]]>

10 avril 2008

Comment Nicolas Sarkozy veut tuer François Bayrou

Partager
Un article du Monde signé Patrick Roger qui risque de faire bien du bruit. Le journaliste a pris connaissance d'une note écrite par Dominique Paillé. Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP mais également très proche conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Extraits de cet article, pour le moins explosif :

M. Paillé qualifie de "proposition pertinente" l'idée émise par le député européen centriste Thierry Cornillet, de "retravailler dans le cadre de l'UDF historique sans François Bayrou". La note de l'Elysée aborde très directement les ambitions personnelles des uns et des autres : "Michel Mercier souhaite sincèrement être ministre (...) Jean Arthuis veut conserver la présidence de la commission des finances en septembre prochain. Pierre Méhaignerie veut rester la référence centriste au sein de l'UMP."

M. Paillé évoque enfin ce qui constitue un enjeu essentiel pour l'avenir politique du MoDem, et donc de son président : le partage des subventions publiques aux différentes formations politiques. "Il est clair qu'à quelques semaines du versement aux partis politiques de la dotation publique de l'Etat, les sénateurs centristes et de nombreux élus locaux ne veulent plus en faire bénéficier François Bayrou et Marielle de Sarnez", assure M. Paillé.

"En conclusion, indique-t-il, il est possible dans les semaines qui viennent que les UDF centristes historiques récupèrent même matériellement le siège du parti et tous les actifs qui y sont, lesquels appartiennent toujours formellement à l'UDF. Nous nous retrouverions alors avec un parti centriste supplémentaire (l'ancienne UDF) entre le NC et le MoDem."

Si preuve il en fallait, nous avons donc ici les deux explications sur le départ de nombreux cadres et élus du MoDem venus de l'UDF : l'argent et le pouvoir. Ces élus lorgnent sur la cagnotte de l'UDF venant en grande part des subventions publiques. Les sénateurs voient arriver les élections sénatoriales avec un seul objectif : se faire réélire et conserver leurs hochets, voire obtenir de plus hauts postes. Où sont-elles les convictions ? Où sont-elles les belles amitiés ? Que nenni, si besoin en est de trahir François Bayrou pour des maroquins superficiels, les futurs ex sénateurs du MoDem risquent de ne pas tergiverser bien longtemps.

Preuve en est également de la crainte que Nicolas Sarkozy porte en François Bayrou. Le Président de la République a voulu déstabiliser la gauche avec l'ouverture. Il souhaite désormais tuer politiquement le MoDem. A croire que l'Elysée n'a d'autres préoccupations.

Preuve en est de l'incompétence des conseillers de l'Elysée. Nous avions eu les bourdes d'Emmanuelle Mignon, l'omniprésence de Claude Guéant et Henri Guaino, la mise sur le carreau de David Martinon. Nous avons aujourd'hui une fuite d'une note de Dominique Paillé. Décidément, les murs de l'Elysée se montrent aussi faibles qu'un château de cartes.

Libellés : , , , ,

20 Commentaires:

Blogger Ant. dit ...

Edifiant!

10 avril, 2008 15:07  
Blogger Nicolas Voisin dit ...

peu de surprise cela-dit... mais il était temps qu'une note embarrassante fasse bouger les choses; quoi que j'en doute fortement.

10 avril, 2008 15:08  
Anonymous Christelle dit ...

Merci Luc d'avoir écrit cette note, tu m'as devancé :-) !!

10 avril, 2008 15:09  
Anonymous MIP dit ...

J'allais mettre le même commentaire que Nicolas Voisin.

Pas vraiment étonnant que Sarko cherche à emm... Bayrou et pas vraiment étonnant que la motivation de certains soit l'argent et le pouvoir.

Pour autant, la méthode sarkozyste, si cela était avéré, est encore une fois édifiante.

10 avril, 2008 15:11  
Anonymous Yannou dit ...

Effectivement, il y aurait une chose à répondre une chose à tous ceux qui rabâchent « Le MoDem ça sert à rien », « Bayrou est nul », etc. :

Pourquoi un homme aussi intelligent que Sarkozy se donne-t-il tant de peine pour assassiner méthodiquement Bayrou et le MoDem ?

Hmm ?

10 avril, 2008 15:13  
Blogger Lancelot dit ...

Nico >> on peut toujours espérer :)


Christelle >> que surtout cela ne t'empêche pas d'écrire une note à ce sujet, il en vaut la peine !!


MIP MIP >> oui cela ne nous étonne pas, mais nous en avons la preuve, et autant dire que ça fait mauvais genre ...


Yannou >> on est d'accord ! Sarkozy veut la peau de Bayrou car Bayrou est une menace pour lui.

10 avril, 2008 15:20  
Blogger Christophe dit ...

"Preuve en est également de la crainte que Nicolas Sarkozy porte en François Bayrou." + le commentaire de Yannou

Personnellement, je pense pas que Sarkozy ait peur de Bayrou (ou alors très peu). Je pense plutôt qu'il adore flinguer ses adversaires, ses ennemis politiques. Il a juste envie de les déguster, un peu comme avec l'épisode où il invite Ségolène à l'Elysée, dans son bureau, et lui propose quelques chocolats...
Bien sûr, s'il tue bayrou, et donc le MoDem, c'est des centristes en + qui iront vers le NC où l'UDF (si ce parti renaît) voir l'UMP, mais je pense qu'il s'en tape complètement de ça.
Il veut tuer Bayrou histoire de dire " t'as vu ce que je lui ai fais à Bayrou ? T'as vu un peu ? ".
Je pense que c'est plutôt ça. Et ouais, faut essayer de penser comme Sarkozy ;-)

10 avril, 2008 15:37  
Blogger Ant. dit ...

Une histoire de couilles, de testostérone et de mâle dominant, en somme...

10 avril, 2008 15:43  
Anonymous laure leforestier dit ...

Pas vraiment une surprise, même cousu de fil blanc quand on lit ça : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20080410.FAP7451/le_nouveau_centre_courtise_les_senateurs_udf.html
Extrait : "Vous aurez des surprises", a déclaré le ministre de la Défense lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale. M. Morin, qui a reçu à dîner la semaine dernière une vingtaine de sénateurs centristes, a précisé que ces adhésions interviendraient "avant le congrès" fondateur du Nouveau centre les 16 et 17 mai à Nîmes.

10 avril, 2008 15:49  
Anonymous ArnaudH dit ...

Plus il attaque Bayrou avec des petitesses, et surtout la récupération du siège, plus il y a de chances pour que ça lui retombe dessus.

Sun Tzu dit: Si vous êtes moins fort que votre ennemi (...) la prudence et la fermeté d'un petit nombre de gens peuvent venir à bout de lasser et de dompter même une nombreuse armée.

10 avril, 2008 17:19  
Blogger Mambo Joel dit ...

Ils sont cons. François Bayrou plus on le charge plus il s'en sort bien. Ils auraient plutôt intérêt à dire du bien de lui.

10 avril, 2008 17:41  
Anonymous MO dit ...

Très bon article ;-)

Pour le reste ça n'étonnera personne, je ne suis pas sur que ça fasse grand bruit, mais ça peut jouer sur certaine personne...

10 avril, 2008 17:49  
Anonymous le chafouin dit ...

C'est ridicule, bayrou se tue tout seul, à petits feux... Depuis l'élection présidentielle il perd ses soutiens un à un, je ne vois pas à quoi sert une stratégie pour cela! ;)

10 avril, 2008 19:10  
Blogger NGK dit ...

j'aimerai bien que cela fasse grand bruit: mais j'ai l'impression qu'en ce moment plus encore: trop d'informations tuent l'information!!! tu viens demain à baltard? bises. NGK.

10 avril, 2008 19:25  
Blogger MIP dit ...

Oh oui Luc, viens à Baltard :-)

10 avril, 2008 19:38  
OpenID noasensei dit ...

Ce genre d'infos ne peut être que bon pour l'émergent MoDem ou bien.

10 avril, 2008 19:56  
Anonymous Anonyme dit ...

Bien sûr que Sarkozy craint Bayrou.Bayrou est un intellectuel que n' a pas besoin de plumes pour écrire ses discours .C'est un homme érudit qui ne parle qu'à bon escient .J'avais entendu depuis un moment qu'il y a une personne à l'Elysée chargée de répandre de faux bruits sur Bayrou en vue de le discréditer dans l'opinion.Bayrou est le petite caillou dans la chaussure de Sarkozy .

10 avril, 2008 21:06  
Anonymous PRM dit ...

Les déconvenues électorales de François Bayrou est du MoDem seraient donc le fait du méchant Nicolas Sarkozy et de la vilaine UMP...
Pauvre Bayrou, dont la force de frappe effraie le président.
Plus sérieusement, il suffit de lire les récents propos de Jean Arthuis pour voir que le climat n'est pas au beau fixe au MoDem et que François Bayrou et la démocratie interne font - pour le moment si vous voulez - deux (le passage des "sectes" est très parlant).
Alors, que les ex-UDF attendent Sarkozy pour faire revivre leur parti m'étonnerai beaucoup.
Je crois plutôt que les ambitions personnelles de François Bayrou, omniprésentes, sont de moins en moins compatibles avec l'idée que se font les centristes "historiques" de leur parti.

10 avril, 2008 21:18  
Blogger Dagrouik dit ...

Luc, ce qui est étonnant quand même c'est qu'on puisse encore s'étonner de la volonté de Sarkozy d'étrangler Bayrou. Tu te rappelle que je te disait qu'ils allaient vous mettre dans un tonneau d'acide. Je crois que le moment est venu.

10 avril, 2008 21:43  
Anonymous PRM dit ...

Un tonneau d'acide ? Mais non, c'est dans une piscine d'acide que nous allons vous plonger !..
Trêve de plaisanteries. Même si la compassion n'est pas inscrite dans les status de l'UMP, nous savons quand même considérer les causes désespérées...
En plus, quand leur seule idée est de se poser en victimes de méchants au pouvoir, on pourrait presque verser une larme.
Allez, ne vous laisser pas abattre, il faut faire vos preuves et cela n'est pas facile. Bon courage pour construire des programmes clairs et compréhensibles pour que le MoDem ressemble à quelque chose dans l'esprit des français.

11 avril, 2008 21:27  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home