]]>

02 avril 2008

Moi(s) Contre la Françafrique

Partager
Du 7 au 24 avril 2008, l'association Survie Paris organise le Moi(s) contre la Françafrique. Voici le programme :

Jeudi 10 avril à 18h : Réunion publique à l’Université Tolbiac. Non au néo-colonialisme français ! Non à la « Françafrique » ! Lancement d’une grande campagne anti-colonialiste en présence de nombreuses associations. Analyse, discussion, proposition d’une grande manifestation contre le néo-colonialisme.

Samedi 12 avril de 16h à 23h : Olympic Café (20 rue Léon, Paris 18). Les Pilleurs de l’Afrique - Multinationales, dictateurs et mafiafrique exploitent le continent.
+ Concerts : Apkass, Kaar Kaas Sonn, Komandant Simi Ol in the Arrr Force.
+ Débats : 15h30, Lutte contre le pillage des ressources naturelles et pour la restitution des Biens. 17h15, De la Françafrique à la Mafiafrique : exploitation d’un continent.

Lundi 14 avril à 20h : FIAP (50 rue Cabanis, Paris 14). Djibouti entre tourmente et Françafrique. Soirée sur Djibouti et la région, ses liens avec la France sous les différents gouvernements, les
accords militaires et leurs évolutions, la présence et l’influence des entreprises françaises, les "affaires", le point sur l’affaire Borrel, analyse de la communication dans les medias, les conflits
dans la région et le rôle des américains.

Mercredi 16 avril à 20h : librairie Jonas (14 rue de la Maison Blanche, Paris 13). Odile Biyidi Tobner,présidente de Survie, parle de racisme français.

Jeudi 17 avril de 18h à 21h : Université Censier (13 rue Santeuil, Paris 3). La situation au Niger Le Niger a connu une mobilisation exemplaire contre la vie chère en 2005. En février 2007, un mouvement de rébellion au nord Niger porte les revendications de la population en dénonçant les pollutions générées par l’exploitation d’uranium. La répression et la censure des journalistes pose la question de l’avenir des résistances dans ce pays.

Jeudi 24 avril à 20h : FIAP, salle Bruxelles (50 rue Cabanis, Paris 14). Le Canada dans la mafiafrique. Le Canada, malgré son image « bon gars » au niveau international, se taille la part belle dans le pillage des ressources du continent noir. Les sociétés minières canadiennes profitent aussi largement des mines de diamants, d'or, de cobalt, de cuivre ou encore de l''uranium au Niger.

Plus d'informations : le programme complet du Mois contre la Françafrique organisé par Survie.

Libellés : ,

3 Commentaires:

Anonymous Anonyme dit ...

Bonjour

Blog intéressant en général, bravo. J'aime bien les photos qui y ont publiées.

Par rapport à cet article.
Bon, le post-colonialisme ce n'est pas la plus grande chose de notre époque, c'est facile d'en convenir.

Maintenant, il y a critique et critique.
La France fournit un effort considérable en coopération (aide humanitaire, financière, associative et collaborative) sans parler de l'accueil et de la prise en charge de milliers de réfugiés régulièrement (et je m'arrêterai là pour ne pas déborder sur un autre sujet) et en subit aussi les inconvénients.

Alors la critique constructive, oui. La critique systématique voire l'autoflagellation continue : Non !

Merci et à une prochaine fois.
M

02 avril, 2008 12:17  
Blogger L'Anonyme de Chateau Rouge dit ...

je ne sais comment prendre le titre, le slogan
"moi(s) contre la françafrique"
que signifie ce (s)?
cela veut dire qu'il y a un jeu de mot?
Le "Mois" contre la françafrique?
le mois ou l'on doit se mobiliser contre le néocolonialisme?
Le "moi" qui se mobilise contre le nouveau colonialisme?
Dans les deux cas je trouve cela plus que critiquable...
On va dire que l'on accepte ce genre de commémoration et une fois l'an on va protéger : 1 les animaux. 2: les femmes. 3 les nègres.

Pourquoi pas...

Mais en plus il y a ce "moi(s)" qui veut dire qu'il y a "moi". L'unique , l'individu, l'individualisme, le consommateur.

MOI et les autres.

Pas d'actions collectives, juste MOI qui agit car MOI je veux faire des choses, je veux agir.

Et ce Moi, si c'est de souligner l'individualisme, ce moi je le supporte pas.

Jouer sur ces mots, ça me révolte.

Enfin bref, je fais chié mon monde sur ton titre, mais je pense qu'il est important et que cela peut offrir une bonne image du monde d'aujourd'hui. (1: une commémoration qui donne bonne conscience. 2: Un individualisation de l'action politique.)

Soutenir une position particulière, genre "dans mon mouvement on réfléchi à révolutionner les rapports de force et à offrir une nouvelle façon d'aborder la politique" en reproduisant toujours les mêmes bétises...Heu...Là bon vous êtes ridicules...

Well...

Sinon tu vas être content (et quelque part je suis également content, même si c'est ceux pour qui j'ai voté qui ont réalisé la maladresse) mais:

http://www.bakchich.info/article3222.html

l'élection de Daniel Vaillant risque d'être invalidée !!!

et c'est peut être grâce au MoDem !

03 avril, 2008 01:40  
Anonymous antoine dit ...

J'étais à la soirée à l'Olympic Café hier,j'ai interviewé des responsables de l'association Survie ici pour ceux que ça intéresse. Merci pour l'info, Luc

13 avril, 2008 11:48  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home