? C'est le cas de mes parents, qui votent régulièrement Communiste pour ma mère, LCR ou LO pour mon père ... non au préjugés qui frisent le racisme ( :-) ), gauchiste vas !!!

19 novembre, 2007 17:49  
Blogger Sabotage dit ...

Et bé... Tous les commentaires sont de droite, ou presque...

Ce n'est pas parce que vous êtes dix à être fiérots de la grotesquissime veste que vous vous mangeâtes que le billet de Luc est "faible" ou "carricatural"...

Vous en apportez une preuve supplémentaire en étant vous-mêmes des carricatures hargneuses.

Quand on songe que tout l'UMP a été mobilisé pour aller défiler, le bide devient retentissant et humiliant.

Rattrapez-vous en gueulant sur ce blog, il n'en reste pas moins que la honte vous accable, à juste titre.

19 novembre, 2007 18:42  
Anonymous le chafouin dit ...

Je ne suis pas très favorable à ce genre de mouvement, mais il faut avouer que tu es un peu de mauvaise foi lancelot.. Comparer le blocage d'une semaine de grève avec quelques heures de manif, ce n'est aps intellectuellement très honnête! J'imagine que c'était de l'ironie!

19 novembre, 2007 19:24  
Blogger Lancelot dit ...

Je m'amuse de cet afflux soudain de commentateurs de droite. A croire qu'ils se sont transmis le lien ...

Ceux-là devraient un peu plus lire ce blog avant de poster un commentaire.

Et comprendre qu'il y a évidemment une grosse part de mauvaise foi totalement volontaire, une petite dose d'ironie, et une grosse pincée de provocation absolument réussie.

19 novembre, 2007 19:26  
Anonymous Jonathan D. dit ...

@ laurent : au temps pour moi, j'ai pensé à un âge plus avancé que 40 en lisant. Ceci dit, nous sommes d'accord sur le fait que des cons quadra, il y en a partout, donc sûrement pas que dans cette manif.

@ dagrouik : sauf que ceux qui font grève le font volontairement. Contrairement à tous ceux qui ont des contrats "flexibles" ou "précaires" comme les intérimaires pour qui c'est autant de jour de perdus sur leur paie et qui n'ont, eux, pas le choix.

@ sabotage : je crois que peu de gens ici se sentent honteux, contrairement à ce que tu te plais à croire.

@ lancelot : l'humour est une bonne carte à jouer dans ce genre de situation. (perso, je suis passé ici via bloglog, personne ne m'a dit "hé Jonathan, viens gueuler ici"...)

19 novembre, 2007 21:48  
Anonymous C. dit ...

Pour ce qui ne connaissent pas...

http://www.dailymotion.com/relevance/video/x1xlhs_manifestation-de-droite

J'adore.

19 novembre, 2007 22:03  
Anonymous le libéralisme pour les débutants dit ...

Oui, un post bien faiblard..

C'est une manif organisé par 2 associations libérale (liberté chérie), et un parti libéral. - Alternative Libérale -.

Confondre la droite et le libéralisme, surtout pour un centriste (je crois), c'est assez limité de vue.

Et pour te rassurer, certains des manifestants étaient antisarkozyistes notoires..

Quand aux effectifs, c'est des gens qui ont passé la semaine dans des transports bondés et qui ont eu la volonté de se redéplacer pour manifester.

Le droit de greve est dans la constitution mais il ne s'applique pas aux militaires par exemple.
On peut bien être opposé au droit de greve pour l'ensemble des monopoles etatiques et être un vrai républicain (grade suprême de l'esprit civique en France).

Mais que les cheminots se rassurent, les libéraux ne veulent pas que la SNCF soit un monopole étatique, ils veulent qu'elle soit une entreprise privée en concurrence, donc ils defendent le droit de gréve pour les cheminots. CQFD.

19 novembre, 2007 22:31  
Anonymous Dominique dit ...

Liberté chérie ou Alternative libérale ce n'est pas deux associations, mais une seule chapelle sous deux faux noms ou faux nez différents avec l'épouse et l'époux de chaque côté. Il faudrait surtout demander le mode de financement de tels groupuscules sectaires, quand on sait que le gourou du mouvement a rassemblé moins de 1 % des voix (et je suis charitable), soit 228 suffrages aux législatives. Financés par qui ?

20 novembre, 2007 01:07  
Anonymous Anonyme dit ...

Bravo Lancelot d'y être allé ! Je suis rassuré d'apprendre que ce n'était pas par soutien ! Bousilles les tes commentateurs de droite, qui se sont refilés ton URL: retiens que les Libéraux avancent toujours en meute, incapables de réfléchir individuellement.

Julien Tolédano

20 novembre, 2007 09:20  
Blogger FalconHill dit ...

Luc, je t'ai dit ce que je pensais, en toute sympathie et/ou modestie, de ton billet. Tu auras remarqué que, bien qu'étant de droite, je partage avec toi un sourire amusé devant une greve contre une greve, parce que la greve est aussi pour moi un acte fort, symbolique, qui ne doit pas être utilisé à la légere et de manière infantile, comme c'est le cas aujourd'hui.

Je constate en tous cas que tu es satisfait de ta provocation. J'en suis ravi.
Mais je te dis quand même mon ressenti. un peu beaucoup blessé par certains amalgames, certaines facilités. Je ne suis pas sur que tu sois gagnant, au final, d'aller sur un terrain pour blesser un camps, ou l'autre, ou les deux. La provocation est à multiples tranchants.

Enfin, tu fais comme tu veux. Mais ta satisfaction de blesser des gens "de droite", et/ou de faire réagir certains de manière épidermique, je ne sais pas si, au long terme, tu en seras totalement gagnant.
J'espère que tu ne perdureras pas exclusivement dans une voie de provocation et d'amalgame, même si tu fais plaisir à une frange de ton blog.

Bonne journée à tous

20 novembre, 2007 09:54  
Anonymous le chafouin dit ...

@Julien
Ce serait pas mal si la blogosphère anti-sarkozyste de base arrêtait un peu avec sa morgue et sa suffisance.
Je ne suis ni libéral, ni socialiste, ce qui me donne assez d'indépendance d'esprit pour te dire que tu ne réfléchis pas de façon plus approfondie ou pertinente qu'un autre. Chacun ses idées, avec respect stp.

20 novembre, 2007 16:27  
Blogger Nicolas dit ...

A la difference des gauchistes mal-b..és qui n'ont que ca faire, le peuple de droite est generalement occupé a faire autre chose qu'optimiser son parasitage de la société. D'ou le nombre "faible".

Vivement la partition de la France en 2, ou la gauche pourra enfin mettre ses moyens derriere les lecons de morale qu'elle pretend donner.

Toutes ces belles ames avec leurs principes genereux qui ne s'appliquent qu'aux autres sont les fossoyeurs de cette nation.

22 novembre, 2007 18:03  
Blogger Nicolas dit ...

Les anti-sarkozystes sont vraiment des guignols. Ayant vus leur magistere moral ecornés, eux qui le croyait absolu, ils crierent à la fin de la democratie.

La fin de la democratie? soit, la france n'a jamais autant rayonné que sous la monarchie ou l'empire de toute facon..


Mais ils crurent bon d'ajouter que c'etait le debut du regne fasciste, organisant des manifestations de 'resistance' avant d'aller prendre leur thé à 18h une fois fini leur courageuse (et risquée!) prise de position.

Maintenant que le regime fasciste est passé, ou sont ces personnages eclairés ? Ont-ils commencé la lutte armée ? Vendu leur biens pour s'expatrier et ne pas etre complice du crime national qui s'annonce ?

Non, pas du tout. A la place, ils continuent de manifester (quelle courage dans un tel regime d'oppression des libertés individuelles !!)


Leur connerie me laisse rever qu'un pour cent de ce qu'ils annoncaient fut vrai :
Avec un bon gauchiste pendu en place de greve, ca calmerait les ardeurs des autres.

22 novembre, 2007 18:13  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home