]]>

09 janvier 2008

Cécilia Sarkozy, sauveur de la gauche ?

Partager
« Cécilia », d'Anne Bitton, « La face cachée de l'ex-première dame de France », de Denis Demonpion et Laurent Léger, « Ruptures » de Yves Derai et Michael Darmon : tous des ouvrages à paraître parlant de l'ex de Nicolas Sarkozy.

Cécila Sarkozy volera-t-elle au secours de l'opposition ? Et si la fin de l'anti-sarkozysme passait par un réglement de compte de l'ex-femme de Nicolas Sarkozy ? Allez savoir, peut-être Carla Bruni, une fois libérée de son nouveau boyfriend, viendra-t-elle confirmer les affirmations que l'on prête à Cécilia Sarkozy ?

Claude Askolovitch réussit une nouvelle fois un joli coup médiatique : le journaliste du Nouvel Observateur a lu les trois ouvrages cités. Extraits de son article :

“Nicolas est un sauteur”. Bien. Quoi d’autre? “Nicolas est pingre.” Mais encore? “Un homme qui n’aime personne, même pas ses enfants.” Et puis? “Il a un côté ridicule. Il n’est pas digne. Nicolas, il ne fait pas Président de la République, il a un réel problème de comportement.”

Les grandes amies, Mathilde Agostinelli de Prada et Agnès Cromback de Tiffany -fringues et diamants- compagnes des jours heureux, qui ont coupé les ponts avec la reine après le divorce: “Des pétasses fardées et intéressées.” Et les jolies ministres dont Sarkozy vante la beauté -comme il vantait la sienne, avant: “Des tapisseries. Maintenant qu’il n’a plus de first lady, il faut qu’il sorte avec de jolies filles à son bras, habillées en Dior.”

Etc, etc ...

A force de pipot-lisser sa vie privée, Nicolas Sarkozy devait s'attendre au retour de femme. Et je pressens que ce n'est qu'un début. Et si tout le système Sarkozy s'effondrait ? Que les français se rendaient enfin compte que, derrière l'homme politique doué en communication, ne se trouve q'un petit homme perturbé, obsédé par son image, prêt à tout pour séduire, usant de tous les artifices superficiels pour apparaître perpétuellement sous son meilleur aspect ?

Libellés : , , ,

5 Commentaires:

Blogger Dagrouik dit ...

Luc, quand tu expliques aux gens pourquoi le pouvoir d'achat stagne, que la précarité augmente : ils écoutent et cela plus que pendant la campagne, même les déçus de Sarkozy écoutent. Ce n'est que mon modeste témoignage.

Donc l'effet Cécilia sur la gauche j'en doute.

09 janvier, 2008 20:15  
Anonymous Olivier Autissier dit ...

C'est bien là sa carte, laisser les gens dans la précarité ou la difficulté. Pour qu'ils l'écoutent !

09 janvier, 2008 21:15  
Blogger Jean-Christophe dit ...

Toi qui la croise peut-être à Paris, tu me confirmes que Mme Sarkozy mère (celle dont le nabot ne s'est jamais remis du départ de son mari) ressemblait à 40 ans à Cécilia (sans les rides) et Carla (avec le maquillage) ? Alors c'est vrai, en plus de pas assumer sa taille, il aurait pas reglé son oedipe ! Pov garçon !!!

09 janvier, 2008 23:12  
Blogger Marshka dit ...

Hi Socrate,
Tu me sembles bien optimiste concernant l'effet potentiel des "révélations" de Cécilia. D'abord parce que je pense qu'une bonne partie des Français connaissent un peu "l'humanité" du personnage, et ne s'attendent pas à ce qu'il soit lisse et "parfait". Ensuite, c'est à mon avis surtout un risque supplémentaire d'étouffement de tout débat, je veux dire, si il faut compter sur Cécilia pour jouer un pseudrôle d'opposition, c'est que PS, PC, Verts, Modem etc n'ont vraiment rien à dire, enfin je suis très sceptique quant à ce déballage. L résultat clair pour l'instant, c'est que c'est *encore* une partie privée de sa vie qui occupe l'espace public. ET si les gens lisent vraiment les trois bouquins sur Cecilia (Ruptures, par ex), ils verront qu'elle aussi est complètement frappée ! cf article nouvel obs : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/people/20080109.OBS4359/quand_cecilia_sarkozy_regle_ses_comptes.html
a ++ !
http://www.themediafactory.fr

10 janvier, 2008 09:44  
Blogger Your Dog dit ...

Je ne voudrais pas faire comme si c'était nouveau, mais ton blog devient de plus en plus, et ce de manière quasi-exclusive, un organe central de coordination du bayrouisme parisien.

C'est pourquoi ce post me réjouit : la politique ad hominem comme je l'aime !

10 janvier, 2008 16:59  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home