]]>

15 novembre 2007

Sarkozy raciste, et si c'était vrai ?

Partager
Je parlais il y a quelques jours de racisme dans le comportement de Nicolas Sarkozy. C'était un peu de la provocation de ma part. On m'a reproché d'être excessif, anti-sarkozyste primaire.

Seulement, il semblerait que cela se confirme. Sur son blog, le journaliste-blogueur Jean Quatremer rapporte une histoire assez terrifiante. Cela se passe lors d'une rencontre entre notre président de la République française et le Premier ministre irlandais, Bertie Ahern, le 21 septembre, puis le Premier ministre suédois, Fredrik Reinfeldt, le 3 octobre.

Jean Quatremer rapporte que Nicolas Sarkozy se serait livré à une diatribe "dans un langage très dur, très familier, choquant pour tout dire", contre le "trop grand nombre de musulmans présents en Europe".

Le journaliste à Libération poursuit en écrivant que Nicolas Sarkozy "a aussi décrit de façon apocalyptique le « choc de civilisation » qui oppose les musulmans à l’occident. Le tout, manifestement, pour justifier son opposition à l’adhésion de la Turquie à l’Union".

Jean Quatremer conclut par le ressenti des interlocuteurs de Nicolas Sarkozy, qui en sont ressorti avec une image d'un Nicolas Sarkozy qui "non seulement avait un sérieux problème avec les musulmans, mais avait du mal à maîtriser ses nerfs".

Rappellons que Jean Quatremer peut difficilement être classé dans la catégorie des anti-sarkozystes primaires. Que son blog est respecté pour la qualité de ses informations. Qu'il a même obtenu le prix Louise Weiss du journalisme européen le 9 mai 2006.

Evidemment, personne n'en parle. Seulement trois autres blogs pour le moment : celui de Sébastien Fontenelle, celui de SarkoFrance, et celui des blogonautes.

Libellés : , , ,

12 Commentaires:

Anonymous Antonin dit ...

Ce n'est pas étonnant après tout... L'électorat FN n'est pas allé vers lui par hasard contrairement à ce qu'on a essayé de nous faire croire.

15 novembre, 2007 17:52  
Blogger Dagrouik dit ...

P'tain on ne peut pas faire une sieste tranquille sans être dérangé par le Zwerführer ?

15 novembre, 2007 17:59  
Anonymous Sigognac dit ...

Encore plus fort que la critique du Sarkosysme ! le faire passer pour raciste pour avoir considéré que les musulmans et européens (d'héritage chrétien)ont des cultures différentes !
On ne peut généraliser des comportements mais on ne peut pas non plus globaliser une discussion !!
;-)

15 novembre, 2007 18:34  
Anonymous Anonyme dit ...

J'savais pas que le terme "musulman" définissait une race... J'croyais qu'c'était une religion !!
Au fait j'aime pas les religions qui pratiquent les sacrifices rituels spécialement au 21ème siècle... P'têt que Sarko non plus ? Et alors ?
J'aime pas les araignées mais c'est pas pour çà que je les écrase pour autant.

Il a jamais dit qu'il allait déporter les musulmans non ?

15 novembre, 2007 19:24  
Anonymous Le Charançon Libéré dit ...

C'est une réaction un peu puérile. Mais après tout… Je me lève pas à six heures du mat pour rien.
Donc, tu peux rajouter le Charançon Libéré à ta liste de blougs évoquant le sujet : billet posté ce matin jeudi à 8 h 15 du matin.
http://lecharenconlibere.blog.20minutes.fr/

15 novembre, 2007 20:36  
Anonymous Pescade dit ...

J'aime bien les arguments à deux balles "musulman c'est pas une race, c'est une religion".

Malheureusement, ces braves penseurs ne nous expliquent jamais c'est quoi une race, pour eux. Pourtant, ça m'intéresserait vachement. Moi j'en suis bêtement resté à Einstein : "Si un extraterrestre venait sur Terre, il ne distinguerait que deux races : les hommes et les femmes."

Parce que le racisme c'est quoi à la base ? C'est bien de systématiser, d'essentialiser etd e différencialiser un groupe humain à partir de préjugés.

En même temps, ce qu'il ya de formidable dans l'argument "c'est pas une race c'est une religion", c'est que ça permet de comprendre que les nazis n'étaient finalement que des anticléricalistes bont teint, qui ont certes poussé le bouchon un peu loin, mais sureme,nt pas des nazis.

15 novembre, 2007 21:39  
Blogger jmj dit ...

Désolé, mais devant de tels propos, je retire immédiatement le lien de mon blog vers le votre tellement depuis quelques temps, vous avez tendance à verser dans un anti-sarkozysme primaire qui ne vous différencie pas tellement au fond des discours habituels de la gauche et qui finalement ne propose pas d'alternative vraiment crédible. Bonne continuation à vous.

15 novembre, 2007 23:19  
Anonymous Damien dit ...

A noter également que le rapporteur de l'ONU sur le racisme a accusé Sarkozy de légitimer le racisme. Donc oui, la question se pose.

http://www.jeunesdemocrates02.fr/2007/11/11/selonlonu-la-france-legitime-le-racisme/

Toutefois, gardons à l'esprit qu'il a une partie de son électorat à satisfaire (les "très à droite" et les extremistes).

16 novembre, 2007 01:16  
Anonymous le chaofuin dit ...

Jmj n'a pas complètement tort, même si je crois en ton honnêteté intellectuelle...
Mais quand j'ai lu ce papier de jean quatremer (qui est journaliste à Libé, hein, pas au Figaro), je me suis dit qu'il topmbait bien bas.
Pourquoi? Parce que son article n'est pas sourcé, qu'il est imprécis. Quand on profère de telles accusations, on essaie d'être un peu plus rigoureux.
C'est-à-dire : soit tu fais un article clair, précis et un peu fouillé, avec des réactions par exemple. Soit tu te tais. Quatremer a choisi l'imperfection, donc le doute restera sur la véracité de ses informations. Domage, parce que si ça se trouve, il dit vrai!

16 novembre, 2007 09:29  
Anonymous cratyle dit ...

Sarkozy n'est pas à proprement parler raciste. Les shémas de pensée que tu pointes ici sont bien plus solides et bien plus fondés... C'est peut-être précisément leur danger.

Je crois que Sarkozy agit selon le modèle du choc des civilisations, d'autant moins raciste qu'il se pense parfaitement respectueux des différences culturelles, d'autant plus inquiétant qu'il est fondé intellectuellementde depuis bientôt 15 ans.

C'est cette conception mentale qu'il me parait nécessaire de comprendre et de dépasser.

http://cratyle.net/2007/11/17/choc-des-civilisations-lerreur-de-huntington/

17 novembre, 2007 14:55  
Blogger gathiva dit ...

Non notre ami Nicolas n'est pas "raciste", il évite juste la mixité sociale en ne pratiquant ni ne favorisant la loi SRU, il était un peu homophobe sur les bord quand président des jeunesses du feu RPR (en 1978) il faisait la chasse aux pédés de son mouvement, il pense que la propension à la violence et à la criminalité sexuelle trouve sa source dans l'hérédité et mériterait d'être dépistée dans la petite enfance (son dialogue étourdissant avec M.O. dans philosophie magazine). Certes oublions le vocable usé et un peu désuet de "raciste". Disons simplement que notre ami Nicolas n'est pas un philanthrope et que nous le regrettons amèrement.

17 novembre, 2007 20:07  
Anonymous Anonyme dit ...

Sarkozy est beaucoup plus dangereux que le "philanthrope qu'il n'est pas", comme le dit Gathiva. Dans sa position et avec le pouvoir qu'il peu exercer, dédramatiser de telles positions c'est se bercer d'illusions. L'attitude générale qu'on retrouve en filigrane dans toutes ces positions c'est la désignation rapide et la marginalisation brutale (voire l'exil !) de coupables présumés plutôt que la compréhension affinée des problèmes et des tentatives construites de résolution. C'est un enfant, un irresponsable immature, "c'est pas moi, c'est la faute à machin". Et comme personne n'ose contredire l'enfant roi, il est trop content de punir l'importun lui-même. Après, qu'on disserte sur un monde de plus en plus complexe, et des effets pervers du modèle de Huntington, soit, mais ça n'excuse rien ni personne. Et surtout pas la médiocrité et le danger du raisonnement de celui qui est notre chef d'état.

22 novembre, 2007 17:19  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home