]]>

26 février 2008

Mis en demeure par Maître Sylvie Noachovitch

Partager
25 Février 2008. 18h24. Un courrier électronique arrive sur ma messagerie. Expéditeur : "Maître Noachovitch". Objet : "retrait de pages Web - mise en demeure". Suit un long mail avec des extraits de textes de loi. Deux parties : "non respect des droits et de la réputation d’autrui" et "délit de diffamation publique".

Coups de fil. Contacts avec des journalistes, des juristes et avocats (encore merci à eux). On me parle de prescription. Ma note date en effet de Juin 2007. Puis les doutes : ce mail provient-il vraiment du cabinet de Sylvie Noachovitch ? En effet, aucune coordonnée pour contacter. Aucun numéro de toque. Coup de téléphone au cabinet. Personne. J'envoie un mail de réponse, demandant de me contacter au plus vite.

La nuit se passe. Un autre blogueur me contacte. Il a reçu le même mail. Appel d'une journaliste du Monde Interactif. Elle veut connaître les détails de l'affaire.

L'accusé de réception de mon mail envoyé la veille arrive dans ma messagerie. Cinq minutes plus tard, un numéro masqué me joint sur mon portable. Un avocat qui se présente comme le défenseur de Madame Noachovitch. Je lui demande son nom. Mais oublie de lui demander son numéro de téléphone. Une conversation à laquelle je ne comprends pas grand chose. Les expressions juridiques sont pour moi du chinois.

Il semble désormais certain pour moi que le mail provienne du cabinet de Madame Noachovitch. Cependant le doute persiste, tant cette démarche me semble improbable. Qui était vraiment mon interlocuteur ? Pourquoi réagir 8 mois après la publication ? Après tout, je n'ai aucun moyen de le recontacter. Je renvoie un mail. Appelle de nouveau le cabinet de Maître Noachovitch. Quinze minutes de musique d'attente. Puis un "on vous rappellera". Je précise : "c'est urgent".

Je décide de mettre hors-ligne la page de mon blog incriminée. Par précaution. Je fais de même pour une autre note dans laquelle je parle de Sylvie Noachovitch. Double précaution. Pas les moyens pour affronter un procès. Ni l'envie.

Une heure trente plus tard, rien. Un contact me dit que le mail ne vient pas de Sylvie Noachovitch, il l'aurait eu au téléphone. Je recontacte le cabinet. Secrétaire. Musique d'attente. Puis la confirmation. Le mail est bien l'adresse du cabinet de Maître Noachovitch. Le nom de l'avocat avec lequel j'ai parlé au téléphone ce matin concorde.

Arrive donc cet article sur LePost. Sylvie Noachovitch confirme l'envoi de ce mail. Et détaille un peu. Elle déclare qu'elle peut nous "poursuivre en action civile pour trouble illicite". Malgré la prescription. Toujours du chinois me concernant.

Madame Noachovitch assure également qu'elle veut résoudre le problème à l'amiable. J'ai connu plus aimable comme requête. Et l'intitulé du mail est clair : "mise en demeure", qui pourtant ne peut se faire que par courrier avec accusé de réception ... Ce genre d'amabilités ressemblerait plus à une menace et à de l'intimidation, de mon point de vue.

Qu'en est-il donc ? J'ai supprimé les deux notes. Dommage pour la liberté d'expression. Le pire étant que je ne faisais que copier-coller une note de Claude Askolovitch. Sachant que le fond de l'affaire (des propos que Mme Noachovitch aurait tenus lors d'un dîner) n'a toujours pas été jugé, Sylvie Noachovitch poursuivant Le Canard Enchaîné.

Pour rappel, Sylvie Noachovitch est candidate UMP aux municipales à Villiers-le-Bel. Le mail reçu arrive deux semaines avant le premier tour du scrutin. A l'heure actuelle, seule deux blogueurs, Florian et moi-même, avons été menacé de poursuites judiciaires. Mais pas Claude Askolovitch, pourtant bien plus lu et réputé.

Impossible pour moi de faire face à un procès :
j'ai décidé de supprimer les notes.
Il n'est pas bon être blogueur en ce moment.

Merci à toutes celles et ceux qui m'ont apporté conseils et aides durant ces 24 heures ô combien mouvementées.

Libellés : , ,

76 Commentaires:

Blogger oRélie dit ...

Comme tu le dis si bien, la liberté d'expression est vraiment mise à mal ces derniers temps !
J'espère que tu n'auras pas d'ennuis maintenant que tu as supprimés les articles qui posaient problème. Enfin, je trouve quand même ça grave qu'on ne puisse plus s'exprimer librement sur son blog sans risquer de recevoir un mail "mise en demeure" ou sans s'exposer à des poursuites de ces procéduriers frustrés !
En tout cas bon courage petit scarabée (lol)
Bises de charolaise

26 février, 2008 17:41  
Blogger balmeyer dit ...

Que dire ? A ta place, j'aurais supprimé aussi ces articles, les blogueurs n'ayant pas les reins assez solide pour prendre le risque d'un procès, même imperdable...

Oui, c'est vraiment triste, mais il me semble que ce genre de pratique se retourne toujours contre ceux qui la font... Je ne sais pas si légalement elle a raison ou non, peut-être que les blogs font peur et peuvent être un vrai tremplin à la diffamation par ailleurs, je ne sais pas, vaste débat...

26 février, 2008 17:54  
Anonymous Nick Carraway dit ...

Moi je dis elle bluffe.

26 février, 2008 18:10  
Blogger Inès A. dit ...

je ne connaissais pas votre blog avant de lire la note de lepost.fr. je ne vous cache pas au départ je pensais que c'était une blague! vous savez que vous n'avez rien commis d'illégal, des avocats vous ont dit qu'il y a "prescription". Pourquoi avez-vous supprimé les articles en questions. ? vous n'avez fait que "citer" un journaliste..enfin! maintenant on n'en sait rien! je pense que ce sont les termes utilisés et le ton de l'email qui vont ont fait "peur".

26 février, 2008 18:14  
Anonymous Anonyme dit ...

Ce qui marque la tentative d'intimidation, c'est que Noachovitch utilise son titre d'avocat pour vous menacer, alors qu'elle agit en tant que personne privée.
A-t-elle au moins indiqué dans son email que son avocat était à la disposition du votre ?
Sinon vous pourriez transmettre l'email au Bâtonnier de Paris, en vue d'éventuelles sanctions disciplinaires.

26 février, 2008 18:26  
Blogger Tahar, coeur de lyon dit ...

et voilà la spécialite de la fameuse émission télé qui elle se permet de vomir les pires salopperies te pousse à l'auto-censure et nous nous plaignons qu'au MAroc, un internaute est condamné à 3 ans de prison ferme.
Méthodes différentes, résultats identiques.
Put être faudrait il réfléchir pour les articles chaud à une diffusion de l'info basée sur la technique d'amnesty internationnal.
En France on passe des articles délicats concernant des problèmes qui se déroulent dans d'autres pays et pour les patates chaudes françaises on les fait diffuser à l'étranger.
Internautes démocrates du monde entier : unissez vous.

bonne chance et à bientôt
internaute solidaire
Tahar, coeur de Lyon

26 février, 2008 18:27  
Blogger mich" dit ...

C'est bien ce que je notais chez pingui75 : il y aurait bel et bien une prescription de 3 mois.

cf. http://www.rsf.org/article.php3?id_article=10689

26 février, 2008 18:38  
Anonymous mc dit ...

Ce serait cool qu'il y ait prescription parce que je viens d'effacer trois articles et une douzaine de commentaires sur mon blog... Or, comme je n'y mets pas d'adresse mail de contact, il est possible que cette sympathique non-raciste m'ait envoyé je ne sais quelle lettre recommandée (quoique, comment aurait-elle mon adresse ?). Bref : j'ai peur !!!!!!!!!!!! brrrrrr ! Ce ne serait pas la première mise en demeure que je reçois, cela dit :D

26 février, 2008 18:41  
Anonymous abadinte dit ...

Luc, honte à toi! Comment oses-tu lâcher aussi facilement face à une personne aussi comme elle?

Tu devrais plutôt te battre contre elle pour montrer ton droit. Je trouve que sa menace de te poursuivre est absurde car ça lui fait encore plus de mauvaise publicité. Lutter contre les gens qui refusent la liberté de parole est un combat de tous les jours.

26 février, 2008 18:43  
Anonymous abadinte dit ...

"aussi comme elle"
Ca c'est du français ;)

26 février, 2008 18:44  
Anonymous Yogi dit ...

Pourquoi ne pas simplement renommer le bilet "revue de presse" ? Sur le thème "Le Canard a dit ça, Noachovitch dit que non, affaire à suivre ..." inattaquable non ? On a plus le droit de citer la presse ? Tous ceux qui ont parlé du SMS de Sarko sont-ils eux aussi poursuivis pour faux ?

26 février, 2008 18:44  
Blogger aaarff dit ...

Moi je dis que ça mythone pas mal chez les Noachovitch (avocate ??? vraiment ???). Juridiquement, elle ne peut rien car il y a bien prescription (de plus vous n'êtes pas l'auteur du texte), et envoyer un e-mail pour mise en demeure... alors ça c'est carrément à mourir de rire car cela n'a aucune valeur juridique. Elle devrait réviser un peu la mère Sylvie car on est loin de pouvoir assigner qqu'un ou de le mettre en demeure par e-mail.
Donc en résumé, je confirme que ça pipote un max chez les Noachovitch.

26 février, 2008 18:44  
Anonymous Yogi dit ...

@aaarff : "ça pipote un max chez les Noachovitch" Attention attention diffamation !! ;-) Et le maître de céans est jurdiquement responsable des commentaires aussi !! Alerte ! Alerte !

26 février, 2008 18:49  
Anonymous jeandelaXR dit ...

Ben dit-donc, quel buzz !
Je suis avec toi, moi-aussi j'aurais fait pareil, (enlever les notes), la sorcière s'attaque à toi et pas à Guy Birenbaum ? Étrange !
Tu vas devenir le n° 1 des blogs politiques devant Versac (il est en waquance…) hi hi hi !
Merci qui ?
Bon, je pense qu'elle ne sera pas élue, d'où son énervement hystérique…
à +

26 février, 2008 18:53  
Anonymous Slovar dit ...

Solidaire avec toi

@micalement

Slovar les Nouvelles

26 février, 2008 19:37  
Anonymous Anonyme dit ...

on est avec toi!!! gros bisous virginie

26 février, 2008 19:39  
Anonymous KAMMERER Pascal dit ...

Incroyable. Dans quel monde vit-on... Certainement pas un monde de démocrates.

26 février, 2008 19:57  
Anonymous Olivier Autissier dit ...

C'est terrible et affligeant. Il est clair que la liberté d'expresion est plus que mise à mal.

26 février, 2008 20:08  
Blogger Dagrouik dit ...

Luc, je pense à un truc : elle a osé ecrire dans son mail que tu nuisait à sa réputation. Mais quelle est donc la réputation de cette personne?

26 février, 2008 20:14  
Anonymous le chafouin dit ...

Elle bluffe, c'est clair... Le délai de prescription est de deux mois! Dommage de devoir retirer des articles pour cela. JE te soutiens à mort. Moi je dis, on se cotise tous en cas de procès, et tu remets les articles!

26 février, 2008 20:16  
Blogger FalconHill dit ...

bon courage, pas agréable.

26 février, 2008 20:26  
Anonymous Nicolas Vinci dit ...

On a souvent entendu l'avocate en question s'énerver en plateau avec Julien Courbé et dire à la Madame dans le téléphone: "C'est inadmissible Madame! Vous abusez de votre position dominante!".

On a très envie, aujourd'hui, de demander à l'avocate en question de redire cela et de lui mettre un miroir devant le nez.

Luc, je t'envoie tout mon soutien de Finlande!

Être toujours du côté de la liberté d'expression, impératif moral!

Nicolas

26 février, 2008 20:34  
Blogger Gaël dit ...

porte l'affaire chez Julien Courbet !
si la prescription est avérée (et elle l'est) cela pourrait être drôle de te voir face à elle sur TF1 avec Claude Askolovitch en témoin

bon allez plein de bonnes choses

PS : étrangement ce soir Montebourg sur France Inter (téléphone sonne spécial "pôv con") faisait le parallèle entre le salon de l'agriculture et le discours de sarko aux policiers en nov 07 : on aurait juré qu'il venait de voir ta vidéo... Comme il est avocat et qu'on peut désormais le classer dans tes fans, peut-être qu'il pourrait te conseiller ?

26 février, 2008 20:41  
Anonymous soft drink dit ...

gloups, même si c'est juste du bluff, ça montre que le net représente vraiment une source d'information libre qui fait peur à certains (tant mieux). Et encore triste de constater que certaines personnes fortunées ou bien soutenues pourront toujours se servir des tribunaux pour faire taire leurs "adversaires", bon courage!

26 février, 2008 20:53  
Anonymous Laurent dit ...

Je suis jaloux : http://laurent.guedon.org/2007/06/15/elle-me-repugne/

26 février, 2008 21:14  
Anonymous Anonyme dit ...

Cette affaire a paru dans tous les médias à l'époque, même sur France2...

Avec les témoignages de deux personnes qui étaient assises à la même table qu'elle, dont le journaliste qui présente "Complément d'enquête" me semble-t-il me souvenir.

26 février, 2008 21:46  
Blogger zahra dit ...

En même temps je te comprends Luc. La liberté d'expression est dans ce cas là un loisir de riche ou de personnes qui ont de l'énergie à dépenser dans ce genre de procédures. En premier lieu, l'utilisation d'un vocabulaire juridique a quelque chose d'impressionnant pour ceux qui n'y sont s habitués. Un procès c'est du temps, de l'argent, de l'énergie qu'on a envie de dépenser ailleurs.
Le fin mot de l'histoire c'est que sans ces pressions, ton précédent billet serait passé inaperçu, désormais elle apparait comme quelqu'un voulant attenter aux libertés et fait plus de bruit.

26 février, 2008 22:18  
Anonymous Anonyme dit ...

Toute mon amitié et ma solidarité, Luc ! On t'aurait soutenu s'il y avait eu des suites.

En même temps, il faudrait que ces pratiques (se menacer d'avocats, de barreau, de référés) cessent entre blogueurs, comme on a pu le voir récemment..

Depuis que mon blog existe, j'ai eu près d'une dizaine de demandes (je ne les compte pas) de retraits d'articles ou de noms de personnes sur mes publications. C'est plus fréquent qu'on ne pense...Le mieux est d'obtempérer quand ce sont des inconnus.

Julien T.

26 février, 2008 22:57  
Anonymous Quitterie dit ...

Toute mon affection et ma plus entière solidarité.

26 février, 2008 23:40  
Blogger Florian dit ...

Oui, merci pour ton aide, je te tiens au courant des prochaines péripéties...!

26 février, 2008 23:54  
Blogger sKaLpA dit ...

Un petit message de solidarité, c'est clair que vu le climat, il faut savoir être prudent.
Enfin, cela effraie un peu tout ça...

Bon courage

27 février, 2008 00:09  
Anonymous force_hyeres dit ...

Soutien total Luc ! Même assez d'accord avec le post du Chafouin ! Bon courage, Chantal

27 février, 2008 00:43  
Anonymous Bruno Lamothe dit ...

Je suis quand même ahuri qu'une "avocate" puisse se permettre de telles "approximations" en la matière... AHURISSANT.

Bien entendu, la diffamation, si diffamation il y avait, est prescrite. Au bout de 3 mois.

Au surplus, "non respect des droits et de la réputation d’autrui", ça ne veut strictement rien dire. Soit c'est de la diffamation, soit c'est de l'injure, mais il n'y a aucune incrimination pénale relevant de ce nom.

Le mieux, c'est quand je lis "je peux les poursuivre en action civile pour trouble illicite". La notion de "faire cesser le trouble manifestement illicite", c'est une notion qu'on trouve sur les ordonnances de référé (c'est à dire les ordonnances qui prennent des mesures d'urgence et provisoires), mais pour cela, il faut qu'il y ait un fait principal (en l'espèce la diffamation) qui soit assez évident. Et là, les faits sont prescrits. Donc, encore tout faux.

Et sur le post, j'apprends que Madame Noakovitch aurait réagi aussi tard parce qu'avant, "elle ne pouvait pas prouver que c'était diffamatoire". Sauf qu'elle oublie que lors d'une citation, on ne fait de préciser et qualifier les faits incriminés. On n'a pas à "prouver que c'était diffamatoire", puisque c'est au juge de se faire son opinion.

Je ne sais pas où elle a fait ses études, cette brave dame, mais je serais d'avis de l'y renvoyer très vite...

Tout mon modeste soutien, bien entendu, Luc...

27 février, 2008 01:01  
Anonymous Tefy dit ...

C'est effarant de faire pression sur qqn qui n'a pas les moyens de se défendre.... Selon lepost, Askolovitch n'a pas (encore) été inquiété...

Quoiqu'on puisse penser de cette affaire, visiblement il y a prescription, on aurait pu s'arranger autrement au lieu d'utiliser les menaces, un droit de réponse aurait pu suffire...

27 février, 2008 01:29  
Anonymous Axel - Guist'hau dit ...

Salut, je suis tombé sur ton blog via l'article de LePost.fr
Que dire si ce n'est que tu as mon soutien moral dans cette affaire qui n'est autre qu'une manœuvre d'intimidation comme on n'en trouve que trop souvent sur internet...
Quelle que soit ta décision, je ne doute pas qu'elle aura été choisie avec soin, te connaissant.

courage !

27 février, 2008 02:05  
Blogger brigetoun dit ...

signe de gloire, avoir été retenu comme cible dans tout le bruit qu'a fait cette phrase - (j'ajouterai France Inter, même eux)
courage

27 février, 2008 05:04  
Anonymous Titem dit ...

C'est peut-être facile de dire alors que ce n'est pas nous qui avons été menacé, mais je fais partie de ceux qui croient que tu n'aurais pas dû te laisser faire Luc.

Elle bluffe et abuse de sa position dominante. Puisque les faits étaient prescrits, que pouvais-tu risquer judiciairement ? En tout cas cette manœuvre est profondément scandaleuse, et montre une nouvelle fois que la censure est dans l'air du temps.

Mais bon souhaitons que tu n'aies pas d'autres soucis, en tout cas sois assuré de mon soutien ;-)

27 février, 2008 05:59  
Anonymous Mec dit ...

Ouah, ça commence à sentir le gaz lorsque l'on est blogueur aujourd'hui. Nous sommes dans quel pays déjà ? Bon courage à toi.

27 février, 2008 07:07  
Anonymous Bruno Lamothe dit ...

je me suis permis de parler un peu de cette histoire ici : http://jurisconsult.canalblog.com/archives/2008/02/27/8111881.html

27 février, 2008 09:40  
Blogger loran dit ...

il faut que sa se sache
ce genre de pratique
j'ai repris ton article
sur le blog"torapamavoa"
voici le lien:
http://torapamavoa.blogspot.com/2008/02/mis-en-demeure-par-matre-sylvie.html

27 février, 2008 10:05  
Blogger balmeyer dit ...

ah ah ah ! Le nombre de commentaires et la sympathie que tu t'attires prouvent bien que sa stratégie est très mauvaise...

27 février, 2008 10:09  
Blogger René dit ...

Désolé de perturber ce concert de louanges, mais la liberté d'expression ce n'est pas le copier-coller d'un blog qui évoque un écho du Canard Enchaîné selon lequel la dame en question aurait eu des propos de bistrot lors d'un dîner privé.
C'est juste de la propagation de rumeurs au conditionnel et le degré zéro du blogging. Action juridique ou non, tout ça ne mérite de toutes façons pas d'être publié.

27 février, 2008 10:28  
Anonymous Nicolas dit ...

Mince, j'avais pas vu que c'était toi qui était visé. J'avais lu l'info en diagonale hier mais je me doutais pas que c'était toi qui était dans le colimateur.
Tout mon soutien Luc et espérons que les électeurs de Villiers le Bel vont nous débarasser d'elle une bonne fois pour toute!
Car elle est candidate aux municipales et aux cantonales et cette soudaine attaque contre les blogueurs n'est sans doute pas fortuite... (au fait, vous n'êtes que 2 à avoir parlé de cette histoire? C'est bizarre de s'en prendre aux blogueurs, on se croirait en Chine...).
Au moins, ça va t'amener des lecteurs, elle aura gagné ça.
Pitoyable attitude en tout cas...

27 février, 2008 10:29  
Blogger Cécile dit ...

Cette dame est indigne… Indigne… Je suis consternée ! J'ai vu ça chez Falconhill !! Tu as mon soutien !! J'avais posté sur elle également quand elle avait dérapé avant les élections… Je souffre en ce moment de cette France !! Allez courage et espérons que ça évoluera dans le bon sens !

27 février, 2008 11:38  
Blogger Cratyle dit ...

Tout mon soutien face à ce lamentable événement. De telles pratiques sont déplorables et doivent être désignées comme telles.

27 février, 2008 12:27  
Anonymous Anonyme dit ...

– Il paraît que la peur donne des ailes, par Odin !... Elle nous permettra de voler comme des oiseaux.
Grossebaf, Astérix et les Normands.

om...

27 février, 2008 12:52  
Anonymous totolezheros dit ...

Par divers moyens on arrive à pareille fin

LA plus commune façon d'amollir les coeurs de ceux qu'on a offencez, lors qu'ayans la vengeance en main, ils nous tiennent à leur mercy, c'est de les esmouvoir par submission, à commiseration et à pitié : Toutesfois la braverie, la constance, et la resolution, moyens tous contraires, ont quelquesfois servy à ce mesme effect.

Montaigne

http://www.bribes.org/trismegiste/es1ch01.htm

27 février, 2008 13:02  
Anonymous adrien (de rien) dit ...

Après Yves Jégo qui poursuit Yves Poey (http://yvespoey.unblog.fr/2008/02/06/tentatyves-judiciaire/) c'est votre tour...
Internet devient dangereux, il faut croire...

27 février, 2008 13:14  
Blogger FalconHill dit ...

On boit un coup quand tu dépassesles 50 commentaires sur ta note :)))) ?

27 février, 2008 15:32  
Anonymous Sonjean dit ...

C'était pour être le 50eme. Plus sérieusement.
1) c'est de l'intimidation : sa démarche n'a aucune légalité, (pas de mise en demeure par mail, démarche privée, prescription)
2)Malheuresement ça a marché. Il ne faudrait pas en rester là et combattre ce genre de procédés. Je suppose que tu as prévenu le canard enchainé ?

27 février, 2008 16:00  
Blogger Monsieur Pingouin dit ...

Bonne idée Falconhill :=)

Ce n'est pas pour jaboter, mais il y a une candidate à la mairie de Villiers-le-bel qui ne reçoit pas mon soutien dans cette affaire.

27 février, 2008 16:01  
Blogger David dit ...

Je suis a fond avec toi ! Honte a cette politicienne et ses methodes dictatoriales. Le point positif, c'est que maintenant les electeurs de Villiers le Bel savent a quoi s'en tenir avec cette candidate. Elle les attaquera en justice, leur prendra tout leur argent et les mettra en prison si d'aventure ils songeaient a ne pas etre d'accord avec elle.

Honte honte honte !!!

27 février, 2008 16:09  
Anonymous Anonyme dit ...

je passe tous les jours sur ton blog -intéressant au possible !- et t'assure de mon soutien.

cette "dame" ne le reçoit pas elle... et on peut "boire un coup".
bises
Diane

27 février, 2008 16:30  
Anonymous RoseNoire dit ...

Lamentable histoire, venant d'une personne à qui je m'abstiendrai de coller des qualificatif afin que tu n'aies pas d'autres ennuis.

27 février, 2008 19:15  
Blogger FalconHill dit ...

Si vous passez à Roquemaure ce weekend, y a un petit blanc de Lirac (pas le pays, le village) au frais pour féter les 50 commentaires dépassés.

Et pour souhaiter bonne chance à Luc.

Et comme le dit la RoseNoire que j'adore, ben y a des mots qu'on a bien envie de dire, mais ne rajoutons rien à charge...
Contentons nous, comme l'ami Pingouin, de souhaiter une victoire de la gauche à Villier le Bel, et je dis ça avec plaisir (le Général me pardonnera et me soutiendra ^____^)

Bonne nuit les zamis, et bon courage Luc (et demain un billet sur la beauté de Carla : faut redorer ton blason hein... ^_____~ )

27 février, 2008 22:35  
Blogger Farid dit ...

Je te propose un truc (si personne ne l'a déjà fait) : qu'on mette tous en ligne les billets en question et là elle aura tout gagné .. .un buzz énorme et une impossibilité de poursuivre toute la blogosphère sans passer pour une C_ _E !

Allez balance ton billet par mail privé... je le met en ligne avec qui le voudra.

27 février, 2008 22:57  
Anonymous Toréador dit ...

Moi j'ai déjà agi. C'est ma journée "blog mort"

NOUS SOMMES TOUS DES LUC MANDRET :
http://www.toreador.fr/2008/02/27/journee-blog-mort-nous-sommes-tous-des-luc-mandret/

27 février, 2008 23:00  
Anonymous David dit ...

Farid a eu une super idee ! mail moi ton billet original, je le met en ligne sur mon blog des que je le recois.

27 février, 2008 23:15  
Blogger David dit ...

et voila:

http://caraibes.wordpress.com/

je vous invite a faire de meme, et on se retrouve tous au proces :)

David

28 février, 2008 00:06  
Blogger Le Petit Grognard dit ...

ouais, j'ai beau être un juriste lamentable et bien que je n'ai pas eu la chance de lire les notes, à mon avis ça craint rien. Les juristes aiment faire peur, c'est notre métier (car pour défendre on attaque). J'ai le PCF 31 qui commence à s'énerver par chez moi. Un procès serait une publicité en or et je gagnerai sans hésitation.

28 février, 2008 08:27  
Blogger FalconHill dit ...

Trés bonne idée Farid

28 février, 2008 08:51  
Anonymous Eric dit ...

Vive la liberté d'expression ! Vais aller voir chez David...

28 février, 2008 09:19  
Anonymous Politburo dit ...

Je crois que le fond du fond dans cette affaire, c'est surtout la recherche du nouveau roi "Buzz". Et ça marche! Qui connaissait cette mme Noamachintruc ,hormis quelques initiés , il y a quelques jours encore. Or En trois jours j'ai vu son nom une bonne quinzaine de fois .
Le plus important , c'est de faire parler de soi, en bien ou en mal, et ça mme Noamachintruc l'a bien compris. A nous de ne pas tomber dans le panneau.

28 février, 2008 10:01  
Blogger Marion Narran dit ...

C'est scandaleux! C'est vraiment écoeurant, surtout de la part d'une professionnelle qui sait pertinement qu'une mise en demeure est un acte juridique qui ne se fait certainement pas par mail!

28 février, 2008 10:08  
Blogger AJM dit ...

Bonjour Luc,

Je suis arrivé à Bruxelles et t'apporte tout mon soutien.

@+

28 février, 2008 10:10  
Blogger Luc dit ...

Cette bonne femme est une folle furieuse, et je trouve que c'est une erreur - très excusable, mais une erreur quand même - de céder devant ses menaces, à moins que le contenu des textes litigieux soit réellement diffamatoires.

28 février, 2008 11:44  
Anonymous vert chez moi dit ...

certains et certaines ont peur de ne pas se faire réélire... menaces...

tu as également tout mon soutien

28 février, 2008 13:28  
Blogger Gael dit ...

qu'est ce qu'elle m'agace cette femme!
En même temps si tu remets les posts en question, tu peux médiatiser l'affaire.
ça fait de la pub pour ton blog et pi tu auras l'occasion d'avoir un bon boulot à la clé.
Adcr (sous sa veritable identité)

28 février, 2008 14:42  
Blogger Pema dit ...

relayé sur les 17 millions, avec tout mon soutient.

28 février, 2008 22:29  
Blogger pigiconi dit ...

Tout mon soutien

29 février, 2008 09:18  
Blogger dddfault dit ...

Bon ben on va faire buzzer tout ça hein, histoire que Sylvie comprenne sa douleur.

29 février, 2008 11:56  
Blogger ATPLA01 dit ...

bourgeoise la demeure au moins?

laisse pisser ces bouffons...

elle fera 22%

29 février, 2008 12:23  
Anonymous jocelyncharles dit ...

maitre eolas parle justement de ce sujet:

http://www.maitre-eolas.fr/2008/02/27/882-coup-porte

29 février, 2008 16:48  
Blogger clem dit ...

Ce Michel, quel homme ....

29 février, 2008 22:42  
Blogger Christophe dit ...

Moi, j'avais été mis en demeure par Laurence Ferrari. J'ai passé un coup de fil au cabinet WATRIN, qui a pour cliente Laurence Ferrari, et ils ont été assez sympa dans leur réponse. Du coup, j'ai retiré l'article concernant Ferrari.
Personnellement, une mise en demeure, c'est juste histoire de faire peur aux blogueurs... Y'a rien de très sérieux... C'est pourquoi je trouve que t'as un peu "moussé" cette note.

29 février, 2008 23:01  
Anonymous Atypik dit ...

Je viens de prendre connaissance seulement aujourd'hui de cette affaire du à mon absence d'une semaine.
J'en suis désolé pour toi et te soutiens à 100 % tant ces pratiques me révoltent dans un pays comme le notre.

Bon courage à toi

16 mars, 2008 12:26  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home