]]>

26 janvier 2008

Ségolène Royal & François Bayrou : un tandem pour gagner ?

Partager
Dans un sondage Ifop pour le Jdd à paraître demain, à la question "parmi les personnalités politiques suivantes, laquelle vous semble l'opposant le plus crédible à Nicolas Sarkozy?", il en ressort que Ségolène Royal et François Bayrou devancent nettement les autres femmes et hommes politiques de l'opposition. 28% Pour Ségolène Royal, 25% pour François Bayrou, viennent ensuite Bertrand Delanoë avec 18% et Olivier Besancenot pointe à 14%.

Je me méfie des sondages, notamment de part ma formation en statistiques, et porte une confiance plus importante aux enquêtes qualitatives que quantitatives. Cependant, il met en avant une réalité : la popularité de Royal et Bayrou. Celles et ceux lisant mon blog durant la campagne des élections présidentielles de 2007 le savent, j'ai rarement été tendre avec la candidate du Parti Socialiste.

Mais une chose semble certaine : c'est aujourd'hui elle, Ségolène Royal, qui occupe le mieux le terrain. Elle qui incarne le mieux l'opposition. Elle qui se place au-dessus des partis. Elle probablement la plus à même de rassembler l'opposition. Elle passant outre, médiatiquement du moins, les querelles de partis, laissant les autres éléphants socialistes s'entre-tuer. Bien sûr, je préserve à son égard les mêmes réserves sur son aspect "réac de gauche" et sur son absence de charisme. Mais sur la seconde critique, il serait mensonge de dire qu'elle ne s'améliore pas.

Outre son béni-ouiouisme accordé au rapport Attali, une erreur stratégique, mais peut-être réfléchi en admettant que Ségolène Royal puisse avoir anticipé que ce rapport restera un rapport de plus prenant la poussière dans un tiroir oublié, à chacune des sorties médiatiques de Royal je me dis : "là elle est forte".

Seulement il ne faut pas oublier François Bayrou, le troisième homme, celui combattant les guerres de clan, prônant le gouvernement d'union nationale, dénonçant les connivences entre médias et puissances économiques et politiques, apportant dignité, humanisme et rigueur dans sa vision de la société.

J'aurais un rêve : celui de voir Ségolène Royal et François Bayrou main dans la main sur certaines thématiques. A deux toujours plus forts que chacun seul. Deux voix pour combattre le grand-n'importe-quoi sarkozyste, deux visions de la société se retrouvant pour proposer une alternative à la politique de la droite, deux projets politiques s'unissant pour succéder à la monarchie élective de Nicolas Sarkozy.

Libellés : , , , , ,

10 Commentaires:

Blogger laure leforestier dit ...

L'aurait pas fallu qu'il la laisse au bas de l'immeuble... ce gland !

26 janvier, 2008 20:09  
Anonymous Anonyme dit ...

Ça fait un bon moment déjà que je me suis personnellement convaincu que Royal-Bayrou ou Bayrou-Royal (qu’importe l’ordre d’arrivée : Elysée ou Matignon) devra être le tandem si on veut espérer déboulonner Sarkozy d’ici à un peu plus de 4 ans.

C’est bien triste qu’ils n’aient pas réussi à se mettre d’accord entre les deux tours de la dernière présidentielle. Si l’histoire est telle que madame Royal la raconte dans son dernier livre, alors Bayrou a loupé le coche là… Et pourtant il aura réussi à détacher le Centre de la droite et Royal n’avait pas moins pris le risque avec la frange gauchiste du PS (Mélenchon, Fabius, Emmanuelli et autres) en lui proposant un débat et Matignon (si, c’est vrai)

Alors qu’ils nous fassent plus le CON pour le prochain coup, si ça devrait être le cas. Mais déjà aujourd’hui face à un Sarkozysme écœurant, ils ont déjà de quoi se mettre d’accord sur le simple fait de la défense d’un certain « idéal républicain » qui fait le vivre ensemble et qu’aujourd’hui le nobot de l’Élysée se prend à démonter à coups de bling-bling et autres bondieuseries…

26 janvier, 2008 21:47  
Anonymous L'hérétique dit ...

Salut Luc,

J'ai à peu près le même avis que toi. Par ailleurs, la manière dont les caciques du Ps tentent de la dégommer m'insupporte, alors qu'elle bénéficie d'une véritable popularité dans les classes populaires, et c'est la seule à gauche.
Cela dit, son programme est blairiste, et j'ai une exécration totale pour le blairisme. Je reconnais qu'il y a des convergences possibles avec l'UDF-MoDem, mais il va falloir qu'elle mette de l'eau dans son vin, la miss Royal.

26 janvier, 2008 23:10  
Blogger Dagrouik dit ...

@L'héretique: qu'est ce qui est Blairiste dans le programme de SR ?

@Luc: ben alors, tu reconnais que tu t'es un peu trompé pendant la campagne?

26 janvier, 2008 23:22  
Blogger comité-de-salut-public dit ...

Mh, voyons...réflechissons...sans parti pris...en toute objectivité...de façon dépassionnée...élevons le débat, quoi, merde...comment dire...

Soutenir Royal ?





























Jamais.

27 janvier, 2008 00:42  
Anonymous eric dit ...

Assez d'accord avec toi sur l'essentiel de son billet. Selon lui, Ségolène Royal est celle qui incarne le mieux l'opposition à Nicolas Sarkozy, même s'il ne faut pas oublier François Bayrou, "apportant dignité, humanisme et rigueur dans sa vision de la société".

Mais quand il souhaite "voir Ségolène Royal et François Bayrou main dans la main sur certaines thématiques", on peut se demander si c'est l'intérêt de l'une et de l'autre de s'engager sur cette voie...

27 janvier, 2008 19:35  
Anonymous Fares dit ...

Sarkozy c'est le bonhomme qui dit qu'il faut que le peuple se prononce à chaque étape de la construction européenne http://video.google.fr/videoplay?docid=-5357840509972554948

Puis qui dit dans son programme présidentiel :
J’ai proposé à nos partenaires un traité simplifié, limité aux questions institutionnelles que nul n’a contestées pendant la campagne référendaire,afin que l’Europe se dote rapidement des moyens de fonctionner efficacement à 27 États membres. La question de la réécriture d’un texte plus global,scellant la dimension fondamentalement politique de l’Europe, se posera dans un second temps.

Pour finalement nous imposer par la voie parlementaire un texte dont tout le monde s'accorde à dire qu'il contient exactement la même chose que le texte qui a été rejeté lors du référendum de 2005.
Fort bien...



Ségolène Royal, c'est le PS, un parti politique qui prétend refuser la ratification par la voie parlementaire, mais qui préfère s'abstenir le 4 février alors qu'il détient la minorité de blocage qui lui permet d'imposer un nouveau référendum : http://souk-fares.blogspot.com/2008/01/trait-europen-dmocratie-maintenant.html
Hmmm... Hmmm... très bien, très bien.



Et Bayrou c'est le bonhomme qui prétend qu'il faut que les citoyens soient "informés et impliqués dans le débat pour qu'ils puissent réflechir et peser sur l'issue des décisions qui seront prises en son nom". http://www.bayrou.fr/opencms/opencms/discours/bayrou-japy-060607.html
Mais qui, le moment venu, fait le mort sur la question du traité de Lisbonne.

Formidable !!!


En gros on a le Président qui tente de réaliser un coup d'état (selon la formule d'Anne-Marie le Pourhiet, professeur de droit constitutionnel : http://www.observatoiredeleurope.com/Un-double-coup-d-Etat-_a791.html ), et les deux larrons de l'opposition contrôlée Royal et Bayrou qui sont dans leur rôle d'une opposition de façade mais qui laissent faire.


Et vous allez me faire croire que c'est nécessairement entre ces 3 là qu'il faut choisir ?

27 janvier, 2008 22:00  
Anonymous donatien dit ...

Le PS doit revenir vers ses valaurs et ne pas se laisser tenter par une alliance au centre. C'est un point de vue assez nouveau pour moi, qui ai voté Bayrou mais je ne crois plus à Bayrou !

Comme tu l'as si justement dit luc, Bayrou a fait apparaitre de nombreuses thématiques interessantes comme les médias etc. C'est d'ailleurs ce qui m'a séduit. Mais quand je relis son programme maintenant, il n'y a rien d'incroyable finalement et même au centre, cela reste une politique de droite.

Le PS n'a pas besoin du Modem, l'inverse... sans aucun doutes !

27 janvier, 2008 23:59  
Anonymous Benoit Charvet dit ...

Bien d'accord avec toi. Royal se perfectionne de jours en jours. On doit pouvoir effectivement se retrouver sur pas mal de thématiques...

Je trouve que ta note est un peu pro-ségo... Tu aurais donc changé ? lol ^^

A plus !

28 janvier, 2008 11:49  
Blogger Fanette dit ...

Il leur a fallu tout ce temps là pour s'en rendre compte ? Pour Toulouse, c'est ce qu'il faudrait faire : des alliances pour faire basculer l'UMP les mairies, ça marcherait mais quand vont ils s'y mettre ?

28 janvier, 2008 18:27  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home