]]>

11 janvier 2008

Mars & Co : les ministres notés par un cabinet de racailles ?

Partager
Qui connaît le cabinet Mars & Co ? Mars & Co, cabinet de conseil en management et en stratégie dirigé par Dominique Mars, possède une antenne à Paris et dans six villes du monde, et emploie plusieurs centaines de personnes.

Mars &Co a été chargé par Nicolas Sarkozy de noter - excusez, d'évaluer - les ministres du gouvernement de François Fillon. Mesure poujadiste à souhait : comment noter une action gouvernementale sur le très court terme ? Est-il nécessaire de chiffrer une action ministérielle ?

Problème : Mars & Co est en infraction avec la loi. Pas très sérieux. Sur le site du Nouvel Obs, on apprend que la société n'a publié "aucune inscription, pourtant obligatoire, de ses comptes annuels au greffe du tribunal de commerce". Et Le Nouvel Obs de citer France Inter qui cite elle-même un dénommé Jean-Baptiste Hugot, auteur depuis quinze ans du "Guide des cabinets de conseil en management".

Jean-Baptiste Hugot déclare : "Je n'ai jamais pu interviewer son président. C'est une singularité dans un secteur où l'on cherche surtout à se mettre en avant. On ne peut pas consulter ses comptes. Il n'est pas en conformité avec la loi. Dans le domaine du conseil en management de groupes internationaux, c'est à ma connaissance le seul cas".

Sans avoir pu le vérifier, il semblerait que la société Mars & co soit également client du cabinet d'avocats Arnaud Claude & Associés. Sauf que ce cabinet d'avocats a été cofondés par Nicolas Sarkozy. Et bien que le Président de la République ait "transmis la jouissance de ses actions à son associé Arnaud Claude", cela n'empêche pas le site internet de garder son url www.claude-sarkozy.com.

Par ailleurs, il est intéressant de savoir que Dominique Mars (photo ci-contre) appartient au très sélect club "Le Siècle". Club politico-affairo-médiatique regroupant du très beau monde de la politique, du milieu des affaires et de la presse française. Parmi ces membres notamment un certain Nicolas Sarkozy, mais aussi Rachida Dati, Patrick Poivre d'Arvor ou encore Dominique Strauss-Kahn.

Tout cela pue l'imbroglio crypto-mafieux. Des petits services. Nicolas Sarkozy qui commande un audit à Dominique Mars. Le second client du cabinet du premier. Les deux appartenant à un même club très sélect. Une SARL, Mars & co, mandatée bien que hors-la-loi. Tout se petit monde qui se mélange. Et beaucoup d'agent à la clé. Publiera-t-on le prix de la commande de l'audit au cabinet Mars & co ?

Libellés : , ,

13 Commentaires:

Blogger versac dit ...

Ouais, faudrait quand même faire gaffe à ce que tu avances, et il me semble que tu vas très loin (mafieux).

Mars ne note pas les ministres, maisa, à ma connaissance, effectué une mission visant à définir une grille d'objectifs et d'évaluations. Ce ne sont pas les noteurs, mais ceux qui ont proposé une grille.

Ne pas déposer ses comptes au greffe, c'est mal. ca ne fait pas un mafieux pour autant.

Le siècle compte nombre de membres qui n'ont rien de mafieux ou affairiste, des ministres, journalistes et autres personnalités. Ce n'est pas un repaire de gangsters.

Le fait que mars ait été client du cabinet de Sarkozy n'est pas absurde, et ne devrait pas être en soi un problème.

La question, ce serait plutôt : y-at-il eu appel d'offre, marché public ? Si tant est ue ça en soit une pour l'argent de l'Elysée, qui n'est pas, il me semble, soumis à la réglemntation sur les marchés publics (mais je peux me tromper).

Mars est un cabinet connu, qui a pignon sur rue, qui conseille pas mal d'entreprises solides. Pas vraiment la réputation d'un cabinet de voyous sur la place. Tu n'es pas très loin de la diffamation.

11 janvier, 2008 17:17  
Blogger Lancelot dit ...

Rholala Versac, évidemment je fais de la provoc !

Et si tu lis bien, je n'écris pas que Mars est un mafieux, je fais dans la subtilité :)

Pour le reste, ce qui est choquant, c'est encore et toujours le mélange des genres. Et je m'étonne des coïncidences.

Et puis, souviens-toi, combien de sociétés avec "pignon sur rue" qui n'avait "pas vraiment la réputiation de voyous" ont été condamnée ? Ou ont des pratiques plus que limite ? Il ne faut pas cherche bien loin dans notre mémoire ... La réputation ne fait pas la transparence, c'est bien dommage.

11 janvier, 2008 17:22  
Blogger Dagrouik dit ...

@Luc: on devrait ré-écrire le sens du mot "transparence" pour le rendre compatible avec les pratiques sarkozystes et les discours associés.

11 janvier, 2008 18:29  
Anonymous arno dit ...

Je vous souhaite une très bonne année 2008, et bonne continuation pour votre blog, bien à vous, Arnaud du blog http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/

11 janvier, 2008 18:49  
Anonymous Anonyme dit ...

Oui mon ami ... tu vas un peu loin dans tes allégations ... surtout que tu ne connais pas grand chose du cabinet en question, et que tes sources sont plus que douteuses si je puis me permettre ...

C'est de la pure et simple diffamation ... internet n'est pas un lieu de non droit.

Déjà que le nouvel obs (et les lecteurs de son forum) font des raccouris assez rapides ...

11 janvier, 2008 23:21  
Blogger Lancelot dit ...

Arno >> mon blog n'est pas un espace de pub, la prochaine fois je vire ton commentaire, c'est le troisième que je reçois pour ce blog.


Anonyme >> revois la définition de diffamation. Mes sources douteuses ? Qu'on me prouve le contraire de ce que j'avance ...

12 janvier, 2008 14:26  
Anonymous edgar dit ...

Où va-t-on ? Si les copinages typiques du petit milieu parisien sont dénigrés par n'importe qui, on ne pourra plus networker tranquille !

Tu as mille fois raison de souligner ces ambiguïtés, fais attention que le vocabulaire employé ne te fasse pas apparaître comme plus fautif que ceux dont tu entends dénoncer les pratiques.

Dans certains milieux on peut tout dire à condition de respecter les formes.

12 janvier, 2008 15:05  
Blogger bisane dit ...

C'est vrai que certains raccourcis sont un peu rapides...
Il reste qu'effectivement un peu de transparence (malgré les réserves émises par Dagrouik !) serait la bienvenue !

Je ne découvre votre article que ce matin, mais je rajoute dans mon post.

Reportage de France Inter à écouter ici : Mars & Co : un cabinet à auditer ?

13 janvier, 2008 07:30  
Anonymous à savoir dit ...

Une société est dans l'obligation de déposer ses comptes annuels en même temps que ses assemblées générales annuelles auprès du Tribunal de commerce.
D'autre part il s'agit d'un "marché public" dont l'attribution est confirmée ici :
http://www.journal-officiel.gouv.fr/jahia/Jahia/marches-publics/pid/120?id=detail&pageToDisplay=detail&file=200712170213C.HTM&idAnnonce=1198021326444626145&numAnnonce=213&datePub=20071217000000&nomPub=BOMP%20C&numBulletin=20070060&departement=75&tetierR4=Avis%20d%20attribution
En conséquence la société doit être clean, comme le stipule le code des marchés publics dans son article 10.1
CQFD

14 janvier, 2008 11:28  
Anonymous Angeldust dit ...

Anonyme est un insecte.
"Internet n'est pas un lieu de non-droit ?"
Comprenez "ne pas dire de vérités qui dérangent ?"

Mes compliments pour cet article qui témoigne d'une véracité étonnante à quel point certains se croient au-dessus des lois qu'ils sont censés édicter et faire respecter.

Les sources sont fiable, le cabinet Mars & Co viole en effet la loi en toute impunité.
Qui se décide à porter plainte ?

15 janvier, 2008 11:30  
Anonymous stardust dit ...

Ouais, sauf que si tu regarde objectivement Mars&co existait bien avant Sarkozy (79)... et peut-être après aussi :-)

15 janvier, 2008 13:21  
Blogger cyriaque dit ...

Bravo !!! Merci de souligner ces "legeres" coincidences pour rester politiquement correct. Il semble evident que meme si Mars&Co n'a pas besoin de Sarko pour vivre, un petit marche bien paye, c'est toujours bon a prendre. Et dire que nous, les petits, on risque la prison a chaque fois qu'on grille un feu orange, brrrr ça fait froid dans le dos. Quand a Anonyme, il s'agit sans doute d'un sarkosyste pur & dur, je l'imagine bien se flageler devant l'autel dedie a son maitre (lol). Quand on refuse a ce point d'ouvrir les yeux, je vois pas trop comment on peut esperer argumenter et convaincre qui que ce soit. Super ton site Lancelot, continue, bravo - kata -

19 janvier, 2008 00:27  
Anonymous Anonyme dit ...

et oui, l'évaluation est au programme de la politique gouvernementale de notre Président ! Ministres, professeurs de l'éducation nationale bientôt parait-il ... Alors "A qui l'tour" comme questionne le group SARKO BARO sur Facebook qui pour réequilibrage nous permet désormais à tous aussi de noter à notre tour notre chez de l'état !!
Visitez le group ou rendez-vous directement sur www.sarkobaro.com ..

28 février, 2008 10:36  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home