]]>

20 décembre 2007

François Bayrou encore battu à une élection

Partager
Information trouvée sur le site Canal Turf, la défaite de François Bayrou au Conseil d'Administration de France Galop :

"L’élection mercredi chez France-Galop du Président et du Conseil d’Administration a donné lieu à certaines surprises parfois de taille. Si du côté du Président la candidature unique du sortant, Edouard de Rothschild simplifiait les choses, son élection avec 35 voix sur 50 peut être qualifiée de bonne voir même de confortable. Une fois son élection assurée, le Président Rothschild soumettait au Comité sa proposition de Conseil d’Administration, dont la composition incluait pas mal de nouveaux, Aliette Forien au titre des éleveurs, Philippe Bouchara au titre des propriétaires, Philippe Augier et Jean-Baptiste Andréani pour les Comités Régionaux et François Bayrou. Stupeur à cet instant lorsque Robert Fournier-Sarlovèze se présenta contre François Bayrou, réalisant 35 voix contre seulement 11 au nouveau Président du Modem."

Eh oui, encore une élection de perdue pour François Bayrou. C'est ce qu'on appelle un manque de ... Pau. Une fois de plus, il avait misé sur le mauvais cheval. A noter cependant un net progrès depuis les élections présidentielles : il arrive cette fois en deuxième position (sur deux candidats, mais ne soyons pas médisants). Il va falloir que Marielle de Sarnez fasse le ménage une nouvelle fois dans cette écurie pour éliminer les mécréants adversaires du président du MoDem ...

Libellés : , ,

5 Commentaires:

Anonymous ouinon dit ...

« François Bayrou encore battu a une érection » ai-je lu dans un premier temps… Quel drôle de titre ;-)

20 décembre, 2007 14:17  
Blogger Hervé Torchet dit ...

Bayrou était absent. D'ailleurs Domenach a écrit le mois dernier : "Morin a volé la clef des champs de cours", ça veut bien dire ce que ça veut dire.

De toutes façons, comme je l'ai expliqué dans une longue note (j'étais énervé à ce moment-là) sur mon blog, France Galop s'est rendu coupable d'une gestion de fait (le pire délit concernant le domaine ou le service public) de 1999 à 2006, soit sous la présidence d'abord de Lagardère père, puis sous celle d'Édouard de Rothschild, actuel président.

Cette gestion de fait concernait aussi le maire de Paris.

20 décembre, 2007 16:16  
Blogger FalconHill dit ...

Caustique, même avec son propre camp.

Bonne soirée

20 décembre, 2007 19:00  
Blogger Hervé Torchet dit ...

Il faut lire "champs de courses". C'est d'ailleurs dans ces champs de courses qu'il y a eu gestion de fait.

21 décembre, 2007 03:15  
Blogger Séville 82 dit ...

quel jeu de mots ...

21 décembre, 2007 13:35  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home