]]>

14 février 2008

Municipales 75018 Paris, 4ème question : relations inter-générationnelles

Partager
Voici la quatrième des questions à laquelle ont répondu les candidats aux élections municipales dans le 18ème arrondissement de Paris.

Encore un grand merci à Cyril Bozonnet, à Sauveur Boukris, à David Pierre-Bloch, à Roxane Decorte, à Sylvain Garel, à Michel Langlois, à Daniel Vaillant et à Syrine Catahier.

Que proposez-vous pour faciliter les relations inter-générationnelles dans le 18ème arrondissement ?

(Les réponses sont portées dans l'ordre de réception auxquelles elles me sont parvenues, sans aucune modification.)

Cyril Bozonnet
tête de liste du Front National (son blog)
Bien sûr, sur le papier, des structures qui servent de lien communiquant entre nos anciens et les jeunes générations existent déjà. Mais ce lien existant vraiment entre les deux groupes semble souvent bien ténu.
Je pense que quand le système économique basé sur l'égoïsme de chacun pousse les enfants à "oublier" dans leur coin ses propres parents, il est temps pour l'Etat de prendre ses responsabilités (c'est mon côté jacobin !).

Concrètement, je propose que quatre fois par an par individu, les services sociaux municipaux visitent physiquement toute personne âgée de plus de 70 ans présente sur le 18e arrondissement. A mon sens, on évitera bien des drames liés à la solitude, la maladie, la méchanceté de certains rejetons...
Pourquoi ne pas associer les écoles à ces visites ? Se sentir réellement utile, pour certains pré adolescents, éviterait bien des basculement dans l'ennui, voir la délinquance juvénile.

Quand aux problèmes liés à la dépendance physique, les srtuctures parisiennes existent déjà.


Sauveur Boukris
tête de liste "Agir pour le 18e" (son blog)
ma priorité est de developer les relations intergenérationnelles , en particulier maintenir les personnes agées et dependantes à leur domicile en facilitant l'acces à l'activité de service (par le cheque emploi service) par des etudiants pour faire les courses, amener les plateaux repas à domicile des personnes agées ou malades, en developpant les auxillaires de vie et les aides ménageres.
Paris doit etre une ville où toutes les tranches d'age doivent cohabiter:Il serait absurde d'imaginer un arrondissement comme le 18e avec des habitants qui viendraient que pour travailler ou que pour dormir. !
Le developpement des maisons de retraire ou des résidences medicaliées doit etre une priorité car la population agée de plus de 70 ans sera de plus en plus nombreuse et qu'il existe un deficit dans ce domaine.
Enfin , la population d'origine étrangere, dans le 18e arrondissement , possède ,dans sa culture , un respect des ainés et des personnes agées qui les incitent à garder leurs parents à leur domicile ou près de chez eux.



David Pierre-Bloch
tête de liste du Nouveau Centre
Comme maire du 18ème arrondissement, je serai en faveur d'un soutien accru aux associations qui agissent concrètement dans le domaine de la solidarité inter-générationnelle. A mon avis, il doit être possible de leur attribuer un volant conséquent des subventions municipales.

De plus, je souhaite, pour bien souligner la réciprocité et donner tout son sens au mot "solidarité", que les actions que j'encouragerai ne seront pas des actions à sens unique. De vraies relations inter-générationnelles doivent prendre la forme d'un échange mutuel. Ainsi, en tant que maire, j'attacherai de l'importance à ce que, sur la base du volontariat, des associations, par exemple de soutien scolaire, fassent intervenir non seulement des étudiants, mais aussi des personnes plus âgées qui pourraient encadrer les plus petits et les guider. Le vécu et la sagesse des personnes plus expérimentées devraient être ainsi valorisés et compléter le soutien purement scolaire dispensé.

Enfin, une fête de la solidarité inter-générationnelle sera créée à l'initiative de la mairie, qui pourra être aussi organisée dans chaque immeuble et dans chaque quartier.


Roxane Decorte
tête de liste UMP (son site)
Mon histoire personnelle symbolise de manière forte le lien intergénérationnel. J’ai été élevée par ma grand-mère maternelle, âgée aujourd’hui de 86 ans dont je m’occupe quotidiennement. Je préside une association qui s’occupe du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées dans le 18ème arrondissement. Et j’ai voulu que ma liste municipale soit un 18ème miniature où toutes les générations sont présentes : à la différence de M Vaillant, j’ai tenu à avoir des personnes âgées de 70 ans comme Mme Marret la dynamique présidente de trois associations à la Porte Montmartre. La capitale de l’intergénérationnel est à inventer. Maire du 18ème, je la ferai dans notre arrondissement. Le défi porté par la révolution de la longévité est décisif. Je créerai des « maisons intergénérationnelles » dans chaque quartier associant une résidence pour personnes âgées, des logements étudiants à loyer modéré en échange de services pour les personnes âgées comme un tour de garde pour la téléalarme et une crèche intergénérationnelle. Maire du 18ème, j’aurai une politique volontariste de rapprochements familiaux et intergénérationnels et je prendrai en compte le critère de rapprochement familial pour la commission d’attribution des logements. Je créerai un grand prix annuel de l’intergénérationnel dans le 18ème pour mettre en valeur et récompenser l’action d’une association, d’une personne qui aura fait preuve d’initiatives fortes pour tisser du lien social entre les plus jeunes et les moins jeunes. Il est essentiel de valoriser le rôle social des personnes âgées pour la transmission des savoirs, pour le tutorat, d’ouvrir les espaces les uns sur les autres, de mettre en valeur les mises en commun entre les générations pour rendre notre 18ème plus fraternel.


Sylvain Garel
tête de liste des Verts (son site)
Voici ce que Les Verts proposent pour faciliter les relations inter-générationnelles dans le 18e :

-Citoyenneté et solidarité :
Nous aiderons la société civile et les associations qui œuvrent dans ce sens.
Les contacts entre les conseils de quartier et les conseils de la jeunesse (et les "conseils des anciens ou des sages" dont nous souhaitons la création) sont à développer.
Nous proposons d'installer des crèches et des maternelles à proximité de maisons de retraite (projet dans le quartier Marx-Dormoy), et de créer des échanges, comme cela se fait déjà à l'hôpital Bretonneau; échanges entre les jeunes et les anciens, à travers notamment des projets scolaires mis en oeuvre avec des professeurs volontaires et des associations, avec des sorties et des échanges de savoirs.
Participation aux cafés associatifs (comme Le petit Ney) avec des jeux, des soirées à thème...

-Logements
Dans les nouveaux quartiers en projet (Chapelle, Simplon, etc), des immeubles de logement social comprenant des logements individuels avec des espaces communs (salle commune pour les loisirs, etc.) et conçus pour accueillir des personnes de différents âges et statuts familiaux : célibataires, familles, étudiantEs, retraités.

-Culture et sport :
Nous développerons des lieux de rencontre autour du sport et de la culture
les "ruches" (lieux consacrés aux pratiques artistiques amateurs) sont un projet des Verts permettant à des amateurs d'âges différents de se partager un même lieu; les orchestres populaires (en Allemagne, ce type d'orchestre fonctionne bien et permet de nouer des relations inter-générationnelles); soutenir les clubs de sport proposant des cours tous âges (ex : dojo de la Chapelle).

- Environnement :
Nous renouerons ensemble jeunes et vieux le lien avec la terre
Les jardins partagés sont extrêmement favorables aux rencontres inter-
générationnelles : il y a un potentiel de création d'une vingtaine de jardins partagés dans le 18ème . Ils s'installent temporairement ou de manière permanente sur des friches et permettent à des générations différentes de se retrouver autour du jardinage et d'activités diverses. Situés à proximité des lieux d'habitation de leurs adhérents, cela facilite leur accès à tous et permet de tisser autour du jardinage, des relations entre voisins d'âges divers.



Michel Langlois
tête de liste du "18e autrement" (son site)
Pour faciliter les relations intergénérationnelles, nous réaliserons :
- Un conseil permanent d'échanges « jeunes et seniors ». Des clubs de quartier seront créés pour permettre des rencontres entre habitants de tous âges et favoriser les initiatives de transmission du savoir.
- Multiplication d'évènements populaires (par exemple relancer un carnaval) car ils facilitent les rencontres entre les habitants.
- Formation des personnes âgées à l'utilisation d'Internet. L'usage d'Internet leur permettra de maintenir le lien social avec la famille éloignée ou les amis, ainsi que de participer à des réseaux sociaux comme Facebook ou copaindavant.com.





Daniel Vaillant
tête de liste du Parti Socialiste (son site)
Chacun doit avoir sa place, peu importe son âge, dans le 18ème. Chaque âge porte en lui une richesse qui doit être valorisée.

Nous développerons toute une série d’initiatives pour favoriser les transmissions entre les générations qui porteront aussi la marque du respect que l’on doit à nos aînés.

En premier lieu, dans le cadre de la préparation à la retraite active, nous inviterons les jeunes retraités, compte tenu de la richesse de leur expérience, de leurs savoirs et de leurs talents, à s’impliquer dans la vie locale par le tutorat et le bénévolat. Une bourse du bénévolat, des rendez-vous retraites seront mis en place à cet effet.

En lien avec la maison des associations, nous accompagnerons les bénévoles de tous âges en leur proposant des formations. Bien entendu, les plus jeunes, les étudiants comme les plus âgés seront sollicités et accompagnés dans le cadre du soutien scolaire ou en direction des anciens.

En prolongement, nous proposerons aux jeunes et moins jeunes en lien avec les associations un service civil municipal, à destination notamment des personnes âgées isolées.

Pour favoriser échanges et rencontres, nous créerons à la mairie du 18ème une université de tous les savoirs ouvertes à tous.

Autre exemple concret qui illustre notre volonté : nous bâtirons au 2 bis cité de la Chapelle une résidence inter-générationnelle. Elle comprendra un équipement pour les tout-petits, des logements pour étudiants infirmiers, des logements pour les personnes âgées autonomes mais aussi un accueil de jour comme de nuit pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer afin de soulager et d’accompagner les familles.


Syrine Catahier
tête de liste du MoDem (son blog)
Tisser du lien entre les générations, c'est essentiel pour en finir avec l'isolement des personnes âgées et pour permettre aux jeunes de profiter de l'expérience de nos aînés Le Mouvement Démocrate propose de développer le lien intergénérationnel en multipliant les partenariats entre les écoles et les personnes âgées du 3e âge. L'expérience et le savoir des aînés pourront être promus à travers un système de tutorat ou par le biais de l'accueil d'enfants en bas âge.

De même, il est nécessaire de mettre en place une structure, lieu à la fois d'activités et de mémoire qui permettra aux générations de se rencontrer. La création d'une « maison commune » dans le 18e facilitera à travers l'organisation d'événements culturels, de repas de quartier ou de formations, de créer et surtout d’entretenir un lien entre nos seniors et les autres habitants. Le Mouvement Démocrate s'engage aussi à favoriser le retour de gardiens d'immeubles dont le rôle social et notamment envers les personnes âgées est primordial. Pour les personnes du 4e âge, les plus dépendantes d'une assistance médicale, nous soutiendrons les associations qui oeuvrent dans ce domaine. Une attention particulière sera portée à la formation et au recrutement de personnel pour l’aide au maintien à domicile. Enfin dans les opérations d’urbanisme, la programmation doit être audacieuse pour mélanger des appartements pour les personnes âgées, les familles et les célibataires, avec des espaces communs pour se rencontrer. Tout aménagement doit prévoir des maisons de retraite, avec les crèches, les logements, les
commerces et les bureaux.

Libellés : , , , , , , , , , ,

2 Commentaires:

Blogger Tahar, coeur de lyon dit ...

bonne idée de faire parler les candidats et de donner leurs avis.
J'ai lu l'ensemble des réponses.
Beaucoup se ressemblent mais personne ne propose ce qui peut être le vrai liant de l'inter générationnelle qui est le partage d'appartement.
en effet dans le cas où la personne âgée possède un grand appartement, on peut imaginer un deal du genre 'chambre contre 'services' mais les vrais pas ceux dont j'ai parlé dans mon blog ' http://parolededemocrate.blogspot.com'
A la lecture des avis, plutôt d'en rajouter une couche du genre construire , reconstruire, j'aimerai trouver un candidat qui propose d'utiliser plus intelligement l'existant.
A bientôt
Tahar, coeur de Lyon

15 février, 2008 07:18  
Anonymous Anne-Laure dit ...

Merci de proposer du débat dans le 18e sinon on ne sait pas ou le trouver !

15 février, 2008 18:37  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home