]]>

29 mai 2008

Eye on France : la France dans 10 ans

Partager
Deuxième réponse à la série de 5 questions posées par CNN International. Hier je parlais ici de l'image de la France. Aujourd'hui, je vais répondre à la seconde question : "Comment voyez-vous la France dans 10 ans ? Pensez-vous que le pays jouera un rôle prépondérant sur la scène internationale ou qu'il sera amené à s'effacer ?"

Autant l'uchronie peut se concevoir et permet de s'amuser avec l'histoire, autant la politique fiction s'avère un exercice bien plus compliqué, tellement les politiques réservent de surprises.

Je crains malheureusement que la puissance de la France ne s'amenuise, toujours et encore. J'imagine des pays d'Amérique du Sud s'organisant autour de leader de gauche charismatiques, devenant un vrai contre-pouvoir face aux Etats-Unis. J'imagine une Asie devenant le continent le plus puissant : économiquement, c'en est presque certain, mais de fait diplomatiquement également. J'imagine des Etats-Unis se renfermant de plus en plus sur eux-même, avec une économie en perte de vitesse relativement au reste du monde. J'imagine l'Europe entraînée dans la chute des Etats-Unis.

L'Europe. Elle sera ou non l'avenir de la France. La France face à la constitution des blocs asiatiques (Inde, Chine) devra se trouver une véritable base commune solide et élargie pour que chacun de ses pays existent. La France en elle-même probablement faible sur la scène politique. Mais la France forte sur la scène internationale grâce à une Europe forte, c'est un rêve plus qu'un espoir ...

Libellés : , ,

8 Commentaires:

Blogger Etienne Balit dit ...

Tu es un véritable déclinologue Luc ^^

Je te propose de lire un de mes articles à ce sujet :
http://etmoi-etmoi-etmoi.blogspot.com/2008/05/la-puissance-franaise.html

30 mai, 2008 09:59  
Blogger romain blachier dit ...

esperons que le France sera surtout un état fédéré de la république fédérale européeenne...

www.lyonnitudes.fr

30 mai, 2008 10:02  
Blogger Sab dit ...

C'est dingue que tu ne puisses pas écrire quelque chose d'un peu moins pessimiste...
Un peu décevant même...

30 mai, 2008 14:16  
Blogger Lancelot dit ...

Etienne >> non pas un déclinologue, merci pour la lecture.

Romain >> totalement d'accord !

Sab >> j'écris ce que je pense, désolé de te décevoir !

30 mai, 2008 14:33  
Anonymous PRM dit ...

Ouf, les méchants capitalistes seront térassés par les gentils socialistes.
Blague à part, c'est vrai que les rapports de force seront sûrement modifiés avec la montée en puissance de la Chine, de l'Inde ou du Brésil (les trois principaux pays en développement). De là à dire que la Chine, qui reste une dictature (malgré son rôle de moteur de croissance au niveau mondial) sera à la tête de la diplomatie mondiale, il y a quand même un sacré fossé. Quant à l'Inde, elle a encore d'autres choses à faire...
Il est évidemment clair que seule l'UE pourra permettre à la France d'avoir un poids dans ce nouvel ordre mondial, bien plus partagé. Mais je reste convaincu que la voix française (même si elle devenait socialiste...) ne serait pas totalement inaudible dans dix ans.

31 mai, 2008 19:53  
Anonymous Anonyme dit ...

...prm parle des "gentils socialistes" et des "méchants capitalistes"...

Voici ce que je pense:

Le SOCIALISME a été mis en pratique dans des pays qui se sont réclamés du "SOCIALISME réellement existant" pendant plus de 40 ans en Europe.

Les personnes honnêtes, non idéologues, qui ont eu le courage en 1989 d'aller sur place pour voir les résultats ont définitivement compris que cette idéologie était du XIXème siècle et non adaptée au monde d'aujourd'hui avec les terribles réalités des communications hyper-rapides et autres instruments qui ne reviendront pas en arrière.

De même que tous ceux qui ont pleuré la disparition des moulins à vent ne les ont pas fait revenir. Leur temps était définitivement passé comme l'écrit si bien A. Daudet dans "Le Secret de Maître Cornille"...

De même l'idéologie néoconservatrice a également prouvé son horreur, les répercussions de la guerre d'Irak, du mensonge éhonté face au monde entier, de Guantanomo, tout ceci aura de plus graves répercussions que la guerre du Viet-Nâm en son temps - justement à cause de la technologie des communications. Le monde est devenu un village.

Non décidément, il faut une nouvelle voie, qui ne soit pas le socialisme archaïque ni le néoconservatisme dont on voit les frasques sur toute la planète.

Une voie qui replace l'être humain au coeur de toute activité et qui refuse catégoriquement le néconservatisme bushiste et sarkozyste et le socialisme archaïque.

Il faudra bien qu'un jour, les médias français acceptent de parler d'autre chose que de sarkozysme ou de socialisme, voulant faire un combat entre ces deux idéologies, puisqu'ils ont toutes leurs billes dans ces deux paniers...

J'ai beaucoup voyagé depuis plus de 35 ans et parlé avec les gens, j'observe la scène internationale par mes contacts en Europe et au-delà et constate qu'une nouvelle réflexion s'est ouverte, représentée en France par François Bayrou et tous ses contacts au niveau international dont la presse et les médias audiovisuels taisent sciemment les réalités.

Cette réflexion avance en Europe, les médias n'en parlent pas encore, mais tous ces frémissements sont partout, dans toute la vie politique des pays européens. Pour les "sentir", il faut parler les langues de ces pays et suivre attentivement les informations.

Car les médias français - sous perfusion après leur démantèlement qui se poursuit sciemment - sont au service de l'UMP par leurs propriétaires et du PS par leurs journalistes.
Intéressant à observer d'ailleurs.

Il n'y a que sur Médiapart, Marianne, Rue 89 et Le Monde que cette opinion n'est pas systématiquement effacée.

Elle l'est sur Le Figaro, L'Express, Le Point, Le Nouvel Observateur, Libération, TF1, France2 et France3, LCI, Europe1 (la pire radio sarkozyste) et RTL.

Je le sais pour avoir publié exactement cette opinion sur ces médias et y avoir été systématiquement effacée depuis janvier 2007.

A suivre donc...

02 juin, 2008 13:12  
Blogger Etienne Balit dit ...

Oui enfin les représentants de la troisième voie ce fond dézinguer dans toute l'Europe !

Italie, Angleterre, Suède...

Le PS français fait partie de cette troisième voie même s'il ne veut pas le reconnaître.

La défaite du PS aux dernières presidentielles fait partie intégrante d'une montée du conservatisme en Europe...

02 juin, 2008 13:23  
Blogger Mathieu dit ...

Je voulais juste ajouter une reflexion au commentaire de PRM. Lorsque tu dis que "Mais je reste convaincu que la voix française (même si elle devenait socialiste...) ne serait pas totalement inaudible dans dix ans." que veux-tu dire par "meme si elle DEVENAIT socialiste"? La "voix Francaise" EST socialiste. Les electeurs votent majoritairement a droite depuis 1995, mais ni Chirac ni Sarkozy ne sont capitalistes. Si l'on regarde le modele capitaliste Americain ou meme Anglais, on s'apercoit bien que le capitalisme Francais est encore bien "gentil".
Par exemple l'education et particulierement les etudes universitaires son, aux Etats-Unis comme en Angleterre, reserves a une elite, et ne sont qu'un vague concept pour la population moyenne; le systeme medical bien que gratuit en Angleterre, ne propose pas les memes soins selon que tu as ou non une assurance medicale privee (aux Etats-Unis, tu n'as acces a aucun soin si tu ne cotise pas pour une assurance, ou alors a quel prix?); si tu veux vivre dans le meme confort toute ta vie, soit tu cotises dans un fond de pension prive, soit tu travailles jusqu'a la fin de tes jours; l'indemnite de chomage est quasiment inexistante dans les deux pays cites (£50 par semaine en Angleterre, soit environ 63€ et ce quel que fut ton statut lorsque tu travaillais)...
Ce sont pour moi des conditions basiques pour achever un etat capitaliste. Hors, qui en France, de droite ou de gauche, serait pret a elire un politicien qui proposerait dans son programme la suppression de la securite sociale, la suppression des indemnites de chomage, la privatisation du systeme educatif et la suppression de la caisse de retraite?
La France est un pays socialiste. La "voix Francaise" est socialiste. Et c'est sans doute pour cela que les Francais sont majoritairement politises et impliques dans la vie politique, avec une tendance a se passionner pour les debats, et c'est aussi pour cela que cette "voix Francaise" se fait entendre.

07 juin, 2008 22:41  

Enregistrer un commentaire

Liens pour ce post:

Créer un lien

<< Home