]]>

06 janvier 2008

La chasse aux cumulards est ouverte

Partager

Je reprends telle quelle la note de mon camarade socialiste Laurent.

La presse et les médias traditionnels ont largement boycotté cette cause et aucun communiqué de presse appelant à lutter contre le cumul des mandats n’a eu de répercussion. Pourtant nous somme déjà plus de 600 a avoir signé cette pétition qui entend lutter contre cette absurdité démocratique.

Aujourd’hui, à la veille d’une échéance électorale, s’ouvre la chasse aux cumulards.

N’hésitez pas à remplir le formulaire pour ajouter des personnalités politiques briguant un mandat alors qu’ils sont déjà parlementaires, ministres ou disposent de ce mandat depuis déjà plusieurs dizaines d’années.

Le renouvellement, la diversité, la parité en politique a besoin d’une réforme profonde de la constitution. Le gouvernement doit suivre la commission balladur en interdisant le cumul des mandats et vous seuls, par votre nombre et votre engagement, pouvez réclamer cette loi.

Signez la pétition si vous ne l’avez pas encore fait.

Voici la liste des premiers candidats cumulards répertoriés :

# Alliot-Marie Michèle : candidat(e) sur la liste municipale de Saint-Jean-de-Luz
# Amara Fadela : candidat(e) sur la liste municipale de Clermont-Ferrand
# Assouline David : candidat(e) sur la liste municipale de Paris 20e
# Bayrou François : candidat(e) sur la liste municipale de Pau
# Bertrand Xavier : candidat(e) sur la liste municipale de Saint-Quentin
# Besson Eric : candidat(e) sur la liste municipale de Donzère
# Bockel Jean-Marie : candidat(e) sur la liste municipale de Mulhouse
# Borloo Jean-Louis : candidat(e) sur la liste municipale de Valenciennes
# Bussereau Dominique : candidat(e) sur la liste municipale de Saint-Georges-de-Didonne
# Chatel Luc : candidat(e) sur la liste municipale de Chaumont
# Dati Rachida : candidat(e) sur la liste municipale de Paris, 7e
# de Panafieu Françoise : candidat(e) sur la liste municipale de Paris
# de Sarnez Marielle : candidat(e) sur la liste municipale de Paris
# Estrosi Christian : candidat(e) sur la liste municipale de Nice
# Fillon François : candidat(e) sur la liste municipale de Solesmes
# Gérard Bernard : candidat(e) sur la liste municipale de Marcq-en-Barœul
# Hollande François : candidat(e) au conseille général de Corrèze (19)
# Kosciusko-Morizet Nathalie : candidat(e) sur la liste municipale de Longjumeau
# Lagarde Christine : candidat(e) sur la liste municipale de Paris, 12e
# Lellouche Pierre : candidat(e) sur la liste municipale de Paris 8e
# Lepetit Annick : candidat(e) sur la liste municipale de Paris 17e
# Montebourg Arnaud : candidat(e) au conseil général de Saône-et-Loire (71)
# Morin Hervé : candidat(e) sur la liste municipale de Epaignes
# Novelli Hervé : candidat(e) sur la liste municipale de Richelieu
# Ollier Patrick : candidat(e) sur la liste municipale de Rueil-Malmaison
# Santini André : candidat(e) sur la liste municipale de Issy-les-Moulineaux
# Sirugue Christophe : candidat(e) sur la liste municipale de Chalon-sur-Saône
# Vaillant Daniel : candidat(e) sur la liste municipale de Paris 18
# Vampa Marc : candidat(e) sur la liste municipale de Beaumesnil
# Wauquiez Laurent : candidat(e) sur la liste municipale de Puy-en-Velay
# Woerth Eric : candidat(e) sur la liste municipale de Chantilly
# Yade Rama : candidat(e) sur la liste municipale de Colombes

Libellés : , , , ,

16 Commentaires:

Blogger FalconHill dit ...

Y a de tout. Du ministre, du socialiste, même du Modem (et marquons nous des buts contre notre camp ^^)
A envoyer, la pétition, à Montebourg. Faite ce que je dis, pas ce que je fais (ou que je suis obligé de faire la mort dans l'ame, mais comprennez vous...)

Non, sur le fond, évidemment qu'il n'y aura pas de modernisation de la vie politique et de moralisation de celle ci sans travail sur ce cumul, qui crée des professionnels de la politique totalement déconnectés d'une certaine réalité.
Assez juste combat. Bon courage.

06 janvier, 2008 19:19  
Anonymous Michel Hinard dit ...

J'aurais aimé profiter de cet article pour revenir sur le statut de l'élu. Car comment briguer un mandat (qui demande de s'y consacrer à plein temps), lorsque l'on est simple salarié ou exerçant une profession qui ne permettra pas de se consacrer à son mandat sans perdre une partie de ses moyens de subsistance ?

Etre maire d'une ville de 10 000 habitants (voire moins), demande une implication à 100%.
Etre député, si l'on veut correctement travailler sur les lois, demande aussi une implication à 100%. Et ceci est valable pour tous les mandats.

Alors on retrouve généralement candidats (et élus), des personnes dont la profession ou la situation sociale permet de retrouver sa position à la fin du mandat. Les autres prennent de gros risques en s'investissant.

Mais le problème décrit dans cet article, n'est malheureusement pas celui là. Lorsque nous lisons la liste des noms, nous nous appercevons que toutes ces personnes sont quasiment des professionnels de la politique (à une ou deux exceptions près, mais pour combien de temps ?).

Nous avons deux choses à résoudre et à combattre :

- le cumul pour asseoir sa notoriété et son pouvoir (c'est le cas de la liste citée dans l'article).

- le cumul qui permet à l'élu de vivre dans les mêmes conditions qu'avant son élection, et qui est un moyen d'éviter de se retrouver sur la paille en fin de mandat.

Et ceci a un effet désastreux sur notre vie politique. Cela ne permet pas le renouvellement des idées, installe dans la routine. C'est ainsi que nous retrouvons des élus qui obtiennent des records de longétivité. Et cela est quasiment spécifique à la France !

Le "personnel" politique ne se renouvelle pas. On entre en politique comme en sacerdoce. Et pour cela nous avons créé des écoles (l'ENA entre autres). Certes tous les diplômés ne seront pas appelés aux "honneurs" (je devrais écrire "servitudes", mais ce n'est pas le cas), de la République.

Nous ne sortirons de ce cercle vicieux que lorsque nous mettrons en place un strict non-cumul des mandats, assorti d'un accompagnement lors du retour à la vie "privée".

Qu'une personne qui a exercé un mandat de maire, l'abandonne et brigue un mandat de député ou de sénateur, ou autre, je suis d'accord. Il a acquis une expérience, il change de rôle, il met son expérience au service d'une nouvelle cause, c'est honorable. Mais cela ne doit pas
déboucher sur une profesionnalisation. de la vie politique ! Nous ne devons plus voir les mêmes politiciens aux mêmes postes pendant des décennies comme cela est souvent le cas.
Certes certains sont très compétents, mais cela n'interdit pas que d'autres sont aussi compétents qu'eux, et qu'un oeil neuf puisse apporter de nouvelles choses.

Non au cumul des mandats simultanés et non au cumul des mandats dans le temps !


En conclusion non au cumul simultané de deux mandats, et non au cumul successif de deux mandats. Ainsi le renouvellement des femmes et des hommes permettra un renouvellement des idées, des pratiques et réconciliera les Français avec leurs élus.

06 janvier, 2008 20:50  
Blogger Farid dit ...

Ouf, ça me rassure !

Je me demandais si tu n'était pas passé du côté obscur de la force... ;-)

06 janvier, 2008 21:42  
Blogger Farid dit ...

Le commentaire précédent est adressé à Luc bien sûr.

06 janvier, 2008 21:43  
Blogger Lancelot dit ...

Michel >> totalement d'accord avec toi, c'est pourquoi je suis pour un "statut de l'élu" !


Farid >> pas compris ...

06 janvier, 2008 21:46  
Anonymous L'Hérétique dit ...

Jamais je ne signerai ce genre de pétition dont l'essence est clairement populiste. Je n'aime pas les dazibao du genre de votre liste qui me rappellent un peu trop la Chine de Mao et sa révolution culturelle.

Ce qui importe, c'est d'inscrire dans la loi le non-cumul des mandats, si ce point vous tient particulièrement à coeur, et non la dénonciation de tous ceux qui cumulent.

La règle doit être égale pour tous, et édictée par la loi, pas par des appels au lynchage sur la Toile.

06 janvier, 2008 22:13  
Blogger Lancelot dit ...

Toutes les listes ne sont pas du populisme. Pointer du doigt les élus qui cumulent les mandats n'est pour moi pas de la dénonciation, seulement de l'information. Un peu dans le style des "classements" des élus concernant leur temps de présence et leur travail effectué.

Et puis, l'inscription de cette loi ne se fera pas sans une mobilisation citoyenne. Preuve en est de regarder les candidatures des ministres du gouvernement Fillon, ou de voir celles des plus hauts dirigeants de tous les partis politiques français.

Je comprends que ce procédé puisse déranger, je ne comprends pas que tu en parles comme d'un lynchage ...

06 janvier, 2008 23:02  
Anonymous L'Hérétique dit ...

D'une part, si tu vas par là, cette liste est largement incomplète. D'autre part, elle donne faussement une solution qui est une sorte d'appel à délation, alors que le vrai problème, c'est de faire passer dans la loi le problème du cumul. A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce qu'un élu ne puisse exercer qu'un seul mandat. Je préfère la possibilité d'exercer un mandat local, et un mandat national ou européen.

Les candidatures de ministre me choquent d'autant plus qu'elles n'ont pour objet que d'avoir la possibilité d'avoir un parachute.

Je connais mal la situation des autres, mais je trouve injuste de placarder Bayrou et Sarnez. S'il y a une seule chance de conquérir Pau, c'est avec Bayrou, parce qu'il y a une implantation locale de longue date, de même que Sarnez est une parisienne depuis longtemps. Par ailleurs, elle est conseillère de Paris, et elle fait son boulot en intervenant et proposant au sein du groupe MoDem comme elle le faisait au sein du groupe UDF.

06 janvier, 2008 23:08  
Blogger Laurent dit ...

"D'une part, si tu vas par là, cette liste est largement incomplète"
Il ne tient qu'à toi de la compléter.

"le vrai problème, c'est de faire passer dans la loi le problème du cumul"
C'est ce qu'on demande

"Je préfère la possibilité d'exercer un mandat local, et un mandat national ou européen."
Tu n'es pas obliger de signer la pétition. Je suis en revanche favorable à limiter clairement le cumul à 1 mandat. Comment peut-on imaginer qu'un type puisse être maire d'une ville bretonne et parlementaire à Strasbourg ou même sénateur tout en ayant un mandat de conseillé régional dans le sud de la France.

"Les candidatures de ministre me choquent d'autant plus qu'elles n'ont pour objet que d'avoir la possibilité d'avoir un parachute."
C'est également le cas des parlementaires cumulards

"Je connais mal la situation des autres, mais je trouve injuste de placarder Bayrou et Sarnez."
C'est justement l'avantage de cette pétition : ne pas faire deux poids, deux mesures. N'oublions pas que cette pétition a pour objectif de faire entendre raison aux responsables politiques, qu'ils inscrivent dans la loi un véritable statut de l'élu. Qu'ils condamne cette pratique et qu'ils inscrivent le non-cumul des mandats dans la loi.

06 janvier, 2008 23:21  
Blogger Lancelot dit ...

Evidemment que cette liste est incomplète, et si tu relis bien la note, tu verras qu'on appelle même à la complèter :)

Par ailleurs, il ne s'agit pas de délation, car je ne compte en tirer aucun profit et les informations ne sont pas confidentielles (ce qui est la définition de la délation).

Sur la loi, on est d'accord !

Par contre nous ne sommes pas d'accord sur le fait que je suis pour l'exercice d'un seul et unique mandat.

Par ailleurs, on ne placarde absolument pas Bayrou et de Sarnez, vu qu'ils se retrouvent au même niveau que les autres. Et puis, il y a toujours des bonnes raisons pour cumuler. Bayrou est député, veut être maire, il est également président d'un parti politique. De Sarnez est député européenne, et souhaite être maire de Paris. Je ne vois pas comment l'on peut avoir du temps pour mener à bien toutes ces activités ...

06 janvier, 2008 23:26  
Blogger Oaz dit ...

Ce qui me gêne avec un statut de l'élu c'est que cela va encore être l'occasion de légiférer et d'arriver à des décisions qui seront critiquées par les uns ou par les autres.

Honnêtement, je ne vois que 2 solutions qui n'entrainent pas des décisions trop subjectives :
- soit on considère qu'être homme ou femme politique c'est un métier comme un autre et alors on n'interdit aucun cumul : seul "l'employeur" (donc les électeurs) est apte à juger de la pertinence de l'embauche pour tel candidat.
- soit on fait en sorte qu'aucune fonction élective ne soit une occupation à temps plein en modifiant la manière dont sont exercés, à divers niveaux, les pouvoirs législatifs et exécutifs.

Ma préférence va à la 2ème solution même si, compte tenu de l'existant, elle ne peut être, au mieux, qu'une ligne d'horizon.

07 janvier, 2008 02:31  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

Quand je pense que j'ai voté pour Royal car elle avait Peillon et Montebourg pret d'elle.
Maintenant que Peillon est devenu un fellon de l'europe libérale et que montebourg est devenu un "rat"...
que les socialistes aillent se faire foutre !

(bien sur concernant cette raclure de Vaillant, il n'aura pas ma voix)

07 janvier, 2008 17:27  
Anonymous RichardTrois dit ...

Tant qu'à signer des petitions autant signer celle ci lancée par la Cimade:

Directive de la Honte
http://www.directivedelahonte.org/index.php

07 janvier, 2008 22:37  
Blogger jeremy dit ...

hello

Tu oublie Georges Pau Langevin
candidate dans le 20ime arrondissement à paris

08 janvier, 2008 08:51  
Anonymous abadinte dit ...

Cette liste est approximative... Montebourg par example n'est pas encore cumulard...

08 janvier, 2008 19:41  
Blogger VudeMontrouge dit ...

http://www.olivierdussopt.fr/ député et se présente en tête de liste à Annonay

09 janvier, 2008 11:37  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home