]]>

20 mars 2008

Si j'étais le spin doctor de ... François Bayrou

Partager
Premier sujet de "Si j'étais le spin doctor de ...", François Bayrou donc. Pour promouvoir le leader du Mouvement Démocrate, trois axes : l'homme, la forme et le fond.

L'homme François Bayrou. L'ancien candidat UDF aux élections présidentielles de 2007 conserve une image de français moyen, proche des français. Un léger côté vieille France qu'il faut adoucir sans cependant choquer son électorat le plus âgé. Pour ce faire, un léger relooking semble nécessaire. Rien de très significatif. Se diriger vers une coiffure plus Kennedy. Mais surtout revoir la garde-robe, afin de séduire un public plus jeune. Alterner les couleurs avec la sobriété du classique noir et blanc. Mais absolument cesser les costumes mal taillés bleu marine. D'élégantes vestes noires avec des chemises blanches immaculées. Oser le no cravate afin de véhiculer une allure décontractée. Lors de meeting ou débats ciblés, François Bayrou pourrait faire tomber la veste et porter des chemises noires par exemple. Surtout, François Bayrou devra apprendre à déboutonner ses vestes, lui donnant un air bien trop engoncé, signe de fermeture vers autrui.

La forme. La communication du Mouvement Démocrate se remarque par son absence totale d'originalité. Le site internet de son parti n'apporte aucune plus-value. Simplement une médiocre revue de presse de l'actualité de trois ou quatre cadres du MoDem. Il va falloir songer à investir dans un véritable site internet ambitieux. Avec des rendez-vous réguliers donnés aux internautes. Des messages vidéos, des tchats, un blog personnel de François Bayrou, ...

Nous savons tous que François Bayrou se voit déjà prochain président de la République en 2012, et que c'est là son seul objectif. Pour cela, il s'avère absolument nécessaire d'occuper le terrain. De prévoir un déplacement en Province par semaine durant les quatre années à venir. De se rendre à des manifestations publiques ou revendicatives, apportant son soutien à des causes pour lesquelles on ne l'attend pas (ex : parrainage républicain d'enfants sans-papier, soutien au Don Quichotte, etc.). François Bayrou doit rebondir sur l'actualité et devenir offensif, même sur des sujets mineurs. Dans l'actualité chaude, je conseillerais à Bayrou une véhémente protestation contre le parachutage de Georges-Marc Bénamou à la Villa Médicis (cf ce groupe), agrémenté d'un appel pour préserver l’indépendance de la culture face aux pouvoirs politiques.

A l'inverse, François Bayrou ne gagnera rien à tenter d'obtenir l'annulation du scrutin des municipales à Pau. Il apparaîtra forcément comme mauvais perdant. Cette stratégie eut pu être envisagée sous condition d'un écart absolument minime avec la gagnante du scrutin, mais avec presque 350 voix de différence, François Bayrou a de très fortes chances de ne pas être entendu par la justice.

L'orangemania de son parti, certes très utile comme signe de reconnaissance, tombe dans l'excès et décrédibilise l'action de François Bayrou, trop centré sur le superficiel et l'ambiance bisounours. Le chef du MoDem n'a rien à gagner à s'orner de ces couleurs, et le laisser aux militants, tout en les canalisant dans leur toujours plus d'oranges.

Le fond. François Bayrou, s'il veut se positionner comme l'opposant principale à Nicolas Sarkozy, doit se munir d'un programme sérieux et ambitieux. Et pour atteindre cet objectif, aucun mystère : il faut travailler et faire travailler. Et surtout ne pas attendre 6 mois avec les élections présidentielles de 2012. La solution consisterait en un rendez-vous fixe.
Le MoDem se vend comme un parti neuf. Chaque semaine, un sujet. Chaque semaine, un constat, un bilan sur la situation quant à ce sujet. Chaque semaine, une proposition claire, nette et chiffrée. Une semaine, une idée. Tout d'abord consultations de spécialistes et des militants. Puis une prise de décision de François Bayrou, annoncée chaque semaine au cours d'un point presse. Au rythme d'une quarantaine d'idées par an, François Bayrou pourra arriver en 2012 avec un projet solide et préparé, riche de 150 à 200 propositions. Et donc se consacrer uniquement durant les mois précédents le scrutin présidentielle à sa campagne même.

Mais François Bayrou auparavant devra se positionner politiquement. Droite. Centre-droit. Extrême-centre. Centre. Centre-gauche. Gauche. La clarification est indispensable pour ne pas faire fuir les électeurs. Et son projet découlera de ce positionnement. Sachant que son projet gagnerait à se situer socialement parlant à gauche et économiquement parlant sur l'aile libérale.

Et vous, si vous étiez le spin doctor de François Bayrou, que lui conseilleriez-vous ?

(Photo : Alexandre Lataste)

Libellés : , , , ,

19 Commentaires:

Anonymous Alexandre dit ...

Avoir face à face "l'homme, la forme, le fond" et la photo, ça fait très bizarre. On voit surtout le fond.

20 mars, 2008 21:10  
Blogger Le Petit Grognard dit ...

"Mais absolument cesser les costumes mal taillés bleu marine."

C'est bien vrai ! Mais il doit y avoir un sens : pour poser l'homme ? Parce qu'il aime ? Pour faire sérieux ?
J'ai pas mal de fringues, mais j'ai horreur de cette couleur (tout comme le marron)

Quant à "l'orangemania", ça tu l'évites. Un peu trop à mon goût.

Intéressant ce billet, je lirai les suivants.
PS : je ne savais pas ce que c'était un "spin doctor" :-(

20 mars, 2008 21:21  
Blogger Bounet dit ...

hello,
Lecteur régulier de ton blog et nouvel adhérent au modem, j'ai lu avec attention ce dernier post. Et je dois admettre que je ne vois pas où Bayrou veut en venir en contestant le scrutin de Pau !!! D'ailleurs je pense qu'il aurait mieux fait de ne pas se présenter et de rester, au dessus de la mêlée, pr soutenir les autres candidats démocrates....
On parle de toi dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/03/20/le-web-reagit-avec-ironie-a-l-arrivee-d-un-m-buzz-a-l-elysee_1025530_651865.html#ens_id=1025612

20 mars, 2008 21:43  
Anonymous MIP dit ...

Bien d'accord Bounet, FB aurait mieux fait de ne pas se présenter à Pau !

Et sinon, il ne faut pas dire à Luc qu'on parle de lui dans le Monde, il ne passe déjà plus les portes :D

20 mars, 2008 22:41  
Anonymous Flossiste (Gaston vaincra) dit ...

C'est bizarre, dans ce pays, on finit par devenir naturellement centriste.

21 mars, 2008 09:33  
Anonymous jp pornaud dit ...

Soit je me range derrière la seule capable de battre Sarko : son ex-femme Cécilia (http//desirderevanche.blogspot.com)
Soit.. j'espère que Royal l'emporte au PS.

21 mars, 2008 09:35  
Anonymous Flossiste dit ...

Royal? Pourquoi pas? Allez savoir pourquoi aux USA un perdant ne se représente jamais.

21 mars, 2008 09:37  
Anonymous Grodem dit ...

je lui dirai comme ça:
écoutes, François, si tu veux gagner en 2012 face au candidat de droite, tu vas avoir besoin de bons reports de la gauche et même de la gauche de la gauche.Dans le même temps tu dois garder ton électorat traditionnel.donc aspires à gauche sur les valeurs sociales et sociétales:fais descendre tes militants dans la rue aux côtés des partis de gauche chaque fois que ce sera possible,ça crée des liens ces trucs là, les gauchistes adorent et s'en souviendront. Dans le même temps reste ferme sur l'Europe mais n'oublies pas de dénoncer un fonctionnement trop bureaucratique,et pas assez social.affermis aussi ton positionnement écologiste. Et surtout, surtout, appelles un souffle nouveau,une grande boufée d'air pour une société étoufée dans le carcan conservateur.toi t'es un progressiste , répète-le à foison, l'UMP ce sont les conservateurs qui nous étouffent.Appelles à un nouveau 10 Mai 1981, (travailles aussi un peu plus ton image miterrandienne)mais un 81 débarrassé du spectre de 83 et du retour au réel.En résumé : réalisme économique et euphorie sociétale. bon courage, françois, moi ,je vais boire une bière....

21 mars, 2008 11:14  
Blogger Marion dit ...

Je lui conseillerais d'adhérer au PS, chez les Gracques ;)

21 mars, 2008 12:18  
Anonymous Anonyme dit ...

Je suis bêtement persuadé qu'on s'est croisé ce matin dans le RER B. A part ça, pas de conseil à donner à François Bayrou ;) ML

21 mars, 2008 17:59  
Blogger Hervé Torchet dit ...

Pour les fringues, je crois qu'il arbitre entre son côté intello et son côté enraciné.

21 mars, 2008 23:42  
Anonymous jeandelaXR dit ...

Aux Kerguelens avec les pingoins !!

22 mars, 2008 00:23  
Anonymous mry dit ...

si j'étais son spin doctor je l'inviterais d'arrêter de croire qu'il a un rendez vous avec les français. Il a remplacé la dimension contestataire du FN aux présidentielles mais quand il s'agit de l'intérêt proche des gens... comme pour les municipales... il fait 3%. Cqfd.

22 mars, 2008 09:00  
Blogger Benoît dit ...

Super article luc !

Tu as raison à 100% : il faut voir un bayrou sur le terrain, ne laisser aucune parcelle à ses adversaire. Il faut se battre !



Tu cherche un boulot non ?


Et pour Pau : c'est tellement facile de dire : il n'aurait pas du, une fois le résultat connu...

22 mars, 2008 11:29  
Anonymous MIP dit ...

@ Benoit
avec QD, VV et d'autres, on l'avait dit, on voulait meme lui proposer de se présenter à Paris ;-)

22 mars, 2008 13:05  
OpenID cpolitic dit ...

De pendre une cure de Guronsan de de Prozac et de retourner au fin fond du Sud Ouest.
Parce que l'agriculteur philosophe commence à nous les briser menus, comme dirait Audiard.
Sur le fond, il a tout à raison: ras le bol de la gauche et de la droite, incompétentes
Sur la forme, il fait exactement la même chose:
- des alliances bouillonnes avec tantot le PS tantot l'UMP
- des magouilles pour ne pas payer l'ISF, style se déclarer agrilculteur
et après ça donne des leçons aux autres?

Heureusement le ridicule ne tue pas...
Ceux qui ont voté Sarko ont élu un mini dictateur
Ceux qui ont voté Ségo ont été déçu et ont résilié leur carte du PS payée 20 euros sur internet
Ceux qui ont voté Bayrou se disent qu'il ont failli faire passer un bouffon

Entre 3 incompétents, pétés du caisson, il fallait choisir lequel ou laquelle?

22 mars, 2008 13:38  
Blogger Benoît dit ...

@ MIP :
A Paris ? C'est une blague j'espère !
Le summum du parachutage !

23 mars, 2008 10:47  
Anonymous steph dit ...

Attention, à être socialement de gauche et éconimique de droite, le rapprochement avec le FN sera alors possible : il ne manquerait plus que d'être nationalement de France...

Le MoDem ne peut avoir qu'une vocation, et elle n'est pas d'être ET de gauche ET de droite... ceci est hors sujet !

23 mars, 2008 13:47  
Anonymous ouest dit ...

Ce serait bien si les blogs de jeunes Français qui s'intéressent encore à leur pays et à la société montraient un effort pour parler français. Un "spin doctor" veut dire certainement quelque chose en anglais mais pas dans la langue française, qui possède bien d'autres mots comme : conseiller personnel, mentor, gourou...
A part cela, il y a de bonnes idées, sur la méthode notamment. Mais en ce qui concerne son positionnement, il me semble qu'il est bien clair depuis les élections présidentielles; c'est même ce que beaucoup, de droite et de gauche, lui reprochent : le président du MoDem est au centre. Il propose une 3ème voie, sociale et libérale, européenne et écologique, pour sortir des extrêmes et des dogmatismes fermés. Que cela soit difficile, c'est évident : on ne change pas des habitudes et des facilités de pensée en quelques mois. Mais cela évolue, lentement et sûrement.

04 avril, 2008 17:37  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home