]]>

05 janvier 2008

Image du jour #1 : politique de civilisation ?

Partager
10 heures. Métro ligne 4. Assis sur un des sièges fixes, chargé d'une caméra. Rame plutôt bondée, les strapontins occupés par des "jeunes". Jeunes du genre de ceux que l'on qualifie d'agités. Quinze dix-sept ans environ. Colorés. Montés à la même station que moi, à Chateau Rouge. Parlent fort, du rap sur le haut-parleur de leur téléphone portable.

Station Etienne Marcel. Une femme, trentenaire bien avancée, plutôt bécébégée, style vestimentaire bourgeois, une petite fille à ses côtés. Toutes deux blondes, la mère avec gros collier. Enceinte. Entre six et mois, je ne suis pas spécialiste, mais la grossesse bien visible.

Deux parmi les "jeunes" se lèvent. Et offrent leurs places aux mère et fille. Même pas surprises. Simple geste d'amabilité et de respect. Naturellement. Un "merci beaucoup" souriant en retour.

La France métissée. Des générations différentes. Des milieux culturels opposés. Et dans cette rame de métro, une ambiance particulière, celle de se sentir bien. Cette ambiance dont on ne parle jamais.

Politique de civilisation? Qui doit-on civiliser ?

Libellés :

8 Commentaires:

Blogger Isabelle Dorgeville dit ...

Merci pour votre regard...

05 janvier, 2008 12:38  
Anonymous François dit ...

Tu me fais plaisir avec cette note Luc.

05 janvier, 2008 12:50  
Blogger Leptitbenji dit ...

Ça fait du bien.
Merci.

05 janvier, 2008 13:05  
Blogger Mourad dit ...

Si je débutais toutes mes journées par lire des notes pareilles,je m'arrêterais de fumer.BRAVO POUR CE TEMOIGNAGE LUC.

05 janvier, 2008 13:22  
Blogger Bouba dit ...

Je ne comprends pas l'utilité de cette anecdote.

Elle contribue à stigmatiser les classes (bourgeois, jeunes de banlieue bronzés,...).

Pourquoi parce que bronzé, écoutant du rap sur son portable, on n'offrirait pas sa place de métro à une femme enceinte quand bien même BCBG ?

A force d'écouter les médias, Sarkozy, vous oubliez ce qu'est la normalité. Et c'est la normalité. Rien de sert d'en parler comme si c'etait une exception.

C'est comme cela que l'on stygmatise les gens.

Le gens se sentirons bien à France quand il ira de soi que c'est une société multiculturelle, avec des riches, des pauvres, des intelligents et des cons, nés en France ou à l'étranger, blanc, jaune ou noir. La normalité quoi !

Votre simple anecdote montre que vous même ne voyez pas là la normalité. Et que vous nêtes pas habitué à ce qu'est la France aujourd'hui.

Et tant que les gens ne seront pas habitués, cela veut dire que le racisme et l'intolérance seront toujours des valeurs de notre société...

05 janvier, 2008 16:11  
Blogger Lancelot dit ...

Bouba, tu as lu ce que j'ai écrit ou pas ?

Par ailleurs, je trouve dommage que tu me juges par rapport à cet écrit (cf "vous n'êtes pas habitué à ce qu'est la France d'aujourd'hui"). C'est limite si tu ne me traites pas de raciste d'ailleurs.

Sur le fond, je ne crois pas en la "normalité", et je ne la souhaite pas. Je n'ai pas envie d'une société où l'on dit que tout le monde est pareil. Je n'ai pas envie qu'on renie l'histoire, les cultures, les différences de couleur ou de religions, etc ...

Ce n'est pas en disant qu'on est tous dans la norme qu'on fera avancer les choses.

Et puis, enfin, les "classes" existent que tu le veuilles ou non. Alors je m'en fous que tu n'apprécies pas que je le relève, mais quand tu prends le métro, ces différences de classes, il est rare qu'elles tombent !

05 janvier, 2008 16:19  
Blogger nea dit ...

bouba serait-il un troll? pour ma part, je suis ravie que l'on sache encore dire des choses positives sur le monde qui nous entoure. Parce que la stratgie du chanoine mickey, c'est de nous faire crore que RIEN ne va, pour pouvoir tout changer n'importe comment, simplement pour changer.

05 janvier, 2008 16:24  
Blogger Bouba dit ...

A Lancelot :

J'ai parfaitement lu ce qui est écrit.

Je peux également dire que soit tu ne veux pas comprendre ma formule, soit c'est moi qui m'exprime mal.

Si tu lis bien quand je parle de reconnaître le caractère de normalité de ce qu'est la France d'aujourd'hui, c'est reconnaître le fait qu'elle est multiculturelle.

Ce que peu de la masse des Français reconnaît.

Reconnaître le multiculturalisme comme normalité, c'est justement en être imprégné et non pas l'ignorer.

C'est bien tout le contraire de ce que tu crois avoir lu dans mon commentaire.

D'ailleurs ce commentaire est volontairement destiné à te faire sortir de tes gonds.

Car la France de tous les jours n'a que peu faire de la France bien pensante et condescendante...

06 janvier, 2008 18:26  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home