]]>

10 janvier 2008

Syrine Catahier - François Florès : tandem pour les municipales dans le 18ème arrondissement

Partager
Syrine Catahier, tête de liste pour le MoDem aux élections municipales dans le 18ème arrondissement à Paris, on le sait. Soit.

Mais je n'avais pas lu attentivement la dépêche AFP. Et notamment ce paragraphe : "deux autres ex-Verts, conseillers de Paris, seront numéro deux sur les listes du Modem : Danielle Auffray, adjointe au maire PS Bertrand Delanoë pour les nouvelles technologies, dans le XIIIe, et François Florès dans le XVIIIe, a précisé Mme de Sarnez".

Je n'ai rien contre les Verts. Qu'ils se rassurent. Seulement j'ai adhéré au MoDem, pas aux ex-Verts. Et dans le 18ème arrondissement, nous allons nous retrouver avec en tête de liste Syrine Catahier, une ex-Verte, et en seconde position François Florès, un ex-Vert. Je n'ai rien à leur reprocher personnellement.

Seulement je m'interroge sur la stratégie. Est-ce vraiment utile et porteur d'avoir deux ex-élus des Verts pour porter les couleurs du MoDem ? Comment les électeurs vont-ils comprendre : une liste menée par les Verts dans le 18ème arrondissement en la personne de Sylvain Garel, et une liste MoDem menée par des transfuges, membres de la majorité socialiste au conseil d'arrondissement ?

On peut imaginer, en termes purement électoralistes, que les voix du MoDem se rapprochent des voix des Verts. Possible. Et donc imaginer que Marielle de Sarnez espère piquer des voix aux écolos. Pas bête. Mais pourquoi les deux premiers ? N'aurait-il pas été plus judicieux au contraire de prouver toute la diversité des militants qui composent notre mouvement ? En prenant comme co-listier une personne venant plutôt du centre-droit, de l'ex-UDF, ou un nouveau militant ?

J'imagine d'ici les attaques de nos adversaires. Venant de l'équipe de Roxane Decorte, la tête de liste de l'UMP : "le MoDem, c'est la gauche, regardez les deux premiers, ils viennent de l'équipe Vaillant". Venant de l'équipe de Daniel Vaillant, la tête de liste du PS : "le MoDem, ils prennent des gens qui venaient des Verts et qui n'ont pas reçu d'investiture, à croire qu'ils n'ont personne dans leur propre camp". Dans tous les cas, les arguments porteront : problème de positionnement, problème d'alliance.

Il va falloir travailler sur le projet. Rien que le projet. Et j'ai peur : les élections sont dans deux mois, et pour le moment nous n'avons rien à nous mettre sous la dent. Rien. Alors que Bertrand Delanoë vient d'imprimer son million de tracts. Alors que Roxane Decorte mène depuis plusieurs mois une campagne de terrain. Et nous, j'ai peur que nous devions nous contenter d'une campagne minimaliste à diffuser quelques tracts aux sorties de métro.

Et cette appréhension, la question récurrente à laquelle nous aurons forcément droit : et pour le second tour, alliance avec la gauche ou avec la droite ? Sans parler de cette autre, que je me pose également : cette liste Catahier-Florès, c'est une liste MoDem ou une liste dissidente des Verts ?

Libellés : , , , ,

2 Commentaires:

Anonymous metallah dit ...

j'aurai été Modem j'aurai eu le meme type de raisonnement...
c'est bof là, ça donne vraiment l'impression (mais c'est peut etre vrai) que le Modem est à court "d'actifs" et que seuls les "ambitieux" pour faire de la dissidence s'y retrouve

10 janvier, 2008 19:52  
Blogger Gaël dit ...

ils font le coup à Tours aussi, ils ont propulsé David Martin tête de liste au grand dam de beaucoup de partisans modem apparemment

ça m'a l'air national comme stratégie et je partage ton scepticisme sur son succès

10 janvier, 2008 21:23  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home