]]>

08 avril 2008

Si j'étais le spin doctor de ... Pierre Moscovici

Partager
Sixième sujet de "Si j'étais le spin doctor de ...", Après Rachida Dati, François Hollande, Jean-François Copé, Martine Aubry et François Bayrou, voici venu le tour de Pierre Moscovici. Un cerveau brillant dans un habit de séducteur. Je pense que son cas s'avère être le plus difficile depuis le début de cette chronique.

Première difficulté du cas Moscovici : il a terriblement changé. En quelques mois, il a rajeunit de plusieurs années. Fini le look énarque crâne d'œuf. Bienvenue au look quinquagénaire branché rive-gauche. A se demander si un spin doctor n'a pas déjà croisé sa route. Du moins un conseiller en image, très probable. Après le départ de son mentor Dominique Strauss-Kahn au FMI, la métamorphose a fait beaucoup jaser, voyant apparaître un Pierre Moscovici bronzé, avec une barbe de cinq jours, le cheveux rasé, les dents parfaitement blanches. Costumes parfaitement taillés, habits savamment choisis selon les occasions.

Attention : récemment Pierre Moscovici apparaît de plus en plus bronzé (il rétorquerait qu'il rentre du ski, sport qu'il affectionne particulièrement), cependant il doit prendre garde à ne pas voir sa peau ressembler d'ici à quelques années à celle d'un Séguéla. Attention : à force de look djeun et d'un langage adapté (avec talent certes), ce choix peut s'avérer efficace dans des émissions de divertissement à la télévision, mais pourrait braquer certains des militants socialistes plus traditionnels.

Le mystère Moscovici ressemble à une coquille d'escargot. Un homme paradoxal se cachant derrière de multiples facettes, à l'image de son caractère. Un homme politique dont la vie privée reste privée. Un véritable séducteur, à l'image de son "grand-frère" Strauss-Kahn. Un gros fêtard, dont certaines boîtes de nuit branchées de la capitale se souviennent encore. Un amoureux de la vie, un parfait hédoniste. Un grand sensible fonctionnant à l'affectif. Mais également un homme qui doute, un homme avec un fort caractère qui déteste que l'on marche sur ses plate-bandes.

Dans une autre vie, il est fort à parier que Pierre Moscovici aurait été comédien. Il sait être. Il sait donner l'image que l'on attend de lui. Il sait s'adapter aux situations. Un excellent orateur, un brillant pédagogue. Mais il manque quelque chose à Pierre Moscovici pour passer au statut de leader : l'humanité. Un plan de communication rapide pour l'humaniser : ses passions et une saine colère. Donner quelques interviews personnelles (sans entrer dans son intimité) : pourquoi pas à un magazine culturel par exemple, Moscovici l'amoureux du rock (il affectionne les Doors, les Stones et Stevie Wonder), Moscovici le cinéphile (il parlerait de Fritz Lang, Ingmar Bergman ou Luchino Visconti), Moscovici le rêveur (grand voyageur, gourmet et sportif).

Pierre Moscovici se range dans la catégorie des smooth terminator. Une voix calme douce et posée, le sourire gendre idéal toujours en façade, une élocution dans une langue française parfaitement rigoureuse. Un intellectuel sûr de lui, une maîtrise parfaite des dossiers, un multi-bagagiste à la fois économiste et philosophe. Parfois
cependant la saine colère serait bienvenue : Pierre Moscovici le socialiste appartient à l'opposition, un accrochage frontal, vif et viril dans une émission politique de grande écoute lui ferait gagner la sympathie de nombreux sympathisants de gauche le jugeant trop soc-dem.

La principale faiblesse de Pierre Moscovici : ses réseaux au sein du Parti Socialiste. Et il en a totalement conscience. Certes une majeure partie des amis de Dominique Strauss-Kahn arrivent dans son giron depuis le départ du mentor outre-atlantique. Mais les socialistes en veulent à Pierre Moscovici, ils ne peuvent imaginer que celui-ci n'était pas au courant bien avant de son départ. Et Pierre Moscovici le sait mieux que personne d'autre : DSK souhaite briguer les présidentielles françaises de 2012, et Moscovici se positionne comme le gardien de la chapelle strauss-kahnienne. Par ailleurs, les réseaux socialistes de Moscovici s'avèrent être relativement maigres, principalement parisiens et pas très diversifiés. Alors Mosco cherche des alliances au sein du PS : premier approché, Arnaud Montebourg, le pacte impensable, le rassemblement des minoritaires. Difficilement explicables aux socialistes sur l'idéologie commune. Une impression trop politicienne de pacte du diable d'affrontement à Royal et Delanoë. Mais alors vers qui se tourner ? Un Manuel Valls ? Trop égocentrique, le clash assuré. Une Martine Aubry ? A envisager. Et pourquoi pas un Benoît Hamon ? Les jeunes socialistes vont hurler mais les réseaux jeunes ne sont pas négligeables et très obéissants.

Et vous, si vous étiez le spin doctor de Pierre Moscovici, que lui conseilleriez-vous ?

Libellés : , , , , ,

22 Commentaires:

Blogger The Fat Dyke dit ...

christine boutin c'est pour quand ?

08 avril, 2008 15:31  
Anonymous Mokatarama dit ...

Toujours aussi sympa cette série...sinon, aucun rapport mais à chaque fois que je lis votre blog j'ai des illusions d'optique après, je vois tout rayé pendant quelques secondes, je crois que c'est du au texte blanc sur fond noir. Serais-je donc le seul ??

08 avril, 2008 15:45  
Anonymous Yannou dit ...

Un vrai narcissique devrait faire son propre spin-doctoring...

08 avril, 2008 16:01  
Anonymous Anonyme dit ...

ah bon? Mosco sait que dsk brigue les présidentielles de 2012? bin il est balaise parce que 1) strauss ne le sait pas lui-même 2) ils ne se parlent plus depuis un moment.
La première phrase du dernier paragraphe est un peu nébuleuse. De quoi les socialistes en voudraient ils à Pierre?
Ce n'est pas Mosco qui a approché Montebourg, par ailleurs Aubry fait aussi partie des "reconstructeurs", ainsi que la majeure partie des fabiusiens et anciens poperénistes
(pour spindoctoriser faut d'abord ouvrir un journal, ça peut servir)
Mathilde P

08 avril, 2008 16:05  
Anonymous Yannou dit ...

Ah bon ? Mathilde P sait que DSK ne sait pas qu'il brigue les présidentielles de 2012 ?

08 avril, 2008 16:20  
Blogger Lancelot dit ...

The Fat Dyke >> bientôt, peut-être ...


Mokatarama >> c'est possible, et tu n'es pas le seul que mon fond noir déstabilise.


Yannou >> les coordonniers sont les moins bien chaussés, mais si quelqu'un veut s'y essayer :)


Mathilde >> je connais ta proximité avec Gros Dodo, alors que tu saches que DSK ne sait pas si il veut être candidat me fait bien rire ... Pour le reste : pas à moi, stp !

08 avril, 2008 16:40  
Anonymous Anonyme dit ...

do montebourg ;)

KZ

08 avril, 2008 18:07  
Anonymous Anonyme dit ...

Si Dominique devait briguer la présidentielle il devrait démissionner d'un poste tout à fait à sa dimension alors qu'il a promis d'aller au bout de son mandat, pour quelque chose de totalement aléatoire, ie des primaires puis un scrutin. Entre temps, ses troupes se seront probablement délitées, la nature ayant horreur du vide. dsk (en minuscules, j'ai suffisamment signé avec ces lettres ;) ) ne peut pas revenir autrement qu'en candidat providentiel, pour le moment il réforme avec plutôt du talent un organisme qui trouve enfin sa raison d'être.
Que tu saches, Dominique n'est pas qqn qui se projette aussi longtemps en avance, et c'est probablement ce qui a mis une épine dans ses possibilités aux dernières élections (dilettantisme...). L'esprit du chtrossecanne est tortueux et c'est un peu difficile de prédire ce qu'il sq'y passe.
En tt cas, encore une fois, crois moi, si il y a qqn qui n'est pas au courant de ses projets, c'est bien Mosco!
Mathilde

08 avril, 2008 18:22  
Anonymous Jujupiter dit ...

Le crane d'oeuf, c'est has been. Donc je lui propose une coupe a la Obispo.

08 avril, 2008 18:29  
Anonymous Jujupiter dit ...

@Mokotorama: non, tu n'es pas le seul :)

08 avril, 2008 18:30  
Blogger Marion dit ...

En plus du fond et de la compétence, cette nouvelle attitude lui donne un charme fou :)
Qu'il devienne notre premier secrétaire!

08 avril, 2008 20:29  
Blogger Marion dit ...

En plus du fond et de la compétence, cette nouvelle attitude lui donne un charme fou :)
Qu'il devienne notre premier secrétaire!

08 avril, 2008 20:29  
Anonymous abadinte dit ...

Il y a beaucoup de choses à redire sur Pierre Moscovici.
Son positionnement dans les Reconstructeurs est trouble car le positionnement des Reconstructeurs est trouble. Quel est leur but? Le ni-ni? C'est bien trop mitterrandiste et bien peu avant-gardiste. La rénovation du Parti Socialiste? Certes mais alors quelle position adopter? sociale-démocrate ou pas?
Remarquez que les Reconstructeurs n'est pas le seul courant au Parti Socialiste à allier des gens totalement différent. Royal allie Valls le conservateur à Peillon le "gauchiste".

Moscovici a besoin d'être visible et d'avoir une position compréhensible. Du coup, il faut clarifier son positionnement, casser son image d'énarque spécialiste de sujets peu vendeurs alors qu'il devrait pouvoir attirer la sympathie par sa connaissance de l'international.
Et comme Moscovici récupère en partie les réseaux socdem de DSK, il a un problème car son réseau est inexistant en dehors des grandes villes françaises : IDF, Marseille, Lyon, Nice, Grenoble, Strasbourg. En dehors c'est le vide inter-sidéral! Donc créer des réseaux en occupant le terrain sur des sujets où on ne l'attend pas comme la ruralité, la défense des OGM, l'aménagement du territoire.
Bref, il a tout à faire. Pour l'instant, il ne vaut pas grand chose.

08 avril, 2008 22:45  
Blogger Thieffaine dit ...

Eh oui, ce fond est très gênant , c'est une des raisons pour lesquelles j'avais cessé de lire ce blog , tu te souviens ? ...
Cependant ces portraits sont amusants. Moscovici séducteur !!! Ah bon ! Pas pour moi , je le trouve très laid . A quand celui de Boutin ?

08 avril, 2008 23:45  
Anonymous sangaku dit ...

En tt cas, le blog de Mosco est plutôt très interessant.

L'homme politique est bon, il a du fond et des convictions.

Le voir se rapprocher de Montebourg n'est pas un pb car ce dernier n'a pas de conviction donc compatible avec tout le monde :).

A suivre de très près.

09 avril, 2008 11:49  
Anonymous abadinte dit ...

Très bon sangaku ;)
En effet, Montebourg n'a pas de fond, il a un bon fond. C'est le futur Hollande aux blagounettes.

09 avril, 2008 13:33  
Anonymous Timothée dit ...

Je suis fan de ce gars... il est tellement bon, parle tellement bien. J'attends juste une chose, que Manuel Valls le rejoigne, ils forment un si bon duo à la tv! je pense qu'il devrait carrément tenter sa chance pour 2012, il n'a plus besoin de DSK.
Moi aussi je vois des lignes bizarre quand je met un com sur ce blog, c'est le fond noir!

09 avril, 2008 16:20  
Anonymous abadinte dit ...

Valls est bien plus à droite que l'ensemble du PS. Il est même plus à droite que Bockel et Besson réunis.

09 avril, 2008 16:22  
Blogger nana dit ...

Vive mOSCOVICI, je le trouve pas mal, il est intelligent, maitrise parfaitement ses dossiers, y compris internationaux, avec sa barbe naissante (what else ?))
et puis je trouve que les médias l'invitent de plus en plus, c'est qu'il a quelque chose à dire et il le dit bien..
par ailleurs son blog est tenu à jour quotidiennement et il est le SEUL homme politique à le faire
(voir Dray j'y suis allée sur son blog, il ne l'a pas ouvert depuis juin 2007 !!!! et il veut se présenter comme premier secrétaire ce dray n'a qu'à d'abord informer ses lecteurs !
en attendant vive mosco !!

11 avril, 2008 14:06  
Blogger nana dit ...

ah oui voici le lien pour son blog

excellent il nous apprend aussi pas mal de choses : europe, politique international (il est prof à sciences po, je crois)
bref à lire et à relire !

http://moscovici.typepad.fr/blognational/

11 avril, 2008 14:34  
Anonymous Alice dit ...

Mosco est dans une démarche très intéressante, en tous cas ce socialiste là a des convictions et du talent. Son blog est de loin le plus intéressant à suivre.

Il joue finement une partition compliquée et il lui faudra une configuration astrale exceptionnelle pour réussir. Comme le dit Abadinte, il y a encore des trous dans sa stratégie, un manque de réseaux. Il va lui falloir lancer une opération séduction envers les reconstructeurs. Malheureusement, s'il réussissait, ce serait lié au bon vouloir de têtes d'affiches mieux structurées à l'heure actuelle.

Je trouve ses relations avec DSK saines, il ne donne pas l'impression de lui préparer spécialement le terrain pour 2012. Il est grand temps que d'autres figures sociales-démocrates émergent.

20 avril, 2008 10:26  
Blogger romain blachier dit ...

si j'étais son spin doctor je lui conseillerait de ne pas s'intéresser au parti que depuis peu, de'écouter ses correspondants en province, d'etre moins froid et cassant en entretien particulier, de faire moins politicien de base.

www.romainblachier.fr

01 mai, 2008 16:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home