]]>

31 décembre 2007

Valéry Giscard d'Estaing ringardise les voeux de Nicolas Sarkozy

Partager
Une heure avant les voeux en direct de Nicolas Sarkozy, voici les voeux de Valéry Giscard d'Estaing et de son épouse Anne-Aymone Giscard d'Estaing aux françaises et aux français.

Et Nicolas Sarkozy pense être un modèle de modernité en présentant ses voeux en direct ? Ce que Nicolas Sarkozy aurait rêvé pouvoir faire, VGE le réalise ...

Libellés : , ,

30 décembre 2007

Apologie de la cigarette

Partager
Cette apologie de la cigarette continue mon hommage à la cigarette. Pour ceux qui veulent lire quelque chose de plus sérieux, vous pouvez commenter ma note sur le Népal.

Aux intégristes partisans de la loi anti-tabagisme, aux non-fumeurs intolérants, aux ex-fumeurs irritables et moralisateurs, aux fumeurs forcément compréhensibles : passez votre chemin, ou bien trouvez d'autres pérorations que : fumer c'est mal, fumer c'est pas bon pour la santé, fumer ça pue, ...

Je décide donc en ce jour la proclamation de mon blog comme espace fumeur. Amateurs de blondes ou de brunes, fumeurs de cigarettes ou amateurs de pipes, consommateurs de cigares ou de joints, vous êtes ici les bienvenus ! Ici la loi ne nous atteindra pas.

Je déclare ouvert le mouvement de résistance aux lois liberticides perpétuées contre les fumeurs. Amis fumeurs, que vous soyez de gauche ou de droite, voire même des extrêmes ou apolitiques, je vous propose de nous narrer sur votre blog ou en commentaire, les 5 bonnes raisons pour lesquelles vous continuez de fumer.

Voici les miennes :

- Sans une cigarette allumée il y a plus de cinq ans de cela, je n'aurais probablement jamais vécu la plus belle histoire d'amour que je partage en ce moment avec la personne qui m'est la plus chère.

- Fumer, cela s'avère terriblement sexy et sensuel. Quoi de plus troublant qu'un regard au travers d'un nuage de fumée dans un troquet parisien ? Quoi de plus apaisant que cette cigarette fumée après l'amour ?

- Comment pourrait-on imaginer les personnages célèbres, dont la cigarette, la pipe ou le cigare fait partie intégrante d'un mythe ? Imaginez Churchill sans son cigare ; Charles de Gaulle, Georges Pompidou ou Jacques Chirac sans leur cigarette clouée au bec ; que penser d'un Serge Gainsbourg sans sa Gitane ou encore Georges Sand sans ses cigares ? La liste est longue ...

- Sans fumeurs, nous devrions trouver un autre sujet de discorde, pourquoi nous fatiguer alors que la cigarette n'en finira jamais de nous diviser ? Comment ferais-je alors pour réconcilier mon asthmatique de Dagrouik et mon dandy de Max ?

- Enfin et surtout le plaisir : oui plaisir addictif, mais que celui qui n'est dépendant à rien me jette la première pierre. Quoi de meilleur qu'un cigare Cohiba avec un vieux cognac ? Ou que cette cigarette du matin lentement avalée ? Ou que ce café-cigarette d'après déjeuner ?


Nota Bene : ce billet n'est pas sponsorisé par Dunhill.

Libellés : ,

29 décembre 2007

Ôde à la cigarette

Partager
A voir ce poème de Billy Collins. Ce clip s'intitule : "The best cigarette". Sundance Channel a décroché un Lion d'argent à Cannes avec cette ôde à la cigarette.

Parce que je suis fumeur. Parce l'interdiction de fumer dans les lieux publics m'exaspèrent. Autant je peux comprendre dans un restaurant, étant parfois insupportable de se retrouver à côté de la table d'un gros fumeur, ou d'un fumeur de cigare malodorant. Cependant cette loi, je ne la comprends pas pour les lieux comme les bars ou les boîtes de nuit. Je ne fréquente pas les secondes. Mais souvent dans des bars. Comment se passer d'une cigarette en prenant un café au comptoir d'un bar ? Comment imaginer le bar-PMU de quartier sans les gros fumeurs de Gitane-maïs, tout un charme qui part.

A lire également "Fuck Non Smokers" de mon camarade Max.


Annonceur: Sundance Channel
Agence: JWT, New York
Création: Toby Barlow, Billy Collins, Will Hyde
Maison de production: FAD, Seattle
Réalisation: Will Hyde

Libellés : ,

Népal : abolition de la monarchie, naissance d'une République (ou le Népal, histoire d'un pays oublié)

Partager
Je ne connais pas le Népal. Pas encore. Mais m'y rendre un jour fait partie de mes projets. Une brève à la télévision hier soir : la fin de la monarchie au Népal. Pas plus d'information. A la radio aujourd'hui, personne ne parle de ce pays. Dans la presse : rien, ou presque. Seulement la même dépêche AFP partout :

Népal: le Parlement approuve l'abolition de la monarchie KATMANDOU (AFP) — Le Parlement népalais a approuvé vendredi l'abolition de la monarchie et la proclamation d'une République dans le cadre d'accords signés entre les principaux partis politiques népalais et les rebelles maoïstes. Sur 321 parlementaires, 270 ont voté pour l'abolition de la monarchie, trois contre, les autres députés étaient absents ou se sont abstenus. Toutefois, le roi Gyanendra restera pour le moment sur le trône comme le précise l'accord conclu la semaine dernière entre les maoïstes et le gouvernement, la transformation du Népal en République ne pouvant pas prendre effet avant la réunion d'une nouvelle assemblée constituante. Les élections pour former cette nouvelle assemblée ne peuvent pas se tenir avant la mi-avril.

Plus d'informations ? Difficile, voire impossible. On en apprend un peu plus sur le site de RFI. Mais rien de bien poussé tout de même. On apprend cependant que "d’ici l'abolition définitive de la monarchie, le Premier ministre Girija Prasad Koirala, 83 ans, dirigera le pays".

Même la page wikipedia du Népal ne donne guère plus d'information, et la forme de l'Etat demeure une "monarchie constitutionnelle".

Et l'histoire de ce roi est assez fantasmagorique, et sa chute d'autant plus étonnante. Souvenez-vous : "Le 1er juin 2001, le prince héritier Dipendra, ivre et sous l'emprise de la cocaïne, abat 10 membres de la famille royale au cours d'un dîner. Parmi les victimes se trouvent notamment ses parents, le roi Birendra, la reine Aiswarya ainsi que les autres enfants du couple royal. Dipendra retournera l'arme contre lui-même et mourra, après 3 jours de coma. Suite à ce drame, Gyanendra, le frère de Birendra, absent à ce dîner, monte sur le trône. Le rapport d'enquête conclut à la responsabilité du prince héritier. Mais nombreux sont les Népalais qui croient plutôt à l'implication de Gyanendra et de son fils Paras dans l'affaire du massacre de la famille royale". Avouez que tout cela est terriblement épique et romanesque.

Et pourtant, personne ne parle de ce pays de plus de 27 millions d'habitants. Ce pays traversé d'insurrections menés par les maoïstes. Et alors que le Népal se dirige vers la démocratie, qu'il se stabilise et que des accords entre le gouvernement multi-partites et les maoïstes appaisent les tensions.

Les seuls sites d'informations que j'ai pu trouver sont le site Ekantipur.com, et le site Nepalnews.com, deux journal en ligne népalais en anglais. On y apprend la satisfaction des maoïstes de voir la fin de la monarchie, l'une de leurs principales revendications.

Enfin, je m'étonne et m'insurge contre la non mise-à-jour des sites de la diplomatie française. Et sur la page Népal du site des Affaires Etrangères, aucune information sur la situation politique depuis le 1er Avril 2007 ! Idem sur le site de l'Ambassade de France au Népal : la dernière information date du 18 Décembre 2007, et encore c'est le copier-coller d'un communiqué de presse de l'Union Européenne.

Tout le monde est en vacances. Tout le monde s'en fout. Les journalistes, les politiques. Il faut dire que le Népal ne possède pas de riches ressources minières, ni en gaz, et encore moins en pétrole. Et aucun ressortissant français n'est pris en otage dans ce pays. Donc en on s'en fout. Pas de quoi alerter les journalistes, les politiques. Pas de quoi interrompre ses vacances. Pas un seul communiqué du ministère des Affaires Etrangères. Bernard Kouchner préfère se dorer la pilule en compagnie de notre Nicolas Sarkozy de Président, plutôt que d'encourager et féliciter un pays en voie de démocratisation.

Libellés : ,

Le roi des bobos

Partager
"King Bobo", graff' des TZC : les Twilight Zone Crew.
Photographie du graffiti prise avec un Nokia 6300, rue Ordener dans le 18ème arrondissement.

Libellés : ,

28 décembre 2007

La France doit-elle accueillir les guérilleros FARC ?

Partager
La note du camarade versac me donne l'envie de rebondir sur le deal proposé par François Fillon : libération des otages détenus par les FARC en Colombie contre l'accueil des guérilleros détenus dans les prisons colombiennes. Avant de parler du fond, une petite remarque sur la forme.

A la question d'un journaliste lors de l'émission sur Europe 1, RFI et TV5 Monde du 19 Décembre, le Premier Ministre répond ceci : "Le président Uribe m’a indiqué qu’il souhaitait que la France puisse les accueillir. La France a indiqué qu’elle était disponible avec d’autres pays européens et d’autres pays d’Amérique latine pour le faire". La question cependant était celle-ci : "Un des aspects de cette négociation est la libération des 500 prisonniers des FARC. Où iront-ils s’ils sont libérés ? Est-ce que vous avez contacté d’autres gouvernements pour accueillir ces prisonniers ?". Et là le comique atteint son comble. Relisez bien la question. Elle est bien mal formulée, le journaliste parle de "la libération des 500 prisonniers des FARC", autrement dit des otages (dont Ingrid Betancourt fait partie) retenus par l'armée du peuple, et non des prisonniers preneurs d'otages emprisonnés par le gouvernement d'Uribe. Autrement dit, si l'on s'en tient à la stricte réponse de François Fillon, le gouvernement français se déclare prêt à accueillir les otages détenus par les FARC dans la forêt colombienne. Amusant.

Au-delà de cette petite remarque, le problème se veut le suivant : la France peut-elle, doit-elle, négocier avec les FARC ? Rappelons que les forces armées révolutionnaires de Colombie ont commis des milliers d'assassinats, se sont servis de plusieurs centaines de personnes prises en otages comme monnaie d'échange, et que le groupe continue ses activités terroristes et de trafic de drogue. La France se déclare donc prête à "accueillir" des terroristes, appelons-les par leur nom.

Premier problème. Une question. A partir de combien d'otages libérés, cet échange peut-il avoir lieu ? Je crains malheureusement que les projecteurs ne soient braqués que sur un symbole : Ingrid Betancourt. Et le risque est fort que les autres otages tombent dans l'oubli une fois le symbole libéré. Alors, est-il préférable que deux otages anonymes soient libérés, ou qu'Ingrid Betancourt retrouve sa famille ? Cet accueil proposé par la France tiendra-t-il toujours si les FARC proposent la libération de centaines d'otages (ce qui serait une belle avancée), mais qu'Ingrid Betancourt ne fasse pas partie des personnes libérées ?

Seconde question. Cet échange permettra-t-il de résoudre le fond du problème ? Car les FARC ont des exigences. Et leurs exigences ne se limitent pas à la libération, à l'exil, de leurs prisonniers. Alors, quid des autres points de divergence entre les guérilleros et les autorités colombiennes ? N'est-il pas préférable d'instaurer un vrai dialogue, d'imposer des négociations bipartites ?

Enfin, dernier problème, et cela est purement franco-français. La France peut-elle accueillir des terroristes ? Ceux que cela choque, et je peux aisément le comprendre, oublient probablement la "doctrine Mitterrand" : le président socialiste, durant les années 80, donnait la garantie aux membres des Brigades Rouges de ne pas être extradé vers l'Italie si ils se refugiaient en France. Le groupe terroriste italient d'extrême gauche avait vu plusieurs de ses éminents membres émigrer dans notre pays, ce qui contribuait en partie à un apaisement en Italie.

Certes chaque situation est unique, les FARC ne sont pas les Brigades Rouges, mais là Nicolas Sarkozy devient totalement contradictoire. Souvenez-vous : alors ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy avait confirmé la collaboration de la police française lors de l'arrestation de Cesare Battisti, justement ancien activiste italien ayant justement bénéficié de la "doctrine Mitterrand". Double discours du président français. Du populisme, accueillir des terroristes colombiens en activité d'un côté, faire arrêter un terroriste italien repenti de l'autre. Sauf qu'Ingrid Betancourt n'a pu sauver la tête de Battisti. Au delà de cela, rien n'empêchera un prochain gouvernement français de faire arrêter des membres des FARC exilés en France, si la proposition de François Fillon se concrétisait.

Accueillir les FARC en France ? Une proposition donc démagogique. Celle d'un gouvernement souhaitant obtenir à tout prix la libération d'Ingrid Betancourt. Quel qu'en soit le prix, peu importe la situation locale en Colombie, peu importe les conséquences. Seule importe une nouvelle opération de communication pour présenter Nicolas Sarkozy comme le grand libérateur des faibles et opprimés.

Libellés : , ,

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, et si c'était faux ? (ou la Théorie du Complot)

Partager
Je n'avais pas prêté plus d'attention que cela à la note "Coquin de Louxor" de l'ami Guy Birenbaum du 26 Décembre. Et puis ce flash cette nuit. Vous regarderez plus tard la vidéo en question : des rushes sans commentaire de la visite des tourtereaux de l'année, Carla et Nicolas. Plus besoin de donner les noms de famille, tout comme pour Angelina et Brad.

Cette interrogation donc : Guy écrit : "tout y sonne si faux", je me demande : et si tout était faux ? Personne encore n'a rendu visite au lit conjugal de Nicolas Sarkozy. Alors tout peut être manipulé. Je parlais l'autre jour des écrans de fumée, tellement pratiques pour cacher la vérité. Nicolas Sarkozy, en pro de la communication, manie à merveille ces écrans de fumée. Alors pourquoi pas celui-là ? Un faux couple présidentiel, ce ne serait pas une première en France. Bien au contraire. Mais la naissance d'une idylle durant un mandat présidentiel, naissance totalement maîtrisée, manipulée, en voila une magnifique idée de communication. Tout comme ces people qui fabriquent dans la presse tabloïd leurs actualités privées avec la complicité de paparazzi : chanteurs, acteurs, mannequins (tout ce qu'est Carla Bruni, tout le monde semble l'oublier) en mal de notoriété (ouh ouh Carla ?), revenant par tout moyen sur le devant de la scène glamour pour vendre leur produit. Qui pourrait nous assurer que les Bruni-Sarkozy ne jouent pas ce dangereux jeu ?

L'image, l'image de soi, semble également préoccuper notre président. Jusqu'où irait-il pour faire parler de sa personne (et non de sa politique) ? A l'image de la Belle, la Bête tentera-t-il de devenir moins Bête pour mieux se marier à la Belle ? Nicolas Sarkozy sacrifiera-t-il son corps et son visage aux bistouris de chirurgiens plastiques - il demanderait conseil à la bionique Carla ou à son mentor Berlusconi - pour une fois de plus faire parler de lui, et tenter de séduire le coeur des français ? L'utilisation de sa famille peut-elle être poussée à l'extrême ? Assistera-t-on à des essais de Tazer sur le petit Louis, pour prouver sa non-dangerosité ? Ensemble, tout devient possible.

J'apprends par ailleurs que l'ex-première dame, celle Cécilia reléguée dans les placards has-been de l'oublie, débute la rédaction d'un ouvrage en collaboration avec un journaliste. Pour cette auto-biographie de Cécilia Sarkozy, on évoque une sortie chez Fayard, et des entretiens menés par Valérie Toranian, journaliste pour le magazine Elle. Alors qu'elle annonçait vouloir se mettre en retrait de la vie publique, je crains que ce genre d'ouvrage contredise ses propos.

En face, au Parti Socialiste, je ne vous promets rien de mieux. Les clichés de la candidate socialiste aux présidentielles avec son nouveau compagnon seraient déjà dans les coffre-fort des magazines people ?
A l'instar de son ancien adversaire, Ségolène Royal, utilisera-t-elle son amant pour promouvoir sa carrière personnelle ? En tout cas, l'histoire de Ferrari m'a servi de leçon, ne comptez pas sur moi (du moins pas tant que je n'en aurai la certitude) pour divulguer l'identité de l'amant de Ségolène Royal, que les habitants de La Rochelle connaissent bien.

Nous réveillerons-nous un jour avec la plus grosse gueule de bois nationale jamais vécue ? La France prend-elle le chemin de la dictature des sentiments ? A quel point le pouvoir manipule-t-il les français, et la vie privée des politiques ne sert-elle qu'à enfumer les véritables problèmes de notre pays ?

"Toutes les images sont des mensonges, l'absence d'image est aussi mensonge" - Bouddha

Libellés : , ,

27 décembre 2007

Roxane Decorte et Daniel Vaillant sur Facebook

Partager
Les deux plus sérieux candidats aux prochaines élections municipales dans le 18ème arrondissement, Roxane Decorte pour l'UMP, et Daniel Vaillant pour le PS, ont tous deux un profil sur le site de réseau social Facebook. Petite comparaison.

Le profil Roxane Decorte compte 98 amis. Le profil Daniel Vaillant lui cumule 233 amis.

Parmi les amis de Roxane, on peut notamment trouver parmi les plus connus : les conseillers de Paris Brigitte Kuster, Jack-Yves Bohbot, Jean-Didier Berthault, des anciens ministres comme Nicole Guedj et Renaud Donnedieu De Vabres, et d'autres personnalités de droite comme Jean-Luc Romero et Murielle Schor, également un blogueur "influent" Emery Doligé et évidemment la chef de file pour les municipales à Paris Françoise de Panafieu.

Du côté de Daniel Vaillant, la liste est bien longue, accrochez-vous on trouve du monde parmi les "friends" du maire du 18ème arrondissement. Une ribambelle d'élus
(ou probables futurs élus) parisiens : Pierre Aidenbaum (maire du 3ème), Dominique Bertinotti (maire du 4ème), Jacques Bravo (maire du 9ème), Frédérique Calandra (conseillère de Paris, tête de liste PS dans le 10ème), Lyne Cohen-Solal (conseillère de Paris, tête de liste PS dans le 5ème), Seybah Dagoma (tête de liste PS dans le 1er), Christophe Girard (conseiller de Paris, adjoint au maire chargé de la Culture), Anne Hidalgo (conseillère de Paris, première adjointe au maire, tête de liste PS dans le 15ème), Sandrine Mazetier (députée de Paris), Sylvie Wieviorka (tête de liste PS dans le 2ème) et tous ceux que j'ai pu oublier. On trouve également des figures du parti socialiste : le fabiusien Claude Bartolone (ancien ministre, député de Seine-Saint-Denis), le jospiniste Jean Glavany (ancien ministre, député des Hautes-Pyrénées), Benoît Hamon (député européen), l'ex-rocardien Jean-Paul Huchon (président du Conseil régional d'Ile-de-France), Lionel Jospin (ancien premier ministre), également un proche de François Hollande, Bruno Le Roux (député de Seine-Saint-Denis)
et une gauchiste socialiste, Marie-Noëlle Lienemann (députée européenne). Il y a également les petites pousses du Mouvement des Jeunes Socialistes, parmi les plus connus :
Razzy Hammadi et David Lebon (anciens présidents du MJS), Guillaume Blanc et Alexandre Tortel (ancien responsables du MJS parisien). Vous en voulez encore ? Alors vous trouvez aussi du people à la sauce Vaillant : Patrick Klugman (avocat, ancien président de l'UEJF, membre du CRIF et vice-président de SOS Racisme), David Kessler (directeur de France Culture), Corinne Mimram (directrice de La Cigale) ou encore la chanteuse Olivia Ruiz. Enfin quelques figures du PS du 18ème arrondissement comme Eric Lejoindre ou Didier Vallet.

On dirait un magnifique inventaire à la Prévert, cependant ce genre de comparaison permet de se rassurer. Daniel Vaillant peut se féliciter d'avoir un réseau sur Facebook plus important que celui de Roxane Decorte. Pas très étonnant pour un maire, député et ancien ministre. Mais faire un concours de quéquettes est toujours réjouissant lorsqu'on gagne.

Que trouve-t-on d'autres sur les profils Facebook de nos deux tourtereaux ? Les dates de naissance du capitaine au long cours (Daniel Vaillant est né le 19 Juillet 1949) et de la pirate des eaux douces (Roxane Decorte est née le 19 Décembre 1970).

On sait également comment contacter les deux prétendants : tous deux indiquent une adresse mail (roxanedecorte@ump75.org pour Roxie et contact@danielvaillant.net pour Dany), à noter que la candidate UMP semble transmettre une adresse personnelle quand celui du PS renvoie vers celle d'un probable secrétariat. Ils indiquent également les liens vers leurs sites respectifs: http://danielvaillant.net/ et http://rdecorte.typepad.com/. Avec encore une fois une préférence pour Decorte, plus proche que Vaillant, préférant la proximité d'un blog personnel.

A noter également les groupes auxquels sont inscrits Roxie et Dany. Roxane Decorte se contente de suivre 5 groupes parmi lesquels : "Contre l'utilisation abusive du klaxon en ville!" et "Liberté pour Ingrid Betancourt". Daniel Vaillant est présent dans 33 groupes, principalement des groupes de soutien à des candidats aux municipales, mais aussi des groupes comme "Non les 35 heures ne sont pas responsables de tous les malheurs du monde", "Le service public, c'est fantastique !" ou encore plus surprenant : "Les amis du Morvan" et "Les amoureux de Georges Brassens".

Dommage que les deux n'aient pas renseigné les informations concernant leurs goûts littéraires ou musicaux, c'eût été intéressant de comparer et de connaître leurs passions.

Dans l'ensemble, je note deux points : l'importance accordée par l'équipe de Daniel Vaillant à ce nouvel outil qu'est Facebook, avec une présence beaucoup plus visible que pour Roxane Decorte. Mais cependant un profil beaucoup plus personnel et intime de Decorte par rapport à Vaillant, pour lequel on peut être assuré qu'il ne s'occupe pas de la gestion de son profil.

Libellés : , , ,

Le pouvoir français en vacance : travailler moins pour gagner plus ?

Partager
Amusant de lire l'agenda des ministres de la République française. Au premier desquels le Premier Ministre François Fillon. En allant dans la rubrique Agenda du portail du gouvernement, on peut lire ceci : "Premier ministre - François Fillon. Pas d'agenda disponible." Et il en est de même pour tous les ministres. Pas d'agendas disponibles. Notre gouvernement en vacances, le pouvoir en vacance.

Du côté de l'Elysée, nous pouvons trouver une information : "30 décembre - Visite officielle en Egypte".

Cependant petit bug sur le site de Nicolas Sarkozy, le mois de décembre ne contient que 30 jours. Hum hum. Travailler plus en moins de jours ? Décidément les webmestres du site présidentiel rencontrent beaucoup de problèmes.

Plus que cela, il est amusant de constater la différence entre le citoyen lambda et les membres du gouvernement et le président de la République. Bien que cela ne soit pas véritablement comparable.

Mais les ministres et le président savent-ils que, sauf en demandant des congés anticipés à son employeur, un travailleur ne peut bénéficier de congés payés la première année de travail ? Et voila notre gouvernement absent à peine 8 mois après sa prise de fonction. J'imagine que les horaires de travail des membres du gouvernement sont conséquents (et encore, pour certains, je me le demande), mais vraiment plus qu'un haut cadre dirigeant du privé, ou qu'un haut fonctionnaire ? Quel bel exemple : travailler plus, c'est pour les autres, ne demandez pas au gouvernement d'être exemplaire.

J'entends d'ici les remarques : même si ils ne sont pas présents à leurs bureaux, les mmebres du gouvernement restent en contact avec leurs cabinets respectifs, ils ont bien le droit de se reposer, ce sont des femmes et des hommes comme les autres, etc ...

Mais, connaissez-vous une grosse entreprise française dans laquelle l'ensemble des dirigeants partent en vacances au même moment ? J'ai pour ma part travaillé dans plusieurs très grosses sociétés (françaises et étrangères), et quand les hauts responsables partaient en congés cela s'avérait déjà exceptionnel, et rarement plus de deux en même temps.

Décidément, la rupture est étonnante. Laisser la France sans gouvernement. Le pouvoir français absent, c'est un bien mauvais exemple pour un gouvernement qui veut sucrer les RTT aux salariés, et faire cotiser encore et toujours plus les travailleurs.

Libellés : , ,

Pétition nationale pour la libération de Carla Bruni

Partager
Les internautes se mobilisent pour une nouvelle cause humanitaire !

Les Français ont été pris en otages par la grève,
Il la retient en otage sur la plage !

Pensez à toutes les années de détention de Cécilia :
L'indifférence peut devenir un crime !
Devrons-nous toujours compter sur Chavez ?

Tous ensemble, agissons !

Libérez Carla Bruni !

Que toutes celles et ceux qui exigent la libération immédiate de Carla Bruni placent une bougie allumée sur leur fenêtre
Le 31 décembre à Minuit !

Libellés : ,

26 décembre 2007

Peuple dans la nuit

Partager
Brut de décoffrage. Extrait du livret de messe. Cérémonie de la veille de Noël. Eglise Saint-Clair de Nantes. Une petite dédicace à tous mes lecteurs premier degré. A tous mes lecteurs croyants, catholiques ou non, traditionalistes ou non. Qu'ils lisent ce chant, et essayent de m'empêcher de rire à sa lecture. Et dire que ce sont ceux-là que Nicolas Sarkozy veut envoyer en mission pour sauver notre République ...

Peuple dans la nuit. Réveille toi, voici l'aurore !
Peuple dans la nuit. Voici le jour qui resplendit.
Vers les ombres de la mort. Nous avons marché longtemps ;
Qui pourrait nous rendre encore. La lumière des vivants ?

Dieu nous aime tant. Qu'il a donné son Fils unique ;
Dieu nous aime tant. Qu'il donne au monde son enfant.
Il nous dit son dernier mot pour que vive l'univers.
Pour nous rendre un coeur nouveau. Sa parole s'est fait chair.

Le Sauveur est né. Tout homme en lui découvre un frère ;
Le Sauveur est né. Tout homme en lui se reconnaît
Dieu que nul n'a jamais vu prends visage en cette nuit.
Son regard est apparu, dans les yeux de Jésus-Christ.

Libellés :

25 décembre 2007

Les cyber-voeux de la reine Elisabeth II sur YouTube

Partager
Un peu d'élégance et de discrétion, voila qui va nous faire du bien en ce jour de Noël. Plutôt que de vous parler du voyage de notre Président Bling-Bling Nicolas Sarkozy en compagnie de son parte-manteaux de Carla Bruni, et de sa grotesque cour suce-talonnette.

Je préfère donc vous faire partager les voeux de Sa Majesté la reine Elisabeth II du Royaume-Uni. Voeux diffusés sur la chaîne royale dédiée de la plateforme YouTube. Elisabeth II sur YouTube, ça a quand même plus de chien que Sarkozy à Louxor ! Sarkozy ringardisé par une vieille reine, et sans qu'elle couche avec le leader de Tokio Hotel !

Vive la monarchie !

Libellés : ,

24 décembre 2007

Fist Me This Christmas

Partager
Vidéo trouvée chez mon rougeoyant camarade CSP, qui l'a lui-même trouvée chez la colérique sorcière.

Allez ... joyeux Noël !

Libellés :

23 décembre 2007

Le pacte secret qui lie des blogueurs à Nicolas Sarkozy

Partager
Nicolas Sarkozy est un vrai pro de la communication. On pourrait presque dire un génie. Avant tout le monde, il a compris qu'internet, tout comme TF1 et les médias traditionnels à sa botte, pouvait être un outil pour balancer des écrans de fumée. Fumée masquant les véritables problèmes des français, les véritables interrogations qu'une société devrait se poser pour comprendre ce qu'elle est et où elle va.

Souvenez-vous du 18 Octobre 2007, Nicolas Sarkozy annonce officiellement son divorce avec Cécilia Sarkozy. Ce divorce arrive en plein pendant la grève menée par les cheminots et les agents de la RATP principalement. Un bel écran de fumée. Deux grosses actualités empêchent que l'on s'attarde uniquement sur l'une d'elle. Double jackpot.

Depuis ce divorce annoncé, l'Elysée d'une habilité étonnante a fait se propager une rumeur : celle d'une liaison entre Nicolas Sarkozy et Laurence Ferrari. J'avoue, je suis tombé dans le panneau, comme beaucoup d'autres. Et pourtant on m'avait mis en garde. Je suis sincèrement désolé d'avoir diffusé cette fausse information, qui a forcément nuit à l'image de la journaliste. Mais sur ce coup, l'équipe de communication de Nicolas Sarkozy fut excellente. Même certains des plus hauts membres du gouvernement croyaient en la véracité de cette liaison. Magnifique écran de fumée.

Puis Nicolas Sarkozy, celui même qui annonçait ne plus vouloir utiliser sa vie privée et la rendre public, a utilisé la presse people, et un magazine généraliste, L'Express, pour officialiser sa relation avec Carla Bruni. Un écran de fumée détonnant. De quoi faire parler les français. De quoi alimenter toutes les conversations. Et pendant ce temps, on parle moins du pouvoir d'achat, ou des problèmes de logement par exemple.

Nous en arrivons maintenant aux blogueurs. Et là, le coup est magistral : des photos de Laure Manaudou nue. Comme disent les blogueurs : le buzz assuré. Des milliers, que dis-je, des centaines de milliers de pages vues en perspective. Le blogueur dit influent, regarde ses photos d'un regard rempli de dollars. Enorme buzz signifie beaucoup de clics sur les liens publicitaires. De quoi mettre du Beluga dans les huîtres de Noël. Alors les blogueurs diffusent.

Plus besoin de Loïc Le Meur désormais, Nicolas Sarkozy l'a suffisamment pressé, il ne reste aucune pulpe. D'autres feront bien l'affaire pour lâcher les écrans de fumée.

Certains sans se poser de question, diffusent les photos, comme Otto, Koreus, eMeRY, Osmany ou encore Pingoo. D'autres en parlent sans montrer les photos, par pudeur, ou tout simplement par peur des poursuites judiciaires, c'est le cas de Damdam ou d'Eric Dupin. Mais cela ne les empêche pas d'écrire avec répétition les mots clés leur amenant des visiteurs.

Impossible de citer tous les blogs qui ont titrer une note au moins sur cette affaire. Il faudrait plutôt citer ceux ne l'ayant pas fait. Un tel effet boule de neige est une première dans l'histoire d'internet en France. Et pendant que les internautes cherchent à visualiser lesdites photos en question, ils ne cherchent pas autre chose. Magnifique écran de fumée. De quoi occuper les blogueurs, les journalistes multimedia, les observateurs de blogs, etc.

Tout cela n'est probablement qu'un début. L'utilisation par le pouvoir politique du "buzz" et de la propagation virale d'informations sans intérêt ne fait que commencer. Un bon moyen d'asservir les internautes. Comme la télé asservit la majorité des spectateurs des principales chaînes. Chapeau bas à Nicolas Sarkozy, les buzz-blogueurs te saluent ! Il les engraisse et les manipule, consciemment ou pas.

Libellés : , , ,

22 décembre 2007

La théorie de la grenouille dans un bocal

Partager
Chaque parti politique se compose de différentes catégories de militants : le militant sympatisant (celui souvent absent, qui prend sa carte chaque année, et qui ne se déplace parfois que pour collages et tractages, que l'on voit lors des votes internes importants), le militant actif appelé militant de base (celui qui participe à chaque réunion locale, qui donne son avis, mais ne fera jamais de vague contre son parti), le militant intello (celui qu'on ne voit que très rarement, mais qui réfléchit beaucoup, qui régulièrement envoie des idées et des synthèses). Et enfin les grenouilles.

Les grenouilles adorent les appareils politiques. La grenouille d'ailleurs ne connaît que l'appareil politique et ses amis (ou camarades) grenouilles. La grenouille généralement s'avérait être plus jeune un têtard, têtards trouvables dans les appareils des syndicats étudiants voire lycéens. Le monsieur grenouille copule avec la madame grenouille. Même, un monsieur grenouille copule avec d'autres messieurs grenouilles. Et une madame grenouille parfois s'accouple avec des mesdames grenouilles. Avec beaucoup de mélanges. Et régulièrement les couples de grenouilles apportent dans le bocal (appelé appareil politique) des petits. Un bocal en vase clos.

Les appareils politiques adorent les grenouilles. Il suffit que le grand chef des grenouilles nourrissent le bocal pour que les grenouilles s'agitent dans tous les sens. Les grenouilles appellent cela faire de la politique. Sauf que les grenouilles n'ont que la vision limitée à celle de leur bocal. Et occupent la majeure partie de leur temps entre grenouilles de leur bocal. Des fêtes entre grenouilles. Des meurtres et coups-bas de grenouilles par leurs congénères. Car chaque grenouille n'entrevoit qu'un seul objectif : devenir une plus grosse grenouille.

Vus de l'extérieur, les appareils politiques peuvent apparaître comme un endroit en perpétuelle émulsion, où l'on réfléchit et travaille beaucoup. Souvent, les grenouilles ne font que rendre trouble l'eau de leur bocal.

Les grenouilles un peu talentueuses arrivent à regrouper d'autres militants autour d'eux. Alors les militants grenouillent entre eux pour aider la grenouille un peu talentueuse à devenir une plus grosse grenouille. Et elles font une courte échelle pour que la grenouille monte en haut du bocal. Et que la grosse grenouille ensuite écrase ses amis batraciens.

Selon les partis politiques, les bocaux sont plus ou moins gros. Plus le bocal est petit, plus il est aisé de devenir une grosse grenouille. Ainsi les apparatchiks de partis comme le Parti Radical de Gauche (PRG), le Parti Radical Valoisien ou encore Les Verts ou Le Nouveau Centre, ont beaucoup plus de facilité à atteindre la surface du bocal. Mais pour un bocal comme le Parti Socialiste ou l'UMP, l'ascension est bien plus complexe. Mais les médias en général, et les grands chefs nourrisseurs de grenouilles ne sélectionnent que les grenouilles en surface, leur reconnaissant le mérite d'avoir achevé un parcours initiatique qu'ils ont eux mêmes du subir.

Il arrive également que des grenouilles changent de bocal. Pour un plus petit bocal, espérant ainsi devenir plus rapident une grosse grenouille. Pour un plus gros bocal, car la surface est beaucoup plus attractive et intéressante.

Finalement, je dois être un frog-eater.

Libellés : ,

Testez votre connaissance de l'année 2007

Partager
Trouvé chez Laurent ce Quizz 2007.

Au programme : Tony Blair, Hugo Chavez, Vladimir Poutine, l'Airbus A380, les élections présidentelles américaines, les élections en Australie et en Argentine, le réchauffement climatique, la révolte des moines en Birmanie, les organisations internationales, et des faits divers ...


J'ai obtenu 18/20. Et vous ?

Test à faire sur le site du Figaro.

Libellés : ,

21 décembre 2007

Nicolas Sarkozy en position du missionnaire

Partager
Hier soir, Nicolas Sarkozy a prononcé une allocution dans la salle de la signature du Palais de Latran. Je me moque totalement de la présence de la mère de Carla Bruni et de Jean-Marie Bigard. Sinon que je trouve ça ridicule et vulgaire. Je me moque de la présende de Dominique Perben et de Jean-Claude Gaudin. Sinon que le président de la République nous prouve qu'il n'est pas au-dessus des partis, et encore moins le président de tous les français.

A la lecture de cette allocution, j'ai été choqué par ses propos concernant la laïcité. Voici ce qu'on peut lire : "la laïcité ne saurait être la négation du passé. La laïcité n'a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes. Elle a tenté de le faire. Elle n'aurait pas dû. Comme Benoît XVI, je considère qu'une nation qui ignore l'héritage éthique, spirituel, religieux de son histoire commet un crime contre sa culture, contre ce mélange d'histoire, de patrimoine, d'art et de traditions populaires, qui imprègne si profondément notre manière de vivre et de penser. Arracher la racine, c'est perdre la signification, c'est affaiblir le ciment de l'identité nationale".

Non, Nicolas Sarkozy, la laïcité ne peut et ne doit être opposée à la mémoire et à l'histoire de notre pays ! Par ailleurs, jamais le président ne parle des autres religions. Leur venue dans notre pays font également partie de notre histoire. Non, la laïcité n'est pas un danger, et les laïcs n'ont jamais tenté d'arracher les racines de la France. Triste de voir que la religion est par ailleurs relier à l'identité nationale. On croirait entendre un discours de Philippe de Villiers. A quoi bon pointer du doigt la laïcité, ciment de notre République ? Pourquoi diviser encore une fois les français ?

On pourrait également s'amuser de cette comparaison entre les ecclésiastes et Nicolas Sarkozy : "sachez que nous avons au moins une chose en commun : c'est la vocation. (...) Croyez bien qu'on n'est pas non plus Président de la République à moitié. Je comprends que vous vous soyez sentis appelés par une force irrépressible qui venait de l'intérieur, parce que moi-même je ne me suis jamais assis pour me demander si j'allais faire ce que j'ai fait, je l'ai fait. Je comprends les sacrifices que vous faites pour répondre à votre vocation parce que moi-même je sais ceux que j'ai faits pour réaliser la mienne".

Sauf que tous ces mots à connotation religieuses ne sont pas pour me rassurer. On croirait lire du François Mitterrand et ses "forces de l'esprit" dans le texte. Elle est belle la rupture, sauf que Mitterrand lui était sénile au moment de sortir cette phrase. La comparaison entre la foi religieuse et l'engagement politique me semble bien dangereux. Doit-on craindre que, comme les prêtres, l'engagement de Nicolas Sarkozy, sa présidence, sera à vie ?

Pire que tout cela, la fin du discours m'a perturbé : "la France a besoin de catholiques convaincus qui ne craignent d'affirmer ce qu'ils sont et ce en quoi ils croient". Non, pour moi, la France n'a pas besoin de cela ! La religion doit rester dans le domaine privé. Sinon, affirmer sa religion, en quoi cela diffère-t-il avec le porte du voile islamique par exemple ? C'est une affirmation comme les autres, non ?

Suit cette phrase : "ma conviction, c'est que les français sont aussi en attente de spiritualité, de valeurs et d'espérance". Non, la France a besoin déjà de vivre dans des conditions décentes, de gagner suffisamment sa vie, pour au moins pourvoir subvenir à ses besoins primaires.

Puis encore, Nicolas Sarkozy déclare : "depuis toujours, la France rayonne à travers le monde par la générosité et par l'intelligence. C'est pourquoi elle a besoin de catholiques pleinement chrétiens, et de chrétiens pleinement actifs". Doit-on comprendre que seuls les catholiques sont en mesure et capable de participer au rayonnement de la France ? Les athées, les juifs, les musulmans et les bouddhistes français ne sont-ils pas généreux et intelligents ? En quoi la religion intervient-elle dans des qualités humaines ? En quoi la religion intervient-elle dans l'image de la France ?

Mais le pire reste cet appel du président de la République aux catholiques : "partout où vous agirez, dans les banlieues, dans les institutions, auprès des jeunes, (...), dans les universités, je vous soutiendrai".

Je rêve, ou bien je lis un appel au retour des missionnaires ? Nicolas Sarkozy ne lance-t-il pas ici un appel aux catholiques à diffuser la divine parole ? Pour les banlieues et les jeunes, à la limite pourrait-on comprendre avec un peu de bonne foi (sic), que les catholiques auraient un rôle "humanitaire". Mais cependant, en quoi les catholiques devraient-ils se mêler des institutions et des universités ? N'est-ce pas là le rôle de l'Etat ? Et donc, Nicolas Sarkozy ne vient-il pas de prêcher pour la fin de la laïcité ?

Libellés : , ,

Joey Lawrence, un photographe à découvrir

Partager
Joey Lawrence a 18 ans, et déjà tout d'un très grand photographe. Des images assez surprenantes. Un travail sur les gens de la rue, sur les sans-domicile. Des reportages sur des personnes d'ailleurs, oubliés, inconnus. Un regard sur les gens, avec toujours un axe très étonnant. L'humanité derrière chaque modèle. L'émotion pour toute situation. Des clichés très travaillés, parfois trop. On sent un maniaque du détail derrière chaque pixel.

Plutôt que de longs discours, allez plutôt jetter un oeil sur le site de Joey Lawrence. Vous pouvez également suivre ses aventures en lisant son blog.

Ci-dessous, deux clichés parmi mes préférés.

Libellés : ,

20 décembre 2007

François Bayrou chevauche son Pony

Partager
N'est-il pas beau notre président du Mouvement Démocrate ? Après deux ans de remise en état, François Bayrou a retrouvé son tracteur. Remarquez qu'il est bien rouge, sanguin et gauchiste (le tracteur) comme je l'aime.

Ce tracteur Pony, pour François Bayrou, c'est beaucoup d'émotion : "c'est extrêmement émouvant pour moi de revoir le tracteur de mon enfance". Que d'émotions pour le député béarnais : "j'avais cinq ans lorsque ce tracteur est arrivé à la ferme. Je me souviens encore de l'image du tracteur rutilant se refléter dans l'oeil du cheval qu'il allait remplacer. Je suis sûr que mon père, là où il est, le regarde et est très content". Moi je dis, si François Bayrou est content, moi je suis content.

Et franchement, je préfère voir les clichés d'un élu de la nation en train de chevaucher son tracteur, plutôt que les photos d'un Nicolas Sarkozy en train de chevaucher une Carla Bruni. Vive le nouveau buzz : il en est fini des vidéos et photos porno de Laure Manaudou nue, c'est déjà ringard. Le nouveau buzz : Bayrou et son Pony !

Image trouvée sur le site du Post. Crédit photo : AFP/ Alain Jocard

Libellés : , ,

François Bayrou encore battu à une élection

Partager
Information trouvée sur le site Canal Turf, la défaite de François Bayrou au Conseil d'Administration de France Galop :

"L’élection mercredi chez France-Galop du Président et du Conseil d’Administration a donné lieu à certaines surprises parfois de taille. Si du côté du Président la candidature unique du sortant, Edouard de Rothschild simplifiait les choses, son élection avec 35 voix sur 50 peut être qualifiée de bonne voir même de confortable. Une fois son élection assurée, le Président Rothschild soumettait au Comité sa proposition de Conseil d’Administration, dont la composition incluait pas mal de nouveaux, Aliette Forien au titre des éleveurs, Philippe Bouchara au titre des propriétaires, Philippe Augier et Jean-Baptiste Andréani pour les Comités Régionaux et François Bayrou. Stupeur à cet instant lorsque Robert Fournier-Sarlovèze se présenta contre François Bayrou, réalisant 35 voix contre seulement 11 au nouveau Président du Modem."

Eh oui, encore une élection de perdue pour François Bayrou. C'est ce qu'on appelle un manque de ... Pau. Une fois de plus, il avait misé sur le mauvais cheval. A noter cependant un net progrès depuis les élections présidentielles : il arrive cette fois en deuxième position (sur deux candidats, mais ne soyons pas médisants). Il va falloir que Marielle de Sarnez fasse le ménage une nouvelle fois dans cette écurie pour éliminer les mécréants adversaires du président du MoDem ...

Libellés : , ,

Le site de la Principauté de France

Partager
A voir, à lire, à découvrir : principautedefrance.fr, le site de la Principauté de France.

Comme note d'accueil, nous pouvons lire ce message de bienvenue : "Amis du Bling-Bling, chers paparazzis, ma petite maman chérie, mon petit papa chéri, Cécilia, Carla, mes chers compatriotes. Bienvenue sur le nouveau site de l’Elysée. Ne le trouvez vous pas plus adapté que l’actuel ?"

En allant chercher, j'ai trouvé que derrière ce blog se cache en fait ... Valério Motta ! Pour les personnes ne connaissant pas Valério Motta, il était secrétaire national du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS).
Valério, tu devrais rendre invisible le whois.

19 décembre 2007

Les Guignols de l'info : Morandini remplace PPD sur Canal +

Partager
Voici de l'information : Les Guignols de l'info se renouvelle et c'est pour notre plus grand plaisir ! Aujourd'hui sur Canal+, en lieu de place de Patrick Poivre d'Arvor, aka PPD, c'est Jean-Marc Morandini qui a présenté Les Guignols de l'info. Impossible de savoir si ce changement est provisoire ou définitif.

En tout cas, venant des Guignols, ce choix est parfaitement judicieux, mettant ainsi en scène le plus populiste des journalistes français pour présenter les informations. Un bon casting pour représenter et se moquer de ces médias aux bottes des puissances industrielles, de ces people-présentateurs au garde-à-vous devant l'Elysée, de ces lobotomisateurs de cerveaux disponibles pour Nicolas Sarkozy.

En dessous de nom "Jean-Marc Morandini" les Guignols ont d'ailleurs eu la judicieuse idée d'écrire "tout est possible". Et la fameuse accroche devient : "vous regardez trop la télévision people, bonsoir !"


Guignols- Jean Marc Morandini présente les guignols
envoyé par SuperBeurkMan

Libellés : ,

Jean-Paul Bolufer : démission !

Partager
Hier j'évoquais un article du Canard Enchainé, on y apprenait que Jean-Paul Bolufer, bras droit de Christine Boutin, la ministre du Logement, a bénéficié de longues années durant d'une HLM. L'occupation de ce logement a été confirmé par RIVP, la Régie immobilière de la ville de Paris.

La Mairie de Paris, majoritaire à la RIVP, a par ailleurs afirmé qu'elle avait adressé un courrier à Jean-Paul Bolufer, afin qu'il quitte ce logement. Payer 1200 euros pour occuper un logement social de 190 mètres carrés est tout simplement scandaleux.

Christine Boutin déclare que l'affaire doit être règlée entre elle et lui. Non, Madame Boutin, cette affaire doit être règlée par la pure et simple démission de votre directeur de cabinet ! Comment ne peut-on pas montrer l'exemple ? Ce genre de pratiques est ignoble et se devrait d'être révolue. D'autant plus lorsqu'on exerce une fonction aussi symbolique.

Enfin, je vous invite à écouter cette interview de Jean-Paul Bolufer. Cet extrait audio est tiré de l'émission Du Grain à moudre, sur France Culture, diffusée le 16 novembre 2007. A son écoute, je ne vois comment Jean-Paul Bolufer peut sortir de ce scandale, autrement qu'en présentant ses excuses, et en démissionnant du cabinet de Madame Boutin.


Et voici sa retranscription :

Je voudrais insister sur l'absence de rotation dans le parc HLM, qui est un problème que tous les spécialistes, et même les non-spécialistes connaissent. Aujourd'hui, pour parler très vite, il se trouve dans le parc HLM, des gens qui ne devraient pas y être. Et se trouvent dans la rue, dans des campings, des gens qui devraient y être, notamment parmi les jeunes et parmi les ménages les plus modestes. Je considère que c'est un véritable scandale. Nous sommes en train de préparer un texte, pour mettre en place de véritables sur-loyers pour ceux qui occupent indûment le par HLM, et qui bénéficiant de leur situation se font construire peut-être de temps en temps par ailleurs des résidences secondaires.

Libellés : ,

Listes MoDem pour les municipales à Paris : assistez aux réunions du comité de constitution

Partager
Sur le site de campagne de Marielle de Sarnez (j'en reparlerai plus en détails quand j'aurais plus de temps), on nous apprend aujourd'hui qu'un "comité de constitution des 20 listes d’arrondissement" a été constitué, dans lequel se trouvent des "adhérents ayant souhaité y appartenir".

On trouve dans ce comité, les personnes suivantes : Céline Alléaume, Eric Azière, Frédéric Badina, Violette Baranda, Clément Bascoul, Zolicka Bouabdallah, Michel Bulté, Catherine Calvet, Thomas Cherer, Marie-Jeanne Chevallereau, Anthony Choumert, Christine Colin, Elisabeth de Fresquet, Robin Delisle, François Florès, Delphine Girard, Martial Guillet, Armand Hennon, Thomas Maubert, Thibault Mercier, Jean-Pierre Nordmann, Yves Ogé, Pierre-Emmanuel Portheret et Olivier Prentout.

Personnellement, je n'étais pas au courant de l'existence de ce comité. Je ne savais pas qu'on pouvait demander à y appartenir. Mais certains mails ont du me passer entre les mains. Pourtant je les reçois tous ... Bizarre ! Bizarre ? Bizarre de voir que la grande majorité des personnes de ce comité sont celles que l'ont peut être assuré de voir en permanence au siège de l'UDF, euh ... du MoDem. Les mêmes petites grenouilles du bocal alimentées par Marielle de Sarnez.

On nous apprend également qu'il y a une réunion de ce gentil comité ce soir. Par contre, on ne sait ni l'heure ni le lieu. Mais on nous invite tout de même à y participer, nous ô simples adhérents. Et vu que la foule risque de s'y précipiter, il y aura un tirage au sort des participants. Le grand retour des jurys citoyens ! Ségolène Royal, sors du corps de Marielle de Sarnez !

Vous souhaitez donc assister à la réunion de ce soir ? Envoyez un email à contact@marielledesarnezpourparis.fr pour participer à la tombola.

(Edit : j'ai envoyé ce matin un mail à l'adresse ci-dessus pour savoir où et à quelle heure avait lieu la réunion, toujours aucune réponse à 16h ...)

Libellés : , ,

18 décembre 2007

Après l'affaire Gaymard, le scandale Jean-Paul Bolufer ?

Partager
Une information qui risque de faire du bruit, en espèrant qu'elle ne soit pas noyée par les histoires de fesses de Nicolas Sarkozy. Demain dans le Canard Enchainé, vous pourrez y lire que Jean-Paul Bolufer, directeur de cabinet de Christine Boutin, occupe un HLM appartenant à la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris).

Un petit appartement de 190 mètres carrés dans le quartier de Port-Royal. Appartement municipal attribué en 1981 alors que Monsieur Bolufer était directeur adjoint de cabinet du maire de Paris de l'époque, Jacques Chirac. Selon Le Canard Enchainé, Jean-Paul Bolufer bénéficierait d'un prix avantageux de 6,30 euros le m2, sachant que les prix du secteur, se situent dans ce quartier entre 20 et 30 euros le m2. A savoir aussi que le directeur de cabinet de la ministre du Logement et de la Ville, Madame Christine Boutin, aurait obtenu un studio pour sa fille dans le même immeuble, au prix de 9 euros 30 le mètre carré.

Souvenez-vous l'affaire Gaymard, dans laquelle le ministre de l'économie Hervé Gaymard avait démissionné de son poste, suite aux révélations de la presse divulgant les conditions avantantageuse de logement du ministre. Hervé Gaymard, occupait un appartement de 600 mètres carrés à un prix défiant toute concurrence. Verrons-nous un même scandale arriver ?

Si il est avéré que Jean-Paul Bolufer bénéfice de tels avantages scandaleux, l'histoire tombe très mal pour le gouvernement. En pleine crise avec les associations défendant un droit opposable au logement, et un droit à un logement décent pour tous.

Cette histoire arrive également une semaine après que Nicolas Sarkozy ait annoncé que la situation des occupants d’un logement social serait réexaminée tous les trois ans afin d'éviter les abus. Plutôt que de pointer du doigt les plus défavorisés des français, bénéficiant à juste titre d'un logment social, le Président de la République ferait mieux de balayer devant sa porte. Et demander un grand audit des privilèges accordés à ses camarades de la droite bling-bling.

Libellés : , ,

Le nouveau site de campagne de Daniel Vaillant

Partager
Avec le site danielvaillant.net, le maire du 18ème arrondissement se dote d'un nouvel outil de campagne. La plateforme utilisée est celle du site de campagne de Bertrand Delanoë. J'avais parlé du site de Bertrand Delanoë et écrit tout le bien que je pensais. Je le trouvais bien fait, accessible et moderne.

Pour Daniel Vaillant, un nouveau site était une urgence : son précédent était une véritable prouesse technique, une telle médiocrité, et un tel statisme pour un site utilisant le portail Joomla. Voila qui est changé. Petit problème cependant quant au nouveau site de Daniel Vaillant : je ne trouve pas de flux disponibile pour l'intégrer dans mon univers Netvibes.

Sur le fond, rien de sensationnel sur ce site. A remarquer cependant que le bilan de la mandature du maire du 18ème arrondissement occupe une place beaucoup plus importante que les projets pour la prochaine. En lieu et place des perspectives pour la période 2008 - 2014, nous ne trouvons qu'un appel de Bertrand Delanoë à la démocratie participative ... Plus de communication sur le passé que d'ambition sur l'avenir, on peut se demander si l'équipe de Delanoë ne passe pas plus de temps à communiquer qu'à travailler et réfléchir.

Outre les jolis diaporama du 18ème arrondissement, et des liens guère originaux vers le site du PS ou de la mairie, on trouve cependant quelques informations à glâner. Notamment sur Myriam El Khomri, la seconde sur la liste PS. On apprend qu'elle aura 30 ans en 2008, qu'elle est née au Maroc, et possède un DESS en administration du politique après des études de droit. Pour le reste pas grand chose, sinon le parcours d'une femme grenouillant dans les cabinets de la mairie.

Les autres candidats sur la liste de Daniel Vaillant pour les élections municipales dans le 18ème, eux, n'ont pas le droit à leur photo (outre Daniel Vaillant, et Bertrand Delanoë très mal pixelisé). Ni à une biographie détaillée.

Le site de Daniel Vaillant, le strict minimum. A l'image de la probable campagne du maire de l'arrondissement, qui croit dur en sa facile réélection. Mais les habitants du 18ème arrondissement ont-ils vraiment envie d'une équipe municipale à ce point coupée de ses citoyens ?

Libellés : , , ,

17 décembre 2007

Pierre-Yves Bournazel, 2ème de la liste UMP aux municipales dans le 18ème arrondissement ?

Partager
Alors que la liste de Daniel Vaillant pour les élections municipales dans le 18ème arrondissement est désormais connue et votée par les militants PS, nous apprenons au compte-goutte la composition de celle de l'UMP. Roxane Decorte comme tête de liste, voila une certitude.

En deuxième position, nous devrions voir arriver Pierre-Yves Bournazel. Pierre-Yves Bournazel, surnommé PYB par ses acolytes de l'UMP, âgé de 30 ans, a été nommé par Françoise de Panafieu co-porte-parole de la campagne de la candidate UMP aux municipales de Paris, au côté de Jean-François Lamour, député de Paris. Pierre-Yves Bournazel est un pur bébé Panafieu, aux côtés de la maire du 17ème arrondissement depuis 2005, passant d'un poste de chargé de mission lors de ses débuts à chef de cabinet aujourd'hui.

Avec une seconde place sur la liste UMP pour les municipales, Pierre-Yves Bournazel est quasi assuré d'être élu conseiller de Paris. Si les militants UMP ne lui mettent pas des bâtons dans les roues ... Et dans le 18ème arrondissement, les voix de la vieille garde UMP s'élèvent pour protester contre cette rapide promotion. Certains mettent également en avant son très récent emménagement dans le 18ème arrondissement pour le discréditer. Il faudra attendre la mi-janvier pour connaître la composition définitive de la liste UMP.

J'ai eu l'occasion de rencontrer Pierre-Yves Bournazel lors du café politique organisé par Roxane Decorte vendredi dernier. Un petit clone de Françoise de Panafieu en masculin. Avec cependant plus de charisme et d'aisance à l'oral (ce n'est guère compliqué).
Une caricature du jeune militante politique de droite aux dents longues et acérées. Cependant d'un abord fort sympathique, et d'un naturel très charmant. Un avenir prometteur, cependant je ne connais rien de lui quant aux idées qui sont siennes. Ses détracteurs, de droite comme de gauche, vous diront la même chose, bien que le connaissant plus.

Lors de cette rencontre organisée par Roxane Decorte avec les habitants de la Goutte d'Or, j'ai par ailleurs discuté avec des membres de l'équipe de la prétendante UMP aux municipales dans le 18ème. Glâné deci delà quelques informations. Les axes de la campagne. Rien de bien surprenant. Dans le café, une petite quarantaine de personnes, dont une demi-douzaine d'habitués du bar pas très passionnés par les propos politiques tenus.

Je me suis rendu à ce café politique en compagnie d'un autre jeune militant MoDem. Assez comique notre arrivée, les proches de Roxane Decorte se demandant les raisons de ma présence. Egalement dans ce bar, un militant socialiste (Olivier, si tu me lis), lecteur de ce blog, avec qui j'ai fait connaissance. Et aussi la présence d'un agent (pas très discret) des Renseignements Généraux.

Pour le reste, principalement des femmes, plutôt âgées. Toujours en train de râler sur les mêmes sujets : la disparition des petits commerdes de proximité, les problèmes de sécurité, d'insalubrité, de prostitution, de drogues et de vente à la sauvette. Le refrain est connu.

Libellés : , , ,

Cécilia Bruni - Carla Sarkozy

Partager
Déjà hier, je m'étonnais de la ressemblance physique entre l'ex-femme de Nicolas Sarkozy, et la nouvelle femme du président de la république. A vous de juger sur ces quelques photos.

L'avantage avec Carla Bruni, c'est que les clichés d'elle ne manquent pas, y compris de la peut-être futur première dame nue. Et l'on connait de la chanteuse, ex-mannequin, tous les détails, y compris les mensurations de Carla Bruni : 1m76 et 86-61-89. Franchement, Nicolas Sarkozy risque de se faire détester de toutes les françaises jalouses d'une telle plastique.
Et Nicolas Sarkozy va probablement obtenir l'admiration de tous les français hétéros beaufs moyens rêvant d'avoir une telle femme dans leur tableau de chasse.

Au delà de ces considérations esthétiques, il est absolument nécessaire de regarder l'agenda dans lequel cette annonce s'est produite. Alors que les français voient leur porte-monnaie légers telle les tenues de Carla Bruni, le gouvernement se trouve en plein affrontement sur le pouvoir d'achat. Avec notamment une conférence de presse sur le pouvoir d'achat des français. Et le vote par le Parlement du projet de loi souhaité par le chef de l'Etat en matière de pouvoir d'achat.

Cette annonce arrive également après la visite pour le moins controversé de Mouammar Khadafi. Autrement dit : Nicolas Sarkozy nous enfume. Souvenez-vous de l'écran de fumée : l'annonce du divorce présidentiel au moment des grêves des cheminots. Maintenant l'annonce de la liaison entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni.

A noter également la façon dont cette annonce s'est étendue dans les médias. C'est L'Express qui reprend la une de Point de Vue. Deux magazines appartenant au groupe Roularta. Autrement dit un beau coup de pub. Et Christophe Barbier, directeur de L'Express d'ensuite officialiser l'information sur LCI. L'Express, LCI, des médias guères impertinents, pas très hostiles au Président de la République. Disons même que tout cela pue l'orchestration médiatique. Les organes médiatiques presque officiels de l'Elysée qui annonce le nom de la nouvelle compagne de Nicolas Sarkozy.

Désormais, l'on attend la contre-attaque médiatique de Franz-Olivier Giesbert, ennemi intime de Christophe Barbier, qui doit ruminer dans son coin de ne plus être la seule voix de son maître Nicolas. FOG, cet ami de Bernard Henri-Levy, lui même le père de Judith Lévy, ex de Raphaël Enthoven qui a cocufié cette dernière avec Carla Bruni. Le monde est petit.


Glamour, pouvoir et infidélité. Cécilia Sarkozy qui rend cocu Nicolas avec Richard Attias. Nicolas Sarkozy avec Carla Bruni. Ladite Carla Bruni, ex-compagne de Laurent Fabius. Etc etc ...

Quand parlerons-nous politique me direz-vous ? Certains d'ailleurs me reprochent de tomber dans le Voici ou le Closer, des sarkozystes principalement. Qui ne font pas les mêmes reproches au Parisien faisant sa couverture sur cette histoire, ou bien à Libération, au Monde, à France Info, à LCI, etc ... Qui tous parlent de Carla Sarkozy. Car oui, on parle déjà de mariage. Les rumeurs ne vont cesser de circuler. Nicolas voudrait que Carla devienne Sarkozy avant les prochaines vacances d'été. De belles promesses pour encore laver plus le cerveau des français. Quand donc tout cela cessera-t-il ? Quand donc l'Elysée arrêtera-t-il de balancer des boules puantes (comme la relation Sarkozy Ferrari) ? Quand donc Nicolas Sarkozy et son cabinet finiront-ils de manipuler l'opinion publique ?

Libellés : , ,

Batman, The Dark Knight : la bande annonce

Partager
Accrochez-vous, ça décoiffe. Voici la bande-annonce du prochain volet de la série des Batman. Le film s'appelle The Dark Knight et voit le grand retour du méchant Joker pour affronter le gentil Batman.

The Dark Knight est réalisé par le très bon Christopher Nolan, qui a déjà à son actif Memento, Insomnia, Batman Begins et le merveilleux film The Prestige.

The Dark Knight c'est Christian Bale qui incarne Batman. Le très bon acteur remarquable dans L'Empire du soleil, étonnant dans Velvet Goldmine, terrifiant dans American Psycho, déjà présent dans Le Prestige et le dernier Batman. Le rôle du joker est lui incarné par Heath Ledger, vu récemment en gay cowboy dans Le Secret de Brokeback Mountain ou en Bob Dylan dans I'm Not There. Au casting également Morgan Freeman, Gary Oldman ou encore Maggie Gyllenhaal.

Non, ce billet n'est pas sponsorisé par Warner Bros. Seulement si le film est à la hauteur de la bande-annonce, The Dark Knight promet de bons moments.


Pour voir la bande-annonce de The Dark Knight, vous pouvez également aller sur le site A Taste For The Theatrical pour l'apprécier en haute-définition.

Libellés :

16 décembre 2007

Liaison entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy : quelqu'un me dit ...

Partager
Nicolas Sarkozy aurait donc changé de C. : il remplace Cécilia par Carla. La ressemblance entre Cécilia Sarkozy et Carla Bruni ne s'arrête pas à la proximité entre leurs prénoms, mais également à leur physique. Vous n'avez pas l'impression de voir en Carla Bruni le sosie de Cécilia Sarkozy en plus jeune ? Une grande brune. Les mêmes fossettes. Les mêmes yeux en amande.

Je reprends : je viens de lire dans L'Express cette "information" : "Nicolas Sarkozy-Carla Bruni: un couple à la Une". On pourra toujours accuser les blogueurs, cette fois, c'est la presse traditionnelle qualifiée de sérieuse qui attaque les premiers.

Dans cet article, on apprend que les clichés d'un Nicolas Sarkozy en compagnie de Carla Bruni à Disneyland ont été pris il y a plusieurs semaines de cela. Autant dire, bonjour la discrétion : Disneyland, on fait mieux pour passer inaperçu. Et la presse people se lache : les photos devrait sortir dans les journaux Point de vue, Paris Match et Closer. De belles ventes en perspective.

On apprend également que la chanteuse-mannequin et le président de la Répubique se seraient rencontrés à un diner organisé par le publicitaire has-been Jacques Séguéla. Outre Disneyland, le couple Bruni - Sarkozy aurait également été aperçu dans les jardins du château de Versailles.

Les internautes sont d'ailleurs très rapides : sur la fiche Wikipédia de Carla Bruni, on peut déjà y lire : "Sa relation avec le président Nicolas Sarkozy. Le 16 décembre, elle est apercue avec lui à disneyland . La semaine dernière elle était avec lui au jardin de Versailles."

Sans trop m'avancer, on peut se doute que ces clichés sont publiés avec l'aval officieux de l'Elysée. Mais pourquoi donc Nicolas Sarkozy officialiserait-il sa liaison avec Carla Bruni ? Pourquoi maintenant ?

Un risque pour Nicolas Sarkozy : se mettre à dos la ménagère de moins de 50 ans, refusant que Cécilia Sarkozy soit aussi rapidement remplacée dans le coeur et dans le lit de Nicolas Sarkozy. Et par une femme beaucoup plus jeune que lui - Carla Bruni est âgée de 39 ans.

Un atout politique pour Nicolas Sarkozy : alors que sa côte de confiance commence à chuter sérieusement dans l'esprit des français, que l'état de grâce est terminé, Nicolas Sarkozy a besoin d'apporter du rêve au français. En remettant sur le devant de la scène sa vie privée, la relation entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni "occupera" les discussions des français. Et des médias. Et des critiques, euh journaliste, politiques. Et pendant ce temps, on ne parlera pas des sujets qui fâchent. Autrement dit : un bel échappatoire pour anesthésier les français en demande de pouvoir d'achat.

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy : un couple glamour pour lobotomiser les français ?

Libellés : , , ,

Mouammar Khadafi à la Goutte d'Or

Partager
Portrait de Mouammar Khadafi, le chef de l'état lybien, collé dans le quartier de la Goutte d'Or. Cette photographie a été prise rue Stéphenson dans le 18ème arrondissement. Beaucoup de ces affiches ont été déchirées ou recouvertes, et je n'ai donc pas trouvé quel mouvement a organisé cet affichage.

Libellés : ,

15 décembre 2007

L'année 2007 en 110 photos Reuters

Partager
Trouvé chez mon camarade blogueur Eric Mainville, la sélection de 110 photos par Reuters pour illustrer l'année 2007. A voir absolument, pour tous les amateurs de beaux clichés.En voici trois parmi mes préférés.

Un cliché du président américain George W. Bush en larme lors d'une cérémonie de remise de médaille à un soldat américain tué en Irak (photo de Jim Bourg).

Un second cliché d'un militaire chinois préparant la cérémonie d'ouverture du 17ème Congrès du Parti Communiste Chinois à Beijing (photo Jason Lee).

Et enfin un cliché de Nicolas Sarkozy, candidat UMP, aux Saintes-Maries de la Mer (photo Piotr Snuss).

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.


Libellés : ,

Lumière de Marseille

Partager
Marseille, dans le 2ème arrondissement, photo prise le 8 décembre 2007 avec un Nokia 6300.

Libellés : ,

14 décembre 2007

La situation des biffins dans le 18ème arrondissement

Partager
Les biffins, vous connaissez ? Les biffins sont des personnes sans ressource, vivant d'un travail un peu particulier : la revente d'objets de tout ordre récupérés principalement sur les marchés et aux Puces. Ils donnent une seconde vie à ces objets pour les vendre à des prix dérisoires.

Ces marchands volants, ou marchands biffins (appelés également plus vulgairement les chiffonniers) sont très régulièrement verbalisés et poursuivis par les forces de l'ordre. Quand ce n'est pas leur marchandise, leur seule ressource, qui se voit être vandalisée, ou bien confisquée par les policiers. Les biffins sont principalement installés à la Porte Montmartre dans le 18ème arrondissement. Ils n'ont déjà quasiment aucun moyen pour vivre, alors payer une taxe pour s'implanter et payer les amendes ...

Jusqu'à aujourd'hui, et pourtant le problème n'est vraiment pas récent, le maire du 18ème arrondissement, Daniel Vaillant, ni celui de Paris, Bertrand Delanoë, n'ont jamais souhaité venir en aide à ces plus démunis. Alors que la solution serait pourtant simple : leur offrir ou louer à une somme symbolique un emplacement attitré à leurs activités.

A voir à ce sujet, cette vidéo réalisée par Bakchich TV.

Libellés : ,

Invité par Roxane Decorte (tête de liste UMP aux municipales dans le 18ème arrondissement)

Partager
Hier soir, en rentrant (tardivement) du travail, j'ai la surprise de trouver dans ma boîte aux lettres une invitation de Roxane Decorte, la candidate UMP pour les municipales dans le 18ème arrondissement. Je connais un peu Roxie (le ptit nom que je lui donne), je l'ai régulièrement croisée lors des précédentes élections.

Roxane Decorte a certes beaucoup de défaut, mais au moins, c'est l'une des rares élues dans le 18ème arrondissement à tenir régulièrement un blog dont je lis toutes les notes de surcroît. Je ne voterai pas pour elle aux élections municipales de 2008. Autant être clair. Mais je respecte son parcours. Son engagement pour le 18ème arrondissement, pour les quartiers de La Chapelle, de Marx Dormoy, et un peu de la Goutte d'Or. Une vraie habitante du quartier, proche des citoyens. Et si nombre de ses sbires arborent cette arrogance de la droite que j'exècre, elle reste humble, chaleureuse et accessible. Mais je ne me reconnais absolument pas dans son programme.

Autre qualité que je reconnais à Roxane Decorte, c'est de croire en elle, et de faire véritablement campagne sur le terrain. D'être énormément présente. Sur son blog également, avec également des vidéos de campagne. Très amateures et qui me font rire. Parfois à la limite du ridicule. Mais elle ose, elle fonce.

Présence virtuelle donc. Et présence physique surtout. Le tract déposé dans ma boîte aux lettres m'invite à sa 8ème rencontre avec les habitants du 18ème arrondissement. Elle n'a pas perdu son temps. Sa campagne a démarré depuis déjà bien longtemps. Elle active ses réseaux, non négligeables bien que moins importants que ceux de Daniel Vaillant. Alors que Daniel Vaillant apparaît de plus en plus comme un homme vieilli, usé et fatigué, alors que le MoDem ne s'est toujours pas choisi une tête de liste, la tête de liste UMP dans le 18ème, elle, poursuit son petit "bonhomme" de chemin.

L'invitation de Roxie, celle qui se présente comme "tête de liste de l'UMP et du Centre" (joli pied de nez au MoDem et au Nouveau Centre), est brève et concise. Rendez-vous ce soir, vendre 14 décembre à 19 heures, au Café "Le Stephe", 39 rue Stéphenson - 75018 Paris. C'est à 50 mètres de chez moi. Probablement irai-je y faire un tour, pour sentir l'ambiance, observer les sujets abordés. Toujours instructif. En plus "un kir vous sera offert". Que demande le peuple ?

Libellés : , ,

13 décembre 2007

Nicolas Sarkozy cumule son salaire de Président et celui de ministre de l'Intérieur

Partager
Voici une copie de l'article du site Politique.net. A croire que les journées de Nicolas Sarkozy font 48 heures. Bientôt allez savoir, peut-être demandera-t-il de cumuler les indemnités de tous ses ministres, ceux dont le Président de la République donne l'apparence de faire leur travail. Nicolas Sarkozy cumule les salaires. Pendant ce temps, les français eux ne voient rien arriver sur leur compte en banque, ne voient pas les prix diminuer, et continuent de criser pour leur pouvoir d'achat, contrairement à ce qu'annonce la ministre de l'économie Christine Lagarde. Elle est pas belle la droite bling-bling décomplexée ?

Voici donc ci-dessous un extrait de l'article de Politique.net :

Dans son édition du mercredi 12 décembre 2007, le Canard Enchaîné publie une brève explosive. On sait que Nicolas Sarkozy a obtenu une augmentation de salaire de 172% il y a quelques semaines en demandant l'alignement de sa rémunération sur celle du Premier ministre. Ainsi, le chef de l'Etat percevra un salaire mensuel de 19 331 euros net. Mais cette augmentation ne sera effective que le 1er janvier 2008. D'ici là, le chef de l'Etat est censé percevoir le même salaire que celui de son prédécesseur, soit 7 500 euros net. Or, Nicolas Sarkozy a demandé à continuer de percevoir son salaire de ministre l'Intérieur jusqu'au 31 décembre 2007, soit 11 500 euros net.
Salaire des ministres : la règle des 6 mois

Pour permettre à un ministre qui vient de quitter le gouvernement de retrouver un emploi, ce dernier perçoit son traitement intégral pendant les six mois qui suivent son départ du gouvernement. Nicolas Sarkozy a démissionné de son poste de ministre de l'Intérieur fin mars, pendant la campagne présidentielle. Il a donc perçu son salaire de ministre jusqu'en septembre dernier. Mais il a demandé que soit prolongé ce versement jusqu'en décembre 2007, avant l'entrée en vigueur de son augmentation de salaire au 1er janvier 2008.
Le salaire de Sarkozy depuis le 6 mai 2007 : 7 500 + 11 500

Résumons : au nom de l'équité et de la transparence, le chef de l'Etat a demandé à ce que son salaire soit aligné sur celui du Premier ministre. Dont acte. A partir du 1er janvier 2008, le président de la République percevra un salaire mensuel de 19 331 euros net.
Mais en demandant de continuer à percevoir son salaire de ministre de l'Intérieur en plus de son salaire de président de la République, Nicolas Sarkozy a réussi à anticiper sa hausse de salaire... dès le 6 mai 2007. Entre le 6 mai 2007, jour de son élection, et le 31 décembre 2007, Nicolas Sarkozy aura donc perçu un total de 19 000 euros net... au lieu des 7 500 euros prévus.

Libellés : ,

Con sacré par Loic Le Meur !

Partager
Un sursaut de visiteurs ce matin. Que se passe-t-il donc ?

Recherche rapide. Et je comprends que le Pape de la blogosphère, notre Jean l'Anglais du web, j'ai nommé Loïc Le Meur, me linke sur son Twitter.

Avec cette aimable description : "(excuse my french) la palme du commentaire le plus con (vive la France)". Suit un lien vers ma note con-sacrée à sa messe bleue dite Le Web 3.

Désormais donc pour Loïc Le Meur, il faut s'excuser d'écrire en français. Vous comprenez, ça doit être trop has-been pour ses lecteurs. Notez également la relation de cause à effet entre le fait que ma note (et non mon commentaire, cher Loïc) soit conne et que je sois français. En gros, forcément, aucun autre blogueur d'une autre nationalité aurait pu écrire ce que j'ai écrit. Forcément. Seuls les français sont cons, comme tout le monde le sait.

Loïc ne répond d'ailleurs pas aux questions un peu sérieuses que je pose : pourquoi à l'ère du numérique faire un raout IRL ? Aies des couilles, Loïc, organise la première web-conférence intergalactique (sans français, cong !). Pourquoi cracher toujours d'ailleurs sur la France ? N'es-tu pas fier de ton Président ? N'est-ce pas la France qui t'a créé ? Facile de cracher dans la soupe, une fois qu'elle est froide, pour ensuite la réchauffer au soleil siliconé.

Loïc surtout oublie deux choses : que ma note se voulait drôle. A lui d'apprécier ou pas cet humour, mais pas d'insulter. Qu'il aura toujours des critiques quant à son travail, quant à son image qu'il s'est construite, quant à sa personne également. A lui de les ignorer voire les mépriser, de les entendre pour constuire, pas de les insulter.

Libellés : ,