]]>

19 décembre 2007

Jean-Paul Bolufer : démission !

Partager
Hier j'évoquais un article du Canard Enchainé, on y apprenait que Jean-Paul Bolufer, bras droit de Christine Boutin, la ministre du Logement, a bénéficié de longues années durant d'une HLM. L'occupation de ce logement a été confirmé par RIVP, la Régie immobilière de la ville de Paris.

La Mairie de Paris, majoritaire à la RIVP, a par ailleurs afirmé qu'elle avait adressé un courrier à Jean-Paul Bolufer, afin qu'il quitte ce logement. Payer 1200 euros pour occuper un logement social de 190 mètres carrés est tout simplement scandaleux.

Christine Boutin déclare que l'affaire doit être règlée entre elle et lui. Non, Madame Boutin, cette affaire doit être règlée par la pure et simple démission de votre directeur de cabinet ! Comment ne peut-on pas montrer l'exemple ? Ce genre de pratiques est ignoble et se devrait d'être révolue. D'autant plus lorsqu'on exerce une fonction aussi symbolique.

Enfin, je vous invite à écouter cette interview de Jean-Paul Bolufer. Cet extrait audio est tiré de l'émission Du Grain à moudre, sur France Culture, diffusée le 16 novembre 2007. A son écoute, je ne vois comment Jean-Paul Bolufer peut sortir de ce scandale, autrement qu'en présentant ses excuses, et en démissionnant du cabinet de Madame Boutin.


Et voici sa retranscription :

Je voudrais insister sur l'absence de rotation dans le parc HLM, qui est un problème que tous les spécialistes, et même les non-spécialistes connaissent. Aujourd'hui, pour parler très vite, il se trouve dans le parc HLM, des gens qui ne devraient pas y être. Et se trouvent dans la rue, dans des campings, des gens qui devraient y être, notamment parmi les jeunes et parmi les ménages les plus modestes. Je considère que c'est un véritable scandale. Nous sommes en train de préparer un texte, pour mettre en place de véritables sur-loyers pour ceux qui occupent indûment le par HLM, et qui bénéficiant de leur situation se font construire peut-être de temps en temps par ailleurs des résidences secondaires.

Libellés : ,

10 Commentaires:

Blogger Dagrouik dit ...

Mais quelle conne, et dire qu'elle a pleuré devant les caméras l'année dernière, pauvre hypocrite qu'elle est.

Et bientôt on va découvrir que cet homme a une résidence secondaire!!!

19 décembre, 2007 18:01  
Anonymous kumkat dit ...

Je reste sans voix, 3,8 millions de mal loger en France, mais comment se monsieur peu se regarder dans la glace
C’est honteux !!!
Dans son discoure, il a oublié de préciser qu’il en est lui même un profiteur qui squatte un HLM !
Une bande d’hypocrite qui s’occupe du logement sa n’étonne plus personne.
Ce sont vraiment des moins que rien.

19 décembre, 2007 19:18  
Blogger gathiva dit ...

Cette archive sonore est indéniablement cruelle. Ce "bouc émissaire" va démissionner, mais le temps que prendra cette décision sera inversement proportionnel à la crédibilité des impétrants du "clan-Boutinnien-et-des-autres". Déjà 24h de perdues...

19 décembre, 2007 20:37  
Blogger Oaz dit ...

Je ne sais pas s'il a une résidence secondaire mais il a un homonyme qui a des parts d'une SCI dans l'Aveyron : http://www.societe.com/societe/sci-de-sein-gleys-448320911r.html

19 décembre, 2007 20:55  
Anonymous marie laure dit ...

Peut être pourrait-on demander à ce monsieur de rembourser les économies réalisées sur le dos de ceux "qui se trouvent dans la rue et qui ne devraient pas y être"

Bon, pour finir, je suis encore une fois en colère :(

19 décembre, 2007 21:40  
Anonymous Pierre dit ...

Circonstances aggravantes ?

Il serait intéressant de savoir à quel prix il l'a sous-loué pendant 17 ans, à prix coûtant ou avec marge?.
Et au point où on en est, y a-t-il eu cash de reprise, loyer payé en liquide etc.etc.

20 décembre, 2007 08:06  
Anonymous Nicolas dit ...

En plus, ce gars-là (directeur de cabinet de la ministre du LOGEMENT!!) a sous-loué son appart quand il est parti travailler en province à des amis...
http://www.liberation.fr/actualite/societe/299086.FR.php
Et ces gens-là donnent des leçons à ceux qui rament pour trouver un logement, on croit rêver !!
Et en plus, il ne voit pas ce qu'il y a de choquant. Franchement, qui sont les privilégiés et les profiteurs dans notre société...?
La droite n'a décidément rien compris, après les affaires Gaymard et Juppé... C'est écoeurant...

20 décembre, 2007 09:00  
Anonymous a voté dit ...

Il ne manque pas d'air. Un politique pur jus ! Lang le considère désormais comme son maître à penser

20 décembre, 2007 11:19  
Blogger Nicolas dit ...

Ca y est, le voleur vient de démissionner :
http://www.lefigaro.fr/politique/2007/12/20/01002-20071220ARTFIG00329-matignon-reclame-la-demission-de-bolufer.php

20 décembre, 2007 11:47  
Anonymous Tartufe dit ...

C'est le concours, et celui là, il a une bonne tête de vainqueur !
Cumuler bétise consternante, incompétence, malhoneteté criante, et aveuglement c'est fort. Et en plus il en rajoute : tant qu'à tomber, faisons tomber les autres ! Christine Boutin s'est maintenant salie en soutenant ce gangster trop longtemps. Un état capable de rendre responsable un manager d'entreprise de tout ce qui est fait dans son sein, doit aussi être capable de reprocher à son ministre de ne pas vérifier la probité de ses hauts fonctionnaires.
Une enquête de police et fiscale devrait être réalisée sur Bolufer, et Mme Boutin devrait aussi songer à quitter son poste.

20 décembre, 2007 18:23  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home