]]>

24 novembre 2007

Ségolène Royal : "Ma plus belle histoire, c'est vous" (2)

Partager
Cette note fait suite au premier épisode suite à la sortie prochaine du livre de Ségolène Royal, "Ma plus belle histoire, c'est vous". Dans un premier temps, je m'étais amusé à comparer les paroles de la chanson de Barbara avec le parcours de la candidate socialiste aux élections présidentielles.

Désormais, vous pouvez apprécier la couverture du livre de Ségolène Royal. Invasion prochaine dans toutes les librairies (même les pas bonnes) et dans tous les supermarchés. 336 pages de Ségolène Royal, je vous souhaite bien du courage.

Aux éditions Grasset sort donc "Ma plus belle histoire, c'est vous". Ou plutôt devrais-je écrire désormais "Ma plus belle histoire, C'EST VOUS". Sans le point. Pas de final. Pas encore, du moins. "C'est vous" en majuscules. Au cas où la ménagère de moins de 50 ans n'aie pas compris qu'on voulait lui forcer la main pour faire de cet ouvrage un blockbuster. Du commerce. Il faut le vendre le livre. Et beaucoup. Pour qu'on parle longuement de Ségolène Royal. Il faut qu'elle fasse son "grand retour" dans les médias. J'en tremble d'avance.

Plus que le titre, la photo m'a perturbé. Non pas le côté bucolique de la situation. Probablement un (faux ?) décors poitevin. Ségolène Royal, toujours et encore, se veut proche des gens. Ségolène Royal, toujours et encore, donne l'image d'être comme le français moyen. Dans la France profonde. Elle qui habite à Boulogne-Billancourt.

Non, ce qui m'a choqué, c'est le look. Ma première remarque : on dirait Cécilia Sarkozy. Les fringues bling-bling. Le chemisier sans manche blanc (pour changer) qui scintille. Il faut que ça pète. Il faut que ça se voit. A défaut d'une lumière, on met de la luminosité dans les habits.
L'écharpe noir en soie ou en cachemire. Avec la terrible impression que cette écharpe est posée comme une cravate. Un accessoire presque masculin. Une femme de poigne.

Erreur selon moi que le symbole des "mains dans les poches". Certes familier pour la proximité. Mais renvoyant assurément une image de fainéantise.

Enfin le visage. Les yeux fermés, le haut du visage sur-éclairé. L'impression que Ségolène Royal a le soleil dans les yeux. Et une moue très boudeuse. Le sourire encore plus crispé qu'à l'habitude. Pas très aimable. Mais terriblement carnassier. Une proximité faciale étonnante avec le visage chirurgicalisé d'Hillary Clinton.

Sur la quatrième de couverture, voici ce que vous pourrez lire : "Des rires et des larmes. Avec humour et émotion, Ségolène Royal dit tout sur les épreuves et les bonheurs de la campagne présidentielle. Avec le courage et la force qu'on lui connaît, elle en tire les leçons pour continuer, aujourd'hui, et demain, à écrire avec vous l'histoire de France". Beurk. On dirait la présentation d'une émission de Julien Courbet. La politique de l'émotion. Si politique encore il y a. Et toujours l'abétissement mercantile : la femme humaine, sensible et de poigne. Trop.

Marketing encore, le titre dont j'ai déjà parlé. Cependant je n'avais pas noté la proximité avec la mort de la chanteuse Barbara. Aujourd'hui nous commémorons les 10 ans du décès de Barbara. Etrange proximité. A quelques jours de la sortie de livre de Ségolène Royal. On parle de la chanteuse. De son talent. De son parcours difficile. D'une femme sensible et populaire. Dans l'inconscient, évidemment le rapprochement est aisé.

Barbara toujours. Et la fureur qu'aurait été celle de Bertrand Delanoë. Le maire de Paris qui, lui, avait bien connu la chanteuse. Royal - Delanoë, les probables futurs adversaires pour prendre la tête du Parti Socialiste. Les plus sérieux prétendants pour porter les couleurs du PS aux élections présidentielles de 2012. Le combat ne semble que commencer.

Libellés : , ,

14 Commentaires:

Anonymous Jujupiter dit ...

Je me suis dit exactement la même chose! On dirait Cécilia Sarkozy!!!

J'avoue être tenté de le lire, pas pour la partie "émotion" mais pour la partie "humour". Je veux dire, sans Ségolène Royal, la campagne présidentielle n'aurait pas été aussi hilarante.

Je me demande si certains ne vont pas croire qu'elle fait un hommage à Barbara avec ce livre. Ou à Cécilia Sarkozy.

24 novembre, 2007 15:14  
Anonymous Jujupiter dit ...

PS: je fantasme sur un catfight Royal/Delanoë. Oh, s'il vous plaît, un débat entre Royal et Delanoë! Et participatif si possible, hi hi hi!

24 novembre, 2007 15:18  
Anonymous Voltaire dit ...

La majorité des livres écrits pas la classe politique ne mérite pas d'être lu (surtout en ce moment)

24 novembre, 2007 17:17  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

"A défaut d'une lumière, on met de la luminosité dans les habits."
Ouaf ouaf ouaf !Excellent! Sinon, moi, lire ce truc, euh, comment dire en restant poli ?...

Quand même, sur la photo, t'es bonne, toi...

24 novembre, 2007 17:28  
Anonymous narjuna dit ...

ah ah quelle conne! :)

24 novembre, 2007 19:56  
Blogger Lancelot dit ...

N'insultez pas Royal, sinon elle va se mettre dans une saine colère.

24 novembre, 2007 22:00  
Anonymous shakti dit ...

C'est drôle, moi ce qui m'a frappé sur la photo, c'est l'ombre IMMENSE de son nez ; la photo est tellement claire, "sur-luminosifiée", qu'on ne voit QUE cette ombre cyranesque...

24 novembre, 2007 23:12  
Anonymous Anonyme dit ...

Je pensais les centristes modérés dans leurs propos. Mais ce sont les basseses qui fusent...

Minables centristes ? Mais bien sûr que...

26 novembre, 2007 17:22  
Anonymous Marie-Hélène dit ...

Nan, mais dites moi pas que c'est pour de vrai.
Elle va vraiment sortir un livre avec ce titre là, ce look et cette 4ème de couv ?
C'est pas possible, c'est de l'intox.

27 novembre, 2007 00:17  
Blogger Dagrouik dit ...

Sur la photo: pas mieux, tu nous fera la même chose sur "Trahisons", le prochain livre de Bayrou? avec préface de Cavada qui organisera la tournée médiatique par exemple :o)

@CSP: tout le monde sait que tu ne sais pas lire, que tu mange les petits enfants, construit des goulags dans ta cave etc.. etc...

27 novembre, 2007 10:09  
Anonymous Alex d'Epidose dit ...

L'analyse du look et de la posture est bien vue.
Pour le paysage, je suis très étonné, à part la pelouse dans le bas de la photo (et qui pourrait bien avoir été ajoutée, ou au moins reverdie), on dirait un paysage africain, avec ce cours d'eau entouré d'herbes sèches et ces arbres hirsutes dans le fond. D'autant que Ségo est née à Dakar... En tout cas, on n'a absolument pas la sensation d'une couverture en prise avec la Société, et c'est un doux euphémisme...

27 novembre, 2007 14:27  
Anonymous Anonyme dit ...

ben moi franchement je pense que c'est trés mechant tout ce que vous avez dit c'est trés blessent moi perssonnnellment je trouve qu'elle est parfaite mais surtout de dire son visage chirurgicalisé c'est vraiment indecent

28 novembre, 2007 13:32  
Anonymous deratiseur dit ...

Pauvre type, ton commentaire à l'odeur de l'huitre pourrie suitant de ton cerveau atrophié et nourri par tout ce que tu dénonces. Ton blog est un ramassis de noix creuses. Tu te donnes de l'importance mais sache que l'important serait de ne pas t'en donner. Vas prendre un bain d'humilité et frotte toi bien tes toutes petites noisettes.

01 décembre, 2007 21:51  
Anonymous Anonyme dit ...

J'ai une question après lecture de tous les commentaires : Doit-on critiquer la couverture ou le livre ?...

12 décembre, 2007 10:39  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home