]]>

14 janvier 2008

Quel avenir démocrate pour "Avenir Démocrate" ?

Partager
Quelle mauvaise idée que de lancer "Avenir Démocrate", monsieur Cavada. Evidemment le MoDem n'a pas le monopole du mot "démocrate". Mais Jean-Marie Cavada prouve que cette structure, dans laquelle le rejoignent Christian Saint-Etienne, Claire Gibault, Janelly Fourtou et Mario Stasi, est bien le rassemblement de "personnalités" ayant quitté le Mouvement Démocrate pour assurer leur propre avenir.

"Avenir Démocrate", un nom juste pour emmerder le Mouvement Démocrate de François Bayrou. "Avenir Démocrate", simplement une annexe de plus de l'UMP. Et dans quelques années (mois ?), on ne se souviendra même pas que ce groupuscule ait déjà existé, à l'instar du Nouveau Centre ou de Gauche Moderne.

"Avenir Démocrate", les amis de Jean-Marie Cavada n'ont même pas remarqué que cette expression était déjà utilisée par Thomas Cherer, un militant du MoDem. Thomas Cherer a même déposé le nom www.avenirdemocrate.com. J'imagine qu'il se réjouit. Un bon outil pour discréditer Jean-Marie Cavada et consorts.

Je souhaite beaucoup de courage à "Avenir Démocrate" pour leur référencement. Même www.avenirdemocrate.fr a été déposé par un certain "Ano Nymous". Alors ils ont du se contenter de déposer www.avenirdemocrate.net et
www.avenirdemocrate.org. Noms déposés par un dénommé : "JEAN-MARIE CAVADA - ALLIANCE CITOYENNE POUR LA DEMOCRATIE". Joli nom. Hébergés au 26 rue de la Montagne Sainte Geneviève, dans le 5ème arrondissement.

Bonjour et au revoir "Avenir Démocrate" ...

Libellés : ,

10 Commentaires:

Blogger Hervé Torchet dit ...

Raymond Devos disait deux fois rien, c'est déjà pas grand chose, mais alors trois fois rien ...

Seulement, tout compte fait, rien c'est ... rien.

14 janvier, 2008 18:09  
Anonymous Danièle Douet dit ...

J'adore ton style, ton blog... toujours une petite ironie bien placée... et beaucoup de fraîcheur.

Je te suis depuis la frontière franco-allemande et mon frère depuis l'Ile de La Réunion...

Continue longtemps:-)))

14 janvier, 2008 18:11  
Blogger Dagrouik dit ...

Tout cela est grotesque, si on fait toute la liste des coups tordus de ce genre, on a de quoi écrire un roman. Ca ne te donne pas des idées Luc ?

Bien vu la remarque sur le NC et la Gauche Nouvelle des traitres: ils vont être lessivés dans l'UMP. Ils ne servent que dans un but purement électoral. Il n'y a qu'a voir les cris des zélés de l'UMP quand un type de l'ouverture sort un truc de travers. C'est la marque de fabrique de l'UMP : intolérance, et communication qui masque désormais un vide complet.

14 janvier, 2008 18:30  
Anonymous Antonin dit ...

Quand on tappe avenir démocrate sur google, on tombe sur Thomas Cherer et non Jean-marie Cavada.

L'avenir démocrate, c'est le MoDem. Rien de plus, rien de moins.

14 janvier, 2008 18:34  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce sont les mecs qui nous expliquent vouloir gouverner avec la droite et la gauche qui se chamaillent ?

Continuez à nous faire rire.

14 janvier, 2008 20:51  
Anonymous le chafouin dit ...

cavada ets vraiment un opportuiniste, mais vraiment, je m'interroge de plus en plus sur la stratégie de bayrou, sur la vôtre, au modem. En fait, il n'y en a pas, et il est tellement évident que ce parti n'a pas d'âme, pas de squelette, que je ne m'étonne plus de tous ces départs. Cavada et st etienne en quelqsues jours, ça ne veut pas rien dire tout de même.
Franchement, comment accorder crédit à un parti qui s'allie à bordeaux avec juppé et à roubaix avec le sortant socialiste? Ou est la cohérence de tout cela? Comment, moi, qui ait voté bayrou en mai, puis-je trouver là dedans un semblant de discours politique construit?

14 janvier, 2008 21:42  
Anonymous abadinte dit ...

Après les progressistes, la diagonale, le nouveau centre, la gauche moderne et le parti radical valoisien, les officines des "personnalités" de droite comptent un nouvel ami dont le but est de prendre des voix à Bayrou.

15 janvier, 2008 07:44  
Blogger Le Tribun dit ...

Il faudrait souligner que les personnes citées dans cet article sont député européen (pour leur grande majorité) donc désigné le parti pour être élu.
Ce n'est donc pas vraiment un choix de choix d'assurer son avenir que de partir que maintenant?

Pourquoi tout ceux qui quittent le chemin de Bayrou sont-ils les traites, les opportunistes?

Tant de personnes ont tord et sont sans le moindre idéal à vos yeux?
N'avez vous pas songé un instant que c'est plutôt Bayou, qui a changé de route et qui dégoute un à un ceux qui l'ont soutenu depuis plusieurs années qui furent, bien plus difficile (politiquement parlant)?

15 janvier, 2008 07:49  
Blogger Maxime Mangeot dit ...

Moi je vais vous dire franchement, ne pas se souvenir de tous ceux qui ont fait la campagne de votre François, c'est avoir la mémoire courte ! Ah oui ! parce que les 18% aux présidentielles c'est pas du 100% Bayrou, c'est du 1000% son équipe et où est son équipe ?

Il va falloir se demander un jour si un homme qui perd tous ces amis est trahi ou a trahi ? Les élus de l'UDF sont de centre-droit, faire un parti de centre-droit était donc légitime lorsque leur ancien parti se transformait en parti de centre-gauche.

Pour finir, ne confondez pas s'il vous plait le Nouveau Centre qui est un parti politique avec Gauche moderne ou Alliance des citoyens pour la démocratie qui sont des "club politiques" au même titre que "société en mouvement" par exemple.

Enfin, parce que je suis tout de même un fan de ce blog, continue comme ça.

15 janvier, 2008 11:41  
Anonymous lolobobo dit ...

Avenir démocrate, c'est un mouvement Fourtou :)

bon oui le jeux de mot est facile

15 janvier, 2008 18:53  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home